Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 19 Juil 2018 11:41



Répondre au sujet  [ 80 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 4, 5, 6, 7, 8
 Jérémy Grimm 
Auteur Message
Entraineur jeunes@Staff
Entraineur jeunes@Staff

Inscription: 22 Sep 2015 15:54
Messages: 1261
Laurey continue à aligner Grimm, car il n'a pas le choix en l'absence de Gonçalvès.
Nogeira, oui, il est mauvais.
Ce joueur n'a plus le niveau depuis longtemps.
Déjà en ligue 2, il ne jouait quasiment pas.

Le problème, c'est l'absence de recrue à ce poste.


5 Fév 2018 14:47
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 26 Jan 2008 19:21
Messages: 10925
Localisation: HAGUENAU
concernant Grimm, TL n'avait pas vraiment le choix que de l'aligner en l'absence de Goncalves...et encore. Ce qui est bizarre, c'est qu'il a aligné d'office 3 joueurs défensifs, j'en déduit qu'il voulait contenir las assauts bordelais et de les jouer uniquement en contre, une stratégie qui a très mal payé.
Grimm jouera en CdF et puis s’assoira à nouveau lors des prochains matchs sur le banc, c'est tout à son sujet et pas la peine de le descendre davantage car il dépanne comme il peut ;)


5 Fév 2018 15:12
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 14116
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
questions à… - Jérémy Grimm «Poursuivre l’aventure »
Jérémy Grimm, qui joue peu en Ligue 1, mais est régulièrement aligné en Coupe, rêve d’atteindre le dernier carré pour la première fois de sa carrière.
Coupes de la Ligue et de France confondues, Jérémy Grimm a été titularisé quatre fois lors des cinq tours que le Racing a disputés. Il est aussi entré à la mi-temps du 32e de finale de Coupe de France contre Dijon le 7 janvier à la Meinau (3-2 a-p). L’Ostheimois espère de nouveau être appelé par Thierry Laurey pour débuter ce soir à Beauvais contre Chambly.

Si ce quart est – dit-il – « un tour très agréable à jouer », le milieu défensif voit au-delà et vise clairement le dernier carré.

– Jérémy Grimm, comment abordez-vous ce quart de finale ?


– C’est un tour très important pour nous. On se rapproche du but. À nous de bien le préparer. On a une belle occasion d’intégrer le dernier carré, mais on a aussi une belle équipe face à nous. On sait que le 8e de finale à Grenoble n’a pas été facile (malgré la victoire 3-0, ndlr) et que ça va encore être un match compliqué, avec de la qualité en face. Il va falloir faire parler nos valeurs comme aux tours précédents. Mais c’est un tour très agréable à jouer.
« Prouver que nous avons plus envie qu’eux »

– La Coupe était jusqu’ici un bonus. Devient-elle un objectif ?


– L’objectif principal reste le maintien en championnat. Le club et la région souhaitent rester en Ligue 1. Mais quand, en Coupe, il y a quelque chose d’intéressant à jouer, c’est un truc en plus. Nous sommes des compétiteurs et si on a l’occasion de faire quelque chose, on ne va pas dire non. On essaie d’aborder ce match sereinement, avec l’envie de poursuivre l’aventure.

– D’autant que ça permet aux joueurs qui jouent moins, dont vous êtes, de se montrer…

– Le coach a pas mal fait tourner aux tours précédents. Je ne sais pas si ce sera le cas cette fois. Mais dès qu’il fait appel à nous, on a à cœur de prendre du plaisir sur le terrain et de tout donner pour passer un tour supplémentaire. N’importe quel joueur souhaite jouer un tel match.

– Chambly, vous connaissez pour l’avoir affronté en National. Qu’en pensez-vous ?


– Nous sommes plusieurs à être passés par ce championnat difficile. Il y a de très bons joueurs en face, dont certains que j’ai croisés quand ils évoluaient encore à Colmar. Ils sont certes un peu mal classés en National, mais ont, comme nous, à cœur de poursuivre l’aventure. Nous allons tomber sur une équipe revancharde. À nous de prouver que nous avons plus envie qu’elle pour passer.

A l’évidence, Chambly rêvait plutôt de Paris ou Marseille que de Strasbourg…

Mais Strasbourg est un grand club (sourire) !

Bien sûr qu’ils auraient préféré rencontrer le PSG ou l’OM. Quand je jouais en National, tout le monde rêvait de Paris ou Marseille. À l’époque, on a affronté Lille et Metz. C’était déjà une grande fierté de se mesurer à une Ligue 1. Ce doit être pareil pour eux aujourd’hui.


