Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 18 Sep 2019 11:04



Répondre au sujet  [ 1630 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 159, 160, 161, 162, 163  Suivante
 Le Fil Rouge 
Auteur Message
Entraineur@Staff
Entraineur@Staff

Inscription: 12 Juil 2008 16:39
Messages: 2665
Localisation: Saint Herblain - 44
Oui c'est une stratégie que je ne comprend pas trop. Un joueur comme Botella ce n'était pas un gros risque de lui faire signer 3 ans.
Etre frileux sur des salaires de jeunes du centre alors qu'on dépense des millions en transferts. Surtout que si Botella fait une belle saison cette année on ne pourra pas le retenir en cas d'offre intéressante d'un autre club.


12 Juil 2019 11:02
Profil
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Fév 2003 21:07
Messages: 17223
Localisation: Strasbourg
Je pense qu'il y a plusieurs choses qu'on ne prend pas en compte comme par exemple la(les) génération(s) suivante(s). Si tu fais signer des jeunes avec un peu de potentiel 3 ans, ça veut dire que s'ils ne percent pas, ils vont prendre les places en équipe réserve à d'autres jeunes qui pourraient progresser.
En plus de ça si tu as deux mecs qui s'entendent comme cul et chemise (Lebeau et Botella par exemple) et qui montrent autant de qualités l'un que l'autre (pas les mêmes en l'occurrence), humainement tu ne peux pas proposer 3 ans à l'un et 1 an à l'autre.
On peut aussi considérer que le fait qu'ils aient "déjà" 20 ans soit un frein pour le club car après ces 3 ans ce ne sera plus vraiment des joueurs en devenir.
L'aspect financier est néanmoins aussi à prendre en compte. Un joueur à 5000€ net par mois (et je pense être en dessous de la vérité pour des "espoirs") coûtera un peu plus de 300k€ sur 3 ans. Mine de rien ça fait un pari qui coûte cher pour quelqu'un qui est proche de ses sous. Pour moi ça se tente largement car en cas de revente je pense que tu les récupères assez facilement.

Mais c'est vrai que Karamoko était très prometteur aussi et ça m'aurait pas dérangé qu'il reste non plus.

_________________
"Il n'est pas concevable que Strasbourg, capitale européenne, n'accueille pas l'Euro-2016" (Roland Ries, Jacques Bigot, juillet 2009)


12 Juil 2019 11:29
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 16589
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Indiscrétions - Deux visiteurs

Vendredi, les joueurs et le staff du Racing devaient recevoir la visite de deux acteurs du club. Adrien Thomasson, le milieu offensif demeuré en Alsace pour soigner une cuisse blessée, ainsi que Marc Keller, le président, étaient attendus dans la soirée à Venlo pour partager les derniers instants de l’aventure néerlandaise du Racing.
À la télé

Les éliminatoires de la Ligue Europa intéressent visiblement. Ainsi, RMC Sports retransmettra le deuxième tour du Racing à venir, les 25 juillet et 1er août prochains. Cette attention impose d’ailleurs quelques chantiers dans la tribune de presse qui sera amputée d’emplacements pour les journalistes.
Alléchant

C’est un montant qui peut arranger les caisses strasbourgeoises dans les semaines à venir. Même si la perspective ne s’annonce pas de tout repos, avec la nécessité de demeurer en vie au bout de trois tours aller-retour (le 2e tour éliminatoire, le 3e , puis un barrage), le Racing a plus d’un intérêt à se glisser dans la phase de groupe qui concerne 48 équipes en Europe. En effet, l’UEFA a annoncé qu’elle verserait à chacune d’entre elles, une prime de participation de 2,92 millions d’euros.


