Maxime Le Marchand

Vos impressions sur les anciens et actuels joueurs de l'effectif
Répondre
Stan
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Messages : 14432
Enregistré le : 14 août 2002 21:22
Localisation : Madrid

Re: Maxime Le Marchand

Message par Stan »

Bon ben je viens d'avoir ma réponse : 3 mois :?
Avatar du membre
fan_racing
Secrétaire général@Directoire
Secrétaire général@Directoire
Messages : 9042
Enregistré le : 20 janv. 2005 15:00
Localisation : Mulhouse

Re: Maxime Le Marchand

Message par fan_racing »

Bon rétablissement à lui, c'est moche quand on voit la facilité avec laquelle il avait pris ses marques dans la défense :( Espérons qu'il revienne encore plus fort.
Stan
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Messages : 14432
Enregistré le : 14 août 2002 21:22
Localisation : Madrid

Re: Maxime Le Marchand

Message par Stan »

J'ai découvert récemment qu'il avait déjà, entre guillemets, 32 ans. J'espère me tromper mais j'ai un petit doute sur sa capacité à récupérer durablement de ses pépins physiques. On va croiser les doigts.
Matt67
Entraineur adjoint@Staff
Entraineur adjoint@Staff
Messages : 1769
Enregistré le : 7 janv. 2018 17:46

Re: Maxime Le Marchand

Message par Matt67 »

C'est aussi pour cela que j'espère une signature d'un défenseur avant la fin du mois.
Avatar du membre
Kaniber
Président@Directoire
Président@Directoire
Messages : 21989
Enregistré le : 8 févr. 2012 14:18
Localisation : Dorlisheim

Re: Maxime Le Marchand

Message par Kaniber »

Sauf grosse occasion je ne pense pas que le racing va recruter pour ce mercato.
Matt67
Entraineur adjoint@Staff
Entraineur adjoint@Staff
Messages : 1769
Enregistré le : 7 janv. 2018 17:46

Re: Maxime Le Marchand

Message par Matt67 »

Avec le retour anticipé de Djiku je pense que tu as raison.
Ou acheté Doukoure et le prêter à VACF pendant 6 mois.
Matt67
Entraineur adjoint@Staff
Entraineur adjoint@Staff
Messages : 1769
Enregistré le : 7 janv. 2018 17:46

Re: Maxime Le Marchand

Message par Matt67 »

Kaniber a écrit : 21 janv. 2022 5:05 Sauf grosse occasion je ne pense pas que le racing va recruter pour ce mercato.
Et pourtant quand tu écoutes la conf d'après match de Stephan et de la non titularisation de Djiku pour ne pas prendre de risques pour la suite du championnat, tu ressens son envie d'avoir un.joueir supplémentaire, l'effectif est trop juste sur la ligne defensive.
Avatar du membre
Kaniber
Président@Directoire
Président@Directoire
Messages : 21989
Enregistré le : 8 févr. 2012 14:18
Localisation : Dorlisheim

Re: Maxime Le Marchand

Message par Kaniber »

dna a écrit :Le Marchand retrouve son rang
Écarté du terrain une bonne partie de la saison passée en raison d’une hernie discale qui a nécessité une opération en janvier, Maxime Le Marchand a retrouvé son rôle de cadre depuis le début de la préparation. Le défenseur de 32 ans a hâte de « commencer pied au plancher » le championnat.
Il y a des faits qui ne trompent pas vraiment : sur les cinq “onze de départ” alignés par Julien Stéphan depuis le début des matches de préparation le 9 juillet à Divonne-les-Bains contre le FC Sion, Maxime Le Marchand était dans les “élus” à quatre reprises.

Mercredi contre Cagliari à la Meinau, le Malouin de 32 ans a disputé l’intégralité de la rencontre. Hormis Matz Sels au but, seuls Dimitri Liénard, Sanjin Prcic et Adrien Thomasson ont aussi joué 90 minutes. Cela situe un peu plus précisément la place que retrouve Maxime Le Marchand dans l’effectif du Racing.

« Je me sens bien, même s’il n’y a pas tout de nickel avec le ballon »

Arrivé à Strasbourg le 26 août dernier, le défenseur formé à Rennes était rapidement devenu incontournable dans le groupe de Julien Stéphan. Après son entrée en jeu à la 71e contre Brest lors de la 4e journée le 29 août, il avait en effet joué l’intégralité des sept rencontres suivantes. Un début logique pour un joueur recruté pour apporter une expérience forgée à Nice puis à Fulham.

Mais le dos de Maxime Le Marchand en avait décidé autrement, le forçant à renoncer au match à Nantes dès l’échauffement le 7 novembre. En cause, une hernie discale qui nécessitera une opération en janvier.

Revenu dans le groupe mi-avril, il avait pu prendre part à quatre matches – dont deux fois comme titulaire, à Brest le 7 mai puis contre Clermont le 14 alors que Lucas Perrin était blessé.

Débarrassé de ses ennuis dorsaux, Maxime Le Marchand a pu commencer la préparation estivale normalement. Et au regard des chiffres (lire encadré) , on constate facilement qu’il fait partie des joueurs sur lequel Julien Stéphan n’hésite pas à s’appuyer.

