[19/20] 27ème J: Montpellier / Strasbourg - 3/0

L'actualité du Racing en championnat
Avatar du membre
Kaniber
Président@Directoire
Président@Directoire
Messages : 21378
Enregistré le : 8 févr. 2012 14:18
Localisation : Dorlisheim

Re: [19/20] 27ème J: Montpellier / Strasbourg le 29/02 à 20h

Message par Kaniber »

Poy pour les prédictions
Au vu de la première mi-temps, jamais ,mais alors jamais je voyais Montpellier marquer un but , alors si en dix minutes en deuxième mi-temps tant reçois trois ce n'est surement pas à cause de ma prédiction.
alphons
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire
Messages : 4347
Enregistré le : 10 juin 2003 16:41
Localisation : WIEN

Re: [19/20] 27ème J: Montpellier / Strasbourg le 29/02 à 20h

Message par alphons »

bon match durant 60mn... 5 occases en 1ere mi-temps.....si on met un but le racing gagne le match.....mais voila on ne marque pas dans notre temps fort et on se prend un penalty que seul l'arbitre a vu.....les montpelliérains n'ont meme pas réclamé .....

le tournant du match.

Top
selz

Flop
1. Pas efficace offensivement en première mi-temps
2. Pas assez précis dans les placements, duels
3. Trop faible au milieu,
- Savanier tire une fois des 25m et met but.....combien de fois le racing a t il mis un but des 25m cette saison?
- Après 60m plus rien
4. Les remplaçants n'ont pas marqué de points....(meme si c'était déjà 3-0)
télésupporteur
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Messages : 12679
Enregistré le : 3 juin 2004 13:56
Localisation : Mont-de-Marsan - Landes

Re: [19/20] 27ème J: Montpellier / Strasbourg le 29/02 à 20h

Message par télésupporteur »

score sévère pour le racing
mon top
koné ; impérial
bellegarde, beaucoup de présence
mon flop ( deux gros flops )
lala, trop d'absence défensive
djiku, trop d'absence tout court
les autres
sels, des très belles parades, mais ne opeu rien sur les buts, à la limite du top
mitrovic, bon match malgré la frayeur sur sa glissade
carole, match correct, peu vu offensivement, mais a bien fermé son couloir
liénard, bonne 1e mi-temps, puis la nuit
thomasson, comme liénard, un petit peu mieux
ajorque, assez effacé
mothiba, comme ajorque
je pense que l'on ne reverra pas de sitôt djiku en défense centrale ( il y a un simakan sur le banc )
de même pour un défense à 3 :idea:
alphons
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire
Messages : 4347
Enregistré le : 10 juin 2003 16:41
Localisation : WIEN

Re: [19/20] 27ème J: Montpellier / Strasbourg le 29/02 à 20h

Message par alphons »

d'accord avec toi. Koné a aussi été très bon
Dropsy
Entraineur@Staff
Entraineur@Staff
Messages : 2633
Enregistré le : 16 juin 2005 8:46
Localisation : Strasbourg

Re: [19/20] 27ème J: Montpellier / Strasbourg le 29/02 à 20h

Message par Dropsy »

Je te trouve dur avec lala, un des rares avec bellegarde (très bon ce soir) à avoir joué vers l’avant. Les deux ont labouré le terrain du nord au sud et d’est en ouest. Certes lala est fautif sur le centreur mais sur l’ensemble de la rencontre il est loin du flop individuel ce soir. Mitrovic nous a encore gratifié d’une belle cagade...

L’équipe a sombré en 10 minutes mais dès le début du match on sentait plus de gnac, d’envie et de fraîcheur côté montpelliérain.
Ce match on l’a perdu devant en première mi-temps et derrière et au milieu en seconde période.

Sels à fait des arrêts de handballeurs mais la tête et surtout le troisième but me semblent évitables pour un gardien de sa classe.

Kone (défensivement) et lala (offensivement) ont surnagé au sein d’une défense dépassée.
Bellegarde au four et au moulin en défense et en attaque. Quelle pêche !
Thomasson a tenté d’exister mais ça restait brouillon.
Tous les autres ont été inexistants.

Certains cadres de l’équipe sont cuits (thomasson, Ajorque) et certains joueurs ne sont pas au rdv depuis le début de saison (Sissoko, Mothiba) et enfin d’autres sont sur courant alternatif au cours de la saison (lala, Carole).

