Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 19 Sep 2018 14:27



Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 88 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 5, 6, 7, 8, 9  Suivante
 1/4 de Finale CDF: Chambly / Strasbourg - 1/0 
Auteur Message
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 14496
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Le Racing soufflé
Pour n’avoir pas su concrétiser ses occasions de la première mi-temps dans des conditions atmosphériques et de jeu particulièrement pénibles, le RCSA a fini par se faire sortir par Chambly, relégable en National, hier soir à Beauvais en quart de finale de Coupe de France (0-1).
Ils ont tous zappé la zone mixte. Hormis l’entraîneur Thierry Laurey qui a assuré le service après-élimination en conférence de presse, les Strasbourgeois ont, tous sans exception, fait l’impasse sur leurs obligations médiatiques hier soir à Beauvais. Une première depuis des lustres qui, finalement, en dit tout aussi long sur leur déception que des déclarations sans doute convenues après leur sortie de route en quart de finale de Coupe de France face à un FC Chambly Oise relégable en National.

Les Bleus ont raté le coche et la marche. Leur première demi-finale depuis leur sacre en 2001 leur tendait pourtant les bras. Ils n’ont pas su l’embrasser.

« C’était une belle occasion de nous retrouver en demi-finales, reconnaît un Laurey à la fois fataliste et un brin dépité. On est forcément déçus quand on perd un quart de finale contre une équipe de National. Je félicite les joueurs de Chambly qui se sont battus comme des lions pendant 92 minutes. Ils méritent leur qualification. »

Pourtant, autant les Strasbourgeois avaient souffert en début de match à Grenoble en 8es de finale (3-0), autant, cette fois, ils ont eu moins de retard à l’allumage que l’éclairage défaillant du stade, à l’origine d’un coup d’envoi différé de 43 minutes. Avec l’appui d’un vent violent et glaçant, ils ont pris le match par le bon bout et le taureau picard par les cornes.

Mais pas davantage que les Grenoblois le 8 février, Jérémy Grimm et ses partenaires n’ont su convertir leurs occasions. Parfois par manque de réussite, comme sur la volée croisée du droit de Saadi sur le poteau droit après un centre de Seka (12e ). Parfois par imprécision, comme sur cette reprise instantanée légèrement trop enlevée d’un Aholou lancé à l’entrée des 16 m, sur un centre de Gonçalves que l’Algérien avait astucieusement laissé passer (21e ). Parfois par manque de réalisme, à l’instar d’un Terrier qui, après avoir enrhumé la défense camblysienne, est venu buter sur un Pinoteau sorti éteindre l’incendie (23e).
« On a tellement subi en deuxième mi-temps »

Organisé dans un schéma tactique fluctuant, avec un Lala en électron libre (voir par ailleurs) , le RCSA peut donc regretter d’avoir péché par inefficacité. Mais c’est à peu près tout ce qu’il peut regretter. Car avec le changement de côté à la pause, le vent a tourné, au propre comme au figuré.

« Il fallait saisir notre chance quand on l’a eue, appuie son coach en mettant le doigt là où ça fait mal. Le problème, c’est que si tu ne marques pas, tu t’exposes en deuxième période. Tu n’es jamais à l’abri d’un coup tordu. Ce coup tordu est arrivé. Mais on a tellement subi en deuxième mi-temps. »

Sitôt le repos, les Ciel et Blanc subissent en effet. Le FC Chambly Oise ose. Henry croit ouvrir le score sur une reprise aux 6 mètres après un centre de la gauche de l’ex-Colmarien Jordan Gasser. Mais Kamara s’interpose (46e ). Lassana Doucouré, lancé en profondeur, lobe le gardien bas-rhinois, mais Salmier, bien revenu, sauve sur sa ligne (53e ). Et l’un des autres ex-Colmariens, Anthony Soubervie, oblige, sur un coup franc puissant à 25 m, le dernier rempart du RCSA à une nouvelle parade (67e ).

Le Racing n’existe plus. Et comme une évidence, le héros camblysien des tours précédents, Lassana Doucouré, auteur de l’égalisation à Châteauroux en 16es (1-1, 4-3 aux tirs au but), puis du but vainqueur contre Granville en 8es (1-0), va offrir une qualification historique au FCCO, premier club de l’Oise à atteindre le dernier carré. Sur un centre de la droite d’un Soubervie au four et au moulin, l’attaquant grille la politesse à Salmier et trompe Kamara de la semelle aux 6 m (83e ).
Retour au championnat

Pour le club alsacien, cette élimination face à Chambly s’ajoute à la longue liste des sorties sans gloire en Coupe de France face à des adversaires hiérarchiquement inférieurs. Dans une saison où le maintien en Ligue 1 prime tout, ce n’est pas une catastrophe. Mais « c’est une occasion ratée », répète Laurey. « On va désormais se concentrer sur le championnat. »

Peut-être la seule bonne nouvelle de cette soirée glaciale en Picardie.