13 Juil 2019 11:12
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 9 Nov 2003 22:26
Messages: 10627
Localisation: Longjumeau
DNA.fr a écrit:
Abonnement, c’est complet
La campagne d’abonnement a pris fin hier. En effet, les 19 300 places en vente à l’année à la Meinau ont trouvé preneur et il n’est pas question pour le club strasbourgeois d’aller au-delà puisqu’il se réserve un contingent de places commercialisables à chaque rencontre de Ligue 1. L’engouement populaire ne s’essouffle donc pas autour du Racing. Les chiffres actuels sont similaires à ceux de la saison passée.

À noter qu’en termes d’accueil du public, le panorama risque de changer un peu, tout du moins ponctuellement, puisque l’organisation de matches européens nécessite la présence de tourniquets derrière les grilles, une exigence de l’UEFA.

Sur le plan sportif, Thierry Laurey a pu compter sur tout son monde, dont Adrien Thomasson, hier. Ibrahima Sissoko et Anthony Caci, les internationaux espoirs qui rentrent à peine de vacances, se sont entraînés à part.


19 Juil 2019 9:55
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 9 Nov 2003 22:26
Messages: 10627
Localisation: Longjumeau
Sportune.fr a écrit:
Un budget record pour le club alsacien

En National il y a quatre ans, les Alsaciens sont aujourd’hui solidement installés en Ligue 1. Mieux, ils sont de retour sur la scène européenne, à la faveur de leur victoire en Coupe de la Ligue, la saison dernière. Tout cela muscle l’appétit du RC Strasbourg Alsace et ses finances pour l’occasion. Selon le journal L’Equipe, son budget prévisionnel pour l’exercice 2019-20 est donné à 43 millions d’euros. C’est le plus élevé de l’histoire du club de Marc Keller, supérieur de près de 15%, d’une année à l’autre.

43 M€, le budget prévisionnel du RC Strasbourg Alsace en 2019-20
Ça ne fait pas des Strasbourgeois des riches du championnat de France élite, mais cela témoigne du chemin accompli – mieux, avalé -, depuis la chute du club dans les profondeurs de feu le CFA 2. C’était en 2011. Cinq ans plus tard, le RCSA évoluait en National, avec un budget proche de 5,5 millions d’euros. Il doublait un an plus tard (à 12 M€), à la faveur de l’accession en Ligue 2. Et encore, la saison suivante (30 M€), grâce à la montée en Ligue 1.

Image

14e budget la saison dernière et une 11e place sportive
Avec près de 38 millions en 2018-19, le RC Strasbourg avait le quatorzième budget de son championnat. Il a fait mieux sportivement, en terminant onzième, avec un succès dans l’une des deux coupes nationales.


1 Aoû 2019 14:27
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 16589
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Indiscrétions
Le Racing abonné au dimanche

Ligue Europa oblige, la Ligue de Football Professionnel a pris ses dispositions pour éviter tout imbroglio dans le calendrier du Racing en Ligue 1. Après avoir fixé les trois premières rencontres des Strasbourgeois le dimanche à 17h (contre Metz à la Meinau le 11 août, à Reims le 18, puis face à Rennes le 25, de nouveau à la Meinau), la LFP en a fait de même, par précaution, pour leur 4e match, le 3e à domicile : le 1er septembre, au même horaire et toujours devant les caméras de BeIn Sports 1, les joueurs de Thierry Laurey recevront l’AS Monaco.


2 Aoû 2019 6:24
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 9 Nov 2003 22:26
Messages: 10627
Localisation: Longjumeau
francebleu.fr a écrit:
à Strasbourg, Thierry Laurey mise sur la stabilité
Avec seulement deux départs majeurs pour deux arrivées, le Racing n'a quasiment pas changé son effectif. Une stabilité assumée, avec l'espoir d'être compétitif à la fois en coupe d'Europe et en championnat. La saison passée, Strasbourg avait fini 11e de L1 et remporté la Coupe de la Ligue.

