Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 20 Juil 2019 22:54



Répondre au sujet  [ 1614 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 134, 135, 136, 137, 138, 139, 140 ... 162  Suivante
 Le Fil Rouge 
Auteur Message
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire

Inscription: 10 Juin 2003 16:41
Messages: 3642
Localisation: WIEN
Avant de parler du mercato je voulais faire un bilan rapide de cette année, des points positifs et négatifs

Positif
1. Le recrutement
pour moi le recrutement a été positif, avec 5 millions réussir à faire venir Kamara, Da Costa, Lala, Terrier, Martinez, Corgnet, Martin, Saadi, Foulquier et Aholou quelques mois avant. C'est plutôt bien.
Pas beaucoup de joueurs avec vraiment de l'expérience L1 mais quelques joueurs à fort potentiel.

2. La campagne d'abonnement
Avec 24.000 de moyenne ça quand même été une année extra. En plus le public a été exemplaire.

3. Dans l'adversité tout le monde a réussi à garder son calme, pas d'affaires rien quoi.

4. et biensur le maintien qui permet de continuer a developper le club.

5. les nouveaux sponsors qui permettent de developper progressivement le budget du racing...Adidas...etc

Négatif
1. le système de jeu
en 4231 avec Saadi devant ....TL a mis 8 journées avant d'abandonner ce système ......
Meme si le racing a joué le reste de la saison en 442 losange et même si TL a réussi sur certains matchs à surprendre ces adversaires. Il ne faudra pas l'an prochain mettre 1/4 du championnat avant de trouver le système qui convienne aux joueurs

2. Les matchs amicaux
C'est pourquoi MK devra cette année choisir des équipes beaucoup fortes pour les matchs de préparation. Au moins 3 équipes de L1 ou de Bundesliga, pour vraiment tester ce qui va et ce qui ne va pas.....Ca ne sert a rien de gagner 4-1 contre une équipe de l'unfp et d'être à la rue le 6 premières journées du championnat


3. Les blessures
Alors qu'en L2 le racing n'avait presque pas de blessé le racing avait cette année une infirmerie souvent trop rempli.
Cornet, Lala, Aholou, Foulquier, Terrier, Da costa...etc

4. Doubler les postes clés
facile à dire quand les caisses sont vides, mais cette année il y a vraiment eu une dépendance sur certains postes, Terrier, Da Costa même Liénard
Terrier et Da Costa étaient nos seuls joueurs de percussion capable de dribbler un défenseur
Lienard le seul capable de tirer un corner ou un coup franc
grimm le seul qui tire des 20-25 mètres
Les blessures de Da Costa Terrier et Corgnet ont faillit plomber la saison du racing

5. Une passoire
Apres 2 années à la tête du racing TL n'arrive pas à trouver la solution. Le racing termine avec 66 buts d'encaissés, la 2eme plus mauvaise défense...dans ces conditions le maintien est vraiment un miracle...il est vraiment difficile de prendre des points si l'équipe prend 2 buts par match.....il y a sur ce point une grosse réflection à avoir.


14 Mai 2018 16:55
Profil
Entraineur jeunes@Staff
Entraineur jeunes@Staff

Inscription: 13 Aoû 2013 16:21
Messages: 1469
Je suis d'accord sur certains points notamment le dernier. On ne peut pas " exister " sans une défense solide digne de ce nom. Un " ancien " entraîneur qu'il devient urgent de dénigrer ( salut Gilbert ) le soulignait déjà. Dans ce domaine, notamment avec Kamara et Koné on a fait dans l'amateurisme pur et simple.
Le recrutement n'a pas été bon, loin de là. On est allé chercher des joueurs pour la plupart non titulaires dans leurs clubs respectifs qui ont connu une saison quasi blanche. Corgnet, Martin, Koné en sont les exemples patents alors qu'ils devaient être des " leader".
Terrier a fait illusion pendant un temps. Saadi ne sera jamais le buteur espéré. Foulquier et Martinez ont tout juste le niveau de la L1. Dans le lot je ne retiens que Da Costa et Lala.
Aholou est surestimé, j'espère me tromper.
On a eu beaucoup de chance, c'est vrai mais sans les " nationaux " on ne serait pas à se poser toutes ces questions avant l'heure.
Si maintien il y a c'est grâce à eux, aux Bahoken, Oukidja, Liénard, Seka, Grimm, Gonçalves, Blayac. Les autres n'ont fait que le minimum syndical.


