Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 21 Mai 2019 6:24



Répondre au sujet  [ 314 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 32  Suivante
 François Keller 
Auteur Message
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juin 2004 17:17
Messages: 4783
Localisation: paris
l'alsace a écrit:
François Keller promu ?

Son parcours de formateur pourrait valoir à l’entraîneur de la réserve, championne de son groupe de CFA 2, d’être appelé au chevet de l’équipe pro. Mais il travaillerait alors en binôme avec un technicien plus chevronné.

Dans les jours qui viennent, les rumeurs vont forcément aller bon train. En attendant que la vente soit officialisée et que la famille Graeff dévoile son organigramme et son plan d’action, la spéculation risque fort d’être de mise. Dès jeudi soir, le nom d’Alain Giresse avait circulé comme possible entraîneur du RCS version Graeff. Mais le membre mythique du carré magique champion d’Europe 1984 avec l’équipe de France n’est pas le seul à être évoqué.

La promotion de François Keller, chômeur depuis hier, puisqu’en fin de contrat au 30 juin, apparaît désormais comme une hypothèse crédible. L’enfant de Balgau était déjà le favori de Frédéric Sitterlé si l’investisseur blodelsheimois avait pris en main les destinées du RCS. A l’évidence, il ne laisse pas indifférent Bernard Graeff, même si en 2004, ce dernier, alors actionnaire minoritaire du club bas-rhinois (par l’intermédiaire de son fils), était parti pour un désaccord avec la politique sportive menée par le directeur général de l’époque, Marc Keller, frère aîné de François. « Sur ce sujet, je suis sur la même longueur d’ondes que Frédéric Sitterlé. Depuis un moment, je prends des renseignements à droite et à gauche et je n’ai eu que des échos super favorables du travail accompli par François Keller. »

Pour autant, la probable future direction n’envisagerait pas de confier à l’Alsacien l’entière responsabilité de l’équipe. Elle pourrait lui associer un coach chevronné, doté d’une aura incontestable et probablement titulaire d’un DEPF (1) que ne possède pas F. Keller.

Alain Giresse, membre du Variétés Club de France dont Bernard Graeff est un partenaire fidèle, correspond à ce profil. « Mais des entraîneurs proches du Variétés qui cherchent un club et dont le parcours peut retenir notre attention, je peux vous en citer d’autres : Dominique Bathenay, Robert Buigues, Olivier Rouyer. Il doit bien y en avoir une dizaine », lâche Bernard Graeff.

Dans tous les cas de figure, une réorganisation du secteur sportif est à l’ordre du jour. Jacky Canosi ne devrait donc pas garder la tête de l’équipe. « Ma position est toujours la même que lors de la reprise mercredi », réagit simplement l’ex-adjoint de Laurent Fournier. « Je suis un bon soldat, sous contrat jusqu’en 2012, et j’attends de connaître les intentions des futurs propriétaires pour en savoir plus sur mon avenir. »

(1) Diplôme d’entraîneur professionnel de football, nécessaire pour entraîner un club pro.

_________________
Si un problème a une solution, il ne sert à rien de s'inquiéter. S'il n'en a pas, s'inquiéter n'y changera rien


2 Juil 2011 12:36
Profil
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Mai 2003 23:27
Messages: 37509
Localisation: Strasbourg
L'Alsace a écrit:
François Keller intronisé si…

Comme « L’Alsace » le laissait entendre dès le 1 er juillet, l’entraîneur de la réserve va être propulsé à la tête de l’équipe professionnelle. Jacky Duguépéroux, titulaire du DEPF, devrait lui servir de prête-nom. Louis Bacchialoni, actionnaire de l’OGC Nice, présent hier à la Meinau, sera en principe le nouveau président du directoire. Mais tout reste conditionné à la vente du club.

L’information a fait le tour des bureaux et des vestiaires une bonne partie de la journée d’hier : dès le début de matinée, François Keller a été invité par la future direction du Racing dans les locaux administratifs de la Meinau. L’entraîneur de la réserve du RCS, officiellement chômeur depuis le 30 juin, y a appris de la bouche de Sébastien Graeff ce que son père Bernard a confirmé en fin d’après-midi : « François sera l’entraîneur numéro 1. Il sera juste couvert par un entraîneur titulaire du DEPF (1) le temps que lui-même le passe. C’est lui qui le choisira. »

Dans la matinée, le nom de Noël Tosi, l’un des trois candidats auditionnés par Jafar Hilali il y a quelque temps pour succéder à Laurent Fournier, avait circulé. Le directeur du centre de formation nîmois avait déjà pareillement joué les prête-noms pour l’entraîneur dijonnais Patrice Carteron en 2009-2010. « Ce ne sera pas lui », tranchait Bernard Graeff peu avant 19 heures.

Toute la journée, un nom s’était détaché et même imposé comme une évidence : celui de Jacky Duguépéroux qui a lancé François Keller en pros au milieu des années 1990 et lui a ensuite fait confiance comme entraîneur alors qu’il n’avait que 25 ans. Joint lundi après-midi sur une intuition, « Dugué », l’homme le plus titré de l’histoire du RCS, avait assuré n’être au courant de rien et n’avoir pas été contacté.