À la Meinau, c’est le statut quo ou presque ! En attendant d'éventuels bouleversements de fin de mercato, deux joueurs majeurs seulement sont partis, Anthony Gonçalves (Caen) et Pablo Martinez (Nîmes). Deux autres sont arrivés : le défenseur central Alexander Djiku en provenance de Caen et le milieu de terrain Jean-Ricner Bellegarde, qui jouait à Lens. Le défenseur Lamine Koné, prêté la saison passée par Sunderland, a été transféré définitivement au Racing.

Une stabilité voulue par l’entraîneur strasbourgeois Thierry Laurey : "On a un effectif suffisamment conséquent et on a des jeunes derrière qui poussent, donc on a trouvé que la meilleure des solutions, c'était de ne pas bouleverser l'équipe. D'autant qu'on avait beaucoup recruté il y a deux ans et l'année dernière".

La stabilité pour progresser ?
Onzième du championnat et vainqueur surprise de la Coupe de la Ligue la saison passée, le Racing espère être compétitif, tant en coupe d'Europe qu'en championnat. Il entend poursuivre sa progression, même s'il ne souhaite pas dévoiler pour l'instant officiellement ses objectifs. "On fixera les objectifs dès qu'on sera éliminés de la Coupe d'Europe, explique Thierry Laurey. Les déplacements vont nous fatiguer. Si tu dois jouer le jeudi et rejouer le dimanche à 17 heures, c'est assez compliqué. Les équipes qui l'ont fait jusque là nous l'ont dit, je ne vois pas pourquoi ça ne serait pas compliqué pour nous. On va essayer de faire le meilleur parcours possible en Coupe d'Europe et après on fixera des objectifs plus précis. Il est évident qu'on vise le maintien, sachant qu'on a terminé la saison passée à une honorable 11e place".

Toujours autant de passion à la Meinau
Comme la saison passée, la ferveur autour du Racing ne se dément. Le club a dû limiter le nombre d’abonnés à 19.000. Strasbourg commence sa saison de Ligue 1 par un alléchant derby face à Metz ce dimanche au stade de la Meinau.


9 Aoû 2019 9:20
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Aoû 2002 21:22
Messages: 13067
Localisation: Madrid
En creux on comprend que Laurey ne donne pas cher de nos chances contre Frankfort. :roll:


9 Aoû 2019 11:59
Profil Site Internet
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 9 Nov 2003 22:26
Messages: 10627
Localisation: Longjumeau
onzemondial.com a écrit:
STRASBOURG : BILAN MERCATO ET AMBITIONS
Après avoir brillamment remporté la Coupe de la Ligue et être allé chercher une respectable onzième place en championnat, les Strasbourgeois tenteront de faire aussi bien que la saison dernière.

Pour sa deuxième saison consécutive en Ligue 1, le Racing Club de Strasbourg avait comme objectif principal de se maintenir plus confortablement que lors de la saison 2017/2018 où ils avaient dû attendre l’avant-dernière journée pour assurer leur place dans l’élite. Objectif atteint ! Malgré une saison en demi-teinte avec seulement 2 victoires sur leurs 16 derniers matchs l’objectif a été atteint grâce à une très bonne première partie de saison des strasbourgeois (6 victoires, 8 nuls, 5 défaites) qui leur a permis d’assurer aisément leur maintien au plus haut niveau du football français.

Du renfort en défense
Du côté des arrivées, la principale recrue strasbourgeoise vient renforcer la défense des Bleus et blancs. Arrivé en provenance du Stade Malherbe de Caen pour 4,5 millions d’euros, le défenseur central, Alexander Djiku (25 ans), est sous contrat avec le club jusqu’en 2023. L’autre recrue défensive du mercato n’est autre que Lamine Koné (30 ans). En provenance de Sunderland, le joueur avait rejoint le club la saison dernière sous la forme d’un prêt. Il a été transféré définitivement vers Strasbourg pour 1,5 millions d’euros. L’ancien lensois Jean-Ricner Bellegrade (21 ans) viendra quant à lui renforcer le milieu de terrain strasbourgeois. En ce qui concerne les départs, le milieu de terrain Anthony Gonçalves (33 ans), à qui il restait encore une année de contrat, a rejoint le Stade Malherbe de Caen. Libre de tout contrat, le défenseur, Pablo Martinez (30 ans), véritable cadre du 11 de Thierry Laurey, a rejoint le Nîmes Olympique. Yoann Salmier (26 ans) en prêt à Troyes depuis la saison dernière a définitivement été transféré au club fin juin. Jérémy Grimm a quant à lui prolongé son contrat d’une saison avec les Alsaciens.

