Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 26 Sep 2020 3:07



Répondre au sujet  [ 499 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 46, 47, 48, 49, 50
 Thierry Laurey 
Auteur Message
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 18855
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Thierry Laurey, entraîneur du Racing : « Il faudra limiter la casse à la reprise »
Au Racing, le fâcheux épisode du Covid-19, qui a envoyé neuf joueurs en quatorzaine et perturbé la préparation, doit être surmonté. C’est en substance le message qu’a délivré Thierry Laurey, à la veille du match amical de son équipe contre Dijon, ce mardi (17h30) à Vittel.
Sur le terrain d’entraînement du Krimmeri écrasé par un soleil de plomb en cette fin d’après-midi suffocante, ils ne sont plus que dix professionnels à cavaler sous les ordres de Thierry Laurey. Sans compter les deux gardiens, qui ne courent pas, eux.

Soit même pas la moitié d’un effectif fort de 25 joueurs. La mobilisation de huit gamins du centre de formation attenant est indispensable à la tenue d’une séance dynamique destinée à préparer le déplacement de ce mardi (17h) à Vittel, où Dijon a accepté de reprogrammer sa rencontre qui devait initialement se disputer mardi dernier à Saint-Louis.

Vos enfants font-ils toujours ce que vous leur demandez ? Ceux qui en ont savent bien que non !


Mais la semaine dernière, le Racing faisait encore figure de pestiféré dans le milieu du foot français, le club à éviter à tout prix. En cause, le Covid-19 qui s’est immiscé dans le groupe strasbourgeois lors de son stage à Évian-les-Bains.

En deux tests distincts, ce sont au total neuf joueurs qui ont été détectés positifs, isolés dans la foulée et mis en quatorzaine, les premiers retours étant envisagés au mieux ce vendredi. En ajoutant encore les quatre blessés, dont Lebo Mothiba que l’on ne reverra pas avant l’hiver, et Dimitri Liénard, revenu sur le terrain mais à nouveau arrêté en raison d’une douleur persistante à la cheville, le Racing est dépeuplé.
Devant cette incroyable hécatombe, Thierry Laurey tente de faire bonne figure. À aucun moment, l’entraîneur des Bleus ne se plaint ni ne geint. « Dans ce milieu, il faut savoir s’adapter, sans quoi tu peux changer de métier », assène-t-il.

Le technicien de 56 ans aurait pu se sentir trahi par une partie de ses joueurs, ceux qui avaient étiré un dîner autorisé à Genève en une soirée festive malvenue en cette période d’épidémie. Au contraire, il les défend, comme un père le ferait avec son propre fils.

« Ça fait partie de la vie d’un club, de la vie d’une entreprise, de la vie tout court, dit-il. Les gars n’ont pas non plus organisé une rave party sauvage. Vos enfants font-ils toujours ce que vous leur demandez ? Ceux qui en ont savent bien que non ! »

De toute façon, le mal est fait. Ce qui intéresse l’entraîneur n’est pas de ruminer une colère froide, mais bien de se projeter vers l’avenir. Et tout particulièrement vers le Moustoir de Lorient, théâtre de la première journée de Ligue 1, dimanche 23 août (15h).

« On est concentrés sur les deux semaines qui viennent, parce qu’elles sont très importantes pour nous, poursuit celui qui entame sa cinquième saison sur le banc alsacien. Je suis très reconnaissant envers Dijon de nous avoir sollicités. S’entraîner, c’est bien beau. Mais ce qu’il nous manque, c’est la capacité de jouer les matches. Ils te donnent l’esprit de compétition, la possibilité de te battre, de s’engueuler sur le terrain, de créer quelque chose. Dans la tension peut naître un état d’esprit. On n’en a pas eu l’occasion. Or quand on va arriver à Lorient, on va être attendu. Il faudra être prêt à répondre. »

Thierry Laurey le sait bien. Avec cette préparation tronquée, il ne faut pas s’attendre à voir le Racing faire des étincelles chez le promu morbihannais. D’autant que la troupe de Christophe Pélissier connaît une préparation rectiligne, sans le moindre accroc.