Ce mardi, depuis ses vacances en Bretagne, il n’était plus aussi catégorique : « Je n’ai eu personne, excepté François qui a pensé à moi. C’est logique et gentil de sa part. Mais je n’ai pas eu les nouveaux dirigeants. Si ça devait se faire, je mettrais juste mon diplôme à la disposition de l’entraîneur, François donc. C’est comme ça que je l’entends. C’est possible, mais encore une fois, je n’ai eu aucun contact direct avec les futurs actionnaires. »

Sikimic de retour jeudi ou vendredi

Joint hier soir, le probable futur entraîneur du RCS, François Keller, a préféré ne pas s’exprimer. « On m’a indiqué que tout restait lié à la vente. Donc, rien n’est fait. Mais je me tiens à la disposition du club. »

Cette incertitude sur la cession du RCS n’a donc pas empêché la famille Graeff de prendre les devants. C’est ainsi qu’elle a également renoué le contact avec Milovan Sikimic (nos précédentes éditions). L’ex-capitaine du Racing, qui a refusé la proposition de deux ans du club azerbaïdjanais où il était à l’essai ce week-end, a aussi décliné l’offre de Fréjus/Saint-Raphaël (6 e de National) qui lui garantissait un bail de deux saisons, assorti d’une option d’une année en cas d’accession en L2. « Je rentre sur Strasbourg jeudi ou vendredi. Je suis prêt à attendre que la situation se décante au Racing, parce que j’ai toujours dit que ma priorité était de rester. » Selon nos informations, le RCS lui aurait offert un nouveau contrat de deux ans (1).

Pour coordonner le projet de Sébastien et Bernard Graeff, un homme est à pied d’œuvre à la Meinau depuis hier : Louis Bacchialoni, actionnaire de l’OGC Nice. « Si la vente est réalisée, il sera nommé président du directoire », annonce Bernard Graeff. « Mais il ne sera pas là au quotidien. Il devrait être présent une fois par semaine. En National, c’est suffisant. »

L’organigramme administratif et sportif du futur RCS prend ainsi forme. Mais comme le disait l’adjoint strasbourgeois aux finances Alain Fontanel lors de sa conférence de presse jeudi, « la prudence reste de mise. Au Racing, on a déjà vu tellement de rebondissements. » Ce matin, ce constat reste d’actualité.

Spielmann : « L’homme idoine »

Hier matin, Jacky Kientz, plaque tournante sur Strasbourg du dossier de rachat porté par Sébastien et Bernard Graeff, a sollicité l’avis de Patrick Spielmann. « Je lui ai répondu que la nomination de François serait une bonne chose », ne cache pas le président de l’association support qui gère le centre de formation. « Il connaît parfaitement l’effectif, les jeunes aussi qui viennent d’être appelés en équipe une et il me paraît être la personne idoine pour faire le lien. En plus, il maîtrise parfaitement l’environnement. Ça me semble être une très bonne idée. Son remplacement à la tête de l’équipe réserve ne poserait pas de problèmes : Jean-Marc (Kuentz, directeur du centre de formation) prendrait sa succession. »

Stéphane Godin

(1) Diplôme d’entraîneur professionnel de football, requis pour entraîner un club pro.
(2) Les modalités devront forcément être discutées, puisque le Racing ne pourra faire signer que des contrats d’un an en raison de la perte possible du statut pro s’il ne remonte pas en L2. La 2e année pourrait apparaître en option en cas d’accession.

_________________
L'histoire est en marche ...


6 Juil 2011 8:46
Profil Site Internet
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 7 Juin 2004 21:45
Messages: 10735
Localisation: Illkirch
Le retour de Duguéperoux :shock:

_________________
C'est de l'enfer des pauvres qu'est fait le paradis des riches. Victor Hugo

Être riche, c'est avoir suffisamment de nourriture pour toute l'année Paysan Népalais

Tout ce qu'ils veulent c'est une France qui ferme sa gueule Dub Inc


6 Juil 2011 9:31
Profil Site Internet
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Juin 2004 13:10
Messages: 10425
Localisation: Knackiland, Oberhausbergen
juste de son nom.

Keller entraineur de la une, mouai .... pas très excitant.


7 Juil 2011 13:10
Profil ICQ
Entraineur@Staff
Entraineur@Staff
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Aoû 2006 9:17
Messages: 2332
Localisation: saverne
Pourquoi pas au contraire.

_________________
Sans la liberte de blamer il n'y a point d'eloge flatteur.


7 Juil 2011 13:43
Profil
Secrétaire général@Directoire
Secrétaire général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 6 Avr 2005 17:47
Messages: 8212
Localisation: Strasbourg-Neudorf
Plus de la moitié de l'équipe sera composé de jeunes du Racing. C'est un avantage pour lui, il les connait bien!