Quel parcours européen ?
Les Strasbourgeois se sont directement qualifiés pour le deuxième tour des phrases préliminaires de la Ligue Europa 2019-2020 grâce à leur parcours exceptionnel réalisé en Coupe de la Ligue éliminant successivement le LOSC, l’OM, l’OL et les Girondins de Bordeaux. L’aventure européenne strasbourgeoise qui a débuté le 25 juillet dernier contre le Maccabi Haïfa, se poursuit, même s’il reste encore du chemin à parcourir… Les strasbourgeois avaient maitrisé les Verts et blancs 3-1 à la Meinau et s’étaient inclinés 2-1 à Haïfa, se qualifiant ainsi pour le troisième tour des phases préliminaires. Après une victoire 1-0 en Bulgarie, les strasbourgeois peuvent espérer se qualifier pour les barrages. Ils joueront le match retour contre Plovdiv le 15 août prochain. S’ils se qualifient pour les barrages, il y a de grandes chances pour que les strasbourgeois rencontrent l’Eintracht Frankfurt qui a écrasé Vaduz 5-0 lors de son match. C’est là que se compliquerait leur parcours et que leur avenir en coupe d’Europe deviendrait plus incertain.


11 Aoû 2019 12:44
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 16589
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Derby Racing-Metz : la marée bleue fidèle au rendez-vous
Image
Une belle journée d’été, un derby, un public chaud bouillant… Tous les ingrédients semblaient réunis dimanche pour faire du démarrage de la saison de Ligue 1 du Racing club de Strasbourg un succès. Mais la pluie s’en est mêlée et la fête a été un peu gâchée par le résultat final, laissant dos à dos les deux équipes.
Ils n’étaient d’abord que quelques-uns. Pas onze, mais une poignée, fiers d’être Strasbourgeois, reconnaissables à leurs uniformes bleus disséminés par touches partout en ville, à la mi-journée de ce dimanche (encore) ensoleillé. Des hommes, des femmes, des enfants, buvant un verre en terrasse ou mangeant une tarte flambée – surtout pas de quiche lorraine —, ne parlant déjà que de ça. Ça ? Le début de saison de Ligue 1, what else ? Un derby entre le Racing club de Strasbourg et le FC Metz. « Le match à ne rater sous aucun prétexte, bien plus important qu’une rencontre contre Paris ou Marseille ! Le genre qui fait qu’on ne peut pas être en vacances, ni malade. Celui qu’il faut gagner quoi ! », martèle François, installé dans le Kop depuis que le Racing est remonté en Ligue 1, il y a deux saisons de cela. Le Hoerdtois pronostique une victoire, à l’instar de ses deux complices Thomas et Loïc, même si tous trois savent déjà que ce sera difficile face à un promu ultra-motivé…

Un seul amour…

Aux abords de la Meinau, il n’est pas encore 15 h et la marée bleue est déjà au rendez-vous, histoire de rappeler où vit le meilleur public de France. Chaque tram déverse sa vague, qui parfois fait un crochet par La Couronne voisine avant de transhumer jusqu’au stade. Léa, 29 ans, est de ceux-là. Elle est confiante… Tout comme le groupe de supporters de Karlsruhe venu prêter main-forte. Mais voilà déjà que Manolo (qui dans la vraie vie s’appelle Laurent) sort du tram, avec sa jovialité et son tambour. Tous le connaissent et il connaît tout le monde. Sur le chemin du stade, les saluts fusent. C’est l’heure des retrouvailles, des papillons dans le ventre et de la reprise. Enfin !

