[05/06] 8ème UEFA retour : RCS / Bâle : 2-2

L'actualité du Racing dans les coupes européennes
Verrouillé
Avatar du membre
argueti
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Messages : 37459
Enregistré le : 16 mai 2003 23:27
Localisation : Strasbourg
Contact :

[05/06] 8ème UEFA retour : RCS / Bâle : 2-2

Message par argueti »

Magnifique horaire ... :x
Modifié en dernier par argueti le 23 août 2007 1:20, modifié 1 fois.
L'histoire est en marche ...
Avatar du membre
Its_me
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Messages : 18941
Enregistré le : 11 févr. 2003 20:07
Localisation : Strasbourg

Message par Its_me »

C'est une blague ou quoi? Pourquoi 18h chez nous et 20h15 chez eux???
"Il n'est pas concevable que Strasbourg, capitale européenne, n'accueille pas l'Euro-2016" (Roland Ries, Jacques Bigot, juillet 2009)
Avatar du membre
Keating
Président@Directoire
Président@Directoire
Messages : 15436
Enregistré le : 24 déc. 2004 0:21

Message par Keating »

C'est mieux pour que le stade soit vide :twisted:
Avatar du membre
NéRiK
Secrétaire général@Directoire
Secrétaire général@Directoire
Messages : 8212
Enregistré le : 6 avr. 2005 17:47
Localisation : Strasbourg-Neudorf

Message par NéRiK »

Encore du grand n'importe quoi de l'UEFA. :evil:
Mieux vaut se taire et passer pour un con que de l'ouvrir et prouver qu'on en est un
NianKaRud
Entraineur adjoint@Staff
Entraineur adjoint@Staff
Messages : 1658
Enregistré le : 12 févr. 2005 12:53
Localisation : Colmar

Message par NianKaRud »

Alors les Tarifs :

<table border="3" bordercolor="#000000" bgcolor="#FFFFFF"><tr bgcolor="#333333" align="center"><td>Tribune</td><td>Plein Tarif</td><td>Tarif abonné</td><td>Demi-Tarif
abonné
</td></tr><tr align="center"><td align="left">Populaire</td><td>12 €</td><td>6 €</td><td>3 €</td></tr><tr align="center"><td align="left">Est/Ouest/ 1/4 virage </td><td>24 €</td><td>12 €</td><td>6 €</td></tr><tr align="center"><td align="left">Nord/Sud basse</td><td>30 €</td><td>15 €</td><td>7,5 €</td></tr><tr align="center"><td align="left">Nord/Sud haute</td><td>36 €</td><td>18 €</td><td>9 €</td></tr></table>

A retirer entre le Vendredi 3 Mars et le dimanche 12 Mars chez tous les points de vente.

Edit Its_me : je l'ai remis en forme, c'est plus joli :)
Avatar du membre
argueti
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Messages : 37459
Enregistré le : 16 mai 2003 23:27
Localisation : Strasbourg
Contact :

Message par argueti »

On met la CFA pour le retour ? :lol:
L'histoire est en marche ...
télésupporteur
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Messages : 12911
Enregistré le : 3 juin 2004 13:56
Localisation : Mont-de-Marsan - Landes

Message par télésupporteur »

non, un match nul n'est pas suffisant :lol:
Avatar du membre
Maneo
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Messages : 3725
Enregistré le : 8 août 2002 0:41
Localisation : Haguenau (67)
Contact :

Message par Maneo »

Le racing a perdu contre Le Mans et compromis des chances en championnat.
Le racing a perdu 2-0 à  Bâles et compromis ses chances en UEFA.
Un horraire plutôt moyen en semaine.
Les tarifs sont pas franchement avantageux.

Y aura sans doute pas grand monde jeudi soir !
Avatar du membre
Keating
Président@Directoire
Président@Directoire
Messages : 15436
Enregistré le : 24 déc. 2004 0:21

Message par Keating »

Je devrai réussir à  emmener une vingtaine de fous ... ;)
Avatar du membre
argueti
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Messages : 37459
Enregistré le : 16 mai 2003 23:27
Localisation : Strasbourg
Contact :

Message par argueti »