28 Fév 2018 6:39
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 14116
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Le bon petit soldat
Bon petit soldat, Jérémy Grimm se dit prêt à monter au feu face aux Verts s’il doit suppléer à la récupération un Jean-Eudes Aholou incertain.
Il offre la particularité d’avoir été plus souvent titulaire cette saison dans les deux Coupes (5 matches sur 6, plus 75 minutes lors de son entrée à la mi-temps, lors de la qualification après prolongation contre Dijon en Coupe de France) qu’en championnat (19 apparitions, mais seulement 4 titularisations).
« Quand tu ne joues pas, c’est que tu ne le mérites pas »


Ce soir face aux Verts, pour sa possible 20e rencontre de Ligue 1, Jérémy Grimm débutera une cinquième fois si Jean-Eudes Aholou, touché à la cheville, déclare forfait ou est jugé trop juste après une semaine sans entraînement.

– Malgré votre temps de jeu réduit, vous allez peut-être affronter pour la troisième fois une AS Saint-Étienne qui a beaucoup changé depuis l’automne…


– Les Stéphanois se sont bien renforcés cet hiver et sont dans une bonne dynamique. Ils sont en confiance et ont quelque chose à jouer, comme nous. À nous de nous préparer correctement avant ce match important pour les deux équipes.

– Les Verts n’ont plus perdu depuis dix matches. Ça s’annonce très compliqué, non ?


– Oui. En face, il va y avoir des stars, des internationaux. C’est un plaisir d’affronter de tels joueurs. Ce sont des matches que tout gamin, tout joueur rêve de disputer. Surtout devant notre public, dans une Meinau pleine. Nous allons tenter de mener à bien notre mission et récupérer des points.

– Votre bonheur de découvrir la Ligue 1 à trente ans passés est-il désormais terni par le fait de jouer assez peu ?


– Non. Depuis le début de saison, je joue mon rôle avec un plaisir et une bonne humeur intacts. C’est vrai qu’un joueur veut toujours plus.
« Il faut s’adapter »

Mais quand tu n’as pas le temps de jeu souhaité, c’est que tu ne le mérites pas, qu’il te manque quelque chose et, donc, que tu dois travailler et te remettre en question. Je vois les choses comme ça. À moi de prouver au coach que je mérite ma chance.

– Avez-vous trouvé un peu haute la marche séparant la Ligue 1 de la Ligue 2 ?


– Quand on découvre la Ligue 1, il faut s’adapter, c’est sûr. Le temps de jeu doit t’aider à cerner le niveau, l’exigence, la vitesse du ballon. Je prends toutes les opportunités que m’offre le coach avec l’ambition de progresser et grandir, tout en gardant mes valeurs.

– Avoir réussi votre entrée à Angers après la sortie à la pause de Jean-Eudes Aholou, était-il important avant peut-être d’être titularisé à sa place face à Saint-Étienne ?


– Je souhaite à “J-E” (Jean-Eudes) de revenir rapidement. Il fait ses matches et mérite sa place. Je suis derrière lui pour le pousser à aller encore plus haut. Maintenant, c’est vrai qu’à Angers, j’ai montré mon envie de jouer, faire les efforts, attaquer et défendre pour l’équipe. J’apprends de match en match en m’efforçant de corriger mes erreurs pour donner une bonne image.

Pour un remplaçant, ce n’est jamais facile. Il faut être prêt quand le coach fait appel à toi, prêt aussi à respecter les consignes et ton rôle. Quand tu entres, c’est pour apporter quelque chose, notamment grâce à ta fraîcheur.

– Au fond, vous êtes un bon petit soldat ?

– Je l’ai toujours été. Je vais à la guerre pour tout le monde (rires).


14 Avr 2018 5:41
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Mai 2003 8:21
Messages: 15481
Localisation: Saujon (17)
Voilà pourquoi j'aime beaucoup plus Grimm, humble et "collectif" qu'un Lienard par exemple.

_________________
Vade retro Rudi Garcia...bouh t'es moche quand tu chouines


14 Avr 2018 9:22
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 14116
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
L’heure du Grimm
Jérémy Grimm a vécu une dernière sortie rêvée à la Meinau. Le milieu récupérateur revient sur cette rencontre improbable et sur sa première saison de Ligue 1.

À l’instar de ses coéquipiers, Jérémy Grimm arbore un grand sourire depuis samedi soir. Le seul Alsacien de l’effectif strasbourgeois a particulièrement apprécié le dénouement heureux de sa première saison en Ligue 1.
Une dernière sortie à la Meinau où il a étrenné sa sixième titularisation de la saison et réalisé un match plein.

