Sanjin Prcić

Vos impressions sur les anciens et actuels joueurs de l'effectif
Répondre
Avatar du membre
Its_me
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Messages : 18936
Enregistré le : 11 févr. 2003 20:07
Localisation : Strasbourg

Re: Sanjin Prcić

Message par Its_me »

solari1 a écrit :A entendre PRCIC, le problème de ses saisons quasi blanches provient de Thierry Laurey.
C'est plus facile que de se remettre en question :roll:
Prcic est là depuis janvier 2018 et n'a toujours pas gagné le moindre match officiel avec le Racing en étant titulaire. En fait si, la finale de la Coupe de la Ligue avec le spectacle insipide et un bon vieux 0-0 des familles. Ah sinon il y en a un autre, il a gagné un match avec la réserve en étant titulaire mais était sorti blessé après 12min de jeu.
"Il n'est pas concevable que Strasbourg, capitale européenne, n'accueille pas l'Euro-2016" (Roland Ries, Jacques Bigot, juillet 2009)
solari1
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire
Messages : 3422
Enregistré le : 22 sept. 2015 15:54

Re: Sanjin Prcić

Message par solari1 »

Tenor a écrit :ah je vois que tu es devenu avec lui plus indulgent subitement, mais de là à dire qu'il va redevenir un joueur performant et influent dans le jeu, perso je ne l'ai jamais vraiment constaté :lol:
Je ne suis pas indulgent.
J'e prends acte de son avis sur la différence d'approche footballistique qu'il fait entre Stéphan et Laurey pour expliquer son niveau depuis qu'il est au Racing.

Quand j'ai dit retrouver une influence dans le jeu, j'ai évoqué le PRCIC de Rennes.
Pas extraordinaire, mais plutôt consistant.
Son apport technique d'alors dans le jeu breton fut réel dans certains matchs, on ne peut pas le nier.

Depuis son départ de Rennes c'est le néant.
En Espagne et au Racing.

Donc, à le lire et entendre, avec Stéphan on retrouvera un Prcic plus consistant.

Donc, j'attends de voir en compétition.
télésupporteur
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Messages : 12911
Enregistré le : 3 juin 2004 13:56
Localisation : Mont-de-Marsan - Landes

Re: Sanjin Prcić

Message par télésupporteur »

donc un joueur performant juste un temps :!:
comme lala :idea:
Avatar du membre
fan_racing
Secrétaire général@Directoire
Secrétaire général@Directoire
Messages : 9042
Enregistré le : 20 janv. 2005 15:00
Localisation : Mulhouse

Re: Sanjin Prcić

Message par fan_racing »

Franchement, ramené à l'ensemble de son parcours chez nous, Lala a quand même été nettement plus performant que Prcic. Ce n'est pas faire insulte à ce dernier que de le dire. Lala nous a surtout déçu sur ses derniers mois. Sa saison 2019-2020 nous emballait moins parce que sa saison 2018-2019 était vraiment excellente, dans son rôle de latéral au milieu du 3-5-2. Et lors de la saison 2017-2018 il nous a tirés vers le haut, on appréciait déjà son apport offensif. Donc 1 bonne saison, 1 excellente saison, 1 saison plus en retrait, et six derniers mois qu'on regrette par rapport au niveau qu'on lui a connu avant et la belle évolution de carrière qu'on lui prédisait. Prcic pour le moment, c'est 5 mois avec la mention "honorable" (et 0 match gagné comme le souligne Its_me).

Tout le bien que je lui souhaite, c'est d'arriver à joindre le geste à la parole. S'il parvient déjà à redevenir un joueur entrant régulièrement en match et aidant l'équipe, il aura fait un bon premier pas.
langsam
Préparateur physique@Staff
Préparateur physique@Staff
Messages : 1225
Enregistré le : 24 nov. 2018 23:34

Re: Sanjin Prcić

Message par langsam »

