[21/22] 35ème J : Strasbourg / PSG - 3/3

L'actualité du Racing en championnat
Matt67
Entraineur adjoint@Staff
Entraineur adjoint@Staff
Messages : 1769
Enregistré le : 7 janv. 2018 17:46

Re: [21/22] 35ème J : Strasbourg / PSG - 3/3

Message par Matt67 »

Quel match, quel Public, cette saison, dommage que la saison s'arrête bientôt.
Notre plus belle recrue cette saison s'appelle Julien Stéphan, qui sera le coach de l'année.
Quand on perd aucun match retour contre le top 7, l'avenir doit être européen.
Mais il va falloir aller battre Brest sans Guilbert et Djiku. Lemarchand et Caci feront le travail j'en suis certain.
Avatar du membre
fan_racing
Secrétaire général@Directoire
Secrétaire général@Directoire
Messages : 9042
Enregistré le : 20 janv. 2005 15:00
Localisation : Mulhouse

Re: [21/22] 35ème J : Strasbourg / PSG - 3/3

Message par fan_racing »

Match magnifique et héroïque de l'équipe, qu'est-ce que c'est mérité :youpi:
Et Caci qui propulse cette balle au fond à la dernière minute, quel pied :lol: :rcs:
Avatar du membre
Gotcha
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Messages : 12111
Enregistré le : 17 juin 2004 13:10
Localisation : Knackiland, Oberhausbergen
Contact :

Re: [21/22] 35ème J : Strasbourg / PSG - 3/3

Message par Gotcha »

super match, un régal!

et quel mental de nos joueurs, qui ne lâchent jamais rien, même menés de 2 buts par les champions ! ils y ont cru jusqu'au bout et le mérite leur revient en 1er lieu ainsi qu'au coach pour leur avoir inculqué cette mentalité !

A noter que sur le 1er but de Gameiro, Kipembe tente un tacle assassin où il arrache tout par derrière, dont la jambe de Gameiro, je ne comprends pas du tout comment il peut en sortir sans un carton (ça aurait même pu être rouge direct), et personne n'en parle. C'est pas parce qu'il y a but qu'il faut fermer les yeux sur ce type de tacle suicidaire.
Avatar du membre
Its_me
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Messages : 18938
Enregistré le : 11 févr. 2003 20:07
Localisation : Strasbourg

Re: [21/22] 35ème J : Strasbourg / PSG - 3/3

Message par Its_me »

Un retour qui va vraiment faire du bien mentalement même s'il y a quand même un peu de déception car encore une fois il y avait largement la place.
Le nombre de très grosses opportunités était franchement élevé et la maladresse devant le but nous aura encore coûté deux points. Je repense à cette frappe de Bellegarde qui passe loin à côté, tout comme celles de Gameiro et Diallo qui étaient seuls à 7 ou 8m du but et qui ne trouvent pas le cadre. Au final Donnarumma encaisse 3 buts alors qu'on n'a que deux tirs cadrés :lol:
Contre le PSG cela reste néanmoins un bon résultat et l'Europe reste possible.

J'ai beaucoup aimé l'apport des remplaçants et les entrées de Sissoko et Aholou ont vraiment densifié notre milieu et à partir de ce moment ce n'était plus aussi fluide côté parisien.

Petit message également pour revenir sur l'arbitrage qui a été pour moi assez nullissime.
Ce n'est que mon avis mais pour moi :
- Kimpembe méritait aussi un carton pour sa tentative de tacle sur Gameiro
- Si Bellegarde reçoit un jaune pour sa simulation, il doit en être de même pour MBappé en seconde mi-temps
- Neymar s'est certes pris un jaune à un moment, mais il s'est également essuyé les crampons sur Perrin alors que l'action se déroulait à un tout autre endroit du terrain
- Après une faute sifflée sur Perrin, Danilo est venu foutre un gentil coup de pied par derrière à Bellegarde dans l'espoir qu'il prenne son deuxième jaune. Ça s'est légèrement envenimé mais ça reste une mentalité exécrable qui doit être sanctionnée
- Le hors jeu sur le but d'Ajorque est vraiment malheureux car on se souvient qu'à l'aller Icardi avait marqué en étant bien plus avancé que ne l'était notre Réunionais.
- Le temps qu'il aura fallu avant que l'arbitre ne sorte un jaune à Donnarumma pour gain de temps ... par contre les joueurs qui traversent tout le terrain en marchant lors des changements ce n'est plus sanctionné ? Car plus ils approchaient de la ligne, moins ils allaient vite et même en se retournant vers l'arbitre il ne bronchait pas.
"Il n'est pas concevable que Strasbourg, capitale européenne, n'accueille pas l'Euro-2016" (Roland Ries, Jacques Bigot, juillet 2009)
Stan
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Messages : 14436
Enregistré le : 14 août 2002 21:22
Localisation : Madrid

Re: [21/22] 35ème J : Strasbourg / PSG - 3/3

Message par Stan »

Encore une fois je trouve ça sévère de parler de manque de réalisme. Oui on est loin de convertir toutes nos occaz mais à l'inverse on met des buts loin d'être faits, du coup je trouve que ça équilibre le bilan.

