Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 1 Oct 2020 3:00



Répondre au sujet  [ 1508 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 147, 148, 149, 150, 151  Suivante
 Le Stade de la Meinau 
Auteur Message
Entraineur@Staff
Entraineur@Staff

Inscription: 12 Juil 2008 16:39
Messages: 2821
Localisation: Saint Herblain - 44
Citation:
"On est sur un projet équilibré, détaille Frédéric Bierry, président du conseil départemental du Bas-Rhin, loin des dépenses pharaoniques engagées ailleurs en France. L'alliance des territoires va déboucher sur un projet de qualité."
Oui enfin tous les autres budgets ont dérapé. On peut espérer que celui-ci ne le fasse pas mais ce serait bien l'un des seuls.


16 Sep 2019 18:14
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 18900
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Le chaud et le froid soufflés sur le nouveau stade
Image
Le projet de rénovation du stade de la Meinau à Strasbourg avec l’aménagement de ses abords a donné lieu vendredi, comme à l’accoutumée sur le sujet, à un débat passionné entre partisans du rayonnement de Strasbourg (via son équipe fanion), et ceux qui ne comprennent pas les sommes englouties pour promouvoir le foot-
La rénovation du stade de la Meinau s’est réinvitée dans l’hémicycle de la collectivité vendredi. Au menu des élus de l’Eurométropole : le bilan de la concertation préalable avec le public, la validation du programme d’opération et du budget prévisionnel, l’engagement opérationnel du projet.
« Est-ce au contribuable de payer ? »


Pour ce dernier tour de piste du Racing dans l’hémicycle dans ce mandat, le 2e vice-président de l’Eurométropole, Yves Bur (droite) , s’est offusqué que 110 millions d’€ d’argent public soient versés dans ce projet de restructuration. « Est-ce au contribuable de payer l’outil de travail d’une société privé pour permettre au monde du foot de tirer le meilleur profit des milliards d’euros des droits télé versés ? »

Et ce, pour « rendre le Racing plus bankable et attirer un riche investisseur, comme ce fut le cas à Nice le mois dernier ? » Tout cela pour le projet d'« augmenter la capacité de 6 000 places, derrière lequel se cache un agrandissement des espaces de VIP, afin de permettre à des happy few de regarder le foot ? » Et quid du loyer ? a poursuivi le maire de Lingolsheim, « alors qu’un investissement massif sera nécessaire pour accompagner la ZFE ! » Mais, glisse l’élu : « Il faut flatter le potentiel électoral des amis du Racing dans le sens du ballon : ce sera sans moi ! »

Antoine Spelt (PCF)
qui est sur la même ligne que son prédécesseur lui a proposé un abonnement au journal L’Humanité … Tout en prenant la défense des supporters pacifiques du Racing, exclus du stade : il a demandé à Robert Herrmann d’apaiser le dialogue avec la préfecture.
« C’est un emblème de la ville »


Jean-Philippe Vetter (LR) a rappelé qu’« aucun stade, même celui de Lyon, n’est totalement privé : il était accompagné d’infrastructures publiques autour ». Avant d’ajouter : « Cet investissement permet à la collectivité de rester autour de la table et le Racing est un emblème de la ville à défendre ».

Alain Jund (EELV)
s’est dit convaincu qu'« il faut rénover la Meinau » et que c’est une chance d’avoir un stade en proximité de centre-ville : « Il est une fierté pour les habitants de l’agglomération ». Mais « mettre sur la table 110 millions d’euros - dont 50 millions pour l’Eurométropole, alors que nous étions à 30 millions il y a quelques mois encore ! -, est-ce bien raisonnable, en période de transition énergétique ? C’est aux investisseurs privés de s’engager plus fortement. » Pia Imbs, maire de Holtzheim, a plaidé elle aussi pour d’autres priorités budgétaires : « On peut faire plus et mieux en matière de transports publics. »
« C’est du rayonnement, de l’attractivité et une fête populaire »

Jean-Philippe Maurer (LR)
, en revanche, s’est dit « content de la stabilité de l’actionnariat » qui a permis au Racing de remonter dans l’élite. Tout en se disant vigilant « au sujet de la fan zone, qu’il faudra limiter aux matches du Racing » pour une bonne insertion locale dans le quartier et le bien-être des riverains.

