Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 25 Avr 2018 16:11



Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 17 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2
 6ème Tour CDF : Reipertswiller / Racing - 1/2 
Auteur Message
Trésorier@Directoire
Trésorier@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 27 Oct 2003 2:44
Messages: 6171
Localisation: La Garenne Colombes (92)
Pas rassurant tout ça

_________________
30/10/09 Ca y est le racing est en national
06/01/10 Euh c'est peut être la CFA
Mais heureusement sur FM 2010, on peut jouer de la CFA (même CFA 2, les gars on peut faire mieux!!)
Bon ça y est les conneries sont finies on est en L1!!!!!!!!!!!!!!!!!!


25 Oct 2014 23:05
Profil ICQ
Secrétaire général@Directoire
Secrétaire général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 9 Nov 2003 22:26
Messages: 9660
Localisation: Longjumeau
L'Alsace.fr a écrit:
L’arbre qui cache la forêt

La qualification péniblement arrachée dans la prolongation hier au stade de la Forêt à Reipertswiller ne saurait masquer les insuffisances criardes de Strasbourgeois longtemps menés et malmenés par des Forestiers valeureux qui ont confirmé l’embellie récemment constatée en DH (2-1 a.p.).

Au moins ce 6e tour, remporté au forceps à Reipertswiller, 10e de Division d’Honneur, a-t-il apporté à Jacky Duguépéroux son lot d’enseignements. À commencer par celui-ci qui illustre à merveille - façon de parler - la piètre prestation des Bleus hier dans le cadre champêtre du stade de la Forêt : leurs meilleurs atouts offensifs étaient tous défenseurs.

Un Racing jamais dans le coup doit effectivement une fière chandelle à son quatuor d’arrières, Ernest Seka, Jean-Philippe Sabo (certes aligné comme milieu gauche), Marc Fachan et Abdallah N’Dour. Incapables d’imposer leur supériorité hiérarchique (trois divisions d’écart), plombés par « beaucoup trop de déchet technique » (dixit « Dugué »), les Bleus sont passés par un trou de souris, mais passés quand même. « Je m’attendais à ce que ce soit compliqué, mais pas autant » , confiera après-coup J.-P. Sabo, l’homme qui relança, en égalisant à la 73e , un RCSA en perdition et mené au score depuis une demi-heure.

C’est vrai, les Forestiers ouvrirent la marque juste avant la pause sur leur première véritable occasion. Mais jusque-là, hormis un sauvetage de Grégory Leismann sur une frappe en pivot d’Aguemon (10e ), le Racing ne s’était pas créé d’occasions nettes. Des frappes cadrées, oui, mais toutes sans réelle conviction (N’Doye, 4e , N’Diaye, 24e , Bahoken, 30e , Sikimic, 45e + 3).

Au-delà de cette indigence offensive, il n’avait rien montré - ou si peu - dans le jeu. Et comme souvent en pareil cas, il se fit cueillir sur une superbe combinaison de l’USR, maintes fois répétée à l’entraînement. Le corner tiré par Schulze fut remisé par Klein dans la course de Romain Rinié qui ajusta une reprise instantanée du droit hors de portée d’Oukidja (42e ). Une joie indescriptible pour le milieu récupérateur passé par les équipes de jeunes du Racing pendant huit ans.

« Il y a beaucoup de questions à se poser »
Ce rude coup de semonce aurait pu piquer les Bleus dans leur orgueil. Ils furent au contraire tout près de mettre le 2e genou à terre à l’heure de jeu lorsque sur une ouverture parfaite de Maxime Rinié - le frère -, le défenseur axial Leismann manqua de promptitude et de lucidité pour éliminer d’un contrôle orienté un Oukidja venu à sa rencontre. Ce bref instant d’hésitation le priva d’un bonheur sans égal.

