Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 8 Aoû 2020 4:36



Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 67 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivante
 16e CDF: Paris SG/Strasbourg - 2/0 
Auteur Message
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 18528
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Le Racing n'a pas à rougir
Menés dès la 3e minute sur un but de Cavani ce soir au Parc des Princes, les Strasbourgeois sont longtemps restés dans le coup face à des Parisiens qui ont assuré leur qualification pour les 8es de finale de la Coupe de France grâce à une 2e réalisation signée Angel Di Maria à la 80e (2-0).
Ce n’était pas l’objectif prioritaire de la saison. Ça ne l’est plus depuis ce soir. Sans surprise, les Strasbourgeois, qui restaient tout de même sur six victoires toutes compétitions confondues, ont été éliminés au Parc des Princes en 16es de finale de la Coupe de France par un PSG qui a maîtrisé les débats de bout en bout, mais est longtemps resté sous la menace d’une égalisation
Les hommes de Thierry Laurey s’attendaient à souffrir en cette fraîche soirée parisienne. Ils n’ont pas été ni surpris, ni déçus. Car dès la 1re minute, le ton et le tempo avaient été donnés par les Parisiens. Il s’en était fallu de quelques centimètres qu’Edinson Cavani reprenne un centre au cordeau du latéral gauche espagnol Juan Bernat. Mais pour l’avant-centre uruguayen, un peu court sur cette première occasion, c’était une simple mise en jambes, un moyen de répéter ses gammes avant son ouverture du score à la 3e.
Sur une déviation astucieuse d’Eric Choupo Moting, le meilleur buteur de l’histoire du PSG trompait Matz Sels d’un imparable intérieur du pied droit. Mais c’était là la seule fois, durant cette première mi-temps, où le gardien belge allait être pris en défaut, même si ce but de Cavani ne lui était en aucune façon imputable.

Sur un coup franc de Neymar dans sa lucarne (29e), une tête à bout portant de Cavani (39e) et un nouveau tir de Neymar (45e), le portier alsacien réussissait en effet trois parades de haut vol. Sur la dernière, il avait même un brin de réussite, puisque la reprise de Di Maria, qui avait suivi, se fracassait sur la base de son poteau gauche.

Et encore ne s’attarde-t-on pas ici sur les reprises non cadrées de Di Maria, pourtant idéalement placé sur sa frappe instantanée du gauche à l’entrée de la surface de réparation (12e), et de Neymar encore, seul à 3 mètres du but, mais gêné par Aaneba, sur un centre de l’Argentin (34e).

On l’aura compris : le Racing n’a guère eu le loisir de s’exprimer. Mais à l’image d’Ismaïl Aaneba, accroché aux basques de Neymar, il s’est battu comme un lion, sans toutefois menacer Alphonse Areola. Sa meilleure occasion, signée Grandsir d’une volée du droit trop croisée, n’était pas cadrée (37e), au contraire de la frappe enroulée du gauche de Da Costa, pas assez appuyée cependant pour inquiéter le champion du monde (14e).
Place au double rendez-vous contre Bordeaux

A la pause, le Racing est donc, malgré l’écrasante domination parisienne, toujours en course pour la qualification en 8es. C’est déjà – presque – une victoire. Il le doit à Matz Sels. Il va le lui devoir un peu plus d’entrée de 2e période lorsque Choupo Moting, servi dans la profondeur par Draxler, vient à son tour buter sur le mur belge qui, du pied, repousse le tir sans angle de l’avant-centre parisien (55e).

Les minutes filent. Paradoxalement, elles jouent davantage en faveur de Strasbourgeois menés sur le plus petit des scores que de Parisiens pas à l’abri d’un retour de leurs visiteurs du soir. D’autant que Neymar, secoué par Zemzemi et touché au pied, doit céder sa place à l’heure de jeu.

Mais cette fois, les hommes de Thomas Tuchel ne vont pas connaître la même désillusion que quinze jours plus tôt en quarts de finale de la Coupe de la Ligue contre Guingamp. Alors qu’ils menaient pareillement 1-0 au Parc, ils s’étaient fait surprendre dans les dernières minutes par la lanterne rouge de la Ligue 1 (1-2).

Alphonse Areola n’aura quasiment rien à faire durant ce 2e acte, sinon détourner au pied de son poteau droit un tir vicieux de Gonçalves (79e). Au contraire, Angel Di Maria mettra un terme définitif au suspense d’une volée du gauche au 2e poteau à la réception d’un centre de Draxler côté droit. Fusillé à bout portant, Sels s’incline pour la 2e fois.