14 Mai 2018 21:18
Profil
Entraineur@Staff
Entraineur@Staff

Inscription: 12 Juil 2008 16:39
Messages: 2472
Localisation: Saint Herblain - 44
Les meilleurs joueurs cette année ont été Lala, Da costa et Aholou. C'est quand les 2 premiers ont été blessés et que le dernier était diminué que le Racing a plongé.


14 Mai 2018 21:25
Profil
Entraineur jeunes@Staff
Entraineur jeunes@Staff

Inscription: 13 Aoû 2013 16:21
Messages: 1469
Pour moi la performance d'un joueur se mesure sur une saison, blessure ou pas, méforme ou pas. Au fait Aholou a été diminué par quoi ?
Tu vois je ne suis pas d'accord avec toi. Les meilleurs joueurs pour moi ont été Bahoken, Liénard et Seka, comme quoi on n'a pas les mêmes valeurs.


14 Mai 2018 21:36
Profil
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire

Inscription: 10 Juin 2003 16:41
Messages: 3642
Localisation: WIEN
le racing avait 5 millions comme budget...avec cet argent pas facile de remplacer 8 joueurs et de trouver des leaders

les leaders avec de L'expérience en L1 jouent à Rennes, Bordeaux, St Etienne, Nice et pas chez un promu.


14 Mai 2018 22:07
Profil
Entraineur@Staff
Entraineur@Staff

Inscription: 12 Juil 2008 16:39
Messages: 2472
Localisation: Saint Herblain - 44
pekser a écrit:
Au fait Aholou a été diminué par quoi ?
D'avoir été le joueur le plus utilisé cette année par Laurey sans avoir pu souffler hormis lors de sa blessure pour laquelle il a dû reprendre sans trop de convalescence.


14 Mai 2018 22:32
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 16071
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Des chantiers pour demain
S’il peut apprécier avec sérénité la préparation d’un dernier match de compétition sans grand enjeu, le Racing va rapidement basculer sur une intersaison aux nombreuses incertitudes. En premier lieu sportives.
Si la fête n’est pas tout à fait finie au regard de la quantité de bonheur éprouvé après la victoire face à Lyon, il s’agit de vite préparer la prochaine. Contrairement à 2013, 2015 et 2017, le Racing est fixé sur son sort avant l’ultime rendez-vous de la saison. Comme en 2014 (*) et 2016, il sait de quoi demain sera fait à un match de la fin.

De retour à l’entraînement aujourd’hui, les Bleus ont un voyage à Nantes à préparer. Ils peuvent terminer 15e , 16e ou 17e selon les résultats de la journée mais cela ne changera pas, de fond en comble, la face de la saison, assurément.

Onze joueurs en fin de contrat

Il reste que la saison 2018-2019, même si elle ne commence que le week-end du 10 août, s’envisage un peu aujourd’hui. Le Racing, ses joueurs, ses dirigeants ne devraient pas dormir bien longtemps sur leurs deux oreilles. Dès le maintien acquis, l’entraîneur, Thierry Laurey, n’a-t-il pas brièvement évoqué la dureté de la deuxième saison au sein de l’élite ?

Il n’empêche que le renouvellement de son bail en Ligue 1 donne au Racing quelques coudées franches. Malgré une saison globalement séduisante, l’idée d’une révolution dans l’effectif a pu faire son chemin, notamment en raison de la longue période compliquée vécue de février à mai.

