[21/22] 38ème J: Marseille / Strasbourg - 4/0

L'actualité du Racing en championnat
Répondre
Avatar du membre
Kaniber
Président@Directoire
Président@Directoire
Messages : 21996
Enregistré le : 8 févr. 2012 14:18
Localisation : Dorlisheim

Re: [21/22] 38ème J: Marseille / Strasbourg - 4/0

Message par Kaniber »

dna a écrit :les notes de Marseille - Racing (4-0)
Le Racing a vécu un naufrage ce samedi au Vélodrome, emporté par la tempête marseillaise (4-0) qui l’envoie par le fond et le laisse aux portes de l’Europe. Que c’est triste d’avoir livré son plus mauvais match de la saison le soir où il fallait se sublimer.
Précieux tout au long de la saison, les cadres du Racing ont plombé le rêve européen au plus mauvais moment. La défense, d’habitude irréprochable, a volé en éclats. Thomasson et Prcic, les régulateurs, sont passés au travers alors que Gameiro a croqué les rares occasions quand tout était encore possible.
SELS 3
Verni quand la frappe de Harit vient s’écraser sur la base du poteau puis lécher sa ligne (6e ), il sauve les siens sur des frappes de Guendouzi (8e , 61e ) ou en allant chercher dans sa lucarne un ballon de Harit (71e ).
Mais entre-temps, l’international belge s’est incliné sans que sa responsabilité devant Gerson (32e ) puis Ünder (73e ) sans que sa responsabilité soit engagée.
Les deux buts qui suivent, par Gerson (89e ) et Bakambu (90e +3), en revanche, lui sont imputables.
GUILBERT 4
Celui qui a bouclé ce samedi son deuxième prêt ne repartira pas à Aston Villa avec le sentiment du devoir accompli. Dans son couloir droit, le Normand a beaucoup tenté, mais n’a pas réussi grand-chose.
PERRIN 3
Pas concerné par les deux derniers matches en raison d’un virus tenace, le minot de Marseille rêvait d’un retour triomphal au Vélodrome. Secoué par Guendouzi dans la surface marseillaise, ce qui provoque l’intervention de la VAR, mais ne débouche pas sur un penalty (36e ), encore en vue sur une frappe lointaine qui contraint Mandanda à repousser des deux poings (46e ), il finit par baisser la garde en fin de match.
NYAMSI 2
Le roc breton n’est pas parvenu à contenir les vagues phocéennes. Spectateur sur l’ouverture du score de Gerson, il offre le ballon du deuxième but à Harit qui le transmet à Ünder. L’ex-Rennais a certainement livré son plus mauvais match de la saison, perdant pied dans les derniers instants.
DJIKU 3
Comme ses compères de la ligne défensive, l’international ghanéen n’a pas su tenir la barre dans la tempête. Se fait manger par Gerson sur le coup de grâce (3-0, 89e ).
Lui aussi a vécu une saison parfaite, mais un final désastreux…
CACI 4
Pour sa dernière apparition sous le maillot strasbourgeois avant l’envol pour Mayence et la Bundesliga, “Titi’’ a arpenté le couloir gauche pour contenir les remuants Harit, puis Ünder. Il a failli délivrer sa quatrième passe décisive de la saison, mais Gameiro a croqué l’occasion (23e ).
Le Forbachois aurait aimé s’en aller après onze ans à Strasbourg en laissant le club en Europe. C’est loupé. Remplacé par FILA (85e ).
THOMASSON 3
Le vent soufflait déjà fort sur la défense alsacienne, mais le milieu offensif en a augmenté la puissance en délivrant une passe en retrait insensée pour Milik qui a offert un ballon de but à Harit (6e ). Il lui a fallu du temps pour se remettre de cette “cagade”.
S’il place un premier ballon cadré sur le but de Mandanda (16e ), il fait le mauvais choix dans la foulée en privilégiant la remise à la frappe alors que le but était ouvert (17e ). Globalement, le chef d’orchestre du Racing est passé au travers de sa “finale”.
Remplacé par KANDIL (85e ).
PRCIC 2
Aspiré, comme ses coéquipiers, par la tornade du premier quart d’heure, l’international bosnien parvient progressivement à relever la tête et poser le pied sur le ballon. Las, il est fautif sur l’ouverture du score de Gerson, quand il manque son dégagement sur la passe en retrait de Rongier, puis accompagne le Brésilien sans intervenir jusqu’à ce qu’il déclenche sa frappe (1-0, 32e ).
L’habituel régulateur connaît ensuite une mauvaise passe où il rend beaucoup de ballons à l’adversaire.
Remplacé par BELLEGARDE (72e )
AHOLOU 3
Préféré à Bellegarde, malade la veille et amoindri, le milieu ivoirien a vécu sa 11e titularisation de la saison dans un contexte forcément compliqué. Sur le côté gauche du milieu, il a souffert de la comparaison face à son vis-à-vis Guendouzi. Pas assez précis sur une seconde chance (35e ), plus entreprenant dans le second acte, il a fini par s’éteindre.
Remplacé par SISSOKO (72e )
AJORQUE 4
Remplaçant lors des deux derniers matches, le grand Réunionnais s’est montré hyper-investi dans le premier quart d’heure pour venir soulager sa défense aux abois.
De l’autre côté du terrain, il a développé un contre tranchant que Thomasson n’a pas su exploiter (17e ). Sa reprise du gauche est trop écrasée (50e ). S’est éteint au fil des minutes.
GAMEIRO 3
La grande expérience de l’avant-centre aux quatre coupes d’Europe n’a pas suffi. Il peut se reprocher de ne pas avoir su convertir la plus grosse occasion strasbourgeoise de la première période, sa reprise du bout du pied droit n’étant pas assez précise sur le centre de Caci pour tromper Mandanda (23e ).
Sur une tête pas assez appuyée, le ballon finit ensuite dans la niche (45e +3). Manque encore le cadre sur une remise d’Ajorque (48e ).
Remplacé par DIALLO (72e ), avec le sentiment d’avoir loupé son match.
solari1
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire
Messages : 3422
Enregistré le : 22 sept. 2015 15:54