« Tant mieux pour eux, le fait de savoir qu’il y a des régions épargnées par l’épidémie peut donner des idées de vacances, sourit Laurey. Mais nous concernant, il n’y a aucune raison d’ouvrir le parapluie. On va essayer de faire le meilleur travail possible. Le corps médical fait le maximum. Les préparateurs physiques abattent un boulot énorme, sans oublier mes adjoints, qui se coltinent depuis l’irruption du Covid quatre séances de suite dans la matinée, avec quatre groupes différents en répétant les mêmes exercices. Il faut être sacrément passionnés ! Ce sont eux qui maintiennent l’équipe à flot. Il est important que tout le monde se sente investi d’une mission pour limiter la casse à la reprise. »

Le match de Lorient et celui du dimanche suivant, à la Meinau contre Nice (17h), risquent donc d’être particuliers. Un peu à l’image de la saison dernière, quand le Racing avait repris le championnat complètement cramé en raison de sa campagne pré-européenne, il faudra faire le dos rond et attendre la première trêve internationale – la 3e journée est programmée le 13 septembre, avec un déplacement à Saint-Etienne – pour se refaire une santé.

Ce n’est pas un petit égarement qui doit changer la perception de l’équipe


« Notre chance, c’est de ne pas avoir trop modifié le groupe à l’intersaison, relativise Laurey. Et puis on ne part pas de zéro. Les joueurs aptes ont continué à s’entraîner. À Vittel, on va déjà voir si on a toujours les mêmes jambes que contre Nîmes (1-0) et Montpellier (2-1), où on était bien au niveau athlétique. L’équipe était en “cannes”…»

Malgré les embûches, Thierry Laurey conclut sur une note optimiste. « J’ai confiance parce que j’ai une formation avec du caractère, assure-t-il. Il faut parfois le gérer, mais on a ce qu’il faut en termes de volonté. Il n’y a pas trop de doutes à avoir là-dessus. Ce n’est pas un petit égarement qui doit changer la perception de l’équipe. Sur et en dehors du terrain, les garçons étaient très bien jusque-là. »

C’est dans la difficulté qu’un groupe peut se révéler. Or là, le Racing les a accumulées comme jamais.

Le match
Ce mardi (17h30) à Vittel, contre Dijon, le Racing va s’appuyer sur un groupe de 12 joueurs professionnels : Kawashima, Kamara - Aaneba, Koné, Simakan, Mitrovic, Carole, Prcic, Chahiri, Thomasson, Ajorque et Saadi. Huit jeunes du centre de formation sont appelés en renfort


11 Aoû 2020 5:39
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 18855
Localisation: Dorlisheim
Alsa'sports a écrit:
Thierry Laurey : “L’équipe n’a pas besoin d’un mec qui hurle sur le terrain”

L’entraîneur du Racing Club de Strasbourg, Thierry Laurey, s’est particulièrement agacé lors de la conférence de presse après la défaite concédée face à Nice (0-2). Questionné sur un potentiel manque d’un aboyeur dans son effectif, le coach strasbourgeois a exprimé son avis :

Ne manque-t-il pas un aboyeur dans l’équipe ?


Je ne pense pas. L’année dernière il y avait des aboyeurs ? Nous avons le même effectif que la saison passée. On a terminé dixième et vous n’avez jamais parlé d’un aboyeur. Cela fait deux matches où l’on passe à travers, c’est quelque chose que je reconnais volontiers.

Qu’est-ce qu’il nous manque d’autre ? C’est le même groupe que la saison dernière ! Pourquoi l’année dernière il y avait des joueurs qui faisaient leur job et pas cette année ? Je veux que vous soyez logiques.

La saison passée il manquait déjà un vrai milieu défensif.


Pour t’en sortir tu dis qu’il manque un vrai 6. Je ne pense pas que ce soit toi qui a dit en premier qu’il manquait un vrai 6. Cela fait un petit bout de temps que je l’attends. Ne me faites pas dire des conneries. Je n’ai pas besoin d’un aboyeur. Un taulier et un aboyeur ce n’est pas tout à fait la même chose et un bon numéro 6 c’est encore autre chose.

On a des joueurs qui travaillent ensemble, un collectif qui était huilé l’an dernier, je ne vois pas pourquoi il ne le serait pas cette saison. Qu’on soit passé à côté de nos deux premières rencontres et que l’on mérite de les perdre, je n’ai aucun souci à le dire, mais ce n’est pas parce qu’il nous manque un aboyeur.

Qu’on soit obligés de trouver des solutions car il nous manque un 6 d’expérience, ça tu n’as aucun mérite, cela fait un bout de temps que je le réclame. Je ne m’en suis jamais caché et je ne m’en cache toujours pas. L’équipe n’a pas besoin d’un mec qui hurle sur le terrain.

Effectivement Laurey le racing n'a pas besoin d'un mec qui hurle sur le terrain, tu le fais à ça place .


2 Sep 2020 5:49
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 14 Aoû 2002 21:22
Messages: 13398
Localisation: Madrid
:lol:

Son constat me paraît bon.


