Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 17 Juil 2019 14:32



Répondre au sujet  [ 335 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 30, 31, 32, 33, 34  Suivante
 Thierry Laurey 
Auteur Message
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 9 Nov 2003 22:26
Messages: 10439
Localisation: Longjumeau
On a pas tout l'article avec ton lien Alkand, tu pourrais le mettre en entier ? :)


29 Mar 2019 12:46
Profil
Entraineur@Staff
Entraineur@Staff

Inscription: 12 Juil 2008 16:39
Messages: 2464
Localisation: Saint Herblain - 44
Je ne suis pas abonné non plus désolé.


29 Mar 2019 13:57
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Aoû 2002 21:22
Messages: 12969
Localisation: Madrid
Débrouille toi on veut pas savoir :lol:


29 Mar 2019 16:10
Profil Site Internet
Entraineur@Staff
Entraineur@Staff

Inscription: 16 Juin 2005 8:46
Messages: 2023
Localisation: Strasbourg
Le débat de l’équipe du soir d’hier sur TL m’a chagriné. À la question TL peut-il être considéré l’entraîneur français de la saison, les chroniqueurs en font passer beaucoup d’autres devant lui. Pourtant, entre le trophée remporté et le beau jeu offensif proposé jusqu’à fin janvier, je le vois au moins sur le podium. C’est un sacré bon entraîneur à mon sens.


2 Avr 2019 14:10
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 9 Nov 2003 22:26
Messages: 10439
Localisation: Longjumeau
Fin janvier ils auraient répondu oui car on était à 2 points de la 4eme place et qualifié pour la finale.
Depuis on est redescendu à la 10eme place avec 4 nuls et 3 défaites. Sur cette période, on est 19eme :!:


2 Avr 2019 14:33
Profil
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Fév 2003 21:07
Messages: 17048
Localisation: Strasbourg
Il faudrait retrouver les classements des meilleurs entraîneurs français de France Football de ces deux dernières années mais il me semble que Laurey était bien classé.
De mémoire, en 2017 il était 4ème derrière Zidane, Deschamps et Genésio. En 2018 je crois qu'il était passé 6 ou 7ème.
Ce qu'il y a d'intéressant dans ce classement c'est qu'il est établi par les autres entraîneurs lauréats des éditions précédentes et non pas les journalistes.

Si quelqu'un a les France Football de janvier, ce serait intéressant de poster les articles.

_________________
"Il n'est pas concevable que Strasbourg, capitale européenne, n'accueille pas l'Euro-2016" (Roland Ries, Jacques Bigot, juillet 2009)


2 Avr 2019 14:37
Profil
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Aoû 2007 18:14
Messages: 3765
Localisation: Paris
Dropsy a écrit:
Le débat de l’équipe du soir d’hier sur TL m’a chagriné. À la question TL peut-il être considéré l’entraîneur français de la saison, les chroniqueurs en font passer beaucoup d’autres devant lui. Pourtant, entre le trophée remporté et le beau jeu offensif proposé jusqu’à fin janvier, je le vois au moins sur le podium. C’est un sacré bon entraîneur à mon sens.

Et qui mettaient-ils devant ?


2 Avr 2019 16:50
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 16044
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Là où tout a commencé…
Thierry Laurey a commencé sa carrière d’entraîneur à Montpellier. Durant huit ans, le futur entraîneur de L 1 a appris le métier. Alors que les Héraultais sont attendus à la Meinau samedi, il revient sur cette époque formatrice au MHSC.
« J’ai passé d’excellents moments à Montpellier. Ces huit années ont été une belle école de la vie ». Thierry Laurey n’en garde que des bons souvenirs. Et on ne parle pas ici des sept saisons passées à suer en défense centrale sous le maillot cher à Louis Nicollin, entre 1991 et 1998. Mais bien de celles qui ont suivi, entre 1998 et 2006, quand le natif de l’Aube a appris le métier d’entraîneur.
« La transition a été naturelle »
« Lors de mon dernier contrat, j’avais signé six ans : trois ans comme joueur et trois ans pour la reconversion », rappelle l’entraîneur des Ciel et Blanc.

Une reconversion que Thierry Laurey, passionné de ballon rond, ne voyait pas dans un autre milieu. « Le foot, je ne connais que ça, je ne sais rien faire d’autre, lâche-t-il en souriant. Et je savais que je voulais être coach après ma carrière : j’ai passé mes premiers diplômes à l’âge de dix-huit ans ».