L’heure de la chasse aux billets aussi, pour certains. Un groupe de personnes sourdes tente d’en trouver deux. Patrick, 48 ans, les a déjà en poche. Venu de Haguenau avec son fils Romain, 17 ans, il a l’habitude, même s’il estime qu’il est « urgent d’agrandir le stade ! ». Il n’a pas d’abonnement, mais à l’en croire réussit toujours à se procurer un ticket. Cinq minutes pour préparer la pancarte en carton, un quart d’heure pour décrocher le Graal, le voilà déjà dans la file des contrôles. « Je fais toujours comme ça. Et ça marche ! J’ai même déjà vu des matches de Champions League, dont un Marseille-Real Madrid, et des matches de Coupe du monde », assure-t-il. Il s’est fait avoir une fois. « Arrivé à la caisse, on m’a dit que le billet avait déjà été scanné. Mais bon, j’avais payé 10 euros pour une place en tribune présidentielle… Ça fait partie du jeu ! » Cette fois, pas d’embrouille.

Harmonie et Émeline, elles, ne risquent rien. La première habite Illkirch-Graffenstaden, la seconde en Allemagne. Pour la première fois, toutes deux sont titulaires cette saison d’un abonnement « Femmes de foot ». « Vous avez vu cette vague bleue ? Cette ferveur ? C’est génial ! », s’enthousiasme Harmonie, qui avoue des origines lorraines MAIS nancéiennes. Autant dire qu’elle n’a RIEN à voir avec Metz… et que plus que tout autre elle a envie de voir le Racing l’emporter, largement si possible.

À l’intérieur, une heure avant le match, le chaudron strasbourgeois est déjà chaud bouillant. « Même si en fait, c’est un vrai faux premier match, puisqu’il y a déjà eu la Ligue Europa », remarque au passage Maxime, qui ne veut pourtant pas minimiser l’enjeu. À la table de la Fédération des supporters, écharpes et sweats à capuche sont de sortie. C’est aussi le temps des adhésions et le 559e membre repart bientôt avec sa carte. La tension monte peu à peu, tandis que les gradins se remplissent et que résonnent les chants de supporters… Dans la Family Zone, le nouveau sponsor Europa-Park anime les travées. Eiji Kawashima se prête au jeu de l’interview et à la mi-temps, c’est la mascotte Stocki qui prendra la pose. Piscine à balles, baby-foot et atelier DIY « Fabrique ton drapeau » évitent aux enfants de s’ennuyer. Sur le tableau des pronostics, un hardi 29-0 pour le Racing remporte la palme de l’optimisme.

La Meinau transformée en une mer bleue


Une demi-heure à attendre encore. Le temps de laisser une grosse averse rincer les sièges et de trouver un usage inattendu aux papiers bleu métallisé prévus pour saluer le début de saison. En mode couverture de survie-cape de pluie, l’accessoire se révélera fort utile quand la température plongera soudain de plusieurs degrés. Quelques minutes avant le coup d’envoi, il est temps de transformer la Meinau en une mer bleue et de donner de la voix pour tous ceux, et ils sont désormais des milliers, qui n’ont dans la vie, en tout cas ce dimanche après-midi, « qu’un seul amour ». À l’entrée des équipes, c’est tout le stade qui explose. Frissons garantis. Quatre-vingt-dix minutes et une longue douche effet pluie digne d’un cinq-étoiles plus tard, la journée d’été qui avait si bien commencé a un peu pris l’eau. La banderole « Tuez-les ! », brièvement déployée dans le Kop en début de match avant de disparaître, n’y a rien fait. Le derby s’est terminé par un match nul 1-1. Mais après tout qu’importe… Puisqu’ici c’est Strasbourg et que la saison ne fait que commencer.


12 Aoû 2019 11:00
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 1630 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 159, 160, 161, 162, 163  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com