Julien Stéphan

Jugez librement nos dirigeants et l'actualité extra-sportive du club
Répondre
Avatar du membre
fan_racing
Secrétaire général@Directoire
Secrétaire général@Directoire
Messages : 9042
Enregistré le : 20 janv. 2005 15:00
Localisation : Mulhouse

Re: Julien Stéphan

Message par fan_racing »

Oui, il n'y a que Thomasson qui a peu de concurrence. Au milieu, on a Aholou, Diarra, Sissoko, Bellegarde et Prcic, soit 5 joueurs pour 2 postes.
Vu que le club compte sur Sahi dans le groupe pro, on peut également le rajouter dans les attaquants ou joueurs offensifs.

Après, sur le discours de Stéphan : souvent, le mot "maintien" a un peu de mal à passer auprès de certains supporters, je pense qu'il est connoté comme "stagnation" ou "petit bras". Mais il ne faut pas oublier qu'un maintien confortable, c'est synonyme de 11e, 10e places (acquises récemment par le Racing avec cet objectif), voire de 8e ou 9e place pour certains clubs ces 3-4 dernières années. Nantes et Montpellier n'ont jamais été aussi bons que lorsqu'ils jouaient officiellement le maintien dès le début de la saison. Guy Roux a passé sa vie à jouer le maintien avec l'AJA, avec des fins de saisons où l'équipe se battait finalement pour aller en LDC. Bordeaux a passé ces dernières années à jouer le top 10 de L1 sans jamais l'atteindre, avec une relégation à la clé.

Tout ça pour dire que jouer le maintien, ça peut aussi être un moyen de mobiliser l'équipe très tôt dans la saison pour qu'elle prenne une quarantaine de points, et se lâche pendant les matchs. A elle et au staff ensuite de savoir bonifier ces 40 pts une fois acquis, ce qu'ils ont quand même superbement bien fait cette saison.
Avatar du membre
Kaniber
Président@Directoire
Président@Directoire
Messages : 22011
Enregistré le : 8 févr. 2012 14:18
Localisation : Dorlisheim

Re: Julien Stéphan

Message par Kaniber »

dna a écrit :Julien Stéphan (Racing) : « “Nono”, il est déstabilisant, il est créateur »
Annoncé durant l’intersaison parmi les six joueurs que le Racing souhaitait prêter (*) , suivi par plusieurs clubs de Ligue 2 sans offres concrètes, Nordine Kandil épate à chaque sortie depuis le début de la préparation. S’il a moins joué mardi contre Brentford (il est entré à la 71e au relais d’Adrien Thomasson), il a de nouveau sorti quelques jolis gestes techniques, mais aussi gagné des duels d’assez belle manière.

De quoi inciter Julien Stéphan à plaider pour que l’enfant du Neuhof (20 ans), 4 apparitions en Ligue 1 la saison dernière, reste dans le giron strasbourgeois cette saison ? S’il n’a pas livré directement sa réponse, le coach du Racing n’en a pas moins été élogieux envers celui qu’on surnomme “Nono”.

« Il est sur le bon chemin »

« Il fait une bonne préparation. On doit toujours être attentif avec lui pour gérer les petits soucis qu’il peut avoir à certains endroits de son corps (il a été freiné par une pubalgie en février dernier, ndlr) et après Charleroi ça tirait un peu, c’est pour ça qu’il a fait un peu moins aujourd’hui (mardi). Mais je compte lui donner beaucoup plus de temps de jeu samedi (à Colmar, ndlr). “Nono”, il est différent des autres joueurs et il est déstabilisant, il est créateur. Je trouve en plus qu’il s’améliore dans la récupération du ballon, apprécie Julien Stéphan. Il est plus saignant dans les pieds de l’adversaire, il oriente mieux aussi. Il a vraiment progressé, c’est bien. Il faut qu’il continue comme ça, il est sur le bon chemin. »

(*) Maxime Bastian (à Annecy, L2), Mehdi Chahiri (au Paris FC, L2), Alaa Bellaarouch (à Saint-Brieuc, N1), Marvin Elimbi (Orléans, N1) et Marvin Senaya (suit la préparation du Racing) sont les cinq autres joueurs concernés.
Répondre