[Ex] Matz Sels

Vos impressions sur les anciens et actuels joueurs de l'effectif
Répondre
Avatar du membre
PoY
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Messages : 11879
Enregistré le : 9 nov. 2003 21:26
Localisation : Longjumeau

Re: [Ex] Matz Sels

Message par PoY »

Moi ce qui me "dérange" c'est surtout de ressortir un dossier d'il y a 2 mois pour en faire un papier maintenant alors que la situation a évolué depuis.
Matt67
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire
Messages : 3398
Enregistré le : 7 janv. 2018 17:46

Re: [Ex] Matz Sels

Message par Matt67 »

Exactement Poy, c'est pourquoi je disais que cet article est orienté, et au final il va porté plus de préjudice à son auteur à mon avis.
Avec le temps les gens changent.....Certains murissent et d'autres pourrissent.
Matt67
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire
Messages : 3398
Enregistré le : 7 janv. 2018 17:46

Re: [Ex] Matz Sels

Message par Matt67 »

Voici un article bien détaillé :
RMC SPORT a écrit :MERCATO: LES COULISSES DU TRANSFERT SURPRISE DE MATZ SELS DE STRASBOURG À NOTTINGHAM FOREST

Le 1er février dernier, lors du dernier jour du mercato d’hiver, le gardien strasbourgeois Matz Sels a quitté le Racing et s’est engagé avec le club anglais de Nottingham Forest. RMC Sport vous dévoile les coulisses d’un transfert plein de rebondissements.


Chambre 303 du Sofitel de Strasbourg, jeudi 25 janvier à 20h30. Matz Sels a rendez-vous avec Vadim Vasilyev, ancien président de l’AS Monaco aujourd’hui devenu agent au sein de sa société VV Consulting. L’ex-dirigeant monégasque est venu accompagné d’un apporteur d’affaires, Chahir Belghazouani, qui a pour habitude de travailler avec son agence.

Son rôle: ramener des joueurs à la recherche d’un nouveau club. Dans cette suite lumineuse aux fins rideaux blancs, le gardien de Strasbourg se montre clair. Il veut travailler avec Vasilyev pour se trouver une nouvelle équipe cet été. L’intérêt est réciproque. En coulisses, l’apporteur d’affaires travaille depuis des mois pour convaincre le portier belge. Le contact entre les différentes parties est très bon, un climat de confiance s’installe. Il est entendu que Matz Sels sera désormais représenté par VV Consulting.

Pour clôturer ces discussions, l’international belge assure qu’il va quitter son ancien agent dont il est proche et qui n’avait aucun mandat. Le joueur de 31 ans ne demande qu’une faveur: que son désormais ex-représentant fasse partie d’un prochain "deal" en pourcentage. Mais Sels est déterminé à trouver un dernier gros projet dans sa carrière.

"Je travaille depuis 14 ans avec mon agent et je ne voulais pas le lâcher. Surtout en prenant en compte les contrats qu’il avait déjà faits pour moi... Je suis proche de lui, il a toujours été là dans les bons comme les mauvais moments. Je ne voulais pas changer d’agent", commente le gardien contacté par RMC Sport.

Forest veut "ajouter un gardien numéro 1"

Vadim Vasilyev et ses salariés sont très actifs sur le marché des transferts où ils gèrent plusieurs dossiers avant la clôture de la fenêtre hivernale. Après cette réunion en Alsace, ils gardent un contact régulier avec Matz Sels. Lors d’un échange avec Nottingham Forest, le directeur sportif du club anglais Ross Wilson leur soumet une demande le mercredi 31 janvier.

"Nous allons ajouter un gardien numéro 1, nous sommes concentrés sur cela maintenant", explique-t-il.
La société VV Consulting s’empresse de transmettre l’information à l’apporteur d’affaires Chahir Belghazouani pour savoir si cela peut intéresser le gardien strasbourgeois. Ce dernier donne rapidement son feu vert, prévient son ancien agent, et est proposé dans la foulée à l’actuel 16e de Premier League. Cette idée va plaire aux Reds de Forest. A 11h15, l’avant-dernier jour du mercato hivernal, Wilson relance le nouveau représentant du gardien.

