Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 16 Aoû 2018 8:02



Répondre au sujet  [ 1461 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 126, 127, 128, 129, 130, 131, 132 ... 147  Suivante
 Le Fil Rouge 
Auteur Message
Secrétaire général@Directoire
Secrétaire général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 9 Nov 2003 22:26
Messages: 9902
Localisation: Longjumeau
C'était 4-0 et non 4-1 le score de PSG - Barça :roll:


5 Déc 2017 8:14
Profil
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Aoû 2007 18:14
Messages: 3406
Localisation: Paris
2996 buts encaissés. À un but par match, on reste sous les 3000 à la trêve.
J'y crois.


5 Déc 2017 11:08
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 14266
Localisation: Dorlisheim
Moi aussi je croyais que le score était de 4-1.


5 Déc 2017 14:23
Profil
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Aoû 2007 18:14
Messages: 3406
Localisation: Paris
Ce n'est pas anodin, parce qu'au retour à 5-1 le PSG était encore qualifié.


5 Déc 2017 18:22
Profil
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Aoû 2007 18:14
Messages: 3406
Localisation: Paris
Je remets le lien : http://www.lfp.fr/ligue1/bilanClubs
2996 buts encaissés, plus que 2 matchs. On avait parié quoi, Alkand ?
695 victoires, il va falloir un peu patienter pour la 700e.
788 défaites, ne pas atteindre les 800 avant la fin de la saison va peut-être devenir un objectif raisonnable.

À noter aussi que si on se maintient et que Lens ne monte pas (et Lens n'est pas parti pour monter), on les rattrapera en nombre de saisons (mais pas en matchs).


11 Déc 2017 16:06
Profil
Entraineur adjoint@Staff
Entraineur adjoint@Staff

Inscription: 12 Juil 2008 16:39
Messages: 1888
Localisation: Saint Herblain - 44
Phapha a écrit:
2996 buts encaissés, plus que 2 matchs. On avait parié quoi, Alkand ?

Contre Metz et Toulouse c'est vrai que ça peut passer maintenant.
Mais en effet je m'attendais à en prendre plus contre Paris et Bordeaux.


11 Déc 2017 18:25
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 14266
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Indiscrétions
Trois semaines d’arrêt pour Martin Terrier


Martin Terrier s’est vite éclipsé mercredi soir du stade Saint-Symphorien. L’attaquant international espoirs du Racing a rallié directement son Nord natal pour les vacances.

Victime d’une douleur à l’ischio-jambier gauche à Metz, le joueur prêté par le LOSC, qui revenait tout juste d’une blessure à l’ischio droit contractée le 8 décembre à Bordeaux, a passé hier après-midi un examen de contrôle à Lille pour définir avec précision la durée de son indisponibilité.

Cet examen a mis en évidence une petite lésion qui devrait valoir au moins trois semaines d’indisponibilité.
Da Costa rassurant

Contraint lui aussi de céder sa place à la 78e minutes pour une semelle reçue sur le tendon d’Achille droit, Nuno Da Costa suscitait également l’inquiétude de Thierry Laurey à chaud, mercredi soir. « Ça peut être sérieux », avait déclaré l’entraîneur.

Hier, l’attaquant cap-verdien a donné des nouvelles rassurantes. « Je suis sorti après m’être fait marcher sur le tendon. C’était douloureux sur le moment. Mais là, ça va déjà beaucoup mieux. Je ne suis pas inquiet. Ça va aller. »
Reprise le 28 à 15h

Le coach du Racing avait annoncé qu’il donnerait un jour de repos supplémentaire à ses troupes si elles remportaient les deux derniers matches de l’année contre Toulouse et à Metz.

Les Bleus n’ont rempli que la moitié du “contrat” en venant à bout des Toulousains (2-1), avant de s’incliner dans le derby (3-0).

Le technicien a donc maintenu la reprise au jeudi 28 décembre à 15h.


22 Déc 2017 6:55
Profil
Trésorier@Directoire
Trésorier@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Jan 2005 16:00
Messages: 6479
Localisation: Mulhouse
Alkand a écrit:
Phapha a écrit:
2996 buts encaissés, plus que 2 matchs. On avait parié quoi, Alkand ?

