Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 22 Mai 2018 19:16



Répondre au sujet  [ 88 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5 ... 9  Suivante
 1/4 de Finale CDF: Chambly / Strasbourg - 1/0 
Auteur Message
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2007 21:39
Messages: 3277
Ce sera bien à Beauvais, le 28/2 à 18h30.

https://www.facebook.com/notes/fc-chamb ... 631075811/


9 Fév 2018 18:50
Profil
Entraineur jeunes@Staff
Entraineur jeunes@Staff

Inscription: 10 Avr 2004 22:53
Messages: 1343
Localisation: Colmar
Its_me a écrit:
Ouais enfin Chambly n'est pas parvenu en 1/4 de finale par hasard non plus.


Ils ont sorti Châteauroux aux TAB et des équipes de N2 et N3. Absolument aucun grand exploit.

Une défaite alsacienne serait une honte. Ils sont relégables en National les Bleus de l'Oise...

_________________
- C'est pas parce qu'on à rien à dire qu'il faut la fermer
- Et vous vous en pensez quoi ?
- Moi ? Oh rien..


24 Fév 2018 19:54
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 13879
Localisation: Dorlisheim
L'homme de la vallée a écrit:
Une défaite alsacienne serait une honte. Ils sont relégables en National les Bleus de l'Oise...


Entièrement d'accord , en plus ça serait mal venu pour la préparation du match contre Caen .


24 Fév 2018 20:45
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 3 Juin 2004 13:56
Messages: 11106
Localisation: Mont-de-Marsan - Landes
il faudra aligner terrier qui va marquer face à une équipe du niveau de grenoble ou du khazakstan


24 Fév 2018 23:09
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Mai 2003 8:21
Messages: 15481
Localisation: Saujon (17)
Si il joue à son poste oui....il y a des chances même si ce n'est pas un buteur ;)

_________________
Vade retro Rudi Garcia...bouh t'es moche quand tu chouines


25 Fév 2018 10:12
Profil
Aspirant@Pro
Aspirant@Pro

Inscription: 7 Jan 2018 18:46
Messages: 129
Je verrais bien cette compo : Kamara- Aaneba, Koné, Salmier, Seka - Grimm, Martin(Corgnet), Goncalves, Lienard- Blayac, Saadi.


25 Fév 2018 22:12
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 13879
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
La coupe à cœur
Embarqué dans une saison délicate en National, Chambly a profité de la Coupe de France pour retrouver le moral. Le quart de finale face au Racing, ce mercredi, ne sera pas galvaudé pour autant. Jordan Gasser, Nicolas Burel et Thibaut Jaques, trois anciens Colmariens, expliquent pourquoi.
Tout peut aller très vite dans le football. Dans un sens comme dans l’autre. Et le FC Chambly en est l’illustration parfaite. Le club créé en 1989 par Fulvio (le président) et Bruno (l’entraîneur) Luzi a déjà réussi à se forger une histoire. En gravissant les marches vers le monde professionnel une à une pour atteindre le National en 2014.

Et l’an dernier, il s’en est fallu d’ailleurs de très peu, de quatre buts en fait, pour que le club de l’Oise ne franchisse un nouveau palier. Troisième ex aequo, il a abandonné au Paris FC la place de barragiste en raison d’un moins bon goal-average. Place de barragiste transformée en ticket pour la Ligue 2 après le dépôt de bilan du SC Bastia…
Trente-cinq joueurs sous contrat !

« Inconsciemment, ce dénouement a dû peser au moment de réattaquer le championnat, estime l’Alsacien Jordan Gasser. On espérait jouer les trouble-fête cette saison, on nous a même collé une étiquette de favori. On est devenu l’équipe à chasser. » Une proie.

Autant la saison 2016-2017 a été aboutie, autant le présent exercice est rapidement devenu un chemin de croix. Lorsqu’on attend son huitième match de championnat pour remporter sa première victoire, la saison peut vite devenir très longue.

