FC Bayern München

Vos impressions sur l'actualité du football en général
Répondre
Avatar du membre
PoY
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Messages : 11413
Enregistré le : 9 nov. 2003 21:26
Localisation : Longjumeau

Re: FC Bayern München

Message par PoY »

2018-2019 21 matchs de Bundesliga, 6 de LDC et 5 matchs de Coupe (4 matchs en coupe d'Allemagne et 1 en Supercoupe) = 32
2019-2020 16 matchs de Bundesliga, 7 de LDC et 2 matchs de Coupe (1 match en coupe d'Allemagne et 1 en Supercoupe) = 25
2020-2021 19 matchs de Bundesliga, 8 de LDC et 2 matchs de Coupe (1 match en coupe d'Allemagne et 1 en Supercoupe) = 30
Tenor
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Messages : 13618
Enregistré le : 26 janv. 2008 18:21
Localisation : HAGUENAU

Re: FC Bayern München

Message par Tenor »

merci Poy , tout de même, c'est un joueur assez discret
solari1
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire
Messages : 3651
Enregistré le : 22 sept. 2015 15:54

Re: FC Bayern München

Message par solari1 »

Sur l'ensemble de sa carrière, c'est loin d'être un joueur discret.
En tout cas concernant son parcours sportif et ses performances.
Son palmarès est bien fourni aussi.
Tenor
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Messages : 13618
Enregistré le : 26 janv. 2008 18:21
Localisation : HAGUENAU

Re: FC Bayern München

Message par Tenor »

ce n'est pas l'impression que ça me donne
Avatar du membre
Kaniber
Président@Directoire
Président@Directoire
Messages : 22309
Enregistré le : 8 févr. 2012 14:18
Localisation : Dorlisheim

Re: FC Bayern München

Message par Kaniber »

equipe a écrit :Le Bayern s'attend à 150 M€ de perte de recettes en raison du Covid-19
Les matches à huis clos ont fait perdre beaucoup d'argent au Bayern Munich, qui conserve néanmoins toute son ambition.
Le Bayern Munich, champion d'Allemagne en titre, s'attend à accuser quelque 150 millions d'euros de perte de recettes des jours de match en raison de la pandémie de Covid-19, a indiqué le patron du club Herbert Hainer lundi. Herbert Hainer a confirmé cette perte après tant de matches disputés à huis clos, lors d'une conférence de presse virtuelle de rentrée aux côtés du futur président-directeur général Oliver Kahn, mais il a insisté sur le fait que les « ambitions (du club) n'ont pas diminué ».
Des offres « généreuses » pour Goretzka et Coman

Kahn a de son côté révélé que le club était en pourparlers pour prolonger les contrats du milieu de terrain Leon Goretzka et de l'ailier français Kingsley Coman. Le premier a encore un an de contrat, Coman en a deux, mais tous deux sont « des joueurs très, très importants », qui se sont vu offrir des propositions « généreuses » pour rempiler au Bayern, a souligné le dirigeant.
Avatar du membre
Its_me
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Messages : 19097
Enregistré le : 11 févr. 2003 20:07
Localisation : Strasbourg

Re: FC Bayern München

Message par Its_me »

Des chiffres importants mais qui ne doivent pas du tout leur faire peur. La saison précédente ils avaient fait un bénéfice de presque 10M€ malgré l'arrêt des championnats et celle d'avant c'était presque 60M€ qui étaient venu gonfler les finances du club. Sans trop de doute, en une ou deux saisons "normales" les rentrées d'argent auront comblé ce déficit et cela sans même compter sur des départs de joueurs qui vaudront leur pesant de cacahuète comme Davies, Goretzka, Kimmich, Coman, Lewandowski ou Hernandez.
"Il n'est pas concevable que Strasbourg, capitale européenne, n'accueille pas l'Euro-2016" (Roland Ries, Jacques Bigot, juillet 2009)
Avatar du membre
Kaniber
Président@Directoire
Président@Directoire
Messages : 22309
Enregistré le : 8 févr. 2012 14:18
Localisation : Dorlisheim