En face, le Racing, déboussolé, s’en remit donc à ses défenseurs. Comme souvent, le capitaine Ernest Seka sonna la charge en endossant le costume d’avant-centre sitôt l’heure de jeu. À la 73e , sa déviation de la tête trouva Sabo qui exécuta Muhr de près. Suffisant pour offrir la prolongation au Racing, sûrement pas pour la lui éviter.

Insensiblement toutefois, l’équipe de Jacky Duguépéroux imposa sa puissance physique, sans cependant se montrer plus brillante et, surtout, en restant à la merci d’une USR qui peut regretter d’avoir mal négocié quelques bons ballons de contres. Faute de forcer la décision dans le jeu, elle le fit sur coup de pied arrêté, en l’occurrence un coup franc guère évident que Fachan déposa sur le pied gauche de N’Dour pour une imparable volée (109e ).

Et voilà comment un Racing médiocre arracha une qualification aux contours d’arbre cachant l’immense forêt de ses lacunes. Ce dont son entraîneur ne disconvient pas. « Je me contente de la victoire. Pour le reste, il y a effectivement beaucoup de questions à se poser. Reipertswiller a trouvé l’ouverture sur sa seule occasion et nous avons une nouvelle fois éprouvé des difficultés à marquer. Mais ce vrai match de Coupe contre une équipe très rugueuse qui nous a mis en difficulté n’est malheureusement que la confirmation de ce que nous montrons ces derniers temps en championnat. »

Une confirmation qui véhicule forcément son lot d’interrogations et notamment celle-ci : le marasme actuel du Racing (3 défaites lors des 4 dernières journées de National) est-il la résultante de son inefficacité récurrente ou de carences plus globales ?

DNA.fr a écrit:
Une peur bleue

Le Racing a dû passer par les prolongations, hier après-midi, pour venir à bout d’une séduisante équipe de Reipertswiller, qui est passée tout prêt de l’exploit....

Après un match compliqué à Chambly (défaite 2-1 à la clé), le Racing voulait se rassurer lors de ce 6e tour de Coupe de France.

Romain Rinié, béni par « les dieux du foot »
Las, les Strasbourgeois, pathétiques durant plus d’une heure – et guère plus fringants ensuite – sont passés tout prêt de la correctionnelle. La faute à une équipe de Reip' qui a parfaitement joué ses cartes. La faute, surtout, à une indigence offensive grave côté strasbourgeois. « On a tout fait pour que ce match dure 120 minutes, exposait avec lucidité Milovan Sikimic. C’est bien de passer, mais il va falloir changer des choses ».

Et le chantier s’annonce compliqué pour “Dugué”. Car hier, ce sont bien les petits hommes en blanc d’Eric Becker qui ont donné la meilleure impression sur le pré. « Je pense qu’on a laissé une belle image », espérait le coach de Reipertswiller, tout sourire malgré la défaite. C’est réussi. Car hier, Reip’ a fait mieux que tenir : le club du Nord de l’Alsace a mené les débâts jusqu’à la 73e minute du match. Et c’était (presque) mérité, tant le Racing a semblé patauger dans la semoule à l’approche de la surface de Muhr durant 45 minutes. Hormis cette balle sauvée par Leismann sur la ligne (10e ), sur un tir d’Aguemon, les Bleus n’ont pas mis en danger l’équipe de DH durant la première mi-temps.

Et comme souvent, ils ont été punis sur la première opportunié adverse. Le corner, parfaitement tiré par Schulze, est arrivé sur Klein. Ce dernier, en embuscade au premier poteau, a alors donné en retrait pour Romain Rinié, qui a asséné une volée du droit imparable pour Oukidja (1-0, 42e ). « On prend un but alors qu’on n’est pas mis une seule fois en danger. C’est l’éternel refrain… », pestait Jacky Duguépéroux après la rencontre. Romain Rinié, lui, a couru vers ses parents, a essuyé quelques larmes, puis remercié « les dieux du foot ». « A la mi-temps, j’étais euphorique, j’avais encore le cœur qui battait très fort », ajoutait même le buteur local.