J'aime bien l'étiquette de " zéro match gagné " qu'on lui colle sur le dos comme si un joueur pouvait être seul responsable d'un résultat.
Prsic aura sa chance comme tous les autres joueurs, il s'imposera s'il est à la hauteur des espérances de l'entraîneur. Laissons faire les choses.
Avatar du membre
Kaniber
Président@Directoire
Président@Directoire
Messages : 21989
Enregistré le : 8 févr. 2012 14:18
Localisation : Dorlisheim

Re: Sanjin Prcić

Message par Kaniber »

dna a écrit : Sanjin Prcic, l’été du renouveau
Le changement d’entraîneur à l’intersaison a marqué un nouveau départ pour Sanjin Prcic. Relancé dans le cœur du jeu par Julien Stéphan, le Franco-Bosnien âgé de 27 ans devrait enchaîner une troisième titularisation, ce dimanche (15h) contre Brest. Avec une seule priorité : défendre le collectif.
Pour trouver trace de deux titularisations de rang en championnat avec le maillot du Racing sur son dos, il faut remonter loin dans le temps. En mai 2019, pour être précis – à Dijon et contre Rennes –, soit plus de deux ans, quand il n’était encore que prêté en seconde partie de saison par le club espagnol de Levante.
« Toujours croire en soi, travailler, être patient »
Alors, forcément, revoir Sanjin Prcic commencer deux matches de suite, l’autre samedi à Paris (défaite 4-2) et dimanche dernier contre Troyes (1-1), constitue un événement. Et une forme de renaissance pour le milieu de terrain que Thierry Laurey avait fini par visser sur le banc de touche la saison dernière, avec 36 convocations dans le groupe pour… trois titularisations.

En garçon poli et respectueux, le natif de Belfort ne s’était jamais plaint. Peut-être parce que depuis le centre de formation, puis ses débuts en Ligue 1, à l’âge de 19 ans avec le FC Sochaux, il a connu pas mal de « moments difficiles », notamment à cause d’un corps fragile et de blessures à répétition. Mais l’international bosnien s’est toujours relevé.

« Ce qui m’a fait tenir dans la difficulté, c’est la passion, parce que j’aime profondément le football, dit-il. Je m’investis beaucoup dans mon travail, je ne lâche pas. Il faut toujours croire en soi, travailler, être patient. »

Son attitude exemplaire, au sortir d’une saison 2019/2020 plombée par des maux de dos puis interrompue par le Covid, n’avait donc pas suffi à convaincre Thierry Laurey. Une injustice à ses yeux ? « Je n’ai pas envie de voir les choses comme ça, répond-il avec sagesse. Ce sont des périodes qui me font gagner en maturité. L’essentiel est de rester concentré sur l’objectif. »
« Retrouver le rythme que j’ai perdu »
C’est tout de même avec soulagement que Sanjin Prcic a vu débarquer au début de l’été Julien Stéphan, l’ex-coach de Rennes que le joueur avait côtoyé de loin dans le club breton. « Il entraînait les U 19 quand je suis arrivé (en 2014/2015) puis la réserve à mon retour de prêt en Italie (de 2016 à 2018) , dit-il. Mais il ne m’avait jamais coaché. Je suppose qu’il a dû se demander, en arrivant à Strasbourg, pourquoi je ne jouais plus. » Durant la préparation, le technicien redonne du temps de jeu et des responsabilités à son milieu de terrain. Jusqu’à cette double titularisation et une probable troisième cape, ce dimanche contre Brest, étant donné que Jean-Eudes Aholou traîne toujours sa blessure au psoas (lire ci-contre).

L’intéressé juge ce retour en grâce comme « la suite logique des choses quand tu donnes le maximum à l’entraînement ».

« Je prends du plaisir, j’essaye tous les jours de monter en puissance pour gagner en impact et retrouver le rythme que j’ai perdu, précise-t-il. Ça fait du bien physiquement et moralement, mais il faut continuer et évoluer. »

Alors que son contrat arrive à échéance en fin de saison, le Franco-Bosnien ne se pose pas mille questions. « Je prends les choses comme elles viennent, je donne le maximum pour moi, pour l’équipe aussi sans regarder mon contrat. Parce que je suis un joueur de collectif, mes objectifs sont collectifs. »