Pour Mathieu Cahn (PS)
, le stade, c’est « du rayonnement, de l’attractivité et une fête populaire, où des gens d’horizons divers et de milieux différents, communient autour de quelque chose de commun ». Quant au maire de Strasbourg, Roland Ries , il a estimé que « le Racing fait partie de l’identité strasbourgeoise ».

Robert Herrmann, président de l’Eurométropole
, a expliqué enfin que « les places en VIP permettront d’accroître le budget du club, sans que nous soyons appelés à la rescousse avec de l’argent public pour leur fonctionnement annuel ». Et de saluer « la qualité des dirigeants », ainsi que le soutien de la Région et du Département. (La délibération a été adoptée par 50 voix pour, trois contre, 24 abstentions).


28 Sep 2019 13:18
Profil
Secrétaire général@Directoire
Secrétaire général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Jan 2005 16:00
Messages: 7623
Localisation: Mulhouse
Le stade est un équipement public, propriété d'une entité publique, il est donc normal à mon sens que ses travaux d'extension soient majoritairement financés par de l'argent public et non des fonds privés. Ce qui n'empêche pas que le Racing devra tout de même mettre la main à la poche en qualité de bénéficiaire de ces travaux.

Pour moi le vrai souci, c'est l'augmentation de la participation de l'Eurométropole de 30 M à 50 M. Que l'Eurométropole soit la plus grande contributrice semble logique, dans la mesure où l'équipement lui appartient et qu'elle a la compétence sportive. Mais là, le montant commence sans doute à paraître élevé à un certain nombre de Maires, qui voient que l'intercommunalité va sacrément douiller alors que cela bénéficiera au club de la ville de Strasbourg.

Et comme les élections municipales se rapprochent ...


28 Sep 2019 21:20
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 18900
Localisation: Dorlisheim
equipe a écrit:
Rénovation-extension du stade de la Meinau à Strasbourg : cinq équipes sélectionnées pour le concours d'architecture
Cinq équipes ont été sélectionnées ce mercredi pour le concours d'architecture du projet de rénovation-extension du stade de la Meinau.
Le projet de rénovation-extension du stade de la Meinau a franchi une nouvelle étape ce mercredi, avec la présentation des cinq équipes sélectionnées pour le concours d'architecture (SCAU, KSS GROUP, HPP, POPULOUS LTD et 2PORTZAMPARC).
Celles-ci ont jusqu'au mois de mai pour remettre leur offre architecturale, et le lauréat sera connu en juillet. L'Eurométropole de Strasbourg, maître d'ouvrage du projet, avait lancé un appel à candidatures en octobre 2019.
Le président du Racing Marc Keller s'est réjoui de « l'avancée du projet, qui va permettre au Racing de se doter d'un stade moderne, fonctionnel, accessible, respectueux des enjeux environnementaux, et qui gardera son ambiance festive et conviviale. » « En marge de l'investissement public de 100 M€, le Racing prévoit de financer : 7 à 8 M€ pour les équipements du stade (musée, boutiques, loges, bureaux), 10 M€ pour la création d'un nouveau centre d'entraînement de l'équipe professionnelle et 21 M€ pour la modernisation de la Racing Mutest Académie », a précisé le dirigeant alsacien. Le stade atteindra 32 500 places au lieu des 26 000 actuelles.
Les travaux se dérouleront de mai 2022 à août 2025.


12 Fév 2020 21:43
Profil
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire

Inscription: 10 Juin 2003 16:41
Messages: 3967
Localisation: WIEN
Citation:
majoritairement financés par de l'argent public et non des fonds privés. Ce qui n'empêche pas que le Racing devra tout de même mettre la main à la poche en qualité de bénéficiaire de ces travaux.