"Quelle est sa situation? Je vais demander à mon entraîneur des gardiens de vérifier et valider son profil maintenant", lui annonce-t-il.
L’entourage de Vasilyev transmet les détails de son contrat en cours, son parcours et ses statistiques. "Cela peut être une option pour nous. La clé est de savoir s’il est possible pour lui de partir ou non. Un transfert est peut-être envisageable mais cela dépend des conditions", valide finalement la direction de Nottingham Forest.

Comment Keller a fait "monter le prix" selon Sels

L’ex-dirigeant de l’ASM n’a plus le choix, il doit prévenir Strasbourg et son président Marc Keller. L’intérêt anglais est maintenant concret. Au téléphone, le dirigeant strasbourgeois se montre très embêté à l’idée de perdre son capitaine à l’avant-dernier jour du mercato et à la veille d’affronter le PSG en championnat. Le patron de Strasbourg indique à Vadim Vasilyev qu’il reviendra vers lui. Son avantage: comme Nottingham Forest, le club français appartient à un consortium américain nommé BlueCo.

A 20h, Sels est mis au courant des échanges et réagit: "Ça c’est le blabla pour monter le prix. Ils ont encore une journée pour trouver quelqu’un". Le Belge demande des nouvelles de son avenir à l’apporteur d’affaires une dernière fois à 23h07. "Ça ne sent pas très bon. Je le connais bien: si le président Keller ne répond pas, c’est qu’il n’a pas d’occasion pour partir. Demain, faire cela rapidement ça va être dur", conclut le portier. Après, plus de son, plus d’image de la part du gardien et du club alsacien.

Sels a bouclé son transfert dans le dos de Vasilyev

Jeudi, 10h. Le marché anglais se clôture dans 14 heures. Le gardien expérimenté se présente au Racing Soprema Parc. Il est convoqué par sa direction, le président et le directeur sportif de Strasbourg. Pendant ce temps, son ancien agent prend la direction de l’Angleterre. Matz Sels explique avoir trouvé un accord avec Nottingham. Sa décision est prise. Il indique qu’il rentre chez lui réfléchir pendant une heure.

Mais finalement il récupère rapidement ses affaires dans le vestiaire, en saluant quelques membres du staff présents sur place. "Avant cela, je n’avais rien de concret. Aucune proposition financière. Pour moi partir en janvier, c’était particulier. Difficile même. On m’a donné le contrat le jeudi matin", conclut Matz Sels.

Un jet privé l’attend à 15h sur le tarmac de l’aéroport de Strasbourg, direction Londres. 10h27, Sky Sport annonce des discussions en cours entre Sels et Nottingham pour un transfert de moins de 10 millions d’euros. C’est en consultant le site du média anglais que Vasilyev apprend la nouvelle avec stupeur. Sels rejoint finalement son nouveau club contre 8 millions d’euros.

Arthur Perrot
Avec le temps les gens changent.....Certains murissent et d'autres pourrissent.
Avatar du membre
Its_me
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Messages : 19770
Enregistré le : 11 févr. 2003 20:07
Localisation : Strasbourg

Re: [Ex] Matz Sels

Message par Its_me »

On est quand même loin du gardien contraint à partir et ennuyé de laisser des coéquipiers/supporters dans la panade. Bon la société de consulting et Vasilyev aussi mais ça c'est moins grave :lol:
Et dire que le mercredi il mangeait encore avec un de ses coéquipiers (qui ne fait bien évidemment pas partie des -23ans avec qui l'écart de mentalité est bien trop important) et il n'a même pas abordé le sujet. Le lendemain ce coéquipier tombait des nues quand un supporter lui a appris que Sels partait.
Comme dit ailleurs, personnellement ce n'est absolument pas le départ que je lui reproche (je dirais même que le comprend même assez bien) mais plutôt la façon dont tout ça s'est fait.

