Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 16 Sep 2019 10:04



Répondre au sujet  [ 1630 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 155, 156, 157, 158, 159, 160, 161 ... 163  Suivante
 Le Fil Rouge 
Auteur Message
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 9 Nov 2003 22:26
Messages: 10624
Localisation: Longjumeau
Etonnant, Karamoko m'avait fait bonne impression sur les 2 matchs de CDF :idea:


30 Avr 2019 14:25
Profil
Entraineur@Staff
Entraineur@Staff

Inscription: 12 Juil 2008 16:39
Messages: 2661
Localisation: Saint Herblain - 44
C'est pour éviter la précarité du travail.
L'UNFP est un syndicat, son but est de protéger les joueurs et non d'arranger les clubs.

Citation:
Le coach entend prendre son temps pour bâtir son effectif 2019-2020. À sa demande, les pistes de recrutement ont été mises en stand-by pour lui permettre de tester certaines combinaisons avec son groupe actuel. Il ne s’en est pas privé ces derniers matches.

Je veux bien que le maintien soit assuré mais est-ce vraiment le bon moment pour faire des essais alors qu'il y a des millions en jeu selon la place à laquelle termine le Racing?


30 Avr 2019 14:26
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 3 Juin 2004 13:56
Messages: 11755
Localisation: Mont-de-Marsan - Landes
il y a :idea: aussi des millions en jeu en testant l'effectif


30 Avr 2019 21:32
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 16582
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Les échos de la Meinau : les jeunes vers un prêt
Le club strasbourgeois envisage de prêter ses jeunes pros, Ismaïl Aaneba, Moataz Zemzemi et Duplexe Tchamba, en 2019/2020 pour leur permettre de s’aguerrir et franchir un palier. Echos de la Meinau à moins de trois semaines de la fin de saison.
PRÊTS. – Ils n’ont que très peu joué en équipe première cette saison. Le milieu offensif tunisien Moataz Zemzemi (19 ans), arrivé en janvier 2018, n’a eu droit qu’à trois minutes en deux apparitions en Ligue 1 et à deux titularisations en Coupe de France, en 32es à Grenoble le 16 janvier (0-1 a.p.) et en 16es à Paris le 23 janvier (2-0).

Le défenseur axial camerounais Duplexe Tchamba (20 ans), débarqué en Alsace en mars 2017, n’est entré qu’à la 105e lors de la prolongation du 32e de finale à Grenoble.
Record d’affluence battu

L’autre défenseur, central ou latéral, Ismaïl Aaneba (20 ans le 29 mai), Racingman depuis janvier 2017, a davantage eu sa chance : trois matches en Ligue 1, deux en Coupe de France et un en Coupe de la Ligue, tous comme titulaire.

Sous contrat jusqu’en 2021, les trois jeunes pros pourraient faire l’objet d’un prêt en 2019-2020. Avec, pour le club, un objectif : leur permettre de s’aguerrir à un niveau supérieur au National 3 où ils sont souvent cantonnés avec la réserve.

➤ IDRISS SAADI ENCORE UNE SEMAINE À SAINT-RAPHAËL.
– Opéré le 23 octobre d’une fissure du tendon rotulien gauche, puis contraint de repasser sur le billard le 25 février pour une calcification post-opératoire, Idriss Saadi est en rééducation à Saint-Raphaël depuis trois semaines et n’en rentrera qu’en fin de semaine.

L’international algérien, victime d’une hépatite au cœur de l’été, n’a joué que 10 minutes à Marseille le 26 septembre. Son retour est espéré pour la reprise le 23 juin.

➤ RENNES POUR LES 40 ANS.
– Il y a toujours quelque chose à célébrer pour le Racing en cette fin de saison réussie. Après avoir battu son record d’affluence 2018-2019 vendredi face à Marseille (1-1), la Meinau devrait avoir le cœur qui bat la chamade lors de l’ultime rendez-vous à domicile face à Rennes le samedi 18 mai à 21h. À cette occasion, le club strasbourgeois fera la fête aux champions de l’unique titre de son histoire. Les Bleus avaient fini rois de France en 1979, il y a un petit peu moins de 40 ans.

➤ RECORD D’AFFLUENCE.
– Avant le coup d’envoi vendredi, le record d’affluence de la saison était sûr d’être battu. Les supporters marseillais ayant été interdits de déplacement par arrêté préfectoral, le Racing avait en effet commercialisé les places du quart de virage réservé aux visiteurs.

« Les billets sont partis en moins de 24 h », a souligné la direction du Racing qui a tout de même limité le parcage à moins de 900 occupants pour garantir une sécurité et un confort optimaux. Le nouveau record 2018-2019 s’établit donc à 25962 spectateurs.