Le départ de fofana est une vraie perte au car ceux qui auraient dû s’imposer au milieu (prcic, Sissoko) n’ont pas répondu présent pour des raisons diverses et variées.

Le fc Qatar arrive à point pour faire dégonfler certaines têtes et arrêter de se prendre pour qui nous ne sommes pas (encore).
alphons
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire
Messages : 4347
Enregistré le : 10 juin 2003 16:41
Localisation : WIEN

Re: [19/20] 27ème J: Montpellier / Strasbourg le 29/02 à 20h

Message par alphons »

ce soir le problème n'était pas la défense a trois, mais

- les contre pas bien joué
- les occases pas mis au fond

- Djiku et Lala -> pas précis dans le placement

- notre milieu trop faible
-> presque toutes les balles passes par Lala......comme si il était notre meneur de jeu.....

Si le racing veut progresser l'an prochain il faudra recruter des vrais titulaires au milieu, sauf si on veut continuer à faire de l'argent......
alphons
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire
Messages : 4347
Enregistré le : 10 juin 2003 16:41
Localisation : WIEN

Re: [19/20] 27ème J: Montpellier / Strasbourg le 29/02 à 20h

Message par alphons »

Bellegarde était bon 45 mn

Lienard moyen...il a bien tiré les corners, mais n'arrive plus à cadrer des 20 mètres, rien de rien

soyons honnêtes ces deux joueurs n'ont pas le niveau pour être titulaire dans une équipe qui vise le top 8.
Matt67
Entraineur jeunes@Staff
Entraineur jeunes@Staff
Messages : 1433
Enregistré le : 7 janv. 2018 17:46

Re: [19/20] 27ème J: Montpellier / Strasbourg le 29/02 à 20h

Message par Matt67 »

télésupporteur a écrit :score sévère pour le racing
mon top
koné ; impérial
bellegarde, beaucoup de présence
mon flop ( deux gros flops )
lala, trop d'absence défensive
djiku, trop d'absence tout court
les autres
sels, des très belles parades, mais ne opeu rien sur les buts, à la limite du top
mitrovic, bon match malgré la frayeur sur sa glissade
carole, match correct, peu vu offensivement, mais a bien fermé son couloir
liénard, bonne 1e mi-temps, puis la nuit
thomasson, comme liénard, un petit peu mieux
ajorque, assez effacé
mothiba, comme ajorque
je pense que l'on ne reverra pas de sitôt djiku en défense centrale ( il y a un simakan sur le banc )
de même pour un défense à 3 :idea:
D accord avec tes tops/flops, je rajouterais que ce soir ce n est pas le système qui a fait défaut, la 1 ere mi temps le démontre mais des erreurs individuelles qui ont fait perdre Strasbourg.
Avatar du membre
Kaniber
Président@Directoire
Président@Directoire
Messages : 21378
Enregistré le : 8 févr. 2012 14:18
Localisation : Dorlisheim

Re: [19/20] 27ème J: Montpellier / Strasbourg - 3/0

Message par Kaniber »

dna a écrit :Dix minutes en enfer !
Après avoir tenu tête aux Montpelliérains pendant près d’une heure, le Racing a explosé en moins de dix minutes. Il s’incline 3-0 à la Mosson et recule à la 8e place avant les matches de ce dimanche.
Il n’était pas de trop, le retour du Racing à une défense à cinq ce samedi à la Mosson mais il a finalement été vain. Thierry Laurey se méfiait du potentiel offensif montpelliérain et les vingt premières minutes du trident Mollet/Delort/Laborde, bien épaulé par Vargas dans le couloir droit – «Il a bien osé, je suis content de ce qu’il a produit», soulignera d’ailleurs son coach, Michel Der Zakarian – a rappelé pourquoi.

Mais le Racing n’avait encaissé qu’un but sur ses quatre derniers matches avant de venir à la Mosson et si Stefan Mitrovic et ses quatre compères de la défense ont pu être mis en difficulté par la vitesse des hommes de Michel Der Zakarian, on pouvait penser que le tout allait tenir au regard de la première période.

«Si on avait ouvert le score, ça aurait peut-être été un autre match»


Il s’en était parfois fallu de peu. Comme le sauvetage miraculeux de Sels alors que Delort avait profité d’une glissade de Mitrovic avant de mettre l’arrière-garde strasbourgeoise sur les fesses (14e’ ).