On notera au passage que "porteur d'affaire" Chahir Belghazouani est décidément toujours dans les bons coups à Strasbourg :lol:
"Il n'est pas concevable que Strasbourg, capitale européenne, n'accueille pas l'Euro-2016" (Roland Ries, Jacques Bigot, juillet 2009)
jere__57
Espoir@Pro
Espoir@Pro
Messages : 245
Enregistré le : 21 mai 2013 14:25

Re: [Ex] Matz Sels

Message par jere__57 »

Ciao, merci pour tout et bon vent ! Le chien aboie et la caravane passe. Le club est au dessus des joueurs. Triste de partir comme ça après presque 6 ans dans un club. Mais c'est devenu une habitude chez nous de partir comme des voleurs ! Y compris pour les joueurs qu'on pensait attachés a la ville ou au club.
Le plus important ça reste le groupe, peu importe les joueurs qui y sont. La preuve avec le match d'hier soir, que ce soit au racing ou même au havre.
Je vais suivre ses résultats de près, je ne lui souhaite pas de se planter. Mais s'il vient à faire une mauvaise fin de saison et qu'il n'est pas titulaire a l'euro, ce sera bien fait pour lui ! Il aurait eu d'autres propositions cet été, et peut être certainement plus intéressantes....
Avatar du membre
Gotcha
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Messages : 13047
Enregistré le : 17 juin 2004 13:10
Localisation : Knackiland, Oberhausbergen
Contact :

Re: [Ex] Matz Sels

Message par Gotcha »

au final on apprend pas grand chose au travers de l'article de RMC Sports....

enfin, rien qu'on ignorait réellement. Que MK ait cherché le meilleur prix de revente, cela me semble être de bonne guerre

d'ailleurs Sels était titu le WE dernier avec Forrest dès son arrivée.
Avatar du membre
Kaniber
Président@Directoire
Président@Directoire
Messages : 23743
Enregistré le : 8 févr. 2012 14:18
Localisation : Dorlisheim

Re: [Ex] Matz Sels

Message par Kaniber »

dna a écrit : Matz Sels, ex-gardien du Racing : « Le signe qu’il valait peut-être mieux partir »
Dans un entretien donné au journal belge La DH Les Sports+ , Matz Sels est revenu sur les circonstances de son départ à Nottingham Forest le 1er février, aux dernières heures du mercato. L’ex-capitaine du Racing assure qu’au club, personne n’a cherché à le retenir.
Il est parti en début de mois sans avoir le temps de dire au revoir et cela paraît déjà une éternité. Au Racing, le jeune Alaa Bellaarouch (21 ans) a pris le relais. Le gardien belge (31 ans), lui, a déjà disputé deux matches de Premier League avec Nottingham Forest – un nul, une défaite, quatre buts encaissés – et a pris place dans les tribunes lors de la qualification pour le 5e tour de la FA Cup , où l’ex-titulaire Matt Turner a brillé.

Pour les confrères belges de La DH Les Sports+ , Matz Sels est revenu sur les dernières heures agitées du mercato où le club des Midlands, à la lutte pour le maintien, est entré en action : « Le mercredi soir (31 janvier) , j’ai entendu qu’il y avait un peu d’intérêt. Je suis allé me coucher en disant à ma femme que j’allais dormir tranquillement. Pour moi, il n’y avait rien. Finalement, le jeudi matin, veille du match contre Paris, il y a eu cette proposition concrète. »

Tout s’est alors précipité. D’autant qu’aucun obstacle n’est venu entraver un transfert conclu pour 10 millions d’euros, bonus compris. « Chelsea et BlueCo ( le consortium qui est aussi propriétaire de Strasbourg, ndlr) ont discuté avec Nottingham, assure-t-il. Le jeudi, presque tout était réglé entre les clubs. C’était le signe qu’il valait peut-être mieux partir : si le club ne veut pas que tu partes, il ne va pas faire un deal de dernière minute. »
« Quand on reste trop longtemps, cela peut parfois mal finir »