Contre Metz et Toulouse c'est vrai que ça peut passer maintenant.
Mais en effet je m'attendais à en prendre plus contre Paris et Bordeaux.


Bon bah c'est mort, 3000 tout rond avec la contribution de la branlée prise à Metz :lol:


22 Déc 2017 17:33
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 14266
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Le bilan des joueurs du Racing à la trêve
Défense recomposée

A priori, ce n’est pas le secteur fort du Racing. Mais les défenseurs strasbourgeois, parfois livrés à eux-mêmes dans leurs tâches, ont su redresser la barre pour installer le Racing dans un certain confort au classement.
B INGOUROU KAMARA (16 matches, 1422 minutes de temps de jeu, 2 cartons jaunes, 5,31 *). – L’international espoir est l’auteur d’une demi-saison mitigée. Incontestable n°1 dans la hiérarchie instaurée par le coach strasbourgeois, le transfuge de Tours a pu coûter quelques points, face à Nantes ou à Marseille à domicile, voire à Troyes où il n’est pas impérial sur l’ouverture du score. Son âge – 21 ans – nourrit néanmoins l’indulgence et laisse à penser que le grand (1,95 m) garçon a une marge de progression.

ALEXANDRE OUKIDJA (2 matches, 108 minutes de jeu, 6).
– L’ancien titulaire n’a guère eu le loisir de se dégourdir les jambes, lancé au feu face au PSG pour vingt minutes où il a brillé, plutôt intéressant à Bordeaux également. Sa fin d’année a été ternie par une production ratée en coupe de la Ligue face au PSG qu’il a affronté en bonne partie blessé.
Le capitaine porte beau ses 34 ans

LANDRY BONNEFOI (2 matches, 180 minutes, 6,5). – Le n°3
a peut-être bien remonté d’un rang dans la hiérarchie. Il a achevé l’année dans la peau de titulaire, même à Metz alors qu’Oukidja a été juge apte. Il a sans doute été le meilleur Strasbourgeois sur les bords de la Moselle. Alors que le Racing ne communique guère sur les pépins de Bingourou Kamara touché au genou, Bonnefoi sera-t-il encore de la partie à la reprise ?

KENNY LALA (18 matches, 1608 minutes de jeu, 1 but, passe décisive, 3 cartons jaunes, 1 rouge, 5,88).
– Il est l’une des incontestables bonnes pioches du recrutement, rarement décevant (à Lyon ? face à Amiens), en progression régulière. L’ancien de Lens a commencé à gauche, a poursuivi à droite, souvent à l’aise, toujours utile grâce à sa pointe de vitesse qui lui permet de rattraper de nombreux coups. Le latéral a également le mérite de se montrer décisif, ponctuant son cycle aller de trois passes décisives et d’un but. S’il a pu subir un léger coup de mou en novembre, il a remis résolument la marche avant dans la dernière ligne droite.

DIMITRI FOULQUIER (1 match, 16 minutes de jeu).
– Il apparaît difficile de juger un joueur sans cesse blessé. Prêté par Watford, plutôt intéressant en coupe de la Ligue face à Saint-Étienne, il est attendu pour le mois de janvier.

KADER MANGANE (13 matches, 1170 minutes de jeu, 1 but, 1 passe décisive, 3 cartons jaunes, 5,31).
– Le capitaine porte plutôt beau ses 34 ans. Son expérience lui a permis d’appréhender avec sérénité un retour parmi l’élite. Le Sénégalais semble inspirer nombre de ses coéquipiers. Évidemment, il n’a plus ses jambes de junior. Il a mis plus d’un mois pour soigner une cuisse douloureuse et en a vraiment bavé à Monaco ou face à Nantes. Sa hargne pour délivrer une passe décisive synonyme d’égalisation à Dijon, dans les arrêts de jeu, ou son splendide but face à Toulouse, compensent largement ses absences.

BAKARY KONÉ (14 matches, 1211 minutes de jeu, 1 but, 2 cartons jaunes, 5,23).
– Le Burkinabé s’est installé, sitôt arrivé, et a incarné, dans l’ensemble, un défenseur rassurant. Ses premiers matches ont été vraiment quelconques, à Monaco, face à Nantes ou à Dijon. Mais le joueur aux dreadlocks est monté en intensité par la suite, lorsqu’il a porté le brassard. Prêté par Malaga, il a notamment convaincu au mois d’octobre quand le Racing a été contraint de se passer de Mangane.