Et le natif de l’Aube n’a pas attendu la fin de sa carrière pour continuer à se former. Quitte à faire des sacrifices. « Pendant les trois semaines de vacances de juin, ma femme partait aux Baléares pendant que j’allais à Clairefontaine pour passer mes examens », raconte-il.

Après une dernière saison en défense centrale, ponctuée de 24 titularisations et une campagne en coupe Intertoto, l’ex-joueur bascule donc sans temps mort du côté du staff du MHSC, en devenant adjoint de Jean-Louis Gasset. « Je connaissais bien le coach, forcément et je connaissais bien les joueurs. La transition a été naturelle », expose-t-il. Après une saison et demie auprès des pros, le jeune entraîneur qui n’a même pas 40 ans intègre le centre de formation. Il y fera toutes ses classes. U 17, U 19, équipe réserve, directeur du centre… Thierry Laurey touche à tout.

« La première équipe vraiment à moi, c’étaient des U 17 Nationaux, se souvient-il. On avait une super génération, on avait fait une demi-finale de championnat de France et un quart de finale de Gambardella ».

Et Thierry Laurey apprend à gérer des jeunes. « C’était une bonne expérience, parce que tu ne formes pas seulement des joueurs, tu essayes aussi de les faire grandir en tant qu’hommes, souligne l’entraîneur. Et puis il faut gérer les parents. Ça m’a appris le métier. Au début, je me suis fait avoir une paire de fois, en donnant ma confiance sans retour. J’ai appris à les tenir, à ne pas trop m’engager. Tu apprends que tu peux dire certaines choses et d’autres non ».

Quitte à décevoir nombre de gamins en leur apprenant qu’ils ne passeront pas pros. « C’est sûr, tu es amené à prendre ces décisions qui vont changer la vie d’un gamin. C’est beaucoup plus de responsabilités que de dire à un joueur professionnel qu’il ne sera pas dans le groupe des dix-huit le week-end », expose encore Thierry Laurey.

Mais le jeune entraîneur a aussi plaisir à voir certaines jeunes pousses éclore au plus haut niveau, ce qui représente pour lui la plus « belle récompense ».

Le tout dans un environnement familier où Thierry Laurey est comme un poisson dans l’eau. « J’étais content de rester à Montpellier, car mes enfants étaient encore scolarisés. Pour ma famille, c’était plus simple, expose-t-il. Et d’ailleurs, le fait d’avoir des enfants du même âge que ceux que je formais au centre m’a aidé à mieux les comprendre ».

Thierry Laurey apprend aussi à faire des compromis. « Quand tu entraînes au centre, parfois, tes U19 vont jouer en CFA, tu fais appel à des U16, raconte-il. Avant chaque week-end, on faisait une réunion avec les autres entraîneurs. Il fallait toujours s’adapter, tu n’avais jamais les mêmes effectifs ».

En février 2004, il revêt à nouveau le costume d’adjoint à Montpellier, sous la houlette de Robert Nouzaret. Avant de finir par quitter son club formateur pour voler de ses propres ailes fin 2006, où il débute comme entraîneur principal à Sète, en National.

« J’aimais beaucoup former les jeunes, mais ensuite je me suis tourné vers les adultes. C’est lié à mon caractère, souligne Laurey. Quand tu entraînes les jeunes, tu dépends toujours des autres. Et j’aime avoir les cartes en mains ».

Reste que c’est bien en « faisant le tour de tout » au MSHC que Thierry Laurey est devenu le patron qu’on connaît…

Le match de la 35e journée de Ligue 1 entre le Racing et l’Olympique de Marseille a été fixé. Il aura lieu le vendredi 3 mai, à 20h45, à la Meinau.


18 Avr 2019 13:10
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 16044
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Mercato - Un staff technique renforcé Bientôt un nouveau coach adjoint
Le premier mouvement de l’intersaison au Racing ne concernera peut-être pas l’effectif, mais le staff technique qui va être remanié et renforcé dans les jours à venir. Les dirigeants du Racing ont en effet accepté l’idée d’engager un adjoint supplémentaire pour épauler Thierry Laurey.
Le coach aurait choisi de faire appel à un ancien joueur qu’il connaît bien. Deux noms semblent se détacher, même s’il n’est pas exclu qu’un troisième larron rafle la mise. Ils ont en commun d’avoir tous deux joué sous ses ordres au Gazélec Ajaccio. Jérémie Bréchet (39 ans) et David Ducourtioux (41 ans), retraités depuis respectivement un et deux saisons, y ont été pour lui des relais précieux de 2014 à 2016.
Ducourtioux favori ?