""Si la rénovation du stade est financée par de l'argent public, c'est cette fois le RCSA qui va mettre la main à la poche. "Le club va dépenser 7 à 8 millions d'euros pour les équipements intérieurs du stade : boutique, musée etc... et nous allons engager 10 millions d'euros pour la rénovation des terrains d'entraînement qui jouxtent le stade puis 20 millions pour mettre le centre de formation au niveau des autres clubs professionnels", confirme Marc Keller. ""

Les actionnaires apportent 40 millions et
pour le stade lui meme
l’Eurométropole de Strasbourg (50 M€) l
a région Grand Est (25 M€)
la ville de Strasbourg (12,5 M€)
et le département du Bas-Rhin (12,5 M€).

et si je ne me trompe pas, je crois que le racing paie actuellement 1,2 million de loyer du stade par an à la ville. Si quelqu'un a les derniers chiffres ce serait super :mrgreen:


13 Fév 2020 11:01
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 26 Jan 2008 19:21
Messages: 12265
Localisation: HAGUENAU
le contribuable strasbourgeois contribue par 4 fois aux subventions accordées, et moi 3 X :oops:


14 Fév 2020 16:39
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 18900
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Ils mouillent leur maillot pour la Meinau
Président du Racing Club de Strasbourg Alsace, Marc Keller a interpellé vendredi les candidats aux municipales de Strasbourg sur leurs intentions dans le dossier de rénovation du stade de la Meinau. Six d’entre eux ont d’ores et déjà répondu et pris des engagements fermes.
Le projet de rénovation-extension de la Meinau a franchi une nouvelle étape importante, le 12 février dernier, à l’occasion de la présentation des cinq équipes sélectionnées pour le concours d’architecture. L’Eurométropole, maître d’ouvrage du projet, avait lancé un appel à candidatures en octobre dernier, avant de retenir les cinq équipes postulantes sur un total de 45 au départ. Celles-ci ont jusqu’à mai pour remettre leur offre architecturale. Le lauréat sera connu en juillet.

En juin, les différentes collectivités ont acté, dans une délibération, le financement du projet dans une enveloppe de 100 millions d’euros : l’Eurométropole de Strasbourg (50 M€) ; la Région Grand Est (25 M€) ; la Ville de Strasbourg (12,5 M€) et le Département du Bas-Rhin (12,5 millions d’euros).

Dans un courrier adressé vendredi aux 11 têtes de listes, Marc Keller, président du Racing Club de Strasbourg Alsace, leur demande de se positionner sur les engagements pris par les collectivités sur trois points précis. Primo, le maintien du budget prévu lors des délibérations, à savoir 100 millions d’euros HT. Deuzio, le respect des fonctionnalités du stade telles que prévues dans le programme remis aux candidats du concours de maîtrise d’œuvre. Tertio, le respect des délais et du planning établis lors des délibérations, à savoir l’engagement des travaux en mai 2022 et la livraison de l’ouvrage en juillet 2025.
Vetter : « Pas de rénovation d’ampleur depuis 1984 »

Les candidats n’ont pas tardé à se manifester. À commencer par Jean-Philippe Vetter (LR) qui, dans un post Facebook publié samedi, rappelle que « le stade de la Meinau n’a pas fait l’objet d’une rénovation d’ampleur depuis 1984 ». Le candidat de la droite et du centre souligne au passage que la « Ville de Strasbourg a en outre raté des événements majeurs comme le Mondial 98 et l’Euro 2016, ce qui est bien dommage pour une capitale européenne. »

Il souhaite que le Racing « ait enfin une enceinte à la hauteur de l’un des plus beaux publics d’Europe », alors que « les autres villes ont doté leurs clubs de structures modernes. » « Nous avons pris beaucoup de retard et la rénovation de la Meinau est aujourd’hui une véritable nécessité », relève-t-il. Et de conclure : « Maire de Strasbourg, Marc Keller et son équipe pourront compter sur mon soutien. »
Fontanel : « Un investissement pour tout un territoire »

Candidat LaREM, Alain Fontanel confirme sa « totale détermination » à mettre en œuvre le projet de rénovation-

extension du stade « tel que nous l’avons adopté en conseil de l’Eurométropole. » Un projet « qui n’est pas celui d’un club, d’un dirigeant ou d’un sport mais bien un investissement pour tout un territoire. En permettant de consolider le projet sportif et économique du club, il contribue au renforcement de notre territoire. C’est un enjeu d’intérêt général pour Strasbourg et l’ensemble de l’Eurométropole », note-t-il.

