Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 23 Jan 2018 8:47



Répondre au sujet  [ 1323 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 129, 130, 131, 132, 133
 Le Fil Rouge 
Auteur Message
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 26 Jan 2008 18:21
Messages: 10466
Localisation: HAGUENAU
figure toi que je me pose moi aussi des questions sur certains qui squattent depuis trop longtemps l'infirmerie ;)
Mais je me méfie aussi de la com de TL sur le cas des : pas prêts physiquement, qui sortent de convalescence, de manque de rythme etc etc, c'est fumeux :roll:


4 Jan 2018 18:13
Profil
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Fév 2003 20:07
Messages: 15816
Localisation: Strasbourg
Qu'est-ce que c'est calme niveau actu ! :shock:
Il y a eu un petit peu de remous avec défenseur annoncé mais à part ça, rien à se mettre sous la dent alors qu'il y a match après demain !

_________________
"Il n'est pas concevable que Strasbourg, capitale européenne, n'accueille pas l'Euro-2016" (Roland Ries, Jacques Bigot, juillet 2009)


5 Jan 2018 10:52
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 13170
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Les échos du Racing
Au chevet de la pelouse

Image
La pluie incessante qui inonde l’Alsace ne manque pas d’interpeller dans le monde du ballon rond. Jeudi, Lille est annoncé à la Meinau pour un 16e de finale de Coupe de France. Le terrain sera-t-il jouable ?
T ERRAIN. – La pelouse gorgée d’eau a été au cœur des attentions samedi, avant et pendant la rencontre Racing – Dijon. L’arbitre, M. Buquet, a décidé de maintenir le match, environ deux heures avant le coup d’envoi.

Les responsables du terrain ont œuvré avec efficacité pour éponger, jusqu’au coup d’envoi. Le résultat n’a évidemment pas été parfait puisqu’il a plu presque sans discontinuer. Mais la pelouse, qui s’est progressivement détériorée, n’a pas conduit à une mise en danger des joueurs et c’est bien là l’essentiel.
« Une période où rien ne pousse »

ET JEUDI ? – Se pose désormais la question de la tenue du match face à Lille, pour le compte du 16e de finale de Coupe de France, programmé après-demain (21h). La pluie a été de mise toute la journée d’hier encore. Les éclaircies annoncées à partir de demain pourraient s’avérer salvatrices pour la rencontre.

« L’arbitre de la rencontre, M. Turpin, viendra inspecter la pelouse de la Meinau en début d’après-midi mercredi, explique André Hahn, le monsieur Coupe en Alsace. Il pourra prendre une décision à ce moment-là, mais également mettre son verdict en attente. Il faut espérer que la rencontre puisse se tenir. » D’autant que les dates de replis ne sont pas légion, les 8es de finale dont le tirage au sort est prévu à la Meinau, jeudi soir, étant programmés les 6 et 7 février prochains.

À L’ŒUVRE. – D’ici là, les équipes de Denis Hildenbrand seront sur le pont. Le patron de Racing Espace Vert ne peut décréter un miracle quant à la qualité du terrain. « On est à une période où rien ne pousse et tout ce qu’on peut faire, c’est reboucher par endroits, souligne celui qui a enchanté la Coupe ces dernières semaines avec son club de Still qu’il préside. Lundi après-midi, il y a 23 millimètres d’eau qui sont tombés, ce qui est énorme. »

Accessoirement, la pelouse fait son âge avec un drainage soumis à rude épreuve depuis des lustres. L’idéal serait de passer à une pelouse hybride, mais cela suppose un investissement pour le club de plus d’un million d’euros. Une dépense que le club strasbourgeois n’envisage cependant pas pour l’instant.

ABSENCES. – Les joueurs strasbourgeois ont repris le chemin de l’entraînement hier matin… sous une pluie battante. La plupart d’entre eux ont rejoint le proche terrain synthétique de la Musau. Par rapport au groupe habituel, Jonas Martin a été excusé.

« Jonas est au repos, a indiqué l’entraîneur du Racing, Thierry Laurey. S’il y a match jeudi, il ne fera pas partie du groupe. On le prépare pour le match de championnat, dimanche. »

En revanche, Benjamin Corgnet est bel et bien sur le chemin du retour. Opéré d’une tendinite au genou, mi-novembre, le milieu de terrain s’entraîne normalement. « Il n’y a plus de problème, même si une reprise, sur les terrains synthétiques, c’est moins évident », souligne-t-il.
Terrier à Lyon, c’est encore flou

Sorti à l’heure de jeu, face à Dijon, Jérémy Blayac s’est montré rassurant. « J’ai une petite douleur à la cheville, mais c’est seulement lié au cou », a expliqué l’attaquant.

LE DOSSIER TERRIER.
– Par ailleurs, Martin Terrier n’était pas là non plus. L’international espoir était à Lyon pour procéder à sa visite médicale en vue de son transfert, de Lille à l’OL. Le dossier s’avère toutefois incertain.

D’après la convention du football professionnel et plus particulièrement son article 266, « seuls les joueurs déjà licenciés au club depuis la précédente période d’enregistrement […] pourront faire l’objet de mutations temporaires », ce qui n’est pas le cas pour l’attaquant avec Lyon. Le Losc, qui a grand besoin de liquidités, ne pourrait donc pas procéder à la vente de ce joueur.

Une commission juridique de la Ligue doit se réunir dans la semaine pour donner un éclairage sur le processus même si le joueur, qui en a la volonté, devrait finir sa saison en Alsace.

LOSC. – Lille est deux fois au programme du Racing cette semaine. Et il faut bien admettre que les nouveaux dirigeants nordistes ne se font pas que des amis dans le microcosme français. Dans l’interdiction de recruter après un verdict de la DNCG, le gendarme financier du foot français qui leur réclame 25 millions d’euros pour équilibrer leurs comptes, ils ont cherché des solutions tous azimuts. Ils ont notamment tenté de rapatrier des joueurs prêtés.

Le Racing, comme Martin Terrier, ont vite refermé la porte à un retour de l’attaquant dans le Nord. En revanche, à Dijon, le Portugais Xeka, a pu être perturbé par la cour assidue nordiste, avec revalorisation salariale à la clef.

Son entraîneur a préféré, parfois, le laisser sur le côté car le milieu de terrain n’avait pas la tête à jouer. Xeka a pourtant affiché de réelles qualités lors de la défaite concédée par les Bourguignons à la Meinau.

SACKO AGACE. – Le jeune milieu offensif, désireux d’obtenir plus de temps de jeu, a effectivement demandé à quitter le Racing. Ceci ne manque pas d’agacer au club, alors que le joueur accumule un total de 17 matches en Ligue 1, dont huit titularisations (zéro but et zéro passe décisive). Des responsables strasbourgeois décèlent là l’influence de son agent, partisan d’une certaine ingratitude à leurs yeux.


23 Jan 2018 5:44
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 1323 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 129, 130, 131, 132, 133

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Notelpats et 3 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com