De son côté, le Diable Rouge qui disputera cet été l’Euro en Allemagne avait « cet objectif de jouer plus haut ». « J’étais bien à Strasbourg, c’est clair, développe-t-il. Mais la Premier League est le meilleur championnat du monde et il ne faut pas réfléchir trop longtemps. »

En Alsace, où il a passé cinq ans et demi, l’homme aux 164 matches de Ligue 1 ne garde « que de bons souvenirs, des amis pour la vie, mais quand on reste trop longtemps, cela peut parfois mal finir. C’était ma crainte ».

Et de conclure : « J’espère pouvoir revenir dire au revoir aux supporters. Je ne peux pas dire une seule mauvaise chose de Strasbourg ».
Avatar du membre
Its_me
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Messages : 19770
Enregistré le : 11 févr. 2003 20:07
Localisation : Strasbourg

Re: [Ex] Matz Sels

Message par Its_me »

C'est quand même étrange car ces déclarations ne sont pas trop cohérentes avec l'article de l'Alsace suite à son départ ou encode celui de RMC Sport qui expliquait les "coulisses" du transfert avec cette rencontre avec Vasiliev une semaine avant pour quitter le Racing.
"Il n'est pas concevable que Strasbourg, capitale européenne, n'accueille pas l'Euro-2016" (Roland Ries, Jacques Bigot, juillet 2009)
Avatar du membre
Its_me
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Messages : 19770
Enregistré le : 11 févr. 2003 20:07
Localisation : Strasbourg

Re: [Ex] Matz Sels

Message par Its_me »

L'article en question
DH - Les Sports a écrit :“Partir en janvier n’était pas prévu”
C’est une histoire un peu dingue comme seul le mercato peut en offrir dans sa dernière ligne droite. Et que Matz Sels a accepté de nous raconter : celle de son départ express de Strasbourg pour Nottingham Forest. Le tout à moins de six mois du premier grand tournoi de sa carrière, l’Euro.


Matz, votre transfert s’est réglé en moins de 24 heures chrono…
“Oui. Tout s’est fait à la dernière minute. Le mercredi soir (31 janvier), j’ai entendu qu’il y avait un peu d’intérêt. Je suis allé me coucher en disant à ma femme que j’allais dormir tranquillement. Pour moi, il n’y avait rien. Finalement, le jeudi matin, veille du match contre Paris, il y a eu cette proposition concrète. Je n’ai pas eu beaucoup de temps pour réfléchir et me décider.”

Et Strasbourg a accepté de vous céder pour 10 millions € dont deux de bonus, alors que vous aviez encore deux ans et demi de contrat…
“Apparemment, dans la nuit de mercredi à jeudi, Chelsea et BlueCo (qui est aussi propriétaire de Strasbourg) ont discuté avec Nottingham. Le jeudi, presque tout était réglé entre les clubs. C’était le signe qu’il valait peut-être mieux partir : si le club ne veut pas que tu partes, il ne va pas faire un
deal de dernière minute.”

À bientôt 32 ans, vu le marché particulier des gardiens, est-ce que vous vous attendiez à retrouver la Premier League ?
“Je pense avoir toujours été performant à Strasbourg. Tu as toujours cet espoir finalement, cet objectif de jouer plus haut, dans un meilleur
championnat. J’étais bien à Strasbourg, c’est clair. Mais la Premier League est le meilleur championnat du monde et il ne faut pas réfléchir trop
longtemps.”