Son soutien « s’inscrit dans le prolongement de son engagement intense, depuis de nombreuses années, pour le Racing ». « Je me suis beaucoup investi, comme vous le savez, pour la reconstruction du club après sa relégation en CFA2. J’ai aussi toujours soutenu le club dans ses projets en défendant et votant les subventions de la Ville et de l’Eurométropole. »
Trautmann : « Un soutien, des contreparties »

Catherine Trautmann (PS) ne dit pas autre chose. Élue maire de Strasbourg, elle s’engage à « confirmer la participation de la Ville de Strasbourg de 12,5 millions d’euros en faveur du projet et à soutenir à l’échelle de l’Eurométropole la participation de 50 M€. » Car, appuie-t-elle, « si le futur maire de Strasbourg aura évidemment un poids déterminant dans les futures décisions, juridiquement c’est bien l’Eurométropole qui est le maître d’ouvrage du projet. C’est son conseil qui aura à se prononcer sur le choix du lauréat et sur l’engagement financier le plus important parmi les collectivités. »

L’ancienne maire insiste pour que ce soutien de la collectivité « s’accompagne de contreparties de la part du club : le paiement d’un loyer indexé sur les recettes sur la durée d’amortissement de l’ouvrage, le développement du soutien du Racing auprès des jeunes des quartiers et des clubs de football amateurs locaux. » Enfin, « la réalisation d’une nouvelle phase de concertation avec les riverains pour définir clairement les modalités de fonctionnement de la fan zone qui sera construite rue de l’Extenwoerth. »
Barseghian : « Dans la continuité républicaine »

Tête de liste EELV, Jeanne Barseghian adopte une position claire : « Si nous sommes élus le 22 mars, mon équipe et moi-même nous situerons dans la continuité républicaine : le projet est engagé, des équipes d’architectes doivent rendre leur copie à l’été. Nous serons attentifs à ce que cet investissement public important s’accompagne d’une ouverture du stade sur la ville et qu’il ait un impact positif pour le quartier de la Meinau et pour l’écosystème du sport amateur. »

Et de souhaiter également « que ce futur stade soit un modèle en termes de qualité environnementale et d’impact social. »
Du Parc : « Étudier la possibilité d’organiser un grand concert »

De son côté, Hombeline du Parc (RN) dit soutenir « vivement le projet » et demande que « soit étudiée la possibilité d’y organiser, une ou deux fois dans l’année, un grand concert, comme cela fut le cas il y a plusieurs années avec Pink Floyd ou U2. » Sans que « cela retarde le projet et dans des conditions qui, bien entendu, protègent les équipements et la pelouse. »
Arbogast : un rendez-vous

Quant à Patrick Arbogast (liste Égalité active), il a pris rendez-vous cette semaine avec Marc Keller pour pouvoir échanger autour des projets du stade de la Meinau et du Racing.

Heureusement il y à les Municipales .


10 Mar 2020 19:52
Profil
Secrétaire général@Directoire
Secrétaire général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Jan 2005 16:00
Messages: 7623
Localisation: Mulhouse
La position d'Alain Fontanel (LREM/Modem) est sans doute la plus solide, dans la mesure où il s'est effectivement déjà investi pour accompagner le Racing après la catastrophe de 2010-2011 et la reconstruction du club. A ce moment-là, il était jeune adjoint délégué aux finances (élu en 2008 avec la liste Roland Ries).

La position de Jean-Philippe Vetter (LR) est assez similaire, mais avec un brin de mauvaise foi pour l'Euro 2016 : contrairement à ce qu'il affirme, il fallait évidemment renoncer à la rénovation de la Meinau pour l'Euro 2016. Au moment du projet, le Racing était englué en L2 et il aurait fallu sortir 160 000 000 d'€. La suite a donné raison aux décideurs de l'époque : le Racing a sombré et on se serait retrouvé avec un stade de 35 000 places et une dette pharaonique pour les collectivités (et impayable par le club, puisque celui-ci a disparu en 2011).

La position de Jeanne Barseghian (EELV/PCF) est conciliante. Le football n'est en général pas la tasse de thé de la gauche et des écolos, mais je pense que la candidate ne souhaite pas dès le départ remettre en cause tout ce qui a été décidé avant elle. Les conditions qu'elles voient (qualité environnementale du stade, retombées sociales pour le sport amateur) semblent positives pour le projet.

