Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 24 Mai 2018 15:46



Répondre au sujet  [ 52 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6
 8ème de finale CDF : Grenoble/Strasbourg - 0/3 
Auteur Message
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 13884
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Toujours ça de pris
Le Racing s’est évité quelques tourments en poursuivant son aventure en Coupe de France. S’il n’a pas brillé face à Grenoble, il a au moins retrouvé une forme d’efficacité susceptible de le relancer.
Comme la notion de défaite encourageante constitue un concept fumeux, toute victoire est bonne à prendre. Et une équipe dans le dur, dans le cadre de son championnat, ne peut cracher sur un match gagné même sans convaincre démesurément.

Pour édulcorer la difficulté de la passe traversée par ses protégés en ce début d’année, Thierry Laurey manque rarement de rappeler que son équipe fait un sur deux en 2018. Ses joueurs ont disputé huit matches, ils en ont remporté quatre, dont trois contre des équipes de Ligue 1. Le constat plus contrariant est qu’une seule rencontre a compté pour le championnat où les Bleus sont sur une pente descendante.
« La qualification peut donner de la confiance à cette équipe »


Il n’empêche. Les parenthèses Coupe de France sont bien précieuses depuis un mois. Elles font du bien pour un groupe qui a un peu perdu l’habitude de gagner. Elles permettent de concerner tout un effectif, de nombreux habitués du banc en profitant pour contester la hiérarchie établie. La victoire à Grenoble a ainsi quelques bienfaits.

La forme n’a pas été exceptionnelle. Le fond s’est révélé satisfaisant. « On ne se contente pas du résultat, on ne se contente pas de la qualité du match, a souligné l’entraîneur du Racing dans les couloirs du Stade des Alpes. On se contente de la qualification. On a eu un peu de réussite, face à des Grenoblois qui jouent très bien au ballon et qui sont en lice pour la montée en Ligue 2. »

Le Racing a fait respecter la logique et cela n’a rien eu d’une évidence. Le GF38, assis sur le podium du National, ce qui lui donne des espoirs de retour dans le monde pro, a pris le match par le bon bout, enflammant les débats et son public d’entrée. Les Strasbourgeois ont fait le dos rond et profité de la première ouverture pour le moucher. L’affaire s’est bien goupillée dès lors qu’ils n’ont pas perdu de vue ce dont ils ont pu manquer ces derniers temps : l’efficacité, la solidité.

« Quand j’ai vu les deux occasions d’entrée, on a pu se dire qu’il ne pouvait rien nous arriver, a encore indiqué Thierry Laurey. On a mis de l’abnégation pour défendre bec et ongles l’avantage qu’on avait pris. Ne pas encaisser de but, c’est une bonne chose. On peut être ballotté, mais on ne doit pas lâcher. »

En conservant, jusqu’au bout, leur cage inviolée face à un adversaire pétillant mais guère réaliste, les Bleus ont esquissé l’idée d’un changement salutaire. Ils prenaient presque deux buts par match depuis le 1er janvier – treize en sept rencontres officielles précisément. Ils ont su radicalement faire baisser leur moyenne, ce qui ne peut pas faire de mal au moment de rebasculer sur le championnat et un match face à un rival direct dans la lutte pour le maintien, Troyes, demain à la Meinau.

« On a beaucoup subi, mais la qualification peut donner de la confiance à cette équipe, apprécie Thierry Laurey, qui peut aussi se satisfaire de pouvoir compter sur les Bahoken, Koné et Seka dans les batailles à venir. On manque d’efficacité en championnat. Des faits de jeu ne tournent pas en notre faveur, on a des sautes de concentration. Et c’est difficile de travailler dessus. On vit une période où ça sourit moins. Alors, on se concentre sur le match à venir. »
La Coupe, pas un objectif « à part pour Lyon, Monaco, le PSG ou l’OM »

Le Racing en a donc ajouté un à son calendrier, face à Chambly (le match sera disputé à Beauvais), dans trois petites semaines, qu’il pourra aborder avec l’ambition liée à la hiérarchie établie. La Coupe n’est assurément pas un objectif – « à part pour Lyon, Monaco, le PSG ou l’OM », souligne l’entraîneur du Racing, rappelant le lot de surprises charrié par chaque tour. Mais tant qu’il y est qualifié, il y aura de la vie et les Strasbourgeois pourront toujours se convaincre que leur horizon est susceptible d’être éclairci.


10 Fév 2018 6:55
Profil
Trésorier@Directoire
Trésorier@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Jan 2005 16:00
Messages: 6365
Localisation: Mulhouse
C'est bien d'avoir fait tourner. Ça évite à certains joueurs qui n'ont pour l'heure connu que la L2 de devoir se manger 40 matchs dès leur première saison en L1 (je pense notamment à Aholou ou Lala). Par contre, le match confirme aussi que les remplaçants ont globalement le niveau L2, sans vouloir être péjoratif ou remettre en cause leur engagement :oops:


10 Fév 2018 17:56
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 52 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com