[22/23] 9ème J : Strasbourg / Rennes - 1/3

L'actualité du Racing en championnat
Répondre
Avatar du membre
Keating
Président@Directoire
Président@Directoire
Messages : 15481
Enregistré le : 24 déc. 2004 0:21

Re: [22/23] 9ème J : Strasbourg / Rennes - 1/10/2022

Message par Keating »

Bon, c'est vraiment la loose ce championnat, ça ne veut vraiment pas tourner de notre côté ... A croire qu'on a accumulé trop de réussite l'année dernière pour avoir un peu de chance cette année ... On n'est pas mal pendant 30minutes, mais l'expulsion fait trop de mal quand il y a une telle différence de niveau ... Dommage pour Gameiro qui était si proche de retrouver le chemin des filets ...
Ca ne fait que 9 journées, mais waow, qu'on est mal quand même déjà !!!!
Avatar du membre
Kaniber
Président@Directoire
Président@Directoire
Messages : 22304
Enregistré le : 8 févr. 2012 14:18
Localisation : Dorlisheim

Re: [22/23] 9ème J : Strasbourg / Rennes - 1/3

Message par Kaniber »

dna a écrit : Les notes de Racing - Rennes (1-3) : Diallo, un atout insuffisant
Auteur de sa meilleure entame de la saison, le Racing a été emporté par la vague rouge : celle de l’arbitre, M. Wattellier, qui a expulsé sévèrement Nyamsi avant la demi-heure de jeu, puis celle du Stade rennais. Au moins les Bleus n’ont-ils pas lâché (1-3). Une maigre consolation…
Affronter Rennes à onze contre onze n’est déjà pas une sinécure. Mais devoir tenir tête à un club européen à un de moins pendant plus d’une heure relève de la gageure. Avec un Habib Diallo inspiré, leur courage et leurs armes du moment, les Bleus n’y sont pas parvenus. Il va falloir que ça tourne rapidement…
SELS 5
C’est quoi, le vrai cauchemar d’un gardien ? Voir débouler les attaquants adverses comme par vagues et finir submergé. C’est ce qu’a vécu ce samedi l’international belge à partir du moment où sa défense avait perdu un élément, en l’occurrence Nyamsi (28e ).

S’il remporte son duel devant Kalimuendo (53e ) ou s’oppose fermement sur une lourde frappe de Terrier (68e ), étant aussi sauvé par son arête gauche sur une première tentative du même attaquant (45e +1), il ne peut rien faire sur les trois buts rennais. Il s’est beaucoup énervé sur la fin et a quitté le stade tout fâché.

DAGBA 5

En délicatesse avec ses ischio-jambiers avant la trêve internationale, le latéral prêté par le PSG est revenu en forme pour livrer un duel avec le néo-international tricolore Truffert dans son couloir droit. On l’a vu évoluer à un niveau intéressant, même s’il a encore manqué de jus pour rester constant dans l’effort.

Remplacé par FILA (63e ), de retour d’une longue blessure (pubalgie) contractée en début de préparation et plutôt à son avantage en fin de match.

DJIKU 4
Le patron de la défense, placé à droite du trident, a commencé par se montrer rassurant. En infériorité numérique, il a tenté de colmater les brèches. Mais face à la force de frappe adverse, la digue a fini par céder, à l’image du troisième but où Kalimuendo et Gouri le font tourner en bourrique.

NYAMSI (non noté)

De retour après avoir manqué un mois et demi de compétition, soit six matches, en raison d’un problème musculaire à la hanche, le costaud de la défense formé à Rennes a provoqué bien malgré lui le tournant du match : renvoyé aux vestiaires sans sommation par Eric Wattellier pour avoir posé ses crampons sur le haut de la cuisse de Bourigeaud après avoir dégagé un ballon (28e ), “Gerzi” a vécu sa première expulsion directe en Ligue 1.

À dix contre onze, la petite musique a changé de rythme et de ton. Et il en est sincèrement désolé.

LE MARCHAND 3

Revenu de suspension, le gaucher de la défense centrale n’a pas été à la fête. On pense en particulier à l’ouverture du score, où Kalimuendo se sert de lui comme point d’appui pour exécuter un contrôle du gauche et enchaîner une frappe en pivot à montrer dans les écoles de foot (0-1, 38e ).

LIÉNARD 4

Face à des clients comme Bourigeaud et Hamari Traoré, le capitaine alsacien n’avait pas la partie facile. Mais il s’en est plutôt bien sorti en première période, avant de manquer d’essence notamment sur le troisième but où il a fini le nez dans le gazon. Remplacé par DELAINE (64e ).

