Karol Fila

Vos impressions sur les anciens et actuels joueurs de l'effectif
Avatar du membre
Kaniber
Président@Directoire
Président@Directoire
Messages : 23558
Enregistré le : 8 févr. 2012 14:18
Localisation : Dorlisheim

Re: Karol Fila

Message par Kaniber »

Alsa'sport a écrit :Karol Fila absent minimum un mois
C’était à redouter, le Polonais du Racing Club de Strasbourg sera absent plusieurs semaines. Victime d’une déchirure à un adducteur cette semaine lors d’un entraînement, le latéral droit sera absent pour un mois minimum. Il devrait rater entre 4 et 5 matchs de championnat.
Avatar du membre
Keating
Président@Directoire
Président@Directoire
Messages : 15683
Enregistré le : 24 déc. 2004 0:21

Re: Karol Fila

Message par Keating »

Heureusement que le dossier Guilbert a pu être finalisé !!! Qu'est-ce qu'on aurait été light sinon !
Matt67
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire
Messages : 3180
Enregistré le : 7 janv. 2018 17:46

Re: Karol Fila

Message par Matt67 »

Victime d'une pubalgie, il sera indisponible plusieurs mois.
Stan
Président@Directoire
Président@Directoire
Messages : 15233
Enregistré le : 14 août 2002 21:22
Localisation : Madrid

Re: Karol Fila

Message par Stan »

Arf, fait chier.
Avatar du membre
Roswell Man
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire
Messages : 4433
Enregistré le : 26 janv. 2007 20:39

Re: Karol Fila

Message par Roswell Man »

Je sens qu'on va bientôt revoir l'ami Guilbert :D
Stan
Président@Directoire
Président@Directoire
Messages : 15233
Enregistré le : 14 août 2002 21:22
Localisation : Madrid

Re: Karol Fila

Message par Stan »

Ben a priori du coup non, ils ont pris Piere Gabriel
Avatar du membre
fan_racing
Secrétaire général@Directoire
Secrétaire général@Directoire
Messages : 9665
Enregistré le : 20 janv. 2005 15:00
Localisation : Mulhouse

Re: Karol Fila

Message par fan_racing »

Je pense que le Racing n'a vraiment pas envie de débourser des millions pour ce poste. Et quelque part il a raison, puisqu'il convoitait deux bons joueurs disponibles en prêt (Dagba et Pierre-Gabriel), qu'il a pu faire venir tous les deux.

Pour en revenir à Fila, ça va être compliqué pour lui de réaccrocher le bon wagon. S'il lui faut jusqu'à l'automne pour être rétabli, je ne le vois même pas être prêté en janvier pour regagner du temps de jeu, car avec la grosse trêve, il risque d'avoir zéro rythme.
Avatar du membre
Kaniber
Président@Directoire
Président@Directoire
Messages : 23558
Enregistré le : 8 févr. 2012 14:18
Localisation : Dorlisheim

Re: Karol Fila

Message par Kaniber »

dna a écrit : l’heure de Karol Fila ?
Recruté à l’été 2021, le latéral droit polonais Karol Fila a laissé entrevoir des promesses qu’il n’a jamais pu concrétiser sur la durée. Souvent blessé, mais enfin d’aplomb, son heure a peut-être sonné à Strasbourg. Il y croit dur comme fer.
Blessé à l’adducteur durant un mois et demi à l’automne 2021, opéré d’une pubalgie cet été, puis victime d’une nouvelle déchirure à l’adducteur en octobre, le latéral droit Karol Fila (24 ans), barré en 2021-2022 par Frédéric Guilbert, n’a jamais pu s’imposer au Racing qui l’a acheté 1,6 million d’euros au Lechia Gdansk en 2021 et enrôlé jusqu’en 2025.

Aujourd’hui qu’il semble en avoir fini de ses pépins musculaires, l’ex-international espoirs polonais se dit motivé comme jamais. Interview dans sa langue natale juste avant le départ des Bleus en stage à Lagos (Portugal).

Karol, vous expliquez-vous vos blessures répétées ?

Non. La période a été très difficile parce que c’est la première fois dans ma carrière que j’ai dû faire face à une aussi longue indisponibilité. Il est possible que je sois revenu trop vite après ma blessure estivale.

« J’ai tellement d’énergie en moi »

Mais ça n’a pas altéré ma motivation. Au contraire, je n’ai jamais été aussi motivé de ma vie. Je le suis pour travailler encore plus dur et gagner ma place.

Dans notre édition du 26 mars, vous disiez avoir choisi Strasbourg pour « vivre vos rêves ». Êtes-vous frustré d’en avoir été empêché par cette cascade de soucis physiques ?
J’imaginais autrement cette première année et demie, c’est sûr. Mon projet était différent. Mais ce qui ne nous tue pas nous rend plus forts. C’est ma devise. Je suis confiant et certain de pouvoir enfin me montrer sous mon meilleur jour.