Re: FC Bayern München

Message par Kaniber »

equipe a écrit :Une cinquième étoile sur le nouveau maillot domicile du Bayern
Image
Image
Cette saison, le Bayern Munich jouera ses matches à domicile avec une étoile supplémentaire sur son maillot.
En mai dernier, le Bayern Munich a dévoilé un maillot extérieur qui rend hommage à la ville de Munich. Noir et doré, ce dernier fait allusion au « Münchner Kindl » (enfant de Munich), les armoiries de la ville bavaroise. Deux mois plus tard, les dirigeants Munichois présentent la nouvelle tenue domicile du club. Imaginée par Adidas, elle présente des lignes horizontales en forme de V.
Pourquoi attendre le 31e sacre national pour ajouter une étoile ?
En Bundesliga, la réglementation concernant l'ajout d'étoiles sur le maillot est très précise. Trois titres permettent d'avoir le droit à une étoile, cinq titres à deux, dix titres à trois, vingt titres à quatre et trente titres à cinq. Pourtant, dans son palmarès, le FCB affiche 31 sacres nationaux. Le club aurait donc dû recevoir cette cinquième étoile lors de la saison 2019-2020. Eh bien non.

Le premier titre de champion du Bayern Munich a été gagné en 1932. Or, la Bundesliga, qui a mis en place l'attribution des étoiles, n'a été créée qu'en 1963 (de la même façon qu'en France, les titres ne sont comptabilisés qu'à partir de 1932-1933, saison où le Championnat professionnel a été créé). Le FCB a donc dû attendre de remporter sa 30e Bundesliga avant d'ajouter sa cinquième étoile au-dessus de son écusson.
Avatar du membre
Kaniber
Président@Directoire
Président@Directoire
Messages : 22309
Enregistré le : 8 févr. 2012 14:18
Localisation : Dorlisheim

Re: FC Bayern München

Message par Kaniber »

footmercato a écrit :Bayern Munich : l'avenir de Joshua Kimmich est scellé !
Courtisé notamment par Liverpool cet été, Joshua Kimmich (26 ans) restera au Bayern Munich encore pour un bon moment. Selon les informations de BILD, les négociations entre le club bavarois et l'entourage du milieu de terrain se seraient bien déroulées et auraient trouvé un accord pour une prolongation de son contrat pour les cinq prochaines saisons. Son contrat expirait à l'été 2023.

Le quotidien outre-Rhin ajoute que le salaire de l''international allemand (59 sélections) serait doublé dans ce nouveau bail. Avec 20 millions d'euros annuels, il deviendrait l'un des joueurs bavarois les mieux payés du club, juste derrière le Polonais Robert Lewandowski. Voilà un dossier contractuel de bouclé pour la direction du Bayern, qui est en plein été de discussions avec ses joueurs en fin de contrat l'an prochain, comme Kingsley Coman ou encore Leon Goretzka.
Avatar du membre
Kaniber
Président@Directoire
Président@Directoire
Messages : 22309
Enregistré le : 8 févr. 2012 14:18
Localisation : Dorlisheim

Re: FC Bayern München

Message par Kaniber »

dna a écrit : Nagelsmann dans l’univers impitoyable du Bayern Munich
Image
Ce vendredi débute la nouvelle saison de Bundesliga, championnat que le Bayern Munich a remporté sans discontinuité depuis 2013. C'est dire la pression qui pèse sur les jeunes épaules de Julian Nagelsmann, le nouvel entraîneur du club bavarois.
Julian Nagelsmann, nouveau coach de 34 ans du Bayern Munich, est déjà sous pression avant d’attaquer vendredi la Bundesliga à Mönchengladbach (20h30), dans un club où tous ses prédécesseurs ont au minimum remporté le championnat depuis 2013 sans interruption.