Enfin, je me méfie davantage de la position du PS strasbourgeois et de Catherine Trautmann, qui a déjà flingué le club une fois en l'accompagnant bien mal vers la privatisation. Indexer le loyer sur les recettes du club pourquoi pas, mais attention à ne pas le tuer : le Racing vit de ces recettes et aura déjà à rembourser à ses créanciers des millions d'euros qu'il aura investis pour sa contribution au nouveau stade. Le principe d'une subvention municipale n'est pas d'avoir un retour sur investissement, sinon cela s'appelle un prêt financier.


10 Mar 2020 21:09
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 18900
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Rénovation du stade de la Meinau : « On est dans le timing »
Le Covid-19 va-t-il remettre en cause le chantier de rénovation de la Meinau, dont la livraison est prévue en 2025 ? Marc Keller répond aux interrogations.
« Un concours de maîtrise d’œuvre avec cinq architectes en compétition a débuté au mois de février, souligne le président du Racing. Il est prévu que leurs travaux soient rendus fin mai. Le jury doit se réunir courant juillet pour choisir le lauréat. Des modifications de délais à la marge sont possibles mais le choix définitif entériné par l’Eurométropole est bien prévu pour fin septembre. On est dans le timing.»
« On a décidé de ne pas reculer »


En attendant, le club s’est d’ores et déjà mis en action. « Il y a un engagement des collectivités de financer ce projet à hauteur de 100 millions d’euros (*), rappelle Keller. Et le Racing fournit un effort de 10 millions d’euros pour un centre d’entraînement des pros juste à côté du Krimmeri et de 15 millions pour rénover la Racing Mutest Académie (le centre de formation).»

Les travaux concernant les terrains d’entraînement vont commencer « le 1er juin, comme prévu malgré les circonstances », selon Keller. Et de conclure : « Il s’agit d’une première tranche de 5 millions à la charge du club. On a décidé de ne pas reculer malgré la crise car nous estimons que le Racing est en retard dans ses infrastructures. » Séb.K.

(*) Eurométropole (50 M€), Région Grand Est (25 M€), Ville de Strasbourg (12,5 M€) et Département du Bas-Rhin (12,5 M€).


2 Mai 2020 11:41
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 18900
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Infrastructures: coup d’envoi des travaux le 5 juin

L’arrêt des compétitions et le manque à gagner financier qui en a découlé n’ont pas dissuadé le Racing de lancer comme prévu la rénovation de ses infrastructures. En début de semaine dernière déjà, la pelouse d’honneur de la Meinau a fait l’objet d’un lifting.

Le gazon naturel de l’aire de jeu hybride a été “scalpé” et remplacé. Un simple rattrapage après l’impasse faite lors d’une trêve estivale 2019 écourtée par la participation du club aux tours préliminaires de la Ligue Europa. Le réensemencement nécessite en effet une pause de dix semaines pour être efficace. Le rectangle vert meinovien sera ainsi en principe “armé” pour résister aux frimas de l’hiver prochain.

Par ailleurs, la réalisation des deux nouveaux terrains d’entraînement, première étape de la construction d’un centre d’entraînement digne de ce nom, débutera le vendredi 5 juin, en lieu et place de l’un de ceux qu’utilisent d’ordinaire les Strasbourgeois et sur le parking des Vanneaux. Les arbres et thuyas existants commenceront à être déracinés ce jour-là.

À l’origine, le chantier devait démarrer le 25 mai. L’épidémie de coronavirus ne l’a donc que très peu retardé. Sa livraison est attendue fin octobre, à peu près dans les délais initialement envisagés. Le coût de cette première tranche de travaux s’élève à 4,5 millions d’euros hors taxe, sur un investissement global de 10 millions HT. Dans un deuxième temps – plus lointain, car directement lié à l’extension du stade –, un bâtiment de 1 800 m² sortira de terre. Il abritera les vestiaires des pros.

Malgré la crise sanitaire et financière, les dirigeants ont fait le choix délibéré de ne pas ajourner un investissement qu’ils jugent « indispensable ».


20 Mai 2020 6:05
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 1508 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 147, 148, 149, 150, 151  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com