Celui qui a soulevé la Coupe de la Ligue en mars 2019 mais n’a toujours pas remporté le moindre match de championnat avec le Racing en 18 titularisations veut désormais être acteur du premier succès de la saison.
« Dans une bulle positive »
« On n’a pris qu’un point, mais on voit une évolution sur nos trois matches, dit-il. Il y a une bonne dynamique qui s’est installée, des principes de jeu que l’on arrive petit à petit à reproduire en compétition, des joueurs à l’écoute du staff et aussi le retour du public. Tout ça fait que l’on est dans une bulle positive. On peut croire en quelque chose de bien. »

Dès dimanche, il s’agira de « valider le travail qui est fait depuis deux mois ». Même s’il s’en défend et refuse de « mettre trop de pression sur le résultat », Sanjin Prcic sait aussi qu’une victoire contre Brest aurait valeur de renaissance personnelle. Après avoir tant souffert en silence, il mériterait bien de retrouver la lumière dans une Meinau en joie.
France-Bosnie, un « match spécial »

Pour Sanjin Prcic, le France-Bosnie en éliminatoires au Mondial-2022, mercredi prochain (20h45) à la Meinau, est forcément un « match spécial » qui fait « parler dans toute la famille depuis de longs mois ». « Je suis né en France, j’ai grandi ici, mes amis vivent ici, mais mes parents m’ont aussi ouvert à la culture de la Bosnie, où je passe pas mal de temps », précise-t-il. Le milieu du Racing a porté « avec beaucoup de fierté » à huit reprises le maillot bosnien entre 2014 et 2018 sous les ordres de Safet Susic, Mecha Bazdarevic et Robert Prosinecki, « des ex-joueurs extraordinaires ». Il sera dans les tribunes mais aurait préféré « être convoqué dans le groupe pour participer à cet événement ».
Stan
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Messages : 14432
Enregistré le : 14 août 2002 21:22
Localisation : Madrid

Re: Sanjin Prcić

Message par Stan »

Un si long article pour un joueur qui n'a pas fait un seul vrai bon match depuis qu'il est au racing.. :help:
Avatar du membre
Keating
Président@Directoire
Président@Directoire
Messages : 15436
Enregistré le : 24 déc. 2004 0:21

Re: Sanjin Prcić

Message par Keating »

J'espèrais qu'ils annoncent son départ :?
Avatar du membre
Its_me
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Messages : 18936
Enregistré le : 11 févr. 2003 20:07
Localisation : Strasbourg

Re: Sanjin Prcić

Message par Its_me »

Je ne comprends d'ailleurs pas comment il peut encore bénéficier d'une cote aussi bonne auprès des supporters et des journalistes. Cela va bientôt faire trois ans qu'il est chez nous et comme l'a dit Stan, je crois qu'il n'y a pas un seul moment où je me suis dit "ça c'est un bon milieu de terrain, il va nous faire du bien". :roll:
"Il n'est pas concevable que Strasbourg, capitale européenne, n'accueille pas l'Euro-2016" (Roland Ries, Jacques Bigot, juillet 2009)
Avatar du membre
Kaniber
Président@Directoire
Président@Directoire
Messages : 21989
Enregistré le : 8 févr. 2012 14:18
Localisation : Dorlisheim

Re: Sanjin Prcić

Message par Kaniber »

dna a écrit :Sanjin Prcic (Racing) : « On est solidaires »
Utilisé avec parcimonie par Thierry Laurey la saison passée, Sanjin Prcic a retrouvé de l’influence depuis l’arrivée de Julien Stéphan. Buteur contre Brest fin août, le milieu récupérateur, qui vient d’être rappelé en sélection avec la Bosnie, apprécie la « force de caractère » du Racing.

Sanjin, comment vous appréhendez ce rendez-vous à Montpellier avant la trêve ?
On se prépare bien. Depuis le début de la semaine, on a bien repris le travail. On a pris six points sur les trois derniers matches, c’est positif. Après, on est forcément un peu déçu du dernier match à domicile contre Lille, mais on a rapidement “switché”. On est revenu à travers la vidéo sur ce qui n’a pas bien fonctionné et on s’est projeté assez rapidement sur ce prochain match à Montpellier.