Un trentenaire pour succéder aux légendaires Guardiola, Ancelotti, Heynckes et autre Flick (parti entraîner l’équipe nationale) sur le banc du vénérable "Rekordmeister" : les dirigeants du géant bavarois ont pris un risque, et offert au jeune ambitieux le plus gros défi de sa très jeune carrière.

Ses titres en professionnel ? Aucun ! Les plus belles lignes de son CV ? Une demi-finale de Ligue des champions 2020 avec Leipzig (perdue contre Paris), et une défaite en finale de Coupe d’Allemagne 2021 face à Dortmund.

Sa préparation chaotique, trois défaites et un nul, ne lui a pas permis d’engranger de la confiance. Et pourtant personne, à Munich, n’imagine autre chose qu’un 10e titre consécutif en mai prochain.

Nagelsmann va découvrir la gestion d’un vestiaire de stars multimillionnaires aux égos parfois envahissants, où il n’aura même pas le bénéfice de l’âge : Robert Lewandowski (33 ans le 21 août) et le capitaine Manuel Neuer (35 ans) sont de sa génération.

"Si je ne gagne rien…"

Il va découvrir aussi l’un des rares clubs en Europe où seule la victoire est acceptable, et où l’on parle de "crise" après trois matches consécutifs sans succès. Quatre entraîneurs viennent de défiler en cinq ans : deux ont été limogés en pleine saison, Carlo Ancelotti et Niko Kovac.

"Au FC Bayern, le succès doit arriver très vite", a d’ailleurs mis en garde Oliver Kahn, le nouveau patron qui succède à Karl-Heinz Rummenigge : "Nous voulons rester dans le top 3 européen". En clair, le titre de champion est obligatoire, le doublé souhaitable, et la Ligue des champions toujours un objectif affiché.

"Si ne gagne rien ici, ce sera de ma faute", a déjà admis Nagelsmann, à qui les dirigeants ont témoigné leur confiance avec un contrat de 5 ans, après l’avoir arraché à Leipzig pour 25 millions d’euros.

Mais le trentenaire connaît trop bien le foot pour se faire des illusions : "Je ne me sentirai arrivé et au chaud que lorsque j’aurai gagné des titres. Là je ferai vraiment partie du FC Bayern", dit-il.

"Chacun sait que je rêvais de signer au Bayern lorsque j’étais joueur. Ça n’a pas marché, mais maintenant je suis tout près du rêve de ma vie", a dévoilé celui qui, lorsqu’il était enfant en Bavière, dormait sous une couette aux couleurs rouge et bleu du Bayern.

"Attirer la lumière"

Gravement blessé à 20 ans, il a renoncé à une carrière professionnelle pour devenir coach. Il a développé au fil des années une philosophie : dans la défaite, "en tant qu’entraîneur, tu dois attirer la lumière vers toi, dit-il, pour montrer que tu as tout sous contrôle et que tu sais ce qu’il faut faire". Dans la victoire en revanche, "je me mets en retrait et je laisse les gars sur le devant de la scène. La victoire, c’est un moment qui appartient aux joueurs."

Sa première tâche de technicien va être de reconstruire une charnière défensive, après les départs simultanés de David Alaba et Jérôme Boateng, les deux centraux historiques du club. Il pourra tester les associations entre Niklas Süle, Lucas Hernandez, éventuellement Benjamin Pavard, et le jeune international français de 22 ans Dayot Upamecano, arrivé de Leipzig avec lui.

Il devra ensuite affiner l’identité de jeu de son équipe, même si le schéma de base semble difficile à bouleverser : depuis le début de la décennie dorée 2010 et l’époque Robben-Ribéry, le Bayern a toujours joué en 4-3-3, quel que soit l’entraîneur, avec des ailiers dribbleurs-buteurs (actuellement Gnabry, Coman ou Sané) au service du canonnier maison Robert Lewandowski.
Avatar du membre
Kaniber
Président@Directoire
Président@Directoire
Messages : 22309
Enregistré le : 8 févr. 2012 14:18
Localisation : Dorlisheim

Re: FC Bayern München

Message par Kaniber »

Répondre