1 Mar 2018 6:37
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 14496
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Lala tout terrain
Kenny Lala, latéral droit de formation, est l’un des joueurs les plus polyvalents du Racing. Comme au PSG il y a dizaine de jours, il a joué hier à un poste d’ailier où il s’est montré à son avantage.
Kenny Lala est décidément l’homme à tout faire, dans cette équipe strasbourgeoise. En tout cas, dans les couloirs. À son arrivée en Alsace, le contrat est clair : celui qui jouait au poste de latéral droit au RC Lens est venu à Strasbourg pour y occuper le même poste.

Et ce sera effectivement le cas en début de saison, où il aligne les performances épatantes, en étant solide derrière et tranchant dans ses montées.
« Je m’adapte, je joue où le coach me le demande »


Le retour de Dimitri Foulquier, longtemps blessé, le fait changer de côté. Mais sans modifier pour autant ses bonnes habitudes, se montrant autant à l’aise à gauche qu’il ne l’a été à droite de la défense. « Je m’adapte, je joue où le coach me le demande », répond-il quand on lui demande quel côté à sa préférence.

Le natif de Villepinte enchaîne les prestations intéressantes et ajoute une corde à son arc, en inscrivant trois penalties (contre Angers, puis Dijon), exercice dans lequel on ne l’attendait pas vraiment.

Face au Paris-SG, au Parc des Princes, le 17 février dernier, il se mue en passeur décisif sur le premier but d’Aholou. La raison ? Thierry Laurey l’a cette fois titularisé en tant qu’ailier droit, dans un système en 4-1-4-1 jusqu’alors inédit.

Et hier, dans une configuration assez inhabituelle, le défenseur de 26 ans a encore joué un nouveau rôle au sein du onze alsacien : celui d’électron libre au milieu de terrain.

Il a débuté la rencontre à droite, en compagnie du duo Gonçalves/Foulquier. Le temps de bloquer le côté gauche camblysien, réputé plus actif que son homologue de droite quand il s’agit d’attaquer. Mais rapidement, Kenny Lala s’est déporté côté gauche, histoire de rééquilibrer un milieu alsacien trop porté de l’autre côté. Quitte à parfois évolué en dix, derrière Saadi, seul en pointe, où à gauche, à la même hauteur que Terrier.

Dans une première mi-temps où Chambly a subi, l’ancien Valenciennois a été plus en vue aux avant-postes. Tentant de combiner avec Aholou, Saadi et Gonçalves pour essayer (en vain) de trouver la faille. L’occasion aussi, de faire parler une palette technique plus qu’intéressante. Lala a continué dans le même registre en début de deuxième mi-temps, comme en témoigne cette frappe lointaine, mais trop enlevée (56e ).

Mais ensuite, la physionomie du match a complètement changé. Chambly a commencé à prendre les choses en mains et Kenny Lala en a été quitte pour aider une défense aux abois, pas aidée par un vent fort et des rebonds un peu bizarres.

Gants aux mains, bandeau sur les oreilles, il a reculé d’un cran après l’ouverture du score camblysienne à la 83e.
Il ne peut quand même pas tout faire tout seul

Laurey vient en effet de lancer Blayac au relais de Foulquier, pour tenter de revenir au score. Après avoir arpenté tout le terrain, Kenny Lala a terminé à son poste habituel, celui de latéral droit.

Cela ne l’a pas empêché de lancer une dernière offensive, un peu désespérée, en toute fin de rencontre. Mais sa prestation pleine d’envie n’a pas suffi à envoyer les siens en demi-finale. Si Lala était partout hier, il ne peut quand même pas tout faire tout seul…


1 Mar 2018 6:40
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 3 Juin 2004 13:56
Messages: 11282
Localisation: Mont-de-Marsan - Landes
la sienne doit être bonne :jamaica: :jamaica:
lala était partout et l'a vu nulle part :!:


1 Mar 2018 10:37
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 26 Jan 2008 19:21
Messages: 11022
Localisation: HAGUENAU
carton rouge vif à TL and co, pour :
-la composition fantaisiste de l'équipe,
- avoir perdu bêtement le match, son coatching, et pour avoir jeté 580 000 euros par la fenêtre :!:
Surprenant d'avoir aligné 3 milieux de terrains défensifs en même temps, Grimm-Aholou-Conçalves comme si on devait subir le match contre l'avant dernier de National :pan:
Lala comme ailier droit alors que son poste de prédilection est arrière droit :pan:
Changement dans la défense centrale avec Salmier - Seka -Foulquier - ça ne marche pas depuis longtemps :pan:
Kamara sur qui on ne peux pas compter à 100% :roll:
Alors que l'entraineur de Chambly a aligné sa meilleure équipe possible, TL a juste fait l'inverse :pan:
Faute professionnelle constatée et je ne vois pas pour quelle raison il a économisé les titulaires alors qu'une demie- finale nous tendait les bras + la cagnotte. Nous jouons Caen avec une journée de + de récupération, les joueurs ont contrairement besoin de jouer pour rester dans le rythme à cet âge et ils récupèrent très bien et si c'est pour éviter les blessures, autant arrêter de suite.
Je n'ai rien compris à ce désastre collectif hier soir et on a le droit de montrer son mécontentement. Il n'y a aucune excuse sur le très faible niveau de l'équipe et de sa prestation. Il faut une réaction à Caen sinon comme je l'avais déjà souligné par ailleurs, on sera très très mal :arrow:


1 Mar 2018 11:04
Profil
Entraineur jeunes@Staff
Entraineur jeunes@Staff

Inscription: 22 Sep 2015 15:54
Messages: 1366
C'est pas la défaite en elle même qui me gêne le plus.
L'histoire démontre que ce sont des choses qui arrivent.
Après tout, Calais et Quevilly ne sont pas allés en finale en n'eliminant que des clubs de district.
C'est plus la manière qui m'a gêné.
Je veux bien lire et entendre que Laurey n'aurait pas dû faire tourner, mais, il y avait des Terrier, Lala, Saadi, Aholou, Gonçalves et autres, qui avaient largement les moyens de dominer cette équipe de Chambly.
Là, faut pas charrier.
L'équipe n'était pas si différente que d'habitude.

Pour finir, je serais pas sympa, mais quand d'autres clubs de ligue 1 se font éliminé ou ont du mal fasse à des équipes amateurs, ça charrie grave, et ça donne des leçons.
Du coup ça calme.


1 Mar 2018 11:58
Profil
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire

Inscription: 10 Juin 2003 16:41
Messages: 3536
Localisation: WIEN
TL
Citation:
Je suis forcément déçu, mais je ne peux pas vraiment en vouloir aux joueurs car les conditions étaient vraiment difficiles. On avait des occasions à saisir, on ne l'a pas fait.


Ca c'est du footage de gueule, j'espère qu'en interne il communique autrement. 50% de cette defaite sont pour lui. Oui il y avait le vent mais en premiere mi-temps avec le vent dans le dos il y aurait du y avoir une deferlante alsacienne continu sur le but de Chambly.

Le match aurait du etre plié à la mi-temps. :nrv: :nrv: :nrv: :nrv: :nrv:


1 Mar 2018 12:49
Profil
Entraineur jeunes@Staff
Entraineur jeunes@Staff

Inscription: 22 Sep 2015 15:54
Messages: 1366
Ben oui ALPHONS, tu as raison.

Surtout avec la différence de budget, et en ayant battu le PSG.

Incompréhensible !

Je te rassures, si le Racing a perdu 1-0 contre Chambly, l'OM aurait perdu 2-0.
L'honneur est sauf !


1 Mar 2018 13:06
Profil
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire

Inscription: 10 Juin 2003 16:41
Messages: 3536
Localisation: WIEN
bon faut voir le coté positiv de la chose, je viens d'economiser 2 billets d'avion Vienne paris et 3 nuits d'hotel........ :D :D


1 Mar 2018 13:51
Profil
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Fév 2003 21:07
Messages: 16461
Localisation: Strasbourg
Bon, ma petite analyse à froid pour ne pas parler sous le coup de la frustration d'hier soir.
Ce match, on devait le gagner en première mi-temps. Quand on regarde les actions qu'ils y a eu pendant le match, chaque équipe a eu sa période; en fait celle avec le vent. Si le poteau de Saadi ou le face à face de Terrier finit au fond, je suis sûr que Chambly ne se relève pas.