SISSOKO 3

On ne l’avait plus vu débuter un match depuis le 20 avril et la venue de… Rennes. Longtemps arrêté à cause d’une cheville en vrac, puis victime d’une rechute au niveau de l’épaule, le longiligne milieu est réapparu en fin de partie lors des deux dernières sorties.

Après une si longue absence, “Ibou” manque clairement de vitesse et de rythme. Souvent en retard, il a aussi dégagé à la va-comme-je-te-pousse le ballon qui est revenu comme un boomerang vers Bourigeaud sur l’expulsion de Nyamsi.

Remplacé à la pause par DIARRA (46e , note : 5), pas inintéressant à la droite du milieu, puis dans l’axe.

PRCIC 5

Après avoir purgé ses deux matches de suspension consécutifs à un rouge à Brest, l’international bosnien a été très en vue en début de match, retrouvant son efficacité de la saison passée à la sortie du ballon. Comme les autres, on l’a moins vu après la demi-heure de jeu. Remplacé par PERRIN (63e ).

BELLEGARDE 6

À la gauche du milieu, l’explosif milieu a eu les “cannes” pour impulser de la vitesse et mettre les Rennais en difficulté.

À l’origine de ce qu’il pensait être l’ouverture du score (18), il n’a pas levé le pied. Auteur d’une belle frappe de loin qui n’accroche pas le cadre (66), “Jeanjean” a tout donné.

GAMEIRO 5

Il aurait pu changer le cours de l’histoire. L’attaquant pense d’abord ouvrir le score, mais son but est logiquement invalidé pour une position de hors-jeu (18e ). Au bout du pied, il a encore un ballon brûlant que Rodon lui enlève d’un tacle maîtrisé (27e ).

Moins en vue par la suite, jusqu’à ce qu’il provoque le penalty que l’on peut estimer être de compensation sur une intervention licite de Traoré (71e ). Remplacé par KANDIL (76e ), que l’on espère voir plus souvent sur le terrain.

DIALLO 6

Avant le match, il a reconnu qu’il aimerait « apporter plus ».

Entendez par là que le Sénégalais, attaquant le plus utilisé par Julien Stéphan, espère avoir plus d’influence dans le jeu au-delà de sa seule présence dans la surface.

Ce samedi, l’international a été dans tous les bons coups, pensant être impliqué sur l’ouverture du score de Gameiro finalement refusée (18e ).

Audacieux, à l’image de sa tentative de retourné dans la surface (45e ), il sauve l’honneur des Bleus en inscrivant son quatrième but de la saison, sur penalty (1-3, 72e ).
Avatar du membre
Roswell Man
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire
Messages : 4200
Enregistré le : 26 janv. 2007 20:39

Re: [22/23] 9ème J : Strasbourg / Rennes - 1/3

Message par Roswell Man »

Perso je ne suis pas trop déçu, je pense que même à 11 contre 11 nos chances de gagner auraient été très minces. Et puis, après le rouge de Nyamsi et le 1er but rennais, je pensais vraiment qu'on allait se prendre une valise, ce qui n'a pas été le cas finalement.

Par contre il va falloir sortir les crocs à Angers, qui est clairement un adversaire à notre portée....
Avatar du membre
Its_me
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Messages : 19095
Enregistré le : 11 févr. 2003 20:07
Localisation : Strasbourg

Re: [22/23] 9ème J : Strasbourg / Rennes - 1/3

Message par Its_me »

J'en suis presque heureux de ne pas avoir vu le match car je me serais encore énervé sur ce rouge.
Cette saison s'engage vraiment mal et surtout, on a l'impression que tous les signes pour une année de relégation sont là. Les buts refusés pour quelques centimètres, les blessures à répétition, les décisions arbitrales contestables ... et plus le temps passe plus cela va s'encrer dans la tête des joueurs.
"Il n'est pas concevable que Strasbourg, capitale européenne, n'accueille pas l'Euro-2016" (Roland Ries, Jacques Bigot, juillet 2009)
solari1
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire
Messages : 3645
Enregistré le : 22 sept. 2015 15:54

Re: [22/23] 9ème J : Strasbourg / Rennes - 1/3

Message par solari1 »

Difficile de juger ce genre de décision arbitrale.
Les supporters jugent par rapport à leur logique de supporter, et les arbitres par rapport à leur logique, et aux consignes données avant la saison.
Et cette saison, c'est visiblement tolérance zéro.
L'intégrité physique des joueurs étant prioritaire.
Le plus important, c'est que cette logique soit appliquée pour tout le monde.
Et, c'est bien le cas depuis le début de saison.

Concernant le carton rouge de Nyamsi, on peut le trouver sévère dans l'esprit.
Mais il y avait quand même jeu dangereux.
L'intégrité physique de Bourigeaud était bien mis en danger.
Pour moi si dans l'esprit c'est sévère, je trouve ce rouge pas scandaleux non plus.