De toute façon, il y aura une obligation d’attirer des petits nouveaux. Onze éléments sont en fin de contrat. Dans le lot, on trouve de nombreux profils. Il y a des titulaires en puissance (Kader Mangane, Bakary Koné, Stéphane Bahoken, Alexandre Oukidja, Anthony Gonçalves, Dimitri Foulquier, Martin Terrier), des recours bien utiles (Jérémy Blayac), des joueurs de l’ombre (Landry Bonnefoi, le troisième gardien, Vincent Nogueira) et même un garçon qui n’a jamais joué avec les pros (Steve Solvet).

À la fin de la saison, le club strasbourgeois comptera 18 éléments sous contrat. Et il n’est pas à exclure que la porte s’ouvre pour l’un ou l’autre selon les investissements prêts à être consentis par d’autres écuries. En la matière, Kenny Lala ou encore Jean-Eudes Aholou jouissent d’une certaine cote sur le marché et leur éventuel transfert pourrait donner quelques moyens au Racing pour animer le marché des transferts.

Il ne faut toutefois pas s’attendre à des arrivées rapides en cascade. Le Racing a basculé dans un quotidien moins tendu depuis samedi seulement. Sportivement, la cellule recrutement a pu débroussailler le terrain. L’arrivée d’un gardien paraît comme une priorité avec le départ possible de deux des trois portiers de la saison. Mais les rendez-vous ne devraient se succéder qu’à partir de la semaine prochaine.
Changement d’équipementier

Accessoirement, le marché estival n’ouvre que le 9 juin. Pour le Racing au profil si particulier, d’autres dossiers s’avèrent tout autant essentiels. Ainsi, le changement d’équipementier a été officialisé hier, Hummel cédant la place à Adidas.

Sur un autre front, particulièrement structurant, la question du stade devrait animer les prochaines semaines. Devant des élus de l’Eurométropole, le match de Lyon a permis de défendre la nécessité d’une rénovation. Dans une incroyable ambiance, la Meinau a fait le plein pour la septième fois en moins d’un an. L’évidence, c’est que le club risque de devoir gérer la pénurie. La victoire de samedi a été une publicité vivante pour donner envie de suivre la suite de l’aventure. La campagne d’abonnement 2017 avait été un succès sans précédent et il n’y avait guère que 8 000 places à acheter à chaque rencontre. Lors de l’été à venir, il ne sera sans doute pas indispensable de trop souffler sur les braises. Le Racing n’a pas trop à se plaindre. Dans le fond, il est tout bonnement victime de son succès... populaire à force de ne pas avoir incité à lui tourner le dos.

(*) En 2014, une défaite à Colomiers (2-1) avait sportivement renvoyé le Racing en CFA avant d’être repêché en raison de l’éviction du club de Luzenac.


15 Mai 2018 5:17
Profil
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Fév 2003 21:07
Messages: 17061
Localisation: Strasbourg
Je viens de penser à un truc et j'ai un peu de mal à me souvenir de ça tellement c'est loin .... vous vous souvenez de la dernière saison où le Racing n'a ni été à la lutte finale pour le maintien, ni dans le sprint final pour la montée ? En gros, la dernière fois où on a fini en milieu de tableau sans grosse frayeur mais sans pouvoir voir plus haut non plus.

_________________
"Il n'est pas concevable que Strasbourg, capitale européenne, n'accueille pas l'Euro-2016" (Roland Ries, Jacques Bigot, juillet 2009)


15 Mai 2018 14:04
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 3 Juin 2004 13:56
Messages: 11666
Localisation: Mont-de-Marsan - Landes
2017-18 :lol: :lol:


15 Mai 2018 14:06
Profil
Entraineur@Staff
Entraineur@Staff

Inscription: 12 Juil 2008 16:39
Messages: 2472
Localisation: Saint Herblain - 44
En 2014-2015 en National.

Le Racing fini dans le ventre mou à la 9ème place.


15 Mai 2018 14:56
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 1614 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 134, 135, 136, 137, 138, 139, 140 ... 162  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com