Votre frustration est-elle exacerbée par le fait qu’entre les blessures et les méformes de vos concurrents, il y avait vraiment une place à prendre à votre poste ?
Si je n’avais pas été blessé, j’aurais eu l’opportunité de jouer, c’est vrai. J’aurais d’autant plus voulu aider mes collègues qu’on a perdu pas mal de matches. Désormais, tout le monde est d’aplomb et on veut vraiment se tirer de ce mauvais pas. Personnellement, j’espère surtout ne plus être blessé, car je sais que j’ai des capacités pour m’imposer.

Votre retour probant en fin de partie contre Lorient, où vous avez été avant-dernier passeur sur l’égalisation d’Habib Diallo à la 87e(1-1) , vous a-t-il réconforté ?

Comme je l’ai dit, je n’ai jamais été aussi motivé de ma vie. J’ai tellement d’énergie en moi. Je veux prouver que le club ne s’est pas trompé en me choisissant. Quand je suis entré contre Lorient, je voulais montrer au président et à l’entraîneur que je suis un bon joueur.

Que pensez-vous pouvoir apporter à une équipe à la peine ?

Je vois qu’il manque un peu d’impact pour gêner davantage les adversaires. Je crois que je pourrais apporter cette agressivité. C’est en tout cas ce que j’essaierai de faire dès que j’en aurai l’occasion.

Les dirigeants vous gardent leur confiance et l’un de vos coéquipiers disait récemment que vous pourriez être un gros plus pour l’équipe en deuxième partie de saison. Comment percevez-vous l’attente que vous suscitez ?
Avant, elle m’aurait peut-être un peu perturbé, mais là, elle n’est pas source de pression. Je suis juste déterminé à faire mon travail sur le terrain.

Votre entraîneur Julien Stéphan suggère que vous avez commis une erreur de jeunesse en cachant certaines de vos blessures ?
Je suis d’accord avec lui. Au début, je voulais trop bien faire et il m’a fallu un peu de temps pour comprendre la grande différence qui existe à l’entraînement entre les Ligues 1 polonaise et française.

« Même quand j’avais mal, je ne disais rien »

Mes muscles n’étaient pas habitués à autant de sollicitations et ont mal supporté cette grosse charge de travail. Pour être en forme, le repos est important. Moi, au lieu de ça, je continuais à m’entraîner dur. Même quand j’avais mal, je ne disais rien. J’admets que c’était une erreur.

Que souhaitez-vous à l’équipe et à vous-même dans les prochains mois ?

À l’équipe, de rester en Ligue 1 et à moi, de faire partie intégrante du onze de départ. Si je suis sûr d’être le premier choix de l’entraîneur au poste de latéral droit, ça m’aidera à ne pas me poser de questions. Je veux aussi que mes prestations à Strasbourg me permettent d’être appelé en sélection.

Le classement du Racing (19e ) vous inquiète-t-il ?

Je n’ai aucun doute sur le fait que l’équipe s’en sorte. Elle a les qualités pour. C’est difficile de dire pourquoi notre début de saison a été si compliqué alors que nous n’avons perdu que deux joueurs (Frédéric Guilbert et Anthony Caci). La plupart des éléments importants est restée et je suis convaincu que si nous enchaînons trois ou quatre succès, nous retrouverons plus de sérénité.

En mars, vous déclariez devoir progresser défensivement. Y êtes-vous parvenu, malgré votre longue indisponibilité ?
Oui. Mais maintenant, j’aimerais me concentrer sur mon apport offensif. Lors de nos derniers matches, nous avons été défaillants sur nos centres. Ils n’ont été soit pas assez nombreux, soit pas assez précis. L’an passé, Frédéric Guilbert possédait cette qualité de centre. Je veux l’apporter aussi pour alimenter nos très bons attaquants.

Dernière question : que faisiez-vous dimanche à 16h (l’horaire du 8e de finale de Coupe du monde France - Pologne, remporté 3-1 par les Bleus) ?

(Il rit de bon cœur) Le match m’a plu. La Pologne ne m’a pas déçu et m’a impressionné en première mi-temps. Elle a eu des occasions, notamment par Zielenski (à 0-0). Mais les individualités fortes des Français, comme Mbappé et Dembélé, ont fait la différence et malheureusement, la France a gagné (sourire). Mais je suis fier de ce que les Polonais ont montré.
Avatar du membre
Kaniber
Président@Directoire
Président@Directoire
Messages : 23558
Enregistré le : 8 févr. 2012 14:18
Localisation : Dorlisheim

Re: Karol Fila

Message par Kaniber »

dna a écrit : Julien Stéphan (Racing) : « Il ne nous a pas toujours tout dit »
Julien Stéphan révèle que Karol Fila a parfois masqué ses pépins physiques et les a ainsi aggravés. Le coach strasbourgeois attend désormais du jeune Polonais qu’il confirme dans le temps des qualités qu’il n’a pu exprimer que par intermittence.
« Je ne le considère pas comme une recrue. Une recrue, c’est quelqu’un qui arrive de l’extérieur et est nouveau dans l’effectif. Ce n’est pas le cas. Karol en fait partie depuis un an et demi. » En quelques mots, Julien Stéphan réfute l’idée qu’avec Karol Fila (24 ans), très peu utilisé depuis son arrivée à Strasbourg à l’été 2021, il tiendrait sa première recrue hivernale.