Le but de Gameiro est vraiment pas évident car il faut très bien gérer la première touche, la course pour passer devant Kimpembe et la frappe avec un angle fermé. C'est vraiment une action qui nous rappelle que ça a été un excellent attaquant.

Celui de Caci a l'air facile mais c'est pas du tout cuit non plus, il faut que le geste technique soit maîtrisé.

Bref tout ça pour dire qu'à notre échelle et pour un club de notre standing, je trouve que le réalisme de nos attaquants reste très correct.
Avatar du membre
Its_me
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Messages : 18938
Enregistré le : 11 févr. 2003 20:07
Localisation : Strasbourg

Re: [21/22] 35ème J : Strasbourg / PSG - 3/3

Message par Its_me »

Stan a écrit : 30 avr. 2022 11:36Le but de Gameiro est vraiment pas évident car il faut très bien gérer la première touche, la course pour passer devant Kimpembe et la frappe avec un angle fermé. C'est vraiment une action qui nous rappelle que ça a été un excellent attaquant.
C'est justement ce qui est énervant. Nos joueurs ont prouvé qu'ils étaient capables de mettre de superbes buts pour lesquels il ne faut pas juste pousser la balle au fond. Hier soir j'étais vraiment frustré en voyant qu'on avait 14 tirs (dont certains bien plus évidents que ce qu'ils ont déjà converti) et seulement deux qui étaient cadrés.
"Il n'est pas concevable que Strasbourg, capitale européenne, n'accueille pas l'Euro-2016" (Roland Ries, Jacques Bigot, juillet 2009)
Avatar du membre
PoY
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Messages : 11326
Enregistré le : 9 nov. 2003 21:26
Localisation : Longjumeau

Re: [21/22] 35ème J : Strasbourg / PSG - 3/3

Message par PoY »

Ça aurait été intéressant de voir les notes des DNA :!:
télésupporteur
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Messages : 12911
Enregistré le : 3 juin 2004 13:56
Localisation : Mont-de-Marsan - Landes

Re: [21/22] 35ème J : Strasbourg / PSG - 3/3

Message par télésupporteur »

la responsabilité de djiku me semble engagée sur les deux derniers buts pris par le racing, d"abord par un manque d'alignement qui remet un parisien en jeu sur le 2e, ensuite le 3e :oops:
Stan
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Messages : 14436
Enregistré le : 14 août 2002 21:22
Localisation : Madrid

Re: [21/22] 35ème J : Strasbourg / PSG - 3/3

Message par Stan »

C'est vrai Télésupp.

Mais si tu étais de bonne foi avec celui que tu as pris en grippe, tu soulignerais aussi qu'il restait avant cette boulette sur une grosse dizaine d'excellents matchs, et plus globalement sur une saison réussie (même si pour moi le patron de la ligne arrière reste Nyamsi, et Djiku son fidèle lieutenant).

Je signale aussi que Djiku fait une saison complète sur tous les plans puisqu'il a été performant avec son équipe nationale, notamment dans la qualif pour la coupe du monde.
Avatar du membre
Kaniber
Président@Directoire
Président@Directoire
Messages : 21996
Enregistré le : 8 févr. 2012 14:18
Localisation : Dorlisheim

Re: [21/22] 35ème J : Strasbourg / PSG - 3/3

Message par Kaniber »

dna a écrit :Les notes de Racing - PSG (3-3): et Anthony Caci a surgi
D’abord dominateur, puis malmené par le PSG, le Racing a dû remonter deux buts pour arracher un nul valeureux (3-3). C’est Anthony Caci, sorti du banc en fin de match, qui a permis aux Bleus d’être récompensés de leurs efforts.
Il fallait de la ressource et de l’abnégation pour ne pas céder contre le décuple champion de France qui pensait avoir fait le plus dur grâce à l’incontournable Kylian Mbappé. Le Racing n’en manquait pas ce vendredi. Et c’est Anthony Caci qui a joué le rôle de sauveur pour s’éviter la frustration d’une défaite amère.
SELS 5
L’international belge ne voit rien venir en début de match. Rien, jusqu’au déboulé de Mbappé qui ne lui laisse aucune chance en lui glissant le ballon de l’égalisation entre les jambes (1-1, 23e ). Il sort ensuite au ras de son poteau un coup-franc de Messi (27e ) puis lit parfaitement le centre de Neymar destiné à Mbappé (44e ).

Les deux coups de poignard parisiens en quatre minutes, œuvres d’Hakimi (1-2, 64e ) puis de Mbappé (1-3, 68e ), le laissent loin du ballon. Se montre encore décisif sur une lourde frappe de Messi (89e ).
GUILBERT 6
Entreprenant dans son couloir, le piston droit cisèle une diagonale parfaite pour Ajorque qui aurait pu amener le deuxième but si le Réunionnais n’avait pas été en position de hors-jeu (9e ). Dommage… Il essuie ensuite la foudre incarnée par Mbappé qui le dépose pour égaliser.