Mais comme après vingt minutes à faire le dos rond, les Strasbourgeois ont enfin testé la solidité défensive montpelliéraine, il y a même eu de l’espoir.

Avec un Thomasson à la baguette devant un duo reformé Ajorque/Mothiba (les deux attaquants n’avaient plus été titularisés côte à côte depuis le 21 septembre), le Racing a eu un peu plus de dix bonnes minutes clairement à son avantage mais il n’a pas su en profiter. La faute à un Géronimo Rulli qui va multiplier les parades devant Mothiba (23e’ , 27e’ ), Thomasson (26e’ ) ou encore Koné sur un énième corner de Liénard (33e’ ).

Savanier, le détonateur


«On a eu pas mal de situations, on aurait pu ouvrir le score. Mais on est tombé sur un très bon gardien», ne pourra que souffler Thierry Laurey une mi-temps plus tard.

Les Strasbourgeois ne le savent pas encore, mais leur chance est passée et Montpellier ne va plus tarder à saisir la sienne. Après avoir muselé l’attaque montpelliéraine pendant cette première période, le Racing va “exploser” en un peu moins de dix minutes.

Et le détonateur s’appelle Téji Savanier, à qui Thierry Laurey avait donné sa chance en Ligue 2 à Arles-Avignon lors de la seconde partie de la saison 2011/2012.

«Il a un pied droit que je ne qualifie peut-être pas de magique mais qui est capable de faire beaucoup de choses. On devra se méfier demain», avait d’ailleurs prévenu vendredi le coach du Racing.

Son coup franc excentré côté droit provoque le penalty – qu’il va transformer (57e’ ) – concédé par Djiku, coupable d’avoir accroché Hilton dans la surface. Dans la foulée, Savanier montre qu’il n’est pas maladroit du pied gauche, sans tromper Sels qui écope comme il peut devant Laborde (59e’ ).

Les Strasbourgeois sont groggys. Montpellier insiste, Djiku – moins souverain qu’on l’a connu pour son retour en défense – se fait devancer sur un bon centre de Ristic par Laborde qui double la mise d’une tête décroisée (2-0, 61e’ ). Comme cela ne suffit pas, Savanier se met cette fois sur son bon pied pour dynamiter une dernière fois des Strasbourgeois complètement dépassés (3-0, 66e’ ).

«Il y a des erreurs de commises mais elles ne sont pas toutes individuelles parce qu’on n’a pas maîtrisé grand-chose en deuxième période, donc c’est avant tout collectif. C’est dommage de plomber le match en huit minutes alors que la première mi-temps était vraiment consistante. Il est là le regret, concédera Thierry Laurey. Si on avait ouvert le score, ça aurait peut-être été un autre match, je ne sais pas. On ne peut pas réécrire l’histoire d’un match. On a été performant une mi-temps, mais la deuxième a été quelconque. À chaque attaque montpelliéraine, on voyait que ça allait assez vite et qu’on était en difficulté.»

Les entrées de Waris (66e’ ) et Zohi (81e’ ) n’auront pas vraiment d’effet, celle de Sissoko (69e’ ) amènera un peu plus de stabilité mais le Racing ne se remettra pas de ces quelque dix minutes dans l’enfer de la Mosson où il est le dixième à tomber cette saison.

Les Strasbourgeois restent dans la première moitié du classement mais leur huitième place ne résistera pas aux matches de ce dimanche.
Avatar du membre
Kaniber
Président@Directoire
Président@Directoire
Messages : 21378
Enregistré le : 8 févr. 2012 14:18
Localisation : Dorlisheim

Re: [19/20] 27ème J: Montpellier / Strasbourg - 3/0

Message par Kaniber »

dna a écrit :La sombre soirée de Djiku
Pour son retour en défense centrale qu’il avait réclamé en refusant de jouer en sentinelle à Lyon, Alexander Djiku a passé un inconfortable 29 février à la Mosson. Sa responsabilité est engagée sur les deux premiers buts montpelliérains.
Thierry Laurey avait encore feinté tout le monde: à Montpellier, le coach du Racing a opté pour un système en 5-2-1-2 qui a tenu la route une mi-temps, mais s’est lézardé quand les joueurs de Michel Der Zakarian ont passé la surmultipliée. La 11e défaite des Bleus ne souffre aucune discussion.