Les raisons de ce retard à l’allumage sont multiples, outre la gueule de bois du printemps. Le groupe s’est considérablement renforcé à l’été pour atteindre… 35 joueurs sous contrat. Une gageure. La création de nouveaux automatismes n’a pas, non plus, été facilitée par le changement de système, passant d’un 4-1-4-1 à un 3-5-2. Malgré une embellie au début de l’hiver (trois victoires consécutives), l’édifice reste encore fragile, comme en atteste la place de relégable des Picards, encore battus ce week-end par Dunkerque.

« Une spirale négative, ça arrive vite alors que la saison dernière, tout s’était bien goupillé », relate Nicolas Burel, arrivé au club en 2016 en provenance des SR Colmar.

Touché à l’ischio droit, le milieu de terrain n’a pratiquement pas joué lors de la phase aller. C’est de l’extérieur qu’il a vu ses coéquipiers s’enfoncer dans le doute. « On essaie de trouver les mots, c’est une situation qui n’est pas évidente à vivre, souligne celui qui a regoûté au National ce mois-ci. L’ambiance d’un vestiaire est très dépendante des résultats. »

Dans un quotidien morose, la Coupe de France est rapidement devenue un ballon d’oxygène. En passant des tours, Chambly a retrouvé un semblant de confiance. Et a perpétué l’attachement d’un club à une épreuve qui l’a vu accéder aux 16es de finale en 2016 (0-2 contre Lyon) comme en 2017 (4-5 a.p. contre Monaco). Avant de poursuivre jusqu’en quarts de finale cette année, une performance inédite.

En venant jouer un 8e tour à Haguenau, près de chez lui, Jordan Gasser était loin d’imaginer retrouver une autre équipe alsacienne quasiment trois mois plus tard.
« Ce sont des exemples »

« On a eu un peu de chance au tirage. Mais Chambly est un club avec des valeurs qui se transcende en coupe, raconte l’ancien Vert, de Schiltigheim et des SRC. Le Racing, c’est le club que je supporte tous les week-ends en L1. Je préfère recevoir le Racing que d’aller jouer à Grenoble (éliminé par les Strasbourgeois en huitièmes). On va aussi revoir des joueurs auxquels on était confrontés en championnat, il n’y a pas si longtemps. Ça va être intéressant de voir comment ils ont évolué. Ce sont des exemples. »

Mais pour que le destin des Camblysiens épouse celui des Bas-Rhinois, cela passera plutôt par la découverte du monde professionnel que par un possible exploit en Coupe de France. « Le championnat, c’est notre quotidien, il ne faut pas l’oublier même si un quart de finale, c’est un moment super à vivre, nuance Nicolas Burel qui espère être retenu dans les 18 qui fouleront la pelouse du stade Pierre-Brisson de Beauvais. Il y a eu pas mal de surprises (dans cette édition du centenaire). De toute façon, quand on arrive à ce niveau-là, on est obligé d’avoir de l’ambition. »

À Boulogne-sur-Mer, le 16 février, malgré la situation précaire au classement, Bruno Luzi avait fait tourner pour préserver certains joueurs – touchés physiquement ou susceptibles d’être suspendus pour une accumulation de cartons jaunes – en vue du match de gala de mercredi. « Tout est possible », répètent à l’envi les ex-Colmariens. L’ascension, jusqu’ici maîtrisée, de Chambly en est l’exemple.


26 Fév 2018 6:06
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 13879
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Les “rescapés” des Marais
Les Racingmen déjà présents en National n’ont pas oublié leurs deux déplacements à Chambly, dans le pittoresque stade des Marais, que les Bleus ne reverront pas puisque le match de Coupe de France est délocalisé à Beauvais.
Ils sont huit. Huit au sein de l’effectif strasbourgeois 2017-2018 à avoir joué le deuxième et dernier match du Racing à Chambly. C’était le 2 octobre 2015. Oukidja, Salmier, Seka, Ndour, Grimm, Lienard, Blayac, Bahoken et les autres s’étaient imposés 2-0.