YOANN SALMIER (12 matches, 1019 minutes de jeu, 2 cartons jaunes, 5,08).
– Jamais vraiment attendu mais finalement toujours présent, Salmier a encore incarné un recours bien utile quand les blessures se sont accumulées, ce qui a été une habitude sur les 19 premiers matches de la saison. Il a eu le mérite de privilégier une certaine sobriété, il a été plutôt satisfaisant pour commencer, sauf peut-être à Montpellier. Pour prendre le relais de Mangane blessé, à l’automne, il s’est efforcé, là encore, de ne pas trop en faire. On pourra lui reprocher une vilaine copie à Troyes ou face au PSG en coupe de la Ligue, mais, comme à Bordeaux, sorti du banc, l’ancien joueur de district a encore monté son niveau d’un cran, ce qui n’était pas nécessairement prévu.

ERNEST SEKA (14 matches, 1135 minutes de jeu, 1 passe décisive, 2 cartons jaunes, 1 rouge, 5,75).
– Ce Seka est décidément un cas. L’ancien capitaine n’a pas été loin de prendre la porte, à la toute fin du mercato estival quand il avait dû se contenter de deux minuscules minutes de temps de jeu à Montpellier. Et puis l’ancien d’Amiens, qui avait défrayé la chronique en refusant de jouer sur le côté en Ligue 2, a profité de la blessure de Martinez pour devenir indéboulonnable.

Celui qui se considère comme un défenseur axial s’est donc plié au couloir, d’abord droit puis à gauche où il ne se voyait initialement aucun avenir en même temps qu’un présent très délicat. Laurey a fait ce choix lors de la trêve internationale de septembre et n’a (vraiment) pas à le regretter. Ernest Seka a mis au pas la plupart de ses vis-à-vis et l’entente qu’il nourrit avec Lienard ressemble à un argument fort dans la quête du maintien. Passeur décisif involontaire face à Rennes, intransigeant dans les duels, flambeur en efforts, il semble en pleine reconversion fructueuse.
Martinez à l’heure du rebond

PABLO MARTINEZ (7 matches, 585 minutes de jeu, 1 passe, 4,14).
– Le Méridional a vécu une première moitié de saison blanche et sèche. Pas franchement à l’aise dans sa position de latéral, l’ancien du Gazélec a été quelconque avant de se blesser longuement. Écarté des terrains pendant trois mois, il est réapparu à Metz, mercredi, où il n’a pas été le plus en difficulté. 2018 doit lui permettre de rebondir. Dans l’axe ? Sur le côté ?

(*) La note qui apparaît en fin de parenthèse est la moyenne pour les apparitions en Ligue 1 établie par les journalistes en charge du Racing, dans ces colonnes, dans la rubrique « Le jeu et les joueurs ». Il faut que le joueur dispute au moins 45 minutes de la rencontre. Les 0, attribué en cas d’expulsion, n’ont pas été pris en compte.


23 Déc 2017 7:08
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 14266
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Les chiffres du Racing à la mi-saison
Les bons comptes

Après neuf ans d’absence en Ligue 1, le Racing a bouclé le cycle aller à une 11e place très honorable, surtout après une entame délicate. Voici, condensé en quelques chiffres, ce qu’il faut retenir de sa bonne première demi-saison.
1. Un seul joueur a disputé les 19 journées de L1 : Jean-Eudes Aholou, toujours titulaire, mais qui a cédé sa place à trois reprises. Il possède aussi le temps de jeu le plus élevé : 1658 minutes sur 1710 possibles.

3. Les matches que le Racing a terminés sans avoir concédé de but, sur 19. Seul Dijon fait pire (2). La palme en la matière revient à Caen, Marseille, Monaco et Montpellier (9).

4. Les points récoltés lors des sept premières journées : une victoire, un nul et cinq défaites. Les Bleus pointaient alors à la 19e place, juste devant Metz.

4 (bis). Les réalisations du meilleur buteur du double promu, Nuno Da Costa. Ce qui le situe en 28e position d’un classement spécifique que survole le Parisien Edinson Cavani (19 buts).