SELS (6)

La première alerte sur son but a été très chaude : percuté par Mitrovic qui venait de glisser, le gardien belge a su se relever, puis se coucher très vite pour faire échec à Andy Delort, avant de recevoir Djiku sur le râble (14e ). Visiblement touché aux côtes, il a quand même, juste après avoir encaissé le penalty du 1-0, signé une exceptionnelle double parade devant Savanier, puis Laborde (59e ). Il ne pouvait rien non plus sur les 2e et 3e buts. Sans lui, l’addition aurait été plus lourde.
LALA (4)

Il a parfois ouvert des espaces dans son dos, mais n’a pas été le seul. Il a globalement fait le job, sans s’embarrasser de fioritures quand il fallait parer au plus pressé. Il a aussi essayé d’apporter offensivement, mais ses centres n’ont jamais trouvé preneur et son extérieur du droit aurait mérité un meilleur sort (63e ).
KONE (7)

Il a dominé la première période de la tête et des épaules. De la tête d’abord, en détournant un centre dangereux destiné à Delort (14e ), puis en claquant du crâne un corner de Liénard pour un coup de boule écarté avec brio par Rulli. Des épaules ensuite quand il a fallu jouer des coudes, surtout lors de cette charge impressionnante sur Delort qui semblait signifier : «Je vais te montrer qui c’est Raoul ! » Il est l’un des rares à être resté debout dans la tempête montpelliéraine.
MITROVIC (5)

Sa glissade dans la surface de réparation peu avant le quart d’heure de jeu aurait pu coûter cher aux Bleus (14e ). Elle aurait aussi pu plomber sa prestation, globalement solide jusqu’à ce que les Strasbourgeois ne perdent tous ensemble le fil et ne sombrent.
DJIKU (2)

Sa ‘’punition’’ (voir par ailleurs) s’est achevée avec son retour au sein d’une défense à cinq. Malheureusement pour lui, il provoque, en ceinturant Hilton, le penalty de l’ouverture du score qui lui vaut d’ailleurs d’être averti (56e ). Il est ensuite devancé par Laborde sur le 2e but (61e ). Il n’était pas et n’avait pas habitué à ça. Dure rentrée…
CAROLE (3)

Les Montpelliérains se sont évertués à lui donner le tournis en s’y mettant à plusieurs. Vargas, Ferri et Laborde, entre autres, sont venus le titiller à tour de rôle dans son couloir où il a parfois manqué de soutien et s’en est plaint quand Delort est venu croiser dans les parages. N’a pas survécu non plus au naufrage collectif du 2e acte.
BELLEGARDE (4)

Avec lui, le constat est sensiblement toujours le même. Il alterne les bonnes périodes et d’autres plus délicates. Il ne ménage sa peine, comme en témoigne son retour salvateur à un bout du terrain devant un Ferri prêt à faire feu (52e ) ou son missile boxé par Rulli à l’autre (79e ), mais manque parfois de lucidité.
LIENARD (5)

On peut lui reprocher un coup franc à sa mesure frappé dans le mur (33e). Mais ‘’Dim’’, dont la patte gauche a encore fait merveille sur corner, a livré une première mi-temps empreinte de simplicité, avant de s’effacer, d’abord sur le terrain, puis au profit d’ Ibrahima SISSOKO (69e ).
THOMASSON (5

Après quelques prestations moins enlevées, l’inspirateur du jeu alsacien a retrouvé avec une certaine maestria sa baguette de chef d’orchestre, parfois à la conclusion comme sur ce tir du droit repoussé par Rulli (26e ), souvent à la construction, avec des services trois étoiles pour Mothiba (27e ) ou Ajorque (31e ). Sa 2e période a été à l’image de celle de son équipe : plus poussive.
MOTHIBA (4)

C’était un peu la surprise du chef : le Sud-Africain a honoré sa première titularisation depuis sa blessure au psoas contre Saint-Etienne le 21 décembre. Il a eu le mérite de s’offrir deux occasions que Rulli a annihilées (23e , 27e ) et de multiplier les appels de balle. Lui aussi a disparu après la pause, avant de quitter le gazon où Kevin ZOHI lui a succédé (81e ).
AJORQUE (3)

Le Réunionnais a connu des périodes plus fastes. Il n’a eu de cesse de se rendre disponible, mais n’est que rarement parvenu à se mettre en position. Il a fini coincé dans la tenaille héraultaise et a passé le relais à Majeed WARIS (66e ) qui a vu jaune dans le temps additionnel (90e + 3).
Lienard un 5 :shock: , on voit que c'est le chouchou des dna.
Verrouillé