_________________
Mieux vaut se taire et passer pour un con que de l'ouvrir et prouver qu'on en est un


7 Juil 2011 16:09
Profil
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire

Inscription: 10 Juin 2003 16:41
Messages: 3620
Localisation: WIEN
moi je n ai rien contre, on verra rapidement ce qu il vaut. La 1.ere question, qui recrute les joueurs, fait l equipe, lui ou Graeff??

on va vite etre fixé!!

_________________
Code:
La L1 j y crois encore


On est en L1 ...on est en L1 ....lalalallalalalalalalallaalaaaaaa


7 Juil 2011 17:13
Profil
Recruteur@Staff
Recruteur@Staff
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Fév 2008 23:42
Messages: 774
Localisation: New-York
si c'est graeff qui fait l'equipe il va mettre Lacuesta au milieu !!!


7 Juil 2011 17:42
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 26 Jan 2008 19:21
Messages: 11481
Localisation: HAGUENAU
on va simplement mettre en place des personnes compétentes et non dédoublées par mesure d'économies ;)

la question posée est :
fera-t-il aussi bien que Fournier :?:
n'a pas l'expérience :arrow:
n'aura pas un effectif de grande qualité ;)
après cette saga, comment remonter une équipe compétitive :?:
sportivement ça me fait peur, car se sera forcément beaucoup plus difficile cette saison, un Fournier qui savait galvauder sa troupe, mais là :arrow:


7 Juil 2011 22:04
Profil
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Fév 2003 21:07
Messages: 16937
Localisation: Strasbourg
L'Alsace a écrit:
Keller est déjà au travail

Propulsé à la tête de l’équipe première du Racing qui jouera en CFA à partir du 13 août, François Keller tente de constituer un groupe apte à jouer les premiers rôles.

Le choix s’est imposé comme une évidence. François Keller va prendre les commandes de l’équipe de CFA du RC Strasbourg pour la prochaine saison. Aujourd’hui, sa mission est clairement définie : remettre sur pied le plus rapidement possible un groupe compétitif pour débuter le championnat le 13 août sur la pelouse de l’équipe réserve du FC Sochaux. Déjà au boulot depuis quelques jours, avec Jean-Marc Kuentz et sous le regard de Léonard Specht dans le rôle de conseiller, l’ex-entraîneur de la réserve a accepté de relever un challenge qui lui « tient particulièrement à cœur » au sein de son club de toujours.

« Nous devons nous retrousser les manches et mettre les mains dans le cambouis pour aider le club à se relever, explique François Keller. Depuis deux ou trois jours, j’essaye de convaincre les jeunes que j’avais la saison dernière en CFA 2, et qui n’ont pas trouvé de club, de continuer l’aventure avec nous. Mais aussi de prendre contact avec nos réseaux pour trouver des cadres afin de bonifier ces jeunes en CFA. Ils ont tout intérêt à rester au moins encore une saison car le club va être très exposé et regardé. »

Si certains - comme Gherardi (Lille), Do (Lorient), Benedick (Reims), Lefort (Amiens) et Rosenfelder (Lens), pour ne citer qu’eux - ont déjà quitté Strasbourg, d’autres - comme Viana, Amofa, Dicko, Bekoe ou Kéhi, la liste est non exhaustive - n’ont pas, malgré divers contacts et essais, encore trouvé chaussures à leurs pieds. Mais le temps presse. « Ils me connaissent bien mais le problème, c’est le timing. Il y a deux ou trois semaines, il n’y aurait pas eu de soucis mais là, beaucoup sont à l’essai ailleurs ou se sont déjà engagés avec un club », précise le Colmarien de naissance.
« Un projet tout autant sportif qu’humain »

Attendu pour des essais à Reims (L2) et Auxerre (L1), en contact avec Vannes (National), Cyriaque Rivieyran (actuellement blessé à la cheville pour deux ou trois semaines encore) n’exclut pas, lui, de rester dans sa ville natale. « Je suis en stand-by, indique-t-il. Dans ma situation, le challenge avec le Racing peut m’intéresser, surtout avec un coach que j’ai eu pendant deux ans et avec qui j’ai beaucoup progressé. Je ne ferme aucune porte. Je dirais même que le contact le plus avancé est avec Strasbourg. C’est eux qui ont fait la démarche la plus concrète pour le moment. La tendance n’est pas à un départ mais je vais tout examiner avant de prendre une décision. »

Pour atteindre son objectif, F. Keller compte mettre en place un groupe de 18 joueurs, plus 2 gardiens de but. « Il faut aller vite car le championnat commence bientôt, mais sans se précipiter pour ne pas se tromper, souligne le coach du RCS. Si nous voulons jouer le haut du tableau, il serait bien d’avoir, en plus des jeunes, cinq joueurs avec une expérience du niveau au dessus et intéressés par le challenge. Des bons joueurs mais aussi des bons mecs, car c’est un projet tout autant sportif, que humain. »

_________________
"Il n'est pas concevable que Strasbourg, capitale européenne, n'accueille pas l'Euro-2016" (Roland Ries, Jacques Bigot, juillet 2009)


20 Juil 2011 9:03
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 314 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 32  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com