Entretien avec un trentenaire heureux.
– Vous n’avez été titulaire qu’à six reprises cette saison en Ligue 1. On imagine que la dernière en date, face à Lyon, à la Meinau, vous a fait particulièrement plaisir…

– Ça faisait un petit moment que je n’avais plus été titulaire (depuis la réception de Saint-Etienne, le 14 avril, ndlr) , même si j’avais fait quelques entrées, face à Monaco ou à Angers.
Mais c’est vrai que c’était dur à vivre d’être sur le banc, de ne pas pouvoir aider, alors que l’équipe était en difficulté.
Quand le coach m’a annoncé que je jouerai, j’avais une rage monstre. Dans ma tête, je pensais au club, à ma famille, à tous les Alsaciens. Je voulais vraiment rester en Ligue 1 (*) et je me suis mis en mode guerrier.
« Je me suis dit que ce serait vraiment un gâchis de redescendre »
– Vous avez fait un bon match et réussi à museler l’attaque lyonnaise. Une grande satisfaction, non ?

– Mentalement, je me sentais fort et physiquement, j’étais bien. On savait qu’il fallait être prêt, que ça allait être très dur. Mais tout a souri ce jour-là, tout a été positif…
– Y compris votre gros travail défensif…
– Dès que le coach fait appel à moi, je me ramène avec mes valeurs. Après, c’est juste le travail qui paye, je n’ai jamais lâché cette saison, même quand je jouais moins.
– Comment avez-vous vécu cette rencontre incroyable face à Lyon ? Y avez-vous cru jusqu’au bout ?

– En première mi-temps, tout se passe bien. On mène 1-0, on est en place et on sent qu’on peut le faire. Mais après… À 2-1, à un moment, j’ai regardé le temps qu’il restait et j’ai douté. Et quand j’ai vu qu’il n’y avait plus que dix minutes à jouer, je me suis dit “Faut vraiment qu’on égalise, lâche-toi, va vers l’avant”. Et c’est comme ça que je gratte ce ballon (devant Aouar, juste avant l’égalisation du Racing signée Da Costa, ndlr).
À 2-2, j’étais déjà super content, parce que ce point était mérité. Mais ensuite, quand j’ai vu ce coup franc… Franchement, je tremblais, mais je me suis “Dim peut le mettre”. Et il l’a fait… C’était vraiment une soirée parfaite !
– D’autant plus que le Racing a eu une deuxième partie de saison compliquée…

– C’était stressant et usant mentalement. Je me suis dit que ce serait vraiment un gâchis de redescendre. Ce maintien, c’est un énorme soulagement.
– Depuis cinq ans que vous êtes au club, est-ce votre meilleur souvenir, cette victoire face à Lyon ?

– Au niveau des émotions, c’était aussi fort que la montée ne Ligue 1 la saison passée. Peut-être même plus fort.
Pouvoir vivre une telle fin de saison, à la Meinau, c’est indescriptible. Surtout quand on voit mon parcours (sourire). N’importe quel joueur aimerait avoir le même…
– Quels souvenirs garderez-vous de votre première saison en Ligue 1 ?

– Il y a eu beaucoup de bons moments. Déjà ce premier match à la Meinau face à Lille, où je marque mon premier but en Ligue 1 (score final 3-0). Il y a aussi ce but face au Paris-SG, en Coupe de la Ligue (score final 2-4) , c’était un moment fort pour moi. Et puis bien sûr cette “super finale” face à Lyon.
– Et côté mauvais souvenirs ?
– Je dirais toute la deuxième partie de saison. Nos résultats se dégradaient, on gérait mal les rencontres.
J’étais là, à côté, sur le banc, à essayer d’être positif et prêt si on faisait appel à moi. C’était de moments compliqués.
– Il vous reste un match sans enjeu, samedi, à Nantes. Comment l’aborderez-vous ?

– Disputer un dernier match au couteau à Nantes, ça aurait été dur. Là, on y va sans pression, tranquille. C’est un petit match bonus, presque un match de gala.
Mais on va essayer de prendre des points quand même. On est des pros et il faut respecter le foot et nos supporters qui feront le déplacement. On va jouer le jeu jusqu’au bout…
– Avant des vacances bien méritées …
– Oui. Et je suis content qu’on soit maintenu, parce que je vais me marier et si on était descendu, ça aurait gâché la fête (rires ).
(*) Jérémy Grimm a encore un an de contrat et devrait faire partie de l’effectif pour la saison à venir.


17 Mai 2018 18:56
Profil
Entraineur jeunes@Staff
Entraineur jeunes@Staff

Inscription: 13 Aoû 2013 16:21
Messages: 1469
Des " mecs" qu'on aime, sans fard ni prétention. Lui et " Dim " en sont les symboles.


17 Mai 2018 19:31
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 14116
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Carnet - un mariage au racing
Jérémy dira oui à Cathy

Image
Il avait formulé sa demande le soir de la montée du Racing en Ligue 1, le 19 mai 2017. Il est également question de passion, de contrat et de partage, mais Jérémy Grimm n’a pas que le club strasbourgeois, avec lequel il a gravi quelques échelons, dans le cœur.

