Jacky Duguépéroux

Jugez librement nos dirigeants et l'actualité extra-sportive du club
Répondre
Stan
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Messages : 14444
Enregistré le : 14 août 2002 21:22
Localisation : Madrid

Re: Jacky Duguépéroux

Message par Stan »

Oui donc c'est bien ça, contrairement à ce qu'on a pu lire ici JD voulait clairement rester.

Etonnant le parti pris des DNA qui à demi-mot remettent en cause la décision de Keller et feraient presque passer JD pour le Ferguson du Racing.
Avatar du membre
Gotcha
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Messages : 12114
Enregistré le : 17 juin 2004 13:10
Localisation : Knackiland, Oberhausbergen
Contact :

Re: Jacky Duguépéroux

Message par Gotcha »

le fait qu'il voulait rester est un manque de lucidité de sa part.... enfin bref, bravo MK d'avoir pris cette décision.
pekser
Entraineur jeunes@Staff
Entraineur jeunes@Staff
Messages : 1469
Enregistré le : 13 août 2013 16:21

Re: Jacky Duguépéroux

Message par pekser »

Le plus grand palmarès du club, il ne faut pas exagérer. Deux victoires en coupe de la ligue, petite coupe en somme.
En championnat il n'a pas réussi grand-chose, hormis cette saison, et a été l'artisan de plusieurs relégations.
Merci pour la montée en L2, sans plus.
J'espère toujours que Garde lui succédera.
Avatar du membre
Its_me
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Messages : 18944
Enregistré le : 11 févr. 2003 20:07
Localisation : Strasbourg

Re: Jacky Duguépéroux

Message par Its_me »

J'ai pas vraiment l'impression que ça reflète ce qu'il disait pendant la conférence.
Moi sur le coup j'avais compris que Dugué attendait une proposition de Keller pour rester au club (au centre ou au recrutement par exemple) mais qu'elle n'est pas venue. Et c'est à ça qui est "dur à encaisser".
"Il n'est pas concevable que Strasbourg, capitale européenne, n'accueille pas l'Euro-2016" (Roland Ries, Jacques Bigot, juillet 2009)
Avatar du membre
Kaniber
Président@Directoire
Président@Directoire
Messages : 22011
Enregistré le : 8 févr. 2012 14:18
Localisation : Dorlisheim

Re: Jacky Duguépéroux

Message par Kaniber »

Ben au centre il y a le frère et Loïc Désiré a été embauché pour le recrutement, il y a juste un truc qui me dérange, quand le frérot a foiré il a été content que Dugué a dit oui, car sinon il aurait dû voir sur le marché des entraineurs, mais qu'il lui aurait surement couté un peu plus que Dugué .
Avatar du membre
Its_me
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Messages : 18944
Enregistré le : 11 févr. 2003 20:07
Localisation : Strasbourg

Re: Jacky Duguépéroux

Message par Its_me »

Bah F. Keller redevient entraineur de la réserve, pour moi il y avait une place de libre en tant que directeur du centre.
"Il n'est pas concevable que Strasbourg, capitale européenne, n'accueille pas l'Euro-2016" (Roland Ries, Jacques Bigot, juillet 2009)
Tenor
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Messages : 13531
Enregistré le : 26 janv. 2008 18:21
Localisation : HAGUENAU

Re: Jacky Duguépéroux

Message par Tenor »

Its_me a écrit :J'ai pas vraiment l'impression que ça reflète ce qu'il disait pendant la conférence.
Moi sur le coup j'avais compris que Dugué attendait une proposition de Keller pour rester au club (au centre ou au recrutement par exemple) mais qu'elle n'est pas venue. Et c'est à ça qui est "dur à encaisser".
vous croyez que les 2 ce sont rendus en conférence de presse sans avoir préparé la communication qui s'en est suivie :?: :P
c'est juste pour la forme, le fond était déjà acté depuis un moment sans le dire, c'était aussi le moyen de remercier Dugué officiellement que je trouve tout à l'honneur de la part du club et de Marc Keller et c'est très bien ainsi, c'est classe et pro d'avoir rendu l'hommage lors d'une conférence de presse à son entraineur ;)
Avatar du membre
Kaniber
Président@Directoire
Président@Directoire
Messages : 22011
Enregistré le : 8 févr. 2012 14:18
Localisation : Dorlisheim

Re: Jacky Duguépéroux

Message par Kaniber »

dna a écrit :Après le départ de Jacky Duguépéroux
En majesté

Vendredi, Jacky Duguépéroux en aura fini avec son troisième bail sur le banc du Racing. Le technicien mettra un point final à une aventure de plus de quarante ans, ponctuée de quelques parenthèses, qui l’inscrit comme la plus grande figure du club strasbourgeois, en toute humilité.
Avec Jacky Duguépéroux s’efface un technicien qui a préféré se mettre au service d’un club plutôt que de s’en servir.

Le Breton n’a jamais cherché à tirer la couverture à lui, loin d’une tendance lourde qui confère à l’occupant du banc le rôle de tête de gondole.