Re: [21/22] 38ème J: Marseille / Strasbourg - 4/0

Message par solari1 »

Salut à tous.

Je reviens pour partager cette fin de saison du Racing.
Un Racing qui aura fait une très belle saison, inattendue, et passionnante.
Saison malheureusement un peu gâchée par un épilogue frustrant et décevant.
On attendait hier soir un Racing jouant crânement sa chance, ce fut pas le cas, c'est le moins qu'on puisse dire.
L'équipe n'aura pas été à la hauteur de l'événement.
La faute à un OM solide et efficace, qui a démontré qu'en l'absence de Payet et Saliba, il pouvait être performant.
L'ambiance du Vel a galvanisé cette équipe.
Les Marseillais après leur contre-performance à Rennes, ont su assumer la lourde pression qu'ils avaient sur les épaules.
Ce qui n'a pas été le cas des strasbourgeois.
Au contraire, Stephan et Keller ont préféré s'affranchir de la pression en le renvoyant sur les Marseillais.
Ce fut une erreur.
Si près du but européen, la pression est forcément présente, même pour le Racing.
Plutôt que de chercher à s'en défaire, il fallait l'assumer.
Cela n'enlèver rien à tout le remarquable travail de Stephan cette saison.
Un Stephan d'ailleurs très sportif et très classe envers l'OM dans sa conf d'après match.

Cet épilogue frustrant donc n'enlève rien à cette très belle saison.
Stephan aura su créer une dynamique positive, et aura su faire progresser cette équipe, individuellement et collectivement.

Reste à espérer que le Racing puisse capitaliser sur cette saison, histoire que celle-ci ne soit pas une simple parenthèse enchantée.

Tout dépendra d'abord de la gestion de l'intersaison, et du contour de l'équipe de la saison prochaine.
L'intersaison sera intéressante à suivre.
Avatar du membre
Kaniber
Président@Directoire
Président@Directoire
Messages : 21996
Enregistré le : 8 févr. 2012 14:18
Localisation : Dorlisheim

Re: [21/22] 38ème J: Marseille / Strasbourg - 4/0

Message par Kaniber »

Salut solari ,bon retour sur le forum.
solari1
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire
Messages : 3422
Enregistré le : 22 sept. 2015 15:54

Re: [21/22] 38ème J: Marseille / Strasbourg - 4/0

Message par solari1 »

Merci KANIBER.
Je reviens juste pour partager cette fin de saison, et pour échanger un peu sur le mercato et sur l'intersaison.
C'est très gentil à toi.
Répondre