Le milieu de terrain est sur le point de concrétiser un autre engagement, celui qui le lie à sa chère Cathy. Signe que le sportif et le personnel sont souvent liés, Jérémy Grimm a choisi son coéquipier Dimitri Lienard comme témoin. Le joueur originaire d’Ostheim est déjà passé devant le maire de Strasbourg, Roland Ries le lundi 28 mai.

Le mariage religieux de Jérémy et de Cathy aura lieu ce samedi.

Tous nos vœux de bonheur aux tourtereaux.



8 Juin 2018 6:33
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 14116
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
l’Alsacien du Racing prêt à mordre dans une deuxième saison parmi l’élite Grimm garde le cap
Le milieu de terrain du Racing aborde avec toujours la même envie sa sixième saison chez les pros sous le maillot bleu. Avec son état d’esprit et son ancienneté, il aura un rôle de guide dans la préparation comme dans la saison à venir.
Il y a sur son visage l’invariable sourire en coin du gamin espiègle, incarnation du kneckes si populaire par ici. Mais plutôt que de compter sur un lance-pierre dans la poche de son short, Jérémy Grimm, le Racing alsacien sur le terrain, a décoché quelques flèches, réussi quelques tacles et récupéré nombre de ballons pour son baptême du feu.

S’il n’a pas volé sur la saison du maintien, sa découverte de la Ligue 1, à l’âge de 30 ans, s’est déroulée tout à fait honorablement. Ce n’est pas qu’il a marché sur l’eau lors de ses 26 matches dans l’élite, dont seulement quatre comme titulaire.

« La progression d’un club à perpétuer »

Mais il a fait le plein d’images fortes et pu emmagasiner un joli wagon de beaux souvenirs. Une victoire ponctuée d’un but dès l’été 2017, face à Lille, un triomphe à Bordeaux (0-3), l’immense sommet face à Lyon (3-2) vécu de A à Z, cela constitue tout de même un sacré florilège. Il n’y a vraiment pas eu de quoi faire la tête.

D’ailleurs, le blond n’a jamais boudé même dans les périodes de vaches maigres. De la demande en mariage intervenue au soir de la montée, face à Bourg-en-Bresse, à la noce organisée le 9 juin, Jérémy Grimm ne s’est pas départi de sa bonne humeur. Et il n’y avait aucune raison que cela change, voilà quelques jours, au moment de retrouver le chemin de l’entraînement.

« C’est un plaisir de retrouver le staff, les coéquipiers, a-t-il lâché d’emblée. On va vivre une période difficile avec du travail physique, que l’on doit aborder avec sérieux mais qui n’empêche pas de garder le sourire. »

Sa trêve estivale lui a permis de conclure un engagement avec Cathy. Il n’a pas été question non plus d’en profiter pour perdre de vue quelques impératifs. « J’ai profité de ce moment, c’est vrai, souligne le milieu de terrain. Mais après, il y a la progression d’un club à perpétuer. »

Jérémy Grimm ressemble un peu plus chaque année au dernier des Mohicans. Avec les départs d’Alexandre Oukidja, Ernest Seka ou de Jérémy Blayac, il fait partie d’une espèce en voie de disparition, celle des joueurs qui ont connu le National avec le Racing. Dans cette catégorie, il ne reste plus que Dimitri Lienard et Abdallah Ndour avec lui. Cela suppose quelques responsabilités.
Le dernier des capitaines

Mais comme ce n’est pas un grand causeur, Grimm laisse les choses se faire naturellement. « On laisse les nouveaux prendre leurs repères, indique-t-il. On a deux stages qui permettront de les intégrer. Il y a le temps. » Et il y a une direction.

Les Bleus sont revenus de nulle part pour réintégrer l’élite hexagonale. « On a progressé d’année en année, rappelle celui qui a porté trois fois le brassard la saison passée, trois fois en coupe, alors que les trois autres capitaines – Kader Mangane, Jérémy Blayac et Bakary Koné – se sont aussi éclipsés. Donc l’objectif, c’est un peu mieux qu’un maintien. Il faudra s’améliorer dans un championnat difficile. »

Et après sa découverte de l’élite la saison dernière, Jérémy Grimm n’est pas contre se mettre au niveau, comme il a su à chaque fois le faire ou presque.


2 Juil 2018 5:39
Profil
Entraineur jeunes@Staff
Entraineur jeunes@Staff

Inscription: 13 Aoû 2013 16:21
Messages: 1469
Homme éminemment sympathique Grimm aura du mal à prendre sa place dans le nouvel effectif. Il reste un recours. Contrairement à d'autres issus comme lui du national il n'a pas vraiment réussi à élever son niveau de jeu. La concurrence à son poste est rude même si Aholou venait à partir. Sissoko n'a pas été recruté par hasard.


2 Juil 2018 15:56
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 80 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 4, 5, 6, 7, 8

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com