Le Racing a dix points après huit journées. Quel bilan vous tirez de ce début de saison ?
Aujourd’hui, on n’en tire pas encore. Je trouve que par rapport à ce qu’on a préparé, ce qu’on a fait et ce qu’on voulait, c’est positif. On sait qu’on a encore une bonne marge de progression, que ça soit dans le contenu avec et sans le ballon. C’est quelque chose qu’on travaille au quotidien afin d’être meilleurs et plus performants.

À quel type de match vous attendez-vous chez cette équipe de Montpellier, où le Racing reste sur deux défaites ?
On connaît la qualité de cette équipe. Il y a des bons joueurs. Maintenant, on va surtout se concentrer sur ce qu’on a à faire. On veut arriver là-bas avec de l’ambition. Comme chaque match, on va le démarrer pour le gagner.

Après en avoir eu très peu la saison passée, vous bénéficiez de plus de temps de jeu désormais. Comment vivez-vous ce changement ?
Je suis forcément très content. Je suis un compétiteur et je suis très heureux d’être sur le terrain, d’aider mes coéquipiers. Au milieu, il y a plusieurs joueurs et au quotidien on essaie de trouver les automatismes qu’il faut pour pouvoir se trouver encore mieux.

Contre Lille, vous êtes resté sur le banc. Comment gérez-vous cette concurrence ?
Dans le football professionnel, il y a des choix d’entraîneur. Il faut savoir les respecter. C’est sûr que ça ne fait jamais plaisir quand on passe tout un match sur le banc de touche. On est là, on essaie d’aider les coéquipiers comme on peut. Ça fait partie du métier.

Sous l’ère Thierry Laurey, où vous avez été le plus souvent sur le banc, comment vous avez fait pour garder la flamme sans jouer ?
Je suis resté focus sur mon objectif qui était de retrouver le terrain. J’ai essayé de travailler au maximum, encore plus que d’habitude. Il fallait être patient et attendre le moment où se présente une opportunité pour jouer. Notre travail, c’est d’être le plus performant possible aux entraînements et en match quand on fait appel à nous.

À la récupération, vous avez un profil qui est différent d’un Jean-Eudes Aholou, par exemple. Cette diversité est un atout pour l’équipe ?
Honnêtement, je trouve qu’on est tous complémentaires au niveau des joueurs qui évoluent au milieu. On a des profils très différents mais on peut tous fonctionner les uns avec les autres. Après, c’est le coach qui fait les choix.

« Une équipe généreuse, qui ne lâche pas »
Vous avez inscrit un but contre Brest, Ibrahima Sissoko vient de le faire contre Lille. C’est important que les milieux contribuent à alimenter le score ?

C’est vrai que depuis le début de saison, il n’y avait que des attaquants qui marquaient. Si les milieux ou même les défenseurs peuvent marquer, c’est toujours positif, bien sûr.

Quel potentiel voyez-vous dans cette équipe strasbourgeoise cette saison ?
Ce qu’il s’est dégagé assez rapidement, c’est qu’on a une équipe généreuse, qui ne lâche pas, qui est toujours prête à batailler, à mettre beaucoup d’intensité. On est solidaires, on l’a montré à Lens, contre Metz ou sur des matches qu’on aurait pu lâcher mais où on est resté concernés jusqu’au bout. Il y a quand même une force de caractère. Et tactiquement, on travaille bien et il y a des choses intéressantes de ce côté-là aussi.

Prcic appelé avec la Bosnie-Herzégovine
Avec du temps de jeu, c’est toujours plus facile de se montrer. Titulaire à cinq reprises en huit journées avec le Racing, Sanjin Prcic s’est rappelé au bon souvenir d’Ivaylo Petev, le sélectionneur bulgare de la Bosnie-Herzégovine, qui l’a convoqué pour les deux matches de qualification à la Coupe du monde, au Kazakhstan (le 9 octobre) et en Ukraine (le 12 octobre). La dernière sélection du natif de Belfort remontait au 18 novembre 2018 quand il était entré en jeu à la 80e contre l’Espagne, près de deux mois avant d’être prêté par Levante au Racing.
Répondre