2 Sep 2020 14:17
Profil
Secrétaire général@Directoire
Secrétaire général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Jan 2005 16:00
Messages: 7595
Localisation: Mulhouse
Pour satisfaire tout le monde, il faudra donc recruter un milieu défensif, qui soit un taulier et qui de temps en temps aussi aboie, mais pas trop fort :lol: :P

Bon ça se sent que Laurey commence à s'agacer de ne pas voir venir ce renfort ...


2 Sep 2020 21:00
Profil
Trésorier@Directoire
Trésorier@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juin 2004 17:17
Messages: 5032
Localisation: paris
Je trouve que Laurey est (un peu...) de mauvaise foi lorsqu'il dit que c'est le même groupe que la saison dernière. Martin a joué les 3 premiers matchs (2 nuls et 1 défaite), puis l'équipe à commencé à performer avec un fofana régulièrement titulaire (13 matchs joués dont une majorité entre la 10ème et 21ème journée,le 25 janvier)

Pour nous la L1 s'est arrêtée à la 27ème journée (6 matchs sans fofana, avec quelques bons résultats)

Donc on ne peut pas dire objectivement que c'est exactement le même effectif/groupe que la saison dernière qui finit 10ème.

Prcic n'a jamais su prendre une place de titulaire au milieu, même s'il était annoncé comme le remplaçant de Martin. Fofana n'a jamais été remplacé. Si on regarde l'équipe de la saison dernière à la 1ere journée contre Metz (1-1), au milieu, Martin et Fofana étaient titulaires...

1 - On s'est planté avec Prcic en remplaçant de Martin
2- Il a été décidé de ne pas remplacer Fofana pour faire jouer Lienard, Sissoko, Bellegarde et Djiku au milieu. ça a fonctionné pas mal qq matchs puis la saison s'est arrêtée.

_________________
Si un problème a une solution, il ne sert à rien de s'inquiéter. S'il n'en a pas, s'inquiéter n'y changera rien


2 Sep 2020 22:42
Profil
Vétéran@Pro
Vétéran@Pro

Inscription: 25 Nov 2018 0:34
Messages: 560
Ca fait un bail qu'il manque un 6. Ni Aholou, Martin ou Fofana ne remplissaient ce rôle, ils étaient avant tout des relayeurs
qui pouvaient suppléer en l'absence d'un spécialiste. Liénard, Prsic ou Bellegarde n'ont jamais eu le profil adapté même
s'ils ont rendu service quant il était nécessaire.
Je ne suis pas d'accord avec Laurey quand il dit qu'il n'a personne à ce poste et qu'il cherche à le pourvoir. Djiku a montré
son aptitude à assumer ce rôle de manière efficace. J'ai du mal à comprendre que le joueur s'obstine à vouloir opérer en
défense où il est loin d'être plus impérial que Mitrovic ou Koné. Je n'ai pas toutes les cartes en main mais il me semble
qu'un bras de fer s'est engagé entre lui et Laurey qui pourrait conduire au départ futur de ce dernier en cas de mauvais
résultats répétés.
Il est clair que Djiku a " gagné " face à Laurey avec je pense l'assentiment de Keller. Je le déplore.
On va essayer de trouver l'oiseau rare alors qu'on l'a sous la main, c'est désolant.
J'ai toujours autant de mal à comprendre qu'un joueur puisse, aussi précieux soit-il, imposer son souhait d'opérer à un
poste contre l'avis de son entraîneur.
J'aime bien " Schilles ", ce n'est pas un secret, mais je n'ai pas vraiment compris quand il a positionné Leboeuf en milieu
alors que pour moi il était indispensable en " libero ". Leboeuf, futur champion du monde, n'a pas rechigné et a accepté.
La différence est là. Les grands joueurs s'adaptent toujours, les autres on les oublie forcément.

PS : on ne souligne pas assez l'importance du gardien sans lequel une défense peut être démunie. Sels va beaucoup
manquer, ce n'est pas faire injure à ses remplaçants. Les fautes " grossières " commises lors des deux premiers match
peuvent expliquer en l'absence d'un " vrai rempart " la fébrilité de certains.


5 Sep 2020 0:22
Profil
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire

Inscription: 10 Juin 2003 16:41
Messages: 3955
Localisation: WIEN
tu te fais débaucher par une société pour devenir responsable Marketing. Quelques mois après ta société vend tous ses responsables de ventes et t'annonce que maintenant c'est toi le responsable des ventes... :mrgreen:


TL & MK ont débauché Djiku de Caen, lui ont vendu un projet, une place en défense centrale. Après avoir vendu Aholou, MK a vendu Martin, puis Fofana. Le racing a 15 millions dans les caisses, depuis 9 mois tout le staff connait la problématique. La balle est clairement dans le camp de MK.