L'Alsace a écrit :Dugué va faire tourner

En trois jours la semaine passée, du déplacement de jeudi à  Bâle (défaite 2-0) à  la réception du Mans dimanche (échec 2-1), Jacky Duguépéroux a perdu trois nouveaux joueurs sur blessure, mais aussi et surtout beaucoup de ses illusions européennes et domestiques. Loue et Haggui ont rejoint l'infirmerie après l'expédition en Suisse, alors qu'Ulrich Le Pen a fini le match de dimanche avec une élongation à  l'ischiojambier droit. « L'échographie qu'il a passée ce lundi a confirmé une lésion », précise le médecin du club François Piétra, « Même si ce n'est pas très grave, Lulu ne pourra pas rejouer avant trois semaines. » Le Breton s'ajoute ainsi à  la liste sans fin d'indisponibilités du Racing. Ce qui soutire ce commentaire aigre-doux à  « Dugué ». « Quand vous allez me demander quelle équipe j'alignerai jeudi (18 h à  la Meinau) contre Bâle, je vous répondrai : Cassard dans les buts, Haggui et Devaux en défense centrale, Loue et Keita comme milieux récupérateurs, Le Pen à  droite, Arrache à  gauche, Gmamdia et Gameiro devant. Il me reste à  trouver deux latéraux et avec tous les absents, je composerai une équipe qui tient la route. » L'entraîneur strasbourgeois a peut-être déjà  « solutionné » le problème du couloir droit, puisque Yves Deroff, averti lors du 16e retour contre Litex Lovech et jeudi dernier en 8e aller à  Bâle, pourrait être suspendu après-demain. Le club en attendait confirmation hier. Cette suspension porterait à  onze le nombre de joueurs absents, sachant que le Slovaque Szilard Nemeth n'est pas qualifié pour la Coupe UEFA. Une bonne nouvelle tout de même : Stéphane Cassard, victime d'une fracture du plancher orbital droit le 4 février à  Lens, a reçu hier le feu vert du chirurgien. Mais il ne sera évidemment pas d'attaque après-demain. Même déshabillé d'une équipe, Jacky Duguépéroux se prépare à  faire tourner son effectif contre Bâle. « Alex Farnerud, Pascal Johansen et Boka joueront. Le jeune milieu récupérateur Ricardo Faty aussi et, peut-être, l'avant-centre Rudy Carlier. Je verrai demain (Ndlr : aujourd'hui lors de la séance programmée à  16 h). » Une façon d'avouer que ce 8e retour de l'UEFA passe au second rang de ses préoccupations, très loin derrière le déplacement de dimanche (18 h) à  Saint-Etienne où seul un exploit, comparable à  celui réalisé à  Toulouse le mois dernier, pourra entretenir un souffle d'espoir.
DNA a écrit :La parenthèse européenne

Sonné par le Mans, dimanche à  la Meinau (1-2), le Racing vacille. Pour la première fois, la situation critique en championnat pourrait pousser Jacky Duguépéroux à  poser un mouchoir sur ses ambitions européennes. La venue de Bâle, jeudi soir (18h), s'apparente à  une figure imposée.

C'était pourtant sa seule raison d'être. Tout au long d'une saison noire, le Racing trouvait dans la Coupe d'Europe une échappatoire roborative. Les malheurs du championnat étaient comme par enchantement mis de côté pour laisser place à  un faisceau d'espoir.
Celui-ci, hélas, n'a jamais trouvé de prolongement sur la scène nationale. Aux exploits retentissants du milieu de semaine, comme à  Rome ou à  Bâle en phase de poule, succédait invariablement un lot de désillusions, une fois le week-end venu.

« Ce match apparaît comme secondaire »

Depuis jeudi dernier et la défaite concédée à  Bâle (2-0), en match aller des huitièmes de finale, l'aventure européenne a aussi du plomb dans l'aile. « Si nous avions perdu 1-0 ou fait match nul, tout le monde aurait été à  fond dedans, dit Cédric Kanté. Là , il y a deux buts à  remonter. Ce match apparaît comme secondaire. »
Même en pleine possession de ses moyens, il n'est pas dit que le Racing ait la capacité de maltraiter une équipe suisse solide, à  défaut d'être brillante. Sans Loué, Haggui et Le Pen, la mission s'annonce quasiment impossible. Après le coup de bambou asséné dimanche par le Mans, inverser le cours des événements tiendrait du miracle.

« Pas pour habitude de calculer. Là , c'est différent »

« Ce match tombe au mauvais moment, dit Jacky Duguépéroux. Pour la première fois, je vais me poser la question de savoir si je ne vais pas laisser souffler quelques joueurs. Certains en ont grand besoin. Je n'ai pas pour habitude de calculer et de me fixer des priorités dans les rencontres. Mais là , c'est différent. L'objectif, c'est de gagner dimanche à  Saint-Etienne. »
Tant qu'une fluette lueur scintillera encore en championnat - Troyes, premier non relégable, émarge toujours à  cinq points -, l'entraîneur alsacien mobilisera les dernières énergies à  cet effet. L'idée de laisser au repos des « cadres » à  bout de souffle, comme Diané, Pontus Farnerud, Abdessadki ou Lacour, est donc légitime.

Etape pour Bâle, terminus pour Strasbourg

« On paye notre accumulation de matches, renchérit Duguépéroux. Contre le Mans, on disputait là  notre seizième rencontre depuis la reprise en janvier. On m'a demandé pourquoi je n'ai pas sorti Amara Diané en fin de rencontre. Mais pour mettre qui à  la place ? Franchement, on a fait ce qu'on a pu, avec nos moyens. »
Des moyens limités, on en conviendra, qui ne permettent pas de courir deux lièvres à  la fois. Bâle, tranquille leader de la Super League suisse - championnat bien moins exigeant que son pendant français -, peut caresser d'autres ambitions. Pour les hommes de Christian Gross, Strasbourg n'est qu'une étape vers la reconnaissance internationale.
Au Racing, ce match retour constituera vraisemblablement le terminus européen. Pas sûr qu'un nouvel autobus ne s'arrête avant longtemps. Engoncés dans le doute, en proie à  une grosse crise de confiance et diminués par une cascade de forfaits, les Bleus n'ont plus la tête à  ça. C'était pourtant leur seule raison d'être.
L'histoire est en marche ...
Verrouillé