« Je me sens vraiment bien depuis cette opération du dos qui m’avait mis à mal. J’ai travaillé durant la coupure et là je monte en puissance pendant cette pré-saison, commente Maxime Le Marchand. Je me sens bien, même s’il n’y a pas tout de nickel avec le ballon en ce moment. Physiquement, je sais que si je travaille comme ça, ça va payer et je vais mieux me sentir. »

Mercredi, contre Cagliari, le défenseur a joué pendant 90 minutes. Impuissant sur l’ouverture du score sarde signée Jacopo Desogus (5e ) – « une frappe un peu magnifique », glisse-t-il –, Maxime Le Marchand a moins goûté la seconde réalisation italienne. « Le deuxième but devrait être refusé parce qu’il y a une grosse poussée (de Leonardo Pavoletti) dans mon dos », a assuré Maxime Le Marchand.

Mais le Malouin ne compte pas se cacher derrière ça pour expliquer le premier revers du Racing de cette campagne de préparation. « On a fait une deuxième partie de première mi-temps qui était bien meilleure. On arrivait à rester haut sur le terrain, ce que le coach nous avait demandé avant la rencontre. Après notre but, on a essayé de pousser, mais on a manqué de solutions pour être dangereux en seconde mi-temps », résume-t-il.

Au-delà du résultat, Maxime Le Marchand n’écarte pas le contexte lié à la fatigue accumulée depuis fin juin. « Il y a eu quelques pépins à droite, à gauche, notamment Kévin (Gameiro) et Alex (Djiku) (lire par ailleurs) . Ça tire un peu, c’est normal, je pense. Arrivé à ce niveau de “prépa”, il y a un petit contrecoup. Mais le physique, ce n’est pas non plus une excuse. Il faut qu’on trouve des solutions tactiques face à un bloc bas. »

Avant le début de championnat, le samedi 6 août (17h) à la Meinau contre Monaco, les Racingmen ont encore un match de gala à jouer ce dimanche (20h30) à Anfield, l’antre du FC Liverpool. Un stade mythique et une pelouse qu’il avait foulée avec Fulham, le 11 novembre 2018.

Anfield, « ça reste des bons souvenirs, parce que c’est génial à vivre »
« Même si j’avais perdu là-bas (2-0, buts de Mohamed Salah et Xherdan Shaqiri, ndlr) , ça reste des bons souvenirs parce que c’est génial à vivre, garde-t-il encore en mémoire. Ça va être très motivant comme rencontre, ça va être différent comme match par rapport à aujourd’hui (mercredi). Ça reste un match amical, il faudra voir l’équipe qu’il y a en face. Ça ne sera sans doute pas le onze titulaire (*) mais on va prendre énormément de plaisir dans ce stade où j’espère qu’il y aura une bonne ambiance quand même. »

Une virée en Angleterre qui ne doit pas faire oublier que le groupe « est toujours dans l’objectif de préparer le début de championnat ». Avec les quatre descentes programmées pour passer en 2023/2024 à une Ligue 1 à 18 clubs, Maxime Le Marchand n’élude pas la complexité de l’exercice à venir et surtout l’importance de bien entrer dans la compétition.

« Il n’y a pas pression par rapport à l’approche du championnat, on veut vite le commencer pied au plancher », confirme-t-il.

Le Racing peut s’appuyer sur la belle saison passée et une “méthode Stéphan” qui avait porté ses fruits. Ce n’est pas pour autant que les Strasbourgeois vont s’endormir sur leurs lauriers.

« On a la base de ce qu’on avait la saison dernière, mais il (Julien Stéphan) est beaucoup plus exigeant dans certains domaines et nous le fait savoir. Il demande beaucoup de ses joueurs (lire encadré). Moi, je sais que je peux apporter plus, reconnaît Maxime Le Marchand. Il attend plus d’agressivité offensivement pour pouvoir étouffer l’équipe adverse, en défendant en avançant, comme on a pu le faire (contre Cagliari) en seconde partie de la première mi-temps. »

Dimanche, même contre une “équipe bis” de Liverpool, les Strasbourgeois vont devoir monter encore d’un cran leur niveau d’exigence. La rencontre suivante sera sans filet. Et Maxime Le Marchand compte bien y tenir son rang.

(*) Liverpool, vainqueur de la Coupe d’Angleterre, affronte samedi Manchester City, le champion en titre, à Wembley lors du Community Shield.
Stéphan : « Il faut retrouver un haut niveau d’engagement »


Interrogé sur le degré d’exigence plus élevé souligné par Maxime Le Marchand, Julien Stéphan a clarifié ses attentes avant la reprise.

« Je ne demande pas plus que l’année dernière. J’ai demandé aux joueurs d’écrire une nouvelle histoire, parce que c’est une nouvelle saison et qu’il ne faut pas penser, parce qu’on a vient de faire une excellente saison, que ça va repartir comme ça , estime le coach du Racing. Non, il faut être capable de recréer ça, de retrouver un haut niveau d’engagement à un haut niveau d’intensité. Pour ça, il faut être physiquement prêt à le faire. On travaille d’arrache-pied et on demande beaucoup aux joueurs pour qu’ils puissent récupérer le plus tôt possible parce que c’est ce qu’il faudra faire sur les premières journées de championnat. »
4
Parmi les joueurs de champ utilisés depuis le début de la préparation par Julien Stéphan, ils sont quatre (Maxime Le Marchand, Dimitri Liénard, Lucas Perrin et Adrien Thomasson) à avoir été lancés quatre fois au coup d’envoi. Ils ont aussi joué chacun une fois 90 minutes, comme c’est aussi le cas pour Sanjin Prcic.
Répondre