Un an plus tôt, pour leur toute première visite dans le stade des Marais, le Racing des Seka, Grimm, Lienard, Bahoken, mais aussi Oukidja et Ndour, alors cantonnés au banc, était tombé 2-1 après une fin de match houleuse.
« Agressivité, rugosité et intox »

« Je me souviens surtout que ce premier match s’était déroulé dans un stade champêtre, sur un terrain un peu pourri, rembobine Stéphane Bahoken, auteur d’un but l’année suivante. Même si Chambly a changé d’effectif depuis, il a gardé ses valeurs. C’est une équipe qui te rentre dedans et ne lâche rien. À nous de répondre dans ce domaine où nous sommes aussi armés. »

Dimitri Lienard, lui, n’a jamais été dépaysé dans la cuvette des Marais : « Pour moi qui viens du monde amateur, ça ne changeait pas grand-chose. Si Chambly évolue depuis 2014 dans un National où il est difficile de durer, c’est qu’il a des joueurs de qualité. Le National est à mes yeux le championnat le plus compliqué, celui où j’ai le plus souffert, avec une grosse intensité physique. Bien sûr, le contexte ne sera pas le même à Beauvais. Mais quand une demi-finale est en jeu, c’est toujours celui qui en veut le plus qui passe. »

« Comme toutes les équipes de la grande couronne parisienne, Chambly met beaucoup d’agressivité, de rugosité et un peu d’intox », complète Jérémy Blayac qui s’était bien fait secouer en octobre 2015.

Spécialiste du National où il a accompli l’essentiel de sa carrière, aux SR Colmar puis à Strasbourg, Jérémy Grimm ne s’attend pas non plus à une partie de plaisir. « Si Chambly est encore en National après tout ce temps, c’est qu’il a des arguments, dit-il. Car le National est un championnat ardu, avec des équipes souvent athlétiques, combatives et bien organisées. Ça donne toujours des matches pas commodes. On l’a vu à Grenoble. »

Même si le club du président Fulvio Luzi, 15e et relégable en championnat (avec un match en moins), a d’autres chats à fouetter en ce moment, il n’en a pas moins tout à gagner dans ce quart de finale historique pour lui. Et ça, nul besoin de le rappeler aux Bleus.


26 Fév 2018 6:11
Profil
Entraineur adjoint@Staff
Entraineur adjoint@Staff

Inscription: 12 Juil 2008 16:39
Messages: 1631
Localisation: Saint Herblain - 44
La coupe va commencer à poser quelques dilemmes.

Jusqu'à présent Laurey a fait tourner l'effectif car la priorité était évidemment le championnat. Mais maintenant on s'approche de la fin et les sommes récoltées commencent à valoir le coup.

Perdre contre Chambly c'est au moins 580 000€ de manque à gagner soit plus que ce que le parcours actuel a rapporté (552 500€)

Répartition des primes 2018 :
6e tour = 1.500€
7e tour = 6.000€
8e tour = 35.000€
32e de finale = 40.000€
16e de finale = 60.000€
8e de finale = 130.000€
Quart de finale = 280.000€
Demi-finale = 580.000€
Finaliste = 380.000€
Vainqueur = 930.000€


26 Fév 2018 11:42
Profil
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire

Inscription: 10 Juin 2003 16:41
Messages: 3253
Localisation: WIEN
Citation:
La coupe va commencer à poser quelques dilemmes.

Jusqu'à présent Laurey a fait tourner l'effectif car la priorité était évidemment le championnat. Mais maintenant on s'approche de la fin et les sommes récoltées commencent à valoir le coup.

Perdre contre Chambly c'est au moins 580 000€ de manque à gagner soit plus que ce que le parcours actuel a rapporté (552 500€)


tu as 100% raison, l'équipe type aurait même une semaine pour récupérer.
je pense qu'il va faire tourner 2 ou 3 joueurs.... on verra

il faudra voir les résultats des quarts et le tirage des demi mais le racing peut se retrouver tout proche ou très loin de la finale.....

Caen - Lyon
Les herbiers - Lens
Psg - Marseille
Chambly - Strasbourg

ça peut faire en demi
Lyon - Psg
Strasbourg - Lens ou les Herbiers - Strasbourg

ça peut malheureusement aussi rien faire du tout si on ne bat pas Chambly......ca ferait quand même sérieusement désordre.....


26 Fév 2018 12:13
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 88 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5 ... 9  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com