Le costard sur le banc, très peu pour lui. Quasiment à chaque apparition publique, il a été vêtu du “training” du club depuis le mois de mars 2014, où il a été intronisé à la place de François Keller, dans l’incapacité de redresser la barre après avoir promu son équipe du CFA2 au National.

Le retour de “Dugué” était comme une évidence. S’il avait quitté le banc à deux reprises, jamais le milieu de terrain – champion de France en 1979 – ne s’était répandu avec fracas sur les conditions de son départ.
«Le sentiment du devoir accompli»
La première fois, éconduit par Patrick Proisy, il avait intégré le centre de formation. La deuxième, il avait pu mûrir un ponctuel exil en Tunisie, pour mieux préparer sa retraite en Alsace.

C’est qu’à force de fréquenter la région depuis plus de 40 ans, il s’y est attaché pour y forger sa vie personnelle et, dans la foulée, y a développé un dévouement sans faille à son club phare.

Qui ne lui a pas toujours rendu.

Ainsi, il fut l’un des rares à ne pas se voir proposer une prolongation de contrat, en tant que joueur, au lendemain du titre de 1979. C’est à Vauban que sa retraite des terrains s’est réalisée en douceur. C’est dans les années 80 qu’une suite dans la vie professionnelle, la vraie, en marge des terrains, a pu s’écrire.

La parenthèse loin du Racing a duré une quinzaine d’années et a sans doute forgé son art de relativiser.
Les lumières du foot pro – ou du haut niveau amateur – ont quelque chose d’artificiel. Le niveau d’exigence qu’il n’a eu de cesse d’imposer à ses joueurs reste toujours relatif au regard d’un quidam contraint de porter des sacs de farine.

Dans sa bouche, ces derniers mois, les mots « difficile » ou « compliqué » revenaient en boucle. Dans la rudesse du championnat National, sa méthode a mis quelque temps pour s’imposer. Une relégation n’a pas été évitée en 2014 et la montée a été ratée pour un point en 2015. Mais elle a fini par faire mouche.

À l’entraînement, depuis deux ans, ils ont été quelques-uns à retourner aux vestiaires pour n’avoir pas porté leurs protège-tibias. Au quotidien, il était question de précision dans les détails et d’intensité dans l’effort, des recettes ancestrales adaptées à une équipe favorite de son championnat.

Dans l’intimité du vestiaire, qu’il considère comme sacrée, le sexagénaire a volontiers chambré, a rarement transigé, n’a jamais dévié.
Il n’a quasiment jamais répondu au portable, il ne se creusait guère la tête pour trouver les bons mots. « Je ne suis pas Dupraz ou Courbis », a-t-il admis avant-hier à l’adresse des journalistes.

“Dugué” n’a pas vendu du rêve, mais a ramené le Racing dans une réalité que le club strasbourgeois n’aurait jamais dû quitter. Aussi peut-il quitter le Racing « avec le sentiment du devoir accompli ».

S’il y aura du bruit, vendredi, il viendra du public et peut-être d’une soufflante que l’entraîneur aura à adresser à un de ses protégés pour un mauvais replacement, pour une initiative malvenue.

Et dans le sillage de son dernier rendez-vous, il n’aura qu’une exigence, celle d’avoir sa place réservée à la Meinau pour suivre les matches, en toute tranquillité.

Au regard de l’héritage laissé, Jacky Duguépéroux mérite peut-être qu’on y installe un trône pour lui.
Avatar du membre
Kaniber
Président@Directoire
Président@Directoire
Messages : 22011
Enregistré le : 8 févr. 2012 14:18
Localisation : Dorlisheim

Re: Jacky Duguépéroux

Message par Kaniber »

dna a écrit :Jacky Duguépéroux en bref

Né le 2 janvier 1948, à Saint-Malo.

En tant que joueur, “Dugué” est arrivé au Racing en juin 1973, parti en juin 1979.

Il a par ailleurs entraîné le Racing de mars 1994 à juin 1998, d’octobre 2004 à juin 2006, puis de mars 2014 à juin 2016

u PALMARÈS

– En tant que joueur

Champion: Division 1 en 1979 avec RCS

– En tant qu’entraîneur

Finaliste: Coupe de France en 1995

Vainqueur: Coupe de la Ligue en 1997

Vainqueur: Coupe de la Ligue en 2005

Champion: National en 2016
Tenor
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Messages : 13531
Enregistré le : 26 janv. 2008 18:21
Localisation : HAGUENAU

Re: Jacky Duguépéroux

Message par Tenor »

Stan a écrit :Oui donc c'est bien ça, contrairement à ce qu'on a pu lire ici JD voulait clairement rester.

Etonnant le parti pris des DNA qui à demi-mot remettent en cause la décision de Keller et feraient presque passer JD pour le Ferguson du Racing.
en fait depuis + de 15 jours, il y avait un défilé d'entraineurs à la Meinau qui proposaient leur service, donc tout le monde savait que JD ne pouvait pas rempiler et que le choix a été porté sur TL avant le match de Belfort déjà :lol:
Répondre