Combatif à souhait, le joueur prêté par Aston Villa est récompensé sur un corner qui permet à Diallo de pousser Verratti à réduire le score (2-3, 75e ). Remplacé par CACI (82e ) qui est le héros du soir en égalisant du plat du pied dans les arrêts de jeu (90e +2).
PERRIN 5
On se souvient de son calvaire du match aller, en août dernier, quand Mbappé avait dansé sur son ventre (4-2). Huit mois plus tard, le minot de Marseille a pris de la bouteille et ne se laisse plus « jongler » comme un cadet. Il parvient à contenir Neymar et la joue en vieux briscard avec la star brésilienne.

Le défenseur de l’OM dont l’option d’achat a été levé par le Racing distille une merveille d’ouverture sur l’ouverture du score de Gameiro (1-0, 3e ). Mais sur un seul ballon d’attaque mal négocié, la sanction est immédiate : contre fulgurant et égalisation de Mbappé (1-1, 23e ). Encore solide en seconde période, à l’image de ce contre sur Messi (48e ), il prend ensuite la grêle comme ses camarades avant d’être remplacé par LE MARCHAND (69e ).
NYAMSI 6
Solide comme un roc, la clé de voûte de la défense centrale a longtemps tenu la baraque, malgré cette porte mal refermée sur l’égalisation de Mbappé. Mais l’ex-Rennais a aussi su contenir son encombrant vis-à-vis. Il ne s’est pas jeté sur sa “spéciale” (44e ), puis a su verrouiller l’accès au but avec autorité (49e ).
Comme les autres, son match a basculé en quatre minutes quand les Parisiens ont poussé fort.
DJIKU 4
Longtemps intraitable notamment sur les ballons aériens, le défenseur gauche était bien parti pour réaliser une grosse performance. Tout était même parfait jusqu’à sa passe décisive pour… Mbappé, sur un ballon en retrait trop mou intercepté par la fusée parisienne (1-3, 68e ). Rageant.
LIÉNARD 7
Le capitaine courage du Racing a encore livré une prestation haut de gamme. Ses centres en première intention ont provoqué du danger en première période. Sa reprise en demi-volée semblait bien partie, mais elle a été contrée par Hakimi (55e ). Averti pour une semelle sur le latéral marocain (60e ), le “paysan de Belfort” a couru jusqu’à la dernière goutte d’essence et réussi à centrer pour le but égalisateur de Caci (3-3, 90e +2).
THOMASSON 5

Le marathonien du Racing a longtemps harcelé les milieux parisiens et coupé leurs lignes de passe avec une abnégation rare. S’il croit doubler la mise, son but est refusé pour une position de hors-jeu d’Ajorque (9e ).
Présent partout, il finit par lever le pied au fil des minutes. Remplacé par SISSOKO (69e ), auteur d’une entrée explosive.
PRCIC 5
La sentinelle strasbourgeoise n’a pas toujours été à son aise, à l’image de cette faute sur Mbappé qui provoque un coup franc plein axe (40e ) ou de quelques approximations techniques. On l’a aussi vu distiller des ballons en or ou créer le danger, comme sur sa frappe aux 30 m qui lèche la lucarne de Donnarumma (56e ). Remplacé par AHOLOU (77e ), tout en “punch” sur la fin de match.
BELLEGARDE 6
Préféré à Sissoko pour ses qualités de vitesse, il a mené un rude combat à Danilo Pereira, à qui il rend bien deux têtes. Averti pour une simulation en se laissant tomber dans la surface (8e ), il a percuté, mais manqué de précision. Sa percée côté gauche débouche ainsi sur une frappe complètement dévissée (20e ). Le second essai flirte avec la lucarne droite de Donnarumma (43e ).
Percutant dans le second acte également, notamment dans les derniers instants quand il a fallu arracher le nul.
GAMEIRO 7

Il l’avait répété dans la semaine : les grands matches le transcendent. Le champion de France 2013 avec le PSG n’a eu besoin que de deux minutes et cinq secondes pour le prouver : lancé dans le dos de la défense par Perrin, le poids-plume a grillé Kimpembe à la course et placé une lourde frappe du droit sous la latte de Donnarumma (1-0, 3e ).

Son premier but depuis plus de deux mois a laissé croire en l’exploit. À l’autre extrémité du match, il manque la balle du 3-3, sa frappe du gauche finissant dans le petit filet extérieur (78e ).
AJORQUE 3
Entre Marquinhos, Sergio Ramos et Kimpembe, le géant réunionnais n’avait pas de place pour s’exprimer. À l’image de son hors-jeu sur une remise vers Thomasson (9e ), il n’a pas été verni non plus. Aucune frappe à son actif, aucune occasion. Remplacé par DIALLO (69e ), qui réduit le score de la tête sur son premier ballon dévié par Verratti (2-3, 75e ). Le Sénégalais frappe encore dans le petit filet (90e ).
Un décès dans la famille (Beau-Frère)ne m'a pas donné envie de faire quoi que soit , voila c'est fait
Répondre