L’ex-Sochalien Jérémie Bréchet est actuellement entraîneur adjoint des U13 de l’Olympique lyonnais. David Ducourtioux œuvre à l’Union Nationale des Footballeurs Professionnels où il occupe les fonctions de délégué à l’engagement sociétal. Selon une source digne de foi, l’ancien latéral de Bastia, Reims, Sedan, Valenciennes et du ‘’Gaz’’, qui vit toujours en Corse, s’apprêterait à quitter l’UNFP pour « un autre projet. » Ce projet le conduira-t-il vers ce poste d’adjoint à Strasbourg ? La réponse est imminente.
L’arrivée de ce nouvel adjoint entraînera une redéfinition des attributions de Sébastien Roi. Ce dernier, en fin de contrat, mais qui doit prolonger incessamment, continuera à travailler auprès du groupe pro, mais dans un rôle différent et plus ponctuel. Il se recentrera sur la mission d’analyste vidéo qu’il menait d’ailleurs déjà ces dernières années.

Le reste du staff ne changera pas. Thierry Laurey et l’autre adjoint Fabien Lefèvre sont sous contrat jusqu’en 2020. Le cas de Jean-Yves Hours, initialement en fin de bail au 30 juin 2019, a récemment fait l’objet de discussions en interne. L’entraîneur des gardiens s’est un temps retrouvé sur la sellette. Mais il a finalement été conservé et a rempilé pour une saison.


27 Mai 2019 12:57
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 16044
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
L’actualité au Racing Ducourtioux sera bien adjoint
Dévoilée dans notre édition du 27 mai, l’arrivée, alors encore hypothétique, de David Ducourtioux au Racing comme entraîneur-adjoint a, depuis, pris de l’épaisseur.
Elle devrait être officialisée sous peu par le club strasbourgeois, puisque, selon nos informations, l’ancien latéral droit du Gazélec Ajaccio (41 ans), retiré des terrains depuis 2017, va être très rapidement libéré de ses obligations à l’UNFP (Union Nationale des Footballeurs Professionnels), où il occupe les fonctions de délégué à l’engagement sociétal.

L’ex-pro, qui a évolué de 2014 à 2016 sous les ordres de Thierry Laurey au “Gaz”, est en effet tombé d’accord avec le coach du Racing dont il était et est resté proche.

La direction du club strasbourgeois a avalisé sa venue pour un an, jusqu’en 2020 donc, une durée alignée sur celle du bail du technicien en chef qui a souhaité étoffer son staff.

« J’ai vécu une super aventure avec Thierry au Gazélec », rappelait le futur adjoint strasbourgeois dans nos colonnes le 28 mai. « Il a réussi à me redonner le goût du foot. J’ai eu la chance de tomber sur lui à un moment-clé de ma carrière, alors qu’à 36 ans, je m’interrogeais sur la suite. »
Présent à la reprise de l’entraînement le 23 juin


David Ducourtioux, qui vit toujours en Corse depuis l’arrêt de sa carrière, va donc quitter l’Île de Beauté pour rejoindre l’Alsace. Il y serait même déjà venu il y a une dizaine de jours y rencontrer Thierry Laurey et ses nouveaux dirigeants.

L’ancien défenseur de Bastia, Reims, Sedan, Valenciennes et du Gazélec a disputé plus de 500 matches durant sa longue carrière professionnelle, dont 308 en Ligue 1 (165 en Ligue 2). Il sera présent à la reprise de l’entraînement le dimanche 23 juin à 15h.

Le calendrier de la Ligue 1 et, donc, de Stefan Mitrovic et ses partenaires, sera déjà connu, puisque la LFP le dévoilera le vendredi 14 juin. Rappelons que la première journée de L1 est fixée les 9, 10 et 11 août.


4 Juin 2019 13:02
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 335 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 30, 31, 32, 33, 34  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Gotcha et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com