1/4 de Finale CDL: Lyon / Strasbourg - 1/2

L'actualité du Racing dans les coupes nationales
Avatar du membre
Keating
Président@Directoire
Président@Directoire
Messages : 15437
Enregistré le : 24 déc. 2004 0:21

Re: 1/4 de Finale CDL: Lyon / Strasbourg le 8/01 à 21h

Message par Keating »

Je prends en cours, et je vois qu'on mène :D et sur pénalty encore :shock: Ca nous en fait combien cette année ??? Autant certaines années on en avait peu, autant cette année on est gâté :!:
Avatar du membre
Keating
Président@Directoire
Président@Directoire
Messages : 15437
Enregistré le : 24 déc. 2004 0:21

Re: 1/4 de Finale CDL: Lyon / Strasbourg le 8/01 à 21h

Message par Keating »

Arf, le pénalty ... Quand j'ai vu Fekir commencer à s'amuser, je me disais juste qu'il fallait éviter le pénalty ...
ET voilà qu'il le rate ...
Après le match à Marseille, le racing est vraiment verni sur les pénaltys dans cette coupe !
Stan
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Messages : 14444
Enregistré le : 14 août 2002 21:22
Localisation : Madrid

Re: 1/4 de Finale CDL: Lyon / Strasbourg le 8/01 à 21h

Message par Stan »

Beaucoup de chatte sur ce match :lol:

Mais bravo les petits ! :D
Avatar du membre
Keating
Président@Directoire
Président@Directoire
Messages : 15437
Enregistré le : 24 déc. 2004 0:21

Re: 1/4 de Finale CDL: Lyon / Strasbourg le 8/01 à 21h

Message par Keating »

Et ben on a tenu jusqu'au bout :D Belle solidarité des joueurs, et Kamara qui aura le droit de jouer au moins encore un match :D
Lille à la Meinau, victoire à Marseille et Lyon, c'est un parcours de winner :D Dommage que le PSG soit toujours là :?
Avatar du membre
PoY
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Messages : 11330
Enregistré le : 9 nov. 2003 21:26
Localisation : Longjumeau

Re: 1/4 de Finale CDL: Lyon / Strasbourg le 8/01 à 21h

Message par PoY »

Beaucoup de chance, mais la chance ca se provoque !
Très bon match d'Ajorque, Sissoko, Thomasson (malgré son raté), Koné et Martin, bon match du reste de l'équipe avec un petite mention pour Fofana.

Espérons un bon tirage à la maison pour la demie, et rendez-vous au Stade de France comme il y a 14 ans :coach: :rcs:
EDIT : Ah non c'est pas au SdF, mais à Lille, pffff :roll:
baskath
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire
Messages : 4389
Enregistré le : 27 mai 2005 11:39

Re: 1/4 de Finale CDL: Lyon / Strasbourg le 8/01 à 21h

Message par baskath »

Quel parcours ! :shock:
langsam
Préparateur physique@Staff
Préparateur physique@Staff
Messages : 1225
Enregistré le : 24 nov. 2018 23:34

Re: 1/4 de Finale CDL: Lyon / Strasbourg le 8/01 à 21h

Message par langsam »

Bravo les mecs, il faut le faire.
Avatar du membre
PoY
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Messages : 11330
Enregistré le : 9 nov. 2003 21:26
Localisation : Longjumeau

Re: 1/4 de Finale CDL: Lyon / Strasbourg le 8/01 à 21h

Message par PoY »

Le RCSA se qualifie pour sa troisième demi-finale en Coupe de la Ligue. Lors des deux précédentes fois (1997 et 2005), le Racing a remporté, à chaque fois, la compétition.
:jongle:
Avatar du membre
Roswell Man
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire
Messages : 4107
Enregistré le : 26 janv. 2007 20:39

Re: 1/4 de Finale CDL: Lyon / Strasbourg le 8/01 à 21h

Message par Roswell Man »

P*t**n, j'avais complètement oublié ce match....

On aura beau dire que nos adversaires n'étaient pas super motivés (excuse classique), c'est quand même un sacré exploit d'éliminer successivement Lille, Marseille et Lyon, qui plus est à l'extérieur à chaque fois :shock: Bravo les gars !
Avatar du membre
Kaniber
Président@Directoire
Président@Directoire
Messages : 22011
Enregistré le : 8 févr. 2012 14:18
Localisation : Dorlisheim