Le PSG reste ainsi en course pour conserver une Coupe de France qu’il détient depuis quatre ans. Le Racing, lui, quitte la compétition sans avoir à rougir de sa prestation. La marche était un peu haute. Il va désormais pouvoir se consacrer à ses deux priorités : le maintien en Ligue 1 et sa demi-finale de Coupe de la Ligue. Le hasard du calendrier veut qu’il affrontera sur ces deux tableaux le même adversaire en quatre jours à la Meinau : Bordeaux samedi (20h) en championnat, puis mercredi prochain (18h45) en demi-finale.


24 Jan 2019 7:26
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 18528
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Paris SG - Racing: une marche trop haute
Sonné d’entrée par un but de Cavani, le Racing ne s’est jamais vraiment relevé pour contester la supériorité du PSG hier, lors du 16e de finale de Coupe de France. Il va désormais focaliser ses attentions sur le championnat et sa demi-finale de coupe de la Ligue.
22 janvier 2014, Victor Montano,le petit attaquant colombien de Montpellier avait inscrit le second but de son équipe au Parc et l’équipe héraultaise s’était qualifiée. Depuis, le PSG n’a jamais perdu en Coupe de France. Hier, face au Racing, il a enfilé une 26e perle au collier de victoires accumulées dans l’épreuve. Le Racing n’a jamais semblé en mesure de contester la supériorité attendue.
Pronostics confirmés

Thierry Laurey n’avait guère changé par rapport à une ligne directrice si heureuse en ce début d’année ponctué de quatre victoires de rang, toutes décrochées en déplacement. Ainsi, il y avait un seul titulaire de la victoire à Toulouse lors de la qualification trois jours après à Grenoble. Hier, dans son onze, il avait doublé son contingent en la matière puisqu’ils étaient deux, Matz Sels et Pablo Martinez.

Côté parisien, les cracks disponibles étaient là, sauf Kylian Mbappé, même pas dans les 18. Thomas Tuchel avait néanmoins du matériel pour défendre le titre glané au stade de France face aux Herbiers au printemps dernier.

Un premier décalage, donnant lieu à un bon centre de Bernat qu’a regardé passer avec avidité Cavani, a donné le la (1re ). Il n’y a pas eu de deuxième piqûre de rappel. Servi aux 25 mètres, Choupo Moting a parfaitement lu l’appel de l’attaquant uruguayen, lancé dans le dos de la défense et qui n’a pas loupé, d’une volée croisée, l’occasion d’inscrire son 102e but au Parc.

Di Maria (12e ) d’une reprise juste au-dessus sur un corner en deux temps de Neymar a confirmé les pronostics de Thierry Laurey: le PSG n’avait sans doute pas l’intention de rigoler à l’heure de renouer avec les épreuves à élimination directe, deux semaines après avoir été éliminé en coupe de la Ligue par Guingamp (1-2).

Da Costa s’est bien essayé à une frappe excentrée au terme d’un petit numéro (13e ). Mais il y a eu un brin de crainte devant la mise en action parisienne et un chouïa de résignation dans les rangs d’une bande juvénile, plombée par une once de timidité.

Le Racing a préféré attendre, en se calfeutrant en rangs serrés dans son camp pour reprendre ses esprits et tenter de percevoir une faiblesse dans la carapace d’en face.

Mais les failles n’ont pas été légion et il a fallu se contenter de subir. Neymar a trouvé la lucarne mais Sels s’est parfaitement détendu pour détourner (29e ). Lancé par une talonnade de Cavani, Di Maria a servi Neymar, qui a raté le cadre sous la pression d’Aaneba à cinq mètres du but vide au deuxième poteau (34e ).

Sels a dû s’employer, sur sa ligne, avec dextérité pour repousser une tête de Cavani (39e ). Et Neymar a encore sollicité encore le gardien belge du Racing qui a détourné avant que Di Maria n’envoie sa reprise sur le poteau (41e ).
Sur la pointe des pieds

Bref, avec un but à remonter à la pause, les Strasbourgeois avaient quelques raisons de s’estimer heureux. Car à la moitié du temps réglementaire, il n’y avait eu qu’une splendide volée de Grandsir, hors du cadre pour envisager une alternative à la chronique d’une élimination annoncée (37e ). Le Racing avait-il réussi à endormir le monstre gavé de ballons et d’occasions ?

Toujours est-il que Lienard et ses copains ont pu approcher le but d’Areola, sans mettre en danger le gardien parisien néanmoins. Le PSG a joué à sa main, a globalement géré, Neymar s’est effacé, visiblement touché au pied, et personne n’a trop insisté pour tout chambouler.