➤ LAUREY NE RIME PAS AVEC TROPHÉES. –
Nommé aux Trophées UNFP – dont la remise aura lieu le dimanche 19 mai – dans la catégorie meilleur entraîneur de Ligue 1 avec le Lillois Christophe Galtier, le Parisien Thomas Tuchel, le Rémois David Guion et le Lyonnais Bruno Genesio, Thierry Laurey a accueilli la nouvelle avec recul et humour. Peut-être parce que la récompense lui est passée sous le nez lors de ses trois précédentes nominations en Ligue 2.

« Ça va être un déferlement sur les réseaux sociaux, hallucinant, c’est sûr ! Du jamais vu ! En fait, c’est anecdotique et je m’en fous royalement […]. Ces prix peuvent flatter l’ego de certains, mais à 55 ans, je suis passé à autre chose. »

➤ SELS L’OUBLIÉ ?
– Auteur d’une saison de très haut vol, Matz Sels ne figure pas, en revanche, dans le quinté des nommés pour le trophée de meilleur gardien. « Une surprise » pour son entraîneur, Thierry Laurey, mais un “oubli” sans importance aux yeux du portier international belge. « Les récompenses individuelles ne m’intéressent pas. Ma priorité, c’est l’équipe. »

➤ UN JEUNE HAÏTIEN AU CENTRE DE FORMATION.
– Le recruteur des jeunes Pascal Droehnlé s’est rendu sur place pour finaliser l’opération : le centre de formation a récemment fait signer un jeune milieu offensif haïtien né en 2002. Fredler Christophe a paraphé un contrat stagiaire de deux ans. « Il est venu chez nous à l’essai avec un visa touristique et nous a convaincus, précise le directeur du centre François Keller. À l’époque, il était international U17. Aujourd’hui, il est chez les A. »

➤ MARTIN SALUE MANDANDA. – Le 19 décembre à Marseille en 8es de finale de Coupe de la Ligue (1-1, 2-4 aux tirs au but), Jonas Martin avait trompé Steve Mandanda à deux reprises : sur penalty, puis sur son tir au but lors de la séance victorieuse du Racing.

Les IS à l’honneur

Mais vendredi, le portier international de l’OM a stoppé le penalty du vice-capitaine alsacien. « C’est la 3e fois cette saison qu’il était face à moi. Il a bien joué le coup et m’a eu. Félicitations à lui. Heureusement, Kenny (Lala) a pu reprendre et égaliser. »

➤ LES IS À L’HONNEUR. – Du 18 au 25 mai, le Wacken vibrera au rythme de la petite balle jaune avec les Internationaux féminins de Strasbourg. Vendredi lors de l’affiche Racing – OM, les pousseurs de gros ballons ont fait une petite place au tennis : c’est le directeur du tournoi, Denis Naegelen, qui a donné le coup d’envoi fictif de la rencontre.

➤ PRÉCIEUX ÉCHAUFFEMENT. – L’une des stars de l’OM, Mario Balotelli, prépare visiblement ses sorties sur le pré au dernier moment. L’attaquant italien n’a pas manqué de s’échauffer sur la pelouse de la Meinau avec deux volumineuses boucles à chaque oreille. Il n’était évidemment pas question pour lui de les porter durant la rencontre, règlement oblige.

➤ DIJON : AGUERD SUSPENDU.
– Expulsé à la 73e minute pour une faute en position de dernier défenseur lors de la débâcle dijonnaise hier à Nantes (3-0), le latéral gauche bourguignon Nayef Aguerd sera automatiquement suspendu samedi (20h) au stade Gaston-Gérard face au Racing lors de la 36e journée de Ligue 1.


Effectivement .


Dernière édition par Kaniber le 6 Mai 2019 20:21, édité 1 fois.



6 Mai 2019 13:07
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 9 Nov 2003 22:26
Messages: 10624
Localisation: Longjumeau
Il ne manque pas une ou deux phrases à la fin :?:


6 Mai 2019 19:44
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 16582
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
indiscrétions
Alerte sans gravité pour Saadi
➤ ALERTE SANS GRAVITÉ POUR SAADI.
– Revenu de Saint-Raphaël où il était resté un long moment en rééducation, l’attaquant du Racing Idriss Saadi avait entamé en début de semaine une préparation individualisée. Mais l’international algérien, qui ressentait une petite douleur à son genou gauche opéré à deux reprises, avait vite été contraint de lever le pied. L’ancien Stéphanois a, depuis, été rassuré. L’IRM qu’il a passée cette semaine n’a rien montré d’anormal.