Car le coach du Racing sait déjà que la patte droite de l’ancien international espoirs polonais pourrait être un atout précieux en deuxième partie de saison alors que son équipe a jusqu’ici manqué de justesse sur ses centres.

L’entrée remarquée du latéral droit contre Lorient mi-novembre l’a conforté dans cette idée, même s’il dit « ne pas avoir eu besoin d’être convaincu » par ce prometteur retour en Ligue 1. « Vingt ou vingt-cinq minutes ne déterminent pas mon avis sur un joueur. Maintenant, tout va dépendre de sa capacité à enchaîner, à rester sur le terrain, à supporter la charge de travail à l’entraînement et celle des matches. »

« Il a forcé en étant blessé »

« Karol a de bonnes qualités techniques, un bon support athlétique aussi, développe le quadragénaire. C’est important d’avoir une belle qualité de pied et de centre pour alimenter nos attaquants. Mais il faut tout prendre en compte : l’aptitude à répéter les efforts, la dimension tactique, l’aspect défensif aussi parce qu’on demande d’abord à un défenseur d’être performant dans les duels et de les gagner. »

Le Rennais loue en tout cas les efforts du jeune Polonais pour parfaire encore son intégration. « À Strasbourg, il a découvert une autre culture, une autre manière de travailler. Aujourd’hui, il appréhende mieux le français. Ça lui facilite les choses pour comprendre ce qu’on lui demande et pour s’exprimer. Même s’il ne maîtrise pas encore totalement la langue, il y a davantage d’échanges. On peut anticiper un petit peu plus de choses. »

Notamment le ressenti d’un joueur que son désir de s’imposer a parfois poussé à commettre un petit péché de jeunesse. « Karol a été malheureux et beaucoup blessé. Mais sur une ou deux de ses blessures, il ne nous a pas tout dit tout de suite, dévoile Julien Stéphan. Il a forcé et ses absences ont du coup été plus longues que prévu. J’espère qu’on est désormais à l’abri de ce genre de problèmes. Jusqu’ici, on n’a pas pu le mettre suffisamment en situation et, surtout, on n’a pas eu avec lui la référence de la compétition qui est le vrai juge de paix. Il doit maintenant se confronter au quotidien de l’entraînement et à la compétition pour avancer. »
Avatar du membre
Kaniber
Président@Directoire
Président@Directoire
Messages : 23558
Enregistré le : 8 févr. 2012 14:18
Localisation : Dorlisheim

Re: Karol Fila

Message par Kaniber »

dna a écrit :Le Racing prête Fila en Belgique
Le défenseur polonais Karol Fila va être prêté en Belgique, au SV Zulte Waregem, a-t-on appris ce samedi en marge de la séance d'avant-match du Racing. Le latéral droit ne sera pas dans le groupe ce dimanche (15h à la Meinau) contre Toulouse.
Arrivé en juillet 2021 en provenance du Lechia Gdansk, Karol Fila (24 ans) devait s'imposer dans le couloir droit du Racing cette saison. Las, blessé à plusieurs reprises, le défenseur n'a pas réellement pu devenir le N.1 espéré, dans un secteur où le Racing a dû cet été se renforcer en attirant en prêt Colin Dagba (PSG) puis Ronaël Pierre-Gabriel (Mayence).

Le retour la semaine dernière de Frédéric Guilbert, libéré par Aston Villa et qui a signé un bail à Strasbourg jusqu'en juin 2026, a fait reculer Karol Fila dans la hiérarchie, de nouveau apte physiquement. Malgré le départ de Pierre-Gabriel, le Racing a décidé de prêter jusqu'à la fin de saison le Polonais, sous contrat avec le Racing jusqu'en juin 2025, au SV Zulte Waregem, actuel 16e de la Pro League, l'élite belge.

Karol Fila n'a joué que deux matches cette saison en Ligue 1 pour quelque 47 minutes de jeu. Son prêt semble acter le positionnement de Colin Dagba, qui n'a plus joué depuis le 5 novembre à Bastia, dans le rôle de doublure de Frédéric Guilbert au poste de latéral droit.
Répondre