4 (ter). Les penalties transformés par le Racing : un par Dimitri Lienard (contre Lille) et Kenny Lala (face à Angers) ; deux par Jonas Martin (à Saint-Étienne et contre Toulouse). Le Racing tourne à 100 % de réussite, sachant que Lala, Vincent Nogueira, Anthony Gonçalves, Ihsan Sacko et Bakary Koné ont aussi réussi leurs cinq tirs au but le 25 octobre à la Meinau contre Saint-Étienne en 16e de finale de Coupe de la Ligue.
Une affluence impressionnante

5. Les passes décisives de Dimitri Lienard, le meilleur Strasbourgeois dans ce registre, dont 4 sur coups de pied arrêtés. Le Belfortain est 4e ex aequo, à égalité avec le Messin Matthieu Dossevi et le Monégasque Joao Moutinho, derrière le trio Neymar (9 passes), Florian Thauvin (8) et Kylian Mbappé (7).

6. La plus longue série d’invincibilité des Racingmen : quatre succès et deux nuls, pour une récolte de 14 points sur 18, de la 13e à la 18e journée.

-7. La différence de buts des hommes de Thierry Laurey à mi-saison (24 buts pour, 31 contre). Un solde négatif essentiellement imputable aux quatre fessées reçues à Lyon (4-0), Monaco (3-0), Troyes (3-0) et Metz (3-0).

8. Le nombre de buts sur lesquels Lienard est impliqué. Pour ses grands débuts en Ligue 1, le milieu relayeur a inscrit trois buts et réussi cinq passes décisives en 17 matches, dont 13 comme titulaire. Il est le joueur le plus décisif dans l’effectif.

8 (bis). Le meilleur classement des Alsaciens, huitièmes à l’issue de la 18e journée, conclue par une troisième victoire de rang contre Toulouse (2-1) et un sixième match sans défaite. Le revers 3-0 mercredi lors du derby à Metz les a renvoyés à leur actuelle 11e place.

20. Entre les 8e et 18e journées, le Racing a glané 20 points, avec cinq victoires, cinq nuls et une défaite. C’est aussi bien que Monaco. Seuls Paris (28), à qui il a infligé son premier – et seul – échec en L1 le 2 décembre (2-1), Lyon (26) et Marseille (22) ont fait mieux sur la période.

23. Thierry Laurey a utilisé 23 joueurs lors du cycle aller. Le trio de tête est composé d’Aholou, Lala (18 matches, 1607 minutes) et Martin (18 matches, 1571 minutes). Vincent Nogueira (1 match, 64 minutes) et Dimitri Foulquier (1 match, 16 minutes) ont dû se contenter de miettes quand Ismaël Aaneba, Quentin Othon, Anthony Caci, Kevin Zohi et le gardien de la réserve Bastien Rempp sont apparus sur une feuille de match, sans entrer en jeu.

24. Avec 24 buts, Kader Mangane, auteur d’une splendide et victorieuse aile de pigeon samedi dernier contre Toulouse, et ses coéquipiers possèdent la 6e attaque, à égalité avec Nice et Rennes. Comme dans de nombreux classements, le PSG est intouchable avec 58 buts, dont 38 pour le trident Cavani (19), Neymar (11) et Mbappé (8).

31. En revanche, la défense du Racing ne se situe qu’au 17e rang avec 31 buts encaissés. L’embellie constatée en fin d’année – deux buts concédés en quatre rencontres de la 15e à la 18e journée – a fait long feu chez la lanterne rouge messine, toute heureuse de s’imposer pour la 1re fois à Saint-Symphorien en 10 tentatives (1 nul, 8 échecs précédemment).

24148. La moyenne de spectateurs à la Meinau pour le grand retour en L1. En neuf réceptions, 217133 spectateurs ont franchi les portes du stade. Le record d’affluence date de la venue de l’OM le dimanche 15 octobre : 26015 spectateurs. Le club strasbourgeois apparaît au 8e rang des plus fortes fréquentations. Un classement dominé par le PSG (46629).


23 Déc 2017 7:11
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 1461 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 126, 127, 128, 129, 130, 131, 132 ... 147  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com