➤ GRANDSIR : SANCTION PURGÉE.
– Mis à l’écart toute la semaine pour « raisons disciplinaires », selon la direction du club, l’ailier Samuel Grandsir, qui avait été prié d’aller s’entraîner avec la réserve, réintégrera le groupe pro dès la reprise de l’entraînement ce mardi (10h30). L’ancien Troyen est resté aux soins jeudi et vendredi après avoir invoqué des douleurs aux adducteurs.

➤ LA COUPE D’EUROPE SE PRÉPARE. – Vainqueur de la Coupe de la Ligue, le Racing disputera l’Europa League en 2019-2020. Il fera son entrée dans la compétition au deuxième tour préliminaire les jeudis 25 juillet (match aller) et 1er août (match retour). Le tirage au sort aura lieu le mercredi 19 juin à Nyon. En milieu de semaine, des représentants de l’UEFA se sont déplacés à la Meinau pour évoquer avec les dirigeants alsaciens la préparation d’un événement que les supporters du Racing attendent depuis maintenant quatorze ans.

➤ NOMBREUX ET PLUVIEUX.
– L’intérêt de la fin de saison strasbourgeoise a beau être tout relatif, ils ont été hier plus de 400 à effectuer le déplacement à Gaston-Gérard pour soutenir les hommes de Thierry Laurey avec l’affrètement de sept bus au départ de la Meinau. La principale contrariété pour les suiveurs alsaciens aura été de se retrouver dans la seule tribune ne disposant pas de toit. Or, quelques ondées n’ont pas manqué de s’abattre sur le stade dans la soirée.

➤ LA 500E DE BALMONT.
– L’inusable milieu défensif de Dijon, Florent Balmont (39 ans, photo ), a disputé hier face aux Bleus son 500e match en Ligue 1. Le joueur formé à Lyon, passé par Toulouse, Nice et Lille, n’est jamais descendu en Ligue 2 durant sa carrière.


12 Mai 2019 5:41
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 16582
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Des tauliers bien “tankés”
Principales recrues du Racing à l’été 2018, le défenseur serbe Stefan Mitrovic et le gardien belge Matz Sels ont joué un rôle important dans la bonne saison strasbourgeoise. Et le duo ne compte pas s’arrêter en si bon chemin.
Il est un peu temps de jeter un regard dans le rétroviseur. Il est presque l’heure des bilans qui seront bons. Mais il n’est pas question pour eux de s’attarder trop longtemps sur ce qu’il s’est passé. Dans leur esprit, le plus intéressant est nécessairement à venir et l’envie de mieux faire domine allègrement les belles images d’une saison plus que satisfaisante.

« On sait se montrer critique quand c’est nécessaire »

C’est peut-être le lot de l’expérience. C’est sans doute le fruit de parcours qui leur ont fait enchaîner des sommets, vivre quelques galères. Aussi, Stefan Mitrovic et Matz Sels ressemblent-ils à des phares dans l’effectif de Thierry Laurey. Le Racing avait cassé sa tirelire, l’été dernier, déboursé sept millions d’euros, il y a un peu moins d’un an, pour renforcer une défense qui en avait bavé pour le retour en Ligue 1. Les 67 buts encaissés en championnat n’avaient pas été loin de ramener le club strasbourgeois vers l’échelon inférieur.

Avec les internationaux belge dans la cage et serbe en capitaine et “GO” de la défense, les Bleus en ont encaissé plus de vingt de moins à deux matches de la fin du championnat. Il ne s’agit pas encore de sabrer le champagne pour les deux joueurs d’expérience.

« Je suis content de la saison, admet Stefan Mitrovic, débauché de La Gantoise. Mais nous avons manqué d’ambition à la fin. Se retrouver sur une série d’une victoire en quatorze matches, en prenant beaucoup de buts, cela ne me rend pas content. »

Matz Sels, transfuge de Newcastle, décèle une source de progression pour les semaines et les mois à venir, la preuve sans doute qu’il apprécie l’environnement alsacien. « On se retrouve dans un club familial, pas encore au top niveau, mais qui se développe et je suis là pour faire grandir le club, explique le n°4 dans la hiérarchie des gardiens d’outre-Quiévrain. Il faut faire attention à tous les détails et on sait qu’il y a plein de choses qui doivent évoluer, le stade, les terrains d’entraînement. Si on améliore toutes les petites choses, il y aura une progression. »

Il y a un idéal de perfectionnement dans l’esprit de deux joueurs qui font souffler un vent de rigueur. Matz et “Mitro” étaient attendus comme des guides dans le cap à franchir pour s’installer en Ligue 1.

Les deux compères ont fait corps et leur solidarité s’est révélée contagieuse. « On sait les gros efforts que le club avait faits pour nous recruter », souligne de concert le tandem qui s’applique à bonifier son français.

