Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 21 Sep 2018 23:22



Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 52 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante
 8ème de finale CDF : Grenoble/Strasbourg - 0/3 
Auteur Message
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2007 21:39
Messages: 3429
J'ai trouvé ce match plutôt encourageant. Sans être brillant, le Racing a montré du sang-froid et de la patience face à un adversaire qui était obligé de faire le jeu pour espérer un résultat et qui a fini par se cramer à force de batailler. 3 contres, 3 buts et un clean sheet, ça me convient très bien, d'autant que Grenoble n'avait rien d'une petite équipe ce soir. Mention spéciale à Oukidja :yes:


9 Fév 2018 0:19
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Aoû 2002 21:22
Messages: 12595
Localisation: Madrid
Je n'ai pas vu le match mais on se qualifie :
- sans prolongation
- sans prendre de but
- en ayant fait souffler
- et on rencontre Chambly

Ma foi que demande le peuple.


9 Fév 2018 1:02
Profil Site Internet
Entraineur jeunes@Staff
Entraineur jeunes@Staff

Inscription: 13 Aoû 2013 16:21
Messages: 1469
Cette victoire ne peut que faire du bien au moral. Je revois le mien ( un peu ) à la hausse.


9 Fév 2018 2:11
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 14502
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
En trompe-l’œil
Longtemps malmené hier par des Grenoblois dignes de leur 3e rang en National, le Racing a piqué trois fois pour assurer sa qualification pour les quarts de finale de la Coupe de France (3-0). Le 27 ou 28 février, il ira à Beauvais défier Chambly (National).
L’essentiel est fait. Mais que le Racing a souffert hier à Grenoble pour arracher, pour la première fois depuis seize ans, sa qualification pour les quarts de finale de la Coupe de France !

Jusqu’à ce que Martin Terrier inscrive à la 79e minute le 2e but des hommes de Thierry Laurey, l’issue de ce 8e très disputé entre Grenoble (3e en National) et un Racing (promu en Ligue 1) n’a tenu qu’à un fil.

D’ailleurs, quand M. Thual renvoie les deux équipes aux vestiaires à la pause, les Strasbourgeois peuvent s’estimer heureux de mener 1-0. Car comme ils s’y attendaient, les Bleus se sont, d’entrée, fait rentrer dans le chou par des Grenoblois sans complexe.

En ce moment, pour le Racing, l’hiver est rude en Alsace. Il l’a aussi été en Isère. Encore un peu anesthésiée par le froid ambiant en début de partie, la défense alsacienne prend quelques courants d’air.

Un vent de panique balaie la surface d’Oukidja. Dès la première minute, Seka éteint, en la contrant, la première flammèche allumée par le capitaine du GF 38, Delétraz, à la réception d’un centre du natif de Strasbourg, El Jadeyaoui, raté au premier poteau par Boussaha. Un Boussaha à qui il va manquer ensuite, par deux fois, quelques centimètres sous la toise sur deux centres ajustés côté droit par Sotoca (4e , 8e ).

Ce Racing estampillé Ligue 2 (Bakary Koné est la seule recrue estivale alignée par Laurey qui a fait confiance à ceux qui ont assuré la montée en fin de saison passée) a du mal à mettre en route.

Gonçalves est le premier, d’une demi-volée insuffisamment puissante, à solliciter Maubleu (13e ). Lienard en fera autant d’un tir de 30m contré par Delétraz, sans plus de danger pour le gardien local (29e ).

Mais à l’image de Coulibaly qui, sur un dribble, a enrhumé la triplette Nogueira-Blayac-Lienard (18e ), les Grenoblois sont saignants. Leur pressing haut et incessant gêne sensiblement la progression du jeu bas-rhinois.

Les Racingmen reçoivent souvent deux joueurs sur le paletot en même temps que le ballon. Mais en une action, ils vont punir ces ‘’impudents’’ Isérois. Une récupération de Lienard, un centre de Seka côté gauche, une volée du plat du pied droit signée Bahoken, tout seul au 2e poteau, et le tour est joué (32e ).