Vous avez évoqué votre femme : comment a-t-elle réagi quand vous lui avez dit que vous partiez ?
(Rires) “Je ne lui ai pas dit comme cela. On n’avait pas beaucoup de temps pour discuter. J’ai une famille, un enfant. Tout ne tourne pas qu’autour de moi. Mais peut-être que c’est le dernier challenge pour moi. Elle était d’accord. C’est la vie de footballeur.”

À Strasbourg, le joueur que vous êtes a été élu meilleur gardien du championnat, a été capitaine, s’est gravement blessé pour revenir plus fort en
jouant le maintien puis l’Europe. Et l’homme a vu naître son fils. Vous avez tout connu là-bas…

“C’est bien résumé. J’ai tout vécu à Strasbourg, j’ai vu grandir le club. Je n’ai que de bons souvenirs, des amis pour la vie. C’était une période magnifique. Retrouver la même chose ailleurs sera difficile. Cinq ans et demi, dans le foot, c’est long. Partir en janvier n’était pas prévu. Je voulais faire l’Euro et chercher ensuite peut-être un autre challenge. Je suis content d’être parti par la grande porte : quand on reste trop longtemps, cela peut parfois mal finir. C’était ma crainte. Trois jours après ma signature, j’ai envoyé des messages et j’étais vraiment très ému. J’espère pouvoir revenir dire au revoir aux supporters. Je ne peux pas dire une seule mauvaise chose de Strasbourg.”

Vous êtes arrivés dans un club qu’Orel Mangala a quitté.
“Oui, on a discuté un peu. Je voulais prendre sa maison. On a plus parlé de choses pratiques.”

Chaque transfert comporte sa part de danger, d’autant plus que l’Euro arrive. Avez-vous eu des garanties ?
“Il n’y a jamais de garantie de titulaire. Il cherchait un gardien et j’ai pris ce risque. Mais il n’y a pas que l’Euro, il y a la suite que je dois aussi avoir en tête pour ma carrière. Pour moi, c’est un pas en avant. Je ne pense pas que je vais être numéro 1 à l’Euro, on l’a vu sur les derniers matchs. J’essaie d’être prêt quand on fait appel à moi. Après, si je joue en Premier League, cela peut aller dans l’autre sens, on ne sait jamais…

Justement, avec ce transfert, est-ce que vous avez plus de chance d’être titulaire chez les Diables ?
“Je ne sais pas. Le coach m’a fait jouer lors de l’amical de novembre : c’est clair qu’il (Casteels) va être numéro 1. Le coach ne va pas changer grand-chose en dernière minute. J’essaie de saisir ma chance quand on me la donne.”

Que sera un Euro réussi pour les Diables ?
“C’est difficile à dire. L’équipe est bonne, l’Euro, ce n’est jamais simple. Tout peut se jouer sur un match après la phase de groupe. Bien sûr qu’on veut gagner, mais c’est dur de dire qu’on va gagner. On doit être réalistes, peut-être qu’on peut grandir dans le tournoi, on a une belle équipe avec de bons joueurs.”

Interview > Jonathan Lange
Chacun retiendra ce qu'il a envie de cette interview. Pour ma part c'est le fait qu'il commence à avouer que le deal avec le club était un départ au prochain mercato et qu'il est parti là bas pour amasser pas mal d'argent (compréhensible à son âge) tout en espérant bouleverser la hiérarchie en sélection en sortant de gros matchs face aux grosses équipes anglaises. Dans tous les cas il savait qu'il irait à l'Euro et en restant chez nous il validait un peu son statut de numéro 2.
"Il n'est pas concevable que Strasbourg, capitale européenne, n'accueille pas l'Euro-2016" (Roland Ries, Jacques Bigot, juillet 2009)
Matt67
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire
Messages : 3398
Enregistré le : 7 janv. 2018 17:46

Re: [Ex] Matz Sels

Message par Matt67 »

Article repris par les DNA cet après-midi, par contre les DNA n'avait pas repris l'article decRMC sport bien évidemment.....
Avec le temps les gens changent.....Certains murissent et d'autres pourrissent.
Répondre