Sinon, en parlant d'arbitrage, je suis pas certain qu'il y ai penalty sur Gameiro.

A 10 contre 11 c'est forcément difficile de faire un résultat contre Rennes.

Chaque match qui vient oblige le Racing à gagner.
A Angers c'est maintenant indispensable.
Avatar du membre
fan_racing
Secrétaire général@Directoire
Secrétaire général@Directoire
Messages : 9165
Enregistré le : 20 janv. 2005 15:00
Localisation : Mulhouse

Re: [22/23] 9ème J : Strasbourg / Rennes - 1/3

Message par fan_racing »

Pas vu le match en direct ni après coup en intégralité, juste les moments "chauds".
Objectivement, j'ai des bons souvenirs des matchs arbitrés par Wattelier par le passé, je ne pense pas qu'il soit soudainement devenu un cow-boy du sifflet. Pour moi, il applique la doctrine arbitrale : atteinte physique malgré le fait que l'auteur a joué et gagné le ballon = rouge direct. C'est le même rouge qu'Oukidja avec Metz contre Guingamp. Je trouve ça sévère comme principe, mais vu qu'il a l'air généralisé ... Et je suis pas convaincu non plus qu'il y ait péno sur Gameiro, sans avoir vu les autres décisions du match j'ai l'impression que ce péno vient un peu compenser le rouge de la première période.

Du reste, triste et quand même énervé. Triste parce que Gameiro est de nouveau hors-jeu de peu sur une action parfaite, se fait de nouveau subtiliser une balle de but sur un tacle miraculeux ... il y a vraiment rien rien rien qui nous sourit, c'est impressionnant :( Et énervé parce qu'on en est déjà à notre 3e rouge de la saison, à un moment donné faut arrêter de reproduire les situations qui mettent l'équipe en infériorité numérique.

Un doute aussi sur le choix de Stéphan d'aligner Nyamsi. Le mec n'a pas joué depuis un mois-et-demi et n'a pas repris depuis longtemps + notre défense existante était l'un de nos rares gages de solidité. Clairement je ne pensais pas qu'il serait aligné, choix perdant (même si là encore, pas vu l’entame de match, peut-être qu'il était bien en place avant son rouge).

Victoire indispensable à Angers sinon ce sera la vraie crise pour le coup.
Matt67
Entraineur adjoint@Staff
Entraineur adjoint@Staff
Messages : 1940
Enregistré le : 7 janv. 2018 17:46

Re: [22/23] 9ème J : Strasbourg / Rennes - 1/3

Message par Matt67 »

D'accord avec ton commentaire Solari1.
Maintenant le groupe est de plus en plus complet, chacun va retrouver sa forme et sa place, cela va forcément ramener un plus et je mise pour une première victoire à Angers ou lors de la réception de Lille.
solari1
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire
Messages : 3645
Enregistré le : 22 sept. 2015 15:54

Re: [22/23] 9ème J : Strasbourg / Rennes - 1/3

Message par solari1 »

Tu as raison MATT.
Il faut s'accrocher au positif.
C'est la meilleure chose à faire.
Stan
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Messages : 14610
Enregistré le : 14 août 2002 21:22
Localisation : Madrid

Re: [22/23] 9ème J : Strasbourg / Rennes - 1/3

Message par Stan »

Ce qui est con quand même, c'est que Nyamsi sera du coup à nouveau indisponible pour 1 match a minima.
Avatar du membre
Gotcha
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Messages : 12248
Enregistré le : 17 juin 2004 13:10
Localisation : Knackiland, Oberhausbergen
Contact :

Re: [22/23] 9ème J : Strasbourg / Rennes - 1/3

Message par Gotcha »

c'est notre défaite la plus lourde de la saison, mais paradoxalement c'est la prestation que j'ai préférée de l'équipe, même à 10 contre 11....

concernant le rouge, ça ressemble quand même pas mal à ce qui est arrivé au rémois avant la trêve, dont Garribian lui même avait dit qu'il regrettait ce rouge et finalement il avait été annulé...
Mais qu'il soit annulé ou non ne change rien à l'issue du match...

mais, y'avait des motifs d'espoirs je trouve. Même à 10, on a essayé de créer des choses, face à une équipe bien meilleure que nous. J'ai vu plus de combinaisons dans ce match à 10 contre 11 que sur tous les matchs précédents de la saison.

J'ai bien aimé les prestations de Dagba et Diallo, beaucoup moins celle de Lemarchand qui n'arrivait pas à suivre le rythme et était en retard trop souvent.

Comptablement, le bilan est catastrophique. Victoire impérative à Angers.
Répondre