Le 5e but officiel de l’ancien Niçois sort une belle épine du pied à un Racing qui souffre, mais n’assomme pas un GF 38 tout près d’égaliser par El Jadeyaoui qui croise trop sa volée du gauche (40e ).
Terrier entre et marque

Au repos, Olivier Guégan lance l’ancien Mulhousien et Strasbourgeois Raphaël Gherardi dans son habituel rôle de chef d’orchestre. Sotoca croit avoir égalisé sur un centre de Boussaha, mais le but est refusé pour hors-jeu (48e ).

D’un tacle désespéré, mais efficace, Koné rattrape ensuite un Boussaha qui s’apprêtait à aller défier Oukidja (57e). D’un superbe ballon enroulé du droit, Sotoca rate la lucarne opposée d’une poignée de centimètres (64e ). Boussaha, encore et toujours, croit la trouver cinq minutes plus tard, mais Oukidja sauve la baraque d’une magnifique claquette.

Le temps passe, le Racing mène toujours, mais il n’en mène surtout pas large. Thierry Laurey s’époumone depuis sa zone technique, car il sent bien ses hommes au bord de l’asphyxie. Son choix de faire entrer Martin Terrier juste après l’heure de jeu va se révéler payant. Sur un ballon ressorti par l’autre entrant Lala, Gonçalves trouve dans l’axe profond l’international espoirs qui, d’un tir du droit à ras de terre, ne laisse pas à Maubleu le temps d’intervenir (79e ).

Un ultime coup franc du même Gonçalves, contré par le mur grenoblois qui prend ainsi son portier à contre-pied, viendra parachever à la 94e une qualification strasbourgeoise bien moins aisée que ne semble l’indiquer le score final (3-0).

A Beauvais le 27 ou 28 février contre Chambly, autre pensionnaire du National, les Bleus tenteront de s’inviter dans le dernier carré.


9 Fév 2018 6:51
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 14502
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
un homme dans le match - Stéphane Bahoken L’efficacité selon Bahoken
L’attaquant a tiré une sacrée épine du pied strasbourgeois, hier, en faisant mouche sur la première action du Racing digne de ce nom. Une nouvelle fois, Stéphane Bahoken a démontré sa capacité à sortir de sa boîte au moment opportun
Il fait partie des anciens de la bande, du haut de ses 25 ans dont bientôt quatre vécus en Alsace. Sous le maillot du Racing comme durant toute sa carrière, Stéphane Bahoken n’a pas connu une trajectoire linéaire. Et l’exercice 2017-2018 n’est pas une anomalie dans un panorama fait de hauts et de bas.

L’attaquant a longtemps passé son début de saison à se soigner, pour un seul match au cours de l’été, une apparition à Lyon.

L’équipe strasbourgeoise ne l’a pas attendu pour lancer son retour dans l’élite et l’ancien Niçois a dû patienter pour reprendre le fil de son histoire alsacienne.

En fait, sa première titularisation est intervenue le 25 octobre, face à Saint-Etienne, en coupe de la Ligue et il en a profité pour rappeler son utilité, en initiant la qualification par le but des Bleus cette soirée-là.

La suite a été fructueuse avec des buts face à Rennes, le PSG, à Bordeaux pour autant de victoires. Le début d’année a été plus poussif, et il a été supplanté dans la hiérarchie offensive par Terrier, Da Costa ou Saadi ces derniers temps.

L’un des chouchous de la Meinau, au point d’avoir inspiré une chanson à ses supporters, a rappelé son penchant pour les épreuves à élimination directe dans la galère iséroise. Le Racing a passé son 8e de finale à souffrir mais il a pu compter sur l’ancien Niçois pour trouver la lumière.

Légèrement sur le côté gauche, il a veillé à verrouiller son côté en exprimant une précieuse complicité avec Seka et a guetté l’occasion de sortir de sa boîte. Son 25e but officiel a été une oasis dans une soirée longtemps fort compliquée, une volée du plat du pied droit, pleine d’efficacité (32e ).