« J’essaye de donner quelque chose, à chaque occasion, d’être à 100%, poursuit le gardien de 27 ans. Maintenant, il y a l’Europa League qui nous attend. Et il sera important de se qualifier pour la phase de groupes. Cela permettra d’avoir plus d’expérience, cela doit amener à grandir. »

L’attention de son comparse ne se porte pas tout de suite sur ce qui attend le Racing samedi. « Les derniers matches n’ont pas été bons, mais la saison a tout de même été fantastique, considère le défenseur de bientôt 29 ans. Il y a eu la coupe de la Ligue et il y a cette place dans le Top 10. Heu non, en fait, on est onzième, mais il faut qu’on retourne dans le Top 10. »

L’un et l’autre affichent ces temps-ci un visage épanoui. Un temps d’adaptation a été nécessaire pour pleinement correspondre aux attentes. Stefan Mitrovic a couru après sa forme et après une longue période à soigner une cheville, Matz Sels ne s’est pas senti décisif avant la 9e journée de Ligue 1 et un point glané à Angers. « Tu ne peux faire que le boulot qu’on te donne », sourit ce dernier.

« Matz, c’est différent de moi parce qu’il nous a vraiment fait gagner beaucoup de points, souligne le capitaine. J’ai essayé d’apporter avec mon expérience, en abordant par exemple avec relâchement les moments difficiles. Mais je peux améliorer mon niveau. Je suis confiant là-dessus pour la saison prochaine. L’équipe va sans doute un peu changer et je suis ambitieux par rapport à ce qui nous attend. »

Les deux compères, qui ont évolué ensemble sous le maillot de La Gantoise (2015-2016) avec une campagne de Ligue des champions à la clé, une victoire à Lyon ou face au FC Valence au passage, ne risquent pas de se transformer en donneurs de leçon pour autant. Leur complicité, sincère, est à la mesure de leur lucidité. « Je n’ai pas beaucoup d’amis dans le foot mais je peux dire que Matz sera mon ami pour la vie, indique le natif de Belgrade. Je suis très content qu’il soit là. Il est positif quand ça ne va pas. »

« Et on sait se montrer critique quand c’est nécessaire, cela amène à s’améliorer, prolonge l’enfant de Lint, dans la province d’Anvers. Être ami, c’est aussi se dire les vérités. De temps en temps, on crie pour faire avancer les choses et toujours on discute beaucoup. »
Des principes qui permettront au Racing de continuer à avancer

Ce n’est pas pour autant dans un rapport exclusif qu’ils envisagent la suite. « C’est vrai que les valeurs dans le foot changent, avec beaucoup d’argent, avec beaucoup de jeunes qui veulent tout, tout de suite, constate Stefan Mitrovic. Je garde en tête les moments difficiles que j’ai connus dans ma carrière, mais je sais aussi que j’apprends tous les jours. »

« On doit filtrer les remarques qu’on nous fait, mais dans l’autre sens, je ne suis pas Buffon, rappelle Matz Sels. Chaque jour, tu dois te remettre en question. Je donne peut-être des conseils, parfois, mais cela me va bien aussi d’en recevoir. »

Cela ressemble à quelques principes qui ont permis et permettront au Racing de continuer à avancer.


15 Mai 2019 21:44
Profil
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Fév 2003 21:07
Messages: 17217
Localisation: Strasbourg
Mine de rien :
- Fofana qui va faire la Coupe du Monde avec les U20.
- Caci et Sissoko qui vont faire l'Euro avec les Espoirs
- Mothiba qui sera à la CAN
Même s'ils ne jouent pas des masses, cela fait déjà 4 joueurs principaux de la rotation qui seront cramés lors de la reprise.

_________________
"Il n'est pas concevable que Strasbourg, capitale européenne, n'accueille pas l'Euro-2016" (Roland Ries, Jacques Bigot, juillet 2009)


22 Mai 2019 16:48
Profil
Espoir@Pro
Espoir@Pro

Inscription: 25 Nov 2018 0:34
Messages: 241
Je pense que c'est un mal pour un bien. Des joueurs en devenir qui ne peuvent que gagner à se
confronter aux joutes internationales. Ils sont jeunes et ont des moyens de récupération.
Le fait qu'ils soient retenus est rassurant.


22 Mai 2019 17:13
Profil
Professionnel@Pro
Professionnel@Pro

Inscription: 7 Jan 2018 18:46
Messages: 417
Je suis d accord avec toi, ils sont jeunes et la préparation au tournoi surtout pour Caci et sissokho sera très importante pour leur progression.
A noter que Kamara est le gardien supplémentaire dans la liste de Sylvain Rippol.
C est très bien pour le club qui montrent que ses jeunes ont un potentiel d'avenir.


22 Mai 2019 22:00
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 1630 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 155, 156, 157, 158, 159, 160, 161 ... 163  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com