5 Sep 2020 7:42
Profil
Entraineur@Staff
Entraineur@Staff

Inscription: 16 Juin 2005 8:46
Messages: 2281
Localisation: Strasbourg
langsam a écrit:
Ca fait un bail qu'il manque un 6. Ni Aholou, Martin ou Fofana ne remplissaient ce rôle, ils étaient avant tout des relayeurs
qui pouvaient suppléer en l'absence d'un spécialiste. Liénard, Prsic ou Bellegarde n'ont jamais eu le profil adapté même
s'ils ont rendu service quant il était nécessaire.
Je ne suis pas d'accord avec Laurey quand il dit qu'il n'a personne à ce poste et qu'il cherche à le pourvoir. Djiku a montré
son aptitude à assumer ce rôle de manière efficace. J'ai du mal à comprendre que le joueur s'obstine à vouloir opérer en
défense où il est loin d'être plus impérial que Mitrovic ou Koné. Je n'ai pas toutes les cartes en main mais il me semble
qu'un bras de fer s'est engagé entre lui et Laurey qui pourrait conduire au départ futur de ce dernier en cas de mauvais
résultats répétés.
Il est clair que Djiku a " gagné " face à Laurey avec je pense l'assentiment de Keller. Je le déplore.
On va essayer de trouver l'oiseau rare alors qu'on l'a sous la main, c'est désolant.
J'ai toujours autant de mal à comprendre qu'un joueur puisse, aussi précieux soit-il, imposer son souhait d'opérer à un
poste contre l'avis de son entraîneur.
J'aime bien " Schilles ", ce n'est pas un secret, mais je n'ai pas vraiment compris quand il a positionné Leboeuf en milieu
alors que pour moi il était indispensable en " libero ". Leboeuf, futur champion du monde, n'a pas rechigné et a accepté.
La différence est là. Les grands joueurs s'adaptent toujours, les autres on les oublie forcément.

PS : on ne souligne pas assez l'importance du gardien sans lequel une défense peut être démunie. Sels va beaucoup
manquer, ce n'est pas faire injure à ses remplaçants. Les fautes " grossières " commises lors des deux premiers match
peuvent expliquer en l'absence d'un " vrai rempart " la fébrilité de certains.



Presqu’entièrement d’accord avec cette analyse :
- Les départs du milieu n’ont, pour la première fois pas été correctement remplacés et on n’a pas de jeune sous la main comme fofana capable de prendre le relève.
- oui, un grand joueur doit savoir se plier aux besoins de l’équipe, et ça n’est pas une question de projet qu’on lui a vendu ou non. Marquinhos n’a pas été recruté pour jouer au milieu et il s’y plie pourtant. Après le meilleur poste de djiku reste en DC, et le mettre en 6 c’est déshabiller pierre pour habiller Paul. Bref cette recrue est primordiale.
- oui sels va clairement manquer cette saison et notre défense devra être plus forte que jamais pour s’épargner les risques inhérents à un gardien fébrile ou inexpérimenté.

J’apporte 2 nuances :
- il manque à mon sens 2 recrues au milieu : un vrai 6 récupérateur ET un vrai 8 technique ...ou à défaut une recrue excessivement polyvalente sachant faire les 2
- il manque une recrue offensive de bon niveau. Ajorque et Waris sont nos seules armes offensives crédibles en pointe et encore, Ajorque est notre unique joueur crédible capable de jouer en pointe depuis la blessure longue durée de Mothiba. Notre équipe est déséquilibrée : défensivement ok, milieu néant en terme de jeu vers l’avant, attaque entièrement décimée si Ajorque est indisponible.


5 Sep 2020 9:20
Profil
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire

Inscription: 10 Juin 2003 16:41
Messages: 3955
Localisation: WIEN
Citation:
J’apporte 2 nuances :
- il manque à mon sens 2 recrues au milieu : un vrai 6 récupérateur ET un vrai 8 technique ...ou à défaut une recrue excessivement polyvalente sachant faire les 2
- il manque une recrue offensive de bon niveau. Ajorque et Waris sont nos seules armes offensives crédibles en pointe et encore, Ajorque est notre unique joueur crédible capable de jouer en pointe depuis la blessure longue durée de Mothiba. Notre équipe est déséquilibrée : défensivement ok, milieu néant en terme de jeu vers l’avant, attaque entièrement décimée si Ajorque est indisponible.


On est bien d'accord - Djiku + Cyprien au milieu ca serait super top :mrgreen: :mrgreen:

Mais le racing semble se diriger vers une option -> BTP, l'option sportive sera pour dans 4 ans :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:


5 Sep 2020 10:11
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 499 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 46, 47, 48, 49, 50

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com