Et le rêve blanc va continuer durant de longues minutes en deuxième mi-temps pour une équipe de Reip qui a proposé un jeu « costaud, cohérent et efficace » (toujours dixit Rinié). Ce qui n’a pas vraiment été le cas d’un Racing obligé de propulser Seka en pointe (!) pour arriver enfin à percer le Muhr. Le capitaine et défenseur central a finalement placé un coup de tête rageur, que Sabo a parfaitement exploité, pour enfin remettre les équipes à égalité (1-1, 73e ). Dix minutes avant, Leismann avait eu la balle de break pour les Forestiers, mais le défenseur a malheureusement trop tergiversé, seul face à Oukidja…

Enfin réveillé, le Racing tente alors de forcer la décision dans le dernier quart d’heure, mais se montre trop brouillon pour s’épargner la prolongation. Une prolongation durant laquelle le Racing ne se montre pas vraiment plus inspiré que lors du temps réglementaire. Mais N’Dour aura le mérite d’inscrire un joli but – une volée du gauche sur un service de Fachan, sur coup franc – à la 109e minute pour éviter au Racing la loterie des tirs aux buts. « C’était très poussif », reconnaissait volontiers Sabo. « Un vrai match de Coupe , soupirait de son côté coach “Dugué”. Je me contente de la victoire, mais sinon, ce match est la confirmation de ce qu’on voit en championnat ». A savoir, une équipe en plein doute, offensivement parlant. Pas vraiment de bon augure avant la réception d’Avranches vendredi.

Tout le contraire d’une équipe de Reipertswiller qui espère désormais surfer sur sa belle performance en Coupe pour confirmer sa bonne forme en DH. « Il y a quatre ans, on avait rivalisé une heure, là on a mené pendant 75 minutes. C’est tout simplement inespéré ». Mais amplement mérité...


26 Oct 2014 10:25
Profil
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Fév 2003 21:07
Messages: 16052
Localisation: Strasbourg

C'est triste à voir/lire ...

_________________
"Il n'est pas concevable que Strasbourg, capitale européenne, n'accueille pas l'Euro-2016" (Roland Ries, Jacques Bigot, juillet 2009)


26 Oct 2014 10:48
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 26 Jan 2008 19:21
Messages: 10746
Localisation: HAGUENAU
avec ça, nous allons sombrer cet hiver, ils ont leur contrat en poche et touchent leur salaire et font juste leur métier...le reste :roll: il faudra impérativement changer le fusil d'épaule et recruter ailleurs, comme je l'avais déjà souligné, on ne peut pas se contenter du contenu de ce groupe à Strasbourg, il faut que ça change :twisted:


26 Oct 2014 12:40
Profil
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2007 21:39
Messages: 3240
télésupporteur a écrit:
j'ai voulu voir la compo aligné :!:
à part gauclin, l'équipe type :oops:


A part Gauclin, Liénard, Belahmeur et Marques...


26 Oct 2014 13:55
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 13753
Localisation: Dorlisheim
Tenor a écrit:
avec ça, nous allons sombrer cet hiver, ils ont leur contrat en poche et touchent leur salaire et font juste leur métier...le reste :roll: il faudra impérativement changer le fusil d'épaule et recruter ailleurs, comme je l'avais déjà souligné, on ne peut pas se contenter du contenu de ce groupe à Strasbourg, il faut que ça change :twisted:

Alors il faudra en 1re changer votre président ....


26 Oct 2014 17:52
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 3 Juin 2004 13:56
Messages: 11026
Localisation: Mont-de-Marsan - Landes
Roswell Man a écrit:
télésupporteur a écrit:
j'ai voulu voir la compo aligné :!:
à part gauclin, l'équipe type :oops:


A part Gauclin, Liénard, Belahmeur et Marques...

marques était suspendu, belhameur ne fait pas mieux que n'doye, donc il n'y aurait que lienard ( et encore, n'était'il pas suspendu lui aussi :?: )


26 Oct 2014 18:44
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.   [ 17 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com