Au niveau des joueurs :
Kamara : bon match. Il a longtemps retardé l'échéance mais ne peut rien sur le but. Il a en revanche foiré sa sortie sur le lob qui aurait pu nous en couter un autre.
Seka : mauvais match. Il a failli faire une passe décisive sur le poteau de Saadi mais à part ça, il a souvent été dépassé.
Martinez : il a colmaté les brèches plus d'une fois. Bon match de sa part malgré la défaite.
Salmier : pour moi c'est le responsable sur le but. Il lâche son attaquant et ne va même pas couper le centre alors que la balle passe juste à côté de lui. L'attaquant n'en demandait pas tant. En dehors de ça il a foiré quelques interventions qui auraient pu s'avérer dangereuses avec des attaquants de Ligue 1 en face.
Foulquier : a joué à l'économie, comme un match d'entrainement, sans vraiment se fatiguer
Grimm : a une nouvelle fois été dépassé. M'a aussi énormément énervé dans 5 dernières minutes alors qu'on cherchait à jouer loin devant et où il a fait au moins 3 ou 4 fautes qui on totalement coupé le peu d'espoirs qu'on avait.
Aholou : match moins bon que d'habitude mais comme je le dis souvent, la paire Grimm-Aholou ne marche pas du tout. C'est triste à dire mais c'est limite si Martin ne me manquait pas hier soir ... :casimir: Il a failli nous remettre la même que contre Paris mais a foiré sa frappe.
Gonçalves : a essayé de jouer en dédoublement et en technique mais ce ne sont vraiment pas ses points forts. Nous a encore gratifié de corners qui ne passent pas le premier poteau ou qui ne se lèvent pas.
Lala : a été à gauche, à droite ... un peu partout et nulle part à la fois. Je ne sais pas si c'était les consignes en tout cas c'était bizarre... pas vraiment à montrer dans les écoles
Terrier : match dans la lignée des précédents. Peu d'entrain, de la transparence par moment ... mais là en plus de tout ça, il y a eu cette occasion où il arrive à enrhumer la défense avant de tirer comme un bourrin au lieu de la placer.
Saadi : de l'envie, des appels, des une-deux, un poteau. C'est ce qu'on attendait de lui mais quand autour de lui ça fait n'importe quoi, on ne pouvait pas s'imaginer un instant qu'il allait faire changer le cours du match à lui tout seul. Après le but injustement refusé à Paris, c'est vraiment dommage pour ce poteau...

Les remplaçants n'ont, comme d'habitude, rien apporté.
Sinon pour le coaching, je pense que j'aurais mis à peu près la même équipe, juste Nogueira au milieu à la place de Aholou pour ne pas avoir la paire Aholou-Grimm.

En tout cas ce que je retiens c'est que ce match montre quand même le niveau de nos "remplaçants". On a beau se plaindre des Koné ou Martin, leurs remplaçants ne sont pas au niveau et surtout, je n'ai pas vu hier soir beaucoup de joueurs qui avaient l'envie de se montrer ou de prouver qu'il méritait une place de titulaire.

Top :
:) :) :) Martinez
:) :) Kamara
:) Saadi
:( :( :( Salmier
:( :( Grimm
:( tout le reste de l'équipe

_________________
"Il n'est pas concevable que Strasbourg, capitale européenne, n'accueille pas l'Euro-2016" (Roland Ries, Jacques Bigot, juillet 2009)


1 Mar 2018 18:32
Profil
Entraineur jeunes@Staff
Entraineur jeunes@Staff

Inscription: 22 Sep 2015 15:54
Messages: 1366
Comme dit, ça peut arriver de se faire éliminer par ce genre d'équipe.
Car, si, la différence de niveau se fait généralement sentir, il y a parfois plein d'autres choses qui rentrent en compte, et qui parfois font l'avantage de l'équipe plus faible.

Mais, hier soir, en deuxième mi-temps, le Racing c'est fait bouffer.
Il a fallu un bon Kamara pour retarder l'échéance.
La victoire de Chambly ne souffre d'aucune contestation.

Je trouve aussi qu'en première mi-temps, le Racing aurait du enfoncer cette équipe, surtout avec le vent favorable.
Il y a eu le poteau certes, mais c'est un fait de jeu courant.
On ne peut pas s'appuyer là dessus pour faire des "si".

N'oublions pas qu'à Grenoble, la qualification a été obtenu dans la douleur malgré un score large.

Aller, le Racing doit absolument se reprendre à Caen.


1 Mar 2018 19:09
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.   [ 88 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 5, 6, 7, 8, 9  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com