Sinon, Stéphane Bahoken a passé une bonne partie de son temps à presser, lutter, batailler. Il a encore été l’auteur de la plus grosse occasion strasbourgeoise avant le dernier quart d’heure, décochant une frappe puissante des 30 mètres, pas loin de la lucarne (50e ).

Dans la dernière ligne droite, le natif de Grasse a veillé à assurer l’équilibre d’équipe, notamment à l’entrée en jeu de Martin Terrier, le deuxième buteur de la soirée.

Et une fois la qualification acquise, il a pu sortir (85e ) avec le sentiment du devoir accompli. Le Racing lui devait une fière chandelle.


9 Fév 2018 6:54
Profil
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire

Inscription: 10 Juin 2003 16:41
Messages: 3538
Localisation: WIEN
Reglement coupe de france -> europaligue

Jusqu'en 2014, le finaliste vaincu récupérait ce billet qualificatif. Mais depuis la saison 2014-2015 le règlement a changé pour éviter qu'un "petit poucet" risque d'être rapidement éliminé de la compétition la saison suivante. La raison ? Cela risquait de faire perdre des points à la France au coefficient de l'UEFA, le classement des pays européens qui détermine le nombre de places européennes attribuées chaque année.


9 Fév 2018 11:10
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 14502
Localisation: Dorlisheim
Si j'ai bien compris ça ne concerne que la France où c'est pour tous les autres pays .


9 Fév 2018 12:04
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 26 Jan 2008 19:21
Messages: 11030
Localisation: HAGUENAU
pekser a écrit:
Cette victoire ne peut que faire du bien au moral. Je revois le mien ( un peu ) à la hausse.


ah bon parce qu'on a gagné 3-0 alors que l'on s'est fait marcher dessus la quasi totalité du match :?: c'est très bien et c'est du bonus, mais pour moi ça reste pas rassurant même si on a joué avec "les coiffeurs " :lol:


9 Fév 2018 12:09
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 14502
Localisation: Dorlisheim
Je pense aussi qu'il ne faut pas mélanger les deux, coupe et championnat, là ce n'est que sur un match tandis que le championnat c'est quand plus usant moralement et physiquement .


9 Fév 2018 12:46
Profil
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Fév 2003 21:07
Messages: 16466
Localisation: Strasbourg
Moi ce que je retiens de ce match c'est 3 tirs cadrés à 1 ...
Superbe parade d'Ouki sur ce tir Grenoblois d'ailleurs.
Par contre, j'aurais du mal a établir un top si ce n'est Oukidja. Ou peut être Seka aussi qui a eu du mal au début et s'est très bien rattrapé par la suite.
L'entrée de Lala a été excellente car après cela El Jadeyawi était totalement muselé.

Pour les autres :
Aaneba : pour un premier match ca peut aller mais c'était pas folichon folichon
Salmier : des fois il va te sortir une intervention pleine d'assurance et d'autorité... Et dans la minute qui suit fait de grosses erreurs. Mais dans l'ensemble c'était plutôt mauvais.
Koné : idem que Salmier.
Grimm : en difficulté par moment mais à fond du début à la fin. Je pense que Ligue 2/National correspond à son niveau et dans un schéma avec un seul récupérateur
Nogueira : quelle technique par moment... Mais que de balles perdues bêtement aussi. Il a alterné le bon et le mauvais de façon impressionnante.
Gonçalves : a été solide et finit le match avec des stats avantageuses (1 but et 1 passe). Mais à souvent confondu vitesse et précipitation
Lienard : m'a paru absent des débats voire perdu par moment. Il fera mieux dimanche contre Troyes !
Blayac : de la volonté mais le poids de l'âge se fait de plus en plus lourd j'ai l'impression. A été utile par moment en pivot mais dès qu'il fallait se déplacer, c'était lent.
Bahoken : heureusement qu'il a marqué parce que je trouve qu'hormis le début de la seconde période, il était généralement absent et peu préoccupé par son positionnement.

_________________
"Il n'est pas concevable que Strasbourg, capitale européenne, n'accueille pas l'Euro-2016" (Roland Ries, Jacques Bigot, juillet 2009)


9 Fév 2018 13:12
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.   [ 52 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com