Re: 1/4 de Finale CDL: Lyon / Strasbourg le 8/01 à 21h

Message par Kaniber »

dna a écrit : Le Racing braque Lyon
Grâce à deux buts sur coups de pied arrêtés, des Strasbourgeois archi dominés ont réussi le hold-up parfait hier sur la pelouse d’un OL qui a raté un penalty et touché trois fois les montants (2-1). Les voilà en demi-finales de la Coupe de la Ligue.
Les Bleus ne connaîtront que ce soir les trois autres qualifiés pour les demi-finales de la Coupe de la Ligue et que demain (20h45), après le tirage au sort, le nom de leur adversaire le mardi 29 ou le mercredi 30 janvier. Mais ils peuvent partir tranquilles aujourd’hui en stage à Murcie (Espagne), avant leur rentrée en Ligue 1 dimanche (17h) à Toulouse.
Un nouvel exploit majuscule
Hier, la troupe de Thierry Laurey, qui s’était déjà offert le luxe de sortir Lille en 16es à la Meinau (2-0), puis Marseille en 8es au Vélodrome (1-1, 4-2 aux tirs au but), a signé un nouvel exploit majuscule en allant tanner la peau de Lyon au Parc OL (2-1).

Pourtant, lorsqu’à la pause, l’arbitre Clément Turpin renvoie les deux équipes aux vestiaires, il n’est nul besoin d’être un grand expert du football pour comprendre que le Racing est en train d’esquisser ce qui ressemble à un hold-up parfait.

Il n’a tiré qu’une fois au but : sur un penalty généreux et victorieux de Ludovic Ajorque à la 26e , d’une impeccable frappe croisée du gauche dans le soupirail d’un Gorgelin parti du bon côté.

Deux minutes plus tôt, le directeur de jeu a estimé que le latéral de l’OL Tete a déséquilibré Martin dans la surface au sortir d’un une-deux avec Thomasson, alors que l’international néerlandais a touché le ballon.

Jusque-là, l’équipe de Thierry Laurey ne l’avait, elle, pratiquement pas touché. Mais les joueurs de Bruno Genesio, qui le confisque, n’ont pas été non plus excessivement dangereux. Leur tir le plus menaçant, signé Marçal, a filé de peu à côté (15e ), alors que les deux tentatives cadrées du même Marçal (2e ) et d’Aouar (22e ) ont été captées sans souci par Kamara.

Mais sitôt l’ouverture du score strasbourgeoise, Nabil Fekir et les Gones vont singulièrement hausser le ton. Bilan : deux tirs sur les poteaux de Terrier (42e ) et Depay (45e ), une égalisation refusée à Fekir pour un hors-jeu certes avéré (39e ) et un penalty raté par le capitaine lyonnais, fauché quelques instants plus tôt par Martinez (45e +2).

L’attaquant international a beaucoup trop ouvert son pied gauche et raté le cadre d’un bon mètre.
Lala blessé au dos

Bref, sans la sortie sur blessure de Kenny Lala, touché au dos dès la 8e et contraint de céder sa place à Dimitri Lienard huit minutes plus tard, Caci basculant alors au poste de latéral droit, le tableau serait idyllique pour les Bleus.

Il aurait même pu l’être davantage si Ajorque, un peu court, avait pu catapulter au fond un centre en retrait de Thomasson (47e ).

À la pause, le coach de l’OL Bruno Genesio a ébauché un remodelage tactique en lançant Bertrand Traoré et en passant à une défense à quatre. Un choix payant, puisque dès la 49e , le Burkinabé, servi dans les 16 m par une déviation de Depay, expédie un missile dans la lucarne gauche de Kamara.

On se dit alors que le temps risque de paraître bien long aux Bleus. Mais non ! Car sur un corner côté gauche de Dimitri Lienard, Lamine Koné, déjà buteur contre Nice juste avant la trêve, décolle au-dessus de Traoré et Denayer pour marquer d’une tête décroisée (52e ).

Grâce à deux buts sur coups de pied arrêtés, le Racing vient d’entrouvrir les portes des demi-finales, ultime marche avant la finale du samedi 30 mars au stade Pierre-Mauroy de Lille.

Il sera même à deux doigts de les ouvrir plus grand encore sur un contre supersonique amorcé par Ajorque et Fofana, mais dont la conclusion échappera à Thomasson, trop imprécis sur son tir enroulé du gauche (70e ).

Deux fois, il a eu l’occasion de sonner les Lyonnais pour le compte. Il ne l’a pas fait et l’OL ne désarme pas, au contraire. Sur un coup franc de Fekir à 25 m, il touche du bois pour la troisième fois, en l’occurrence le poteau gauche de Kamara qui a détourné le ballon du bout des gants et qui, sur le renvoi, repousse la reprise à bout portant de Terrier (74e ).

Un Kamara qui regardera aussi passer, avec une pointe de soulagement dans le regard, une tête de Ndombélé juste à côté de sa lucarne droite (80e ), puis saura se montrer décisif sur un nouveau coup de fusil de Fekir (86e ).

Le Racing signe ainsi un exploit retentissant chez une équipe qui n’avait perdu qu’un seul de ses quinze précédents matches officiels.

Pour la première fois depuis son deuxième sacre en 2005, il s’invite dans le dernier carré de la Coupe de la Ligue.
Verrouillé