Le Racing évoluait sur la pointe des pieds et n’a existé véritablement que sur une tentative de Gonçalves (hors cadre ?), depuis l’entrée de la surface, détournée par Areola (80e ). Sur le corner qui a suivi, Zemzemi s’est retrouvé à jouer les pompiers de service dans sa propre surface mais le ballon renvoyé par le Tunisien dans l’axe a mis une seconde fois le feu au Parc. Décallé sur la droite, Draxler a envoyé une merveille de centre au second poteau et Di Maria n’a pas manqué l’offrande en envoyant le ballon sous la barre de Sels.

La messe était dite. Paris était plus fort hier, le Racing revient les pieds sur terre mais il y a quelques raisons de repartir la tête dans les étoiles. Deux matches face à Bordeaux l’attendent, le premier en championnat, samedi, pour confirmer sa place dans le premier tiers du championnat, un deuxième quatre jours après avec une place en finale de coupe de la Ligue en jeu. Il y a des perspectives moins alléchantes.


24 Jan 2019 7:29
Profil
Vétéran@Pro
Vétéran@Pro
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Juil 2005 14:33
Messages: 514
Localisation: Paris
baskath a écrit:
Stan a écrit:
J'ai cru que Neymar allait faire dégoupiller Goncalves dès la 5eme minute mais heureusement il s'est calmé.. :lol:


Je n'ai pas vu le match mais je viens de voir les réactions sur lequipe.fr, notamment de Laurey et Goncalves. J'ai l'impression que Neymar les a fait dégoupiller, si... Etonnant de lire ces réactions ("A un moment, il faut assumer", "Que Neymar ne vienne pas chouiner"...).

Je répète que je n'ai pas vu le match, mais cela ne m'étonne guère...


J'ai un peu du mal à comprendre leurs déclarations. On est loin du Neymar de la saison dernière à se rouler par terre. Dernièrement, et sur ce match la, il a une belle et bonne attitude, je n'ai pas trouvé qu'il en a trop fait hier. Sur sa blessure, Zenzemi s'y prend 3 fois avant que Neymar tombe.


24 Jan 2019 9:14
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Aoû 2002 21:22
Messages: 13349
Localisation: Madrid
Oui je n'aime pas ces déclarations non plus. Neymar était chambreur mais pas excessif hier.


24 Jan 2019 9:18
Profil Site Internet
Entraineur@Staff
Entraineur@Staff
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 21 Oct 2002 4:27
Messages: 2140
Localisation: Paris
Idem, le Neymar de hier était correct. Zemzemi aurait pu prendre un jaune et Gonzalves également plus tôt dans la partie. Pour le coup, je suis assez d'accord avec les supporters du PSG qui on trouvé l'arbitrage inégal.

Les déclarations de Laure, Martine et Gonzalves sont limites je trouve.


Sam.

_________________
Viva Gonzalo "El Buffalo" Belloso !!!
Le plus grand numero 13 de tout les temps !!!


24 Jan 2019 9:28
Profil ICQ
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 9 Nov 2003 22:26
Messages: 10913
Localisation: Longjumeau
Ah, on a joué avec l'équipe féminine hier ? :lol:


24 Jan 2019 9:37
Profil
Entraineur@Staff
Entraineur@Staff
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 21 Oct 2002 4:27
Messages: 2140
Localisation: Paris
C’est mon téléphone, il me rend fou....


Sam

_________________
Viva Gonzalo "El Buffalo" Belloso !!!
Le plus grand numero 13 de tout les temps !!!


24 Jan 2019 10:04
Profil ICQ
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 26 Jan 2008 19:21
Messages: 12167
Localisation: HAGUENAU
Stan a écrit:
Oui je n'aime pas ces déclarations non plus. Neymar était chambreur mais pas excessif hier.



concours de circonstance. J'ai vu et revu l'action, il se plante lui-même le pied dans le gazon...et pour moi il n'y avait pas faute. A vouloir récupérer des cf et se laisser tomber, il paie cher sa "schwalbe" .
Après, ce qui se dit derrière on ne maîtrise pas à chaud ses commentaires, mais je trouve que AG a parfaitement défendu son opinion que je partage entièrement
Si le diagnostic est bien celui d'une "presque" récidive au même endroit, c'est clair que ce sera une grosse perte pour la suite de la LdC face au MU


24 Jan 2019 11:00
Profil
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Aoû 2007 18:14
Messages: 3905
Localisation: Paris
Qui est AG ?

Dans ces cas-là, le mieux pour Laurey aurait été de ne rien dire, malheureusement à chaud et avec les micros devant lui il n'a pas pu s'en empêcher. On ne se refait pas...


24 Jan 2019 11:06
Profil
Vétéran@Pro
Vétéran@Pro
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Mai 2007 0:30
Messages: 664
Phapha a écrit:
Qui est AG ?


Gonçalves

_________________
Lovely day for a Guinness


24 Jan 2019 11:07
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.   [ 67 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com