Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 20 Nov 2017 16:16



Répondre au sujet  [ 1268 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 120, 121, 122, 123, 124, 125, 126, 127  Suivante
 Le Fil Rouge 
Auteur Message
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 12712
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Jour de reprise
Les joueurs du Racing se sont retrouvés dans la joie et la bonne humeur, pour la première fois depuis les festivités de la montée. Avec leur entraîneur, ils se savent au pied d’un mur qu’il faudra gravir avec énergie et envie.
« Franchement, on s’est quitté avec la banane, après avoir fait la fête, après avoir gagné des matches alors… ». Alors, Jérémy Blayac et les autres n’allaient pas se retrouver avec des gueules d’enterrement. Dans l’intervalle, ils ont pu se consacrer à de régénérantes vacances, à Corfou (Grimm), en Espagne (Bahoken) ou ailleurs. Et la marotte du jour de reprise a été de se moquer du bronzage le plus ridicule. « Jérémy Blayac était hors concours, il n’est pas parti », a souri Anthony Gonçalves qui, lui, au teint, n’a assurément pas rallié le pôle Nord.

Voilà. Un peu plus de cinq semaines après la victoire face à Bourg-en-Bresse, dans une Meinau pleine jusqu’à la gueule, les héros déboulaient reposés. « On a eu plus de vacances que la saison passée quand le championnat National s’était terminé plus tard et ça fait du bien », témoigne Stéphane Bahoken, qui a pu faire plaisir à la famille, à des amis et à lui-même. Il reste qu’il faudra de l’énergie à revendre, de l’envie de se dépenser sans compter et de la volonté de s’en sortir pour réussir la saison.
« Si on finit 17e , on sera très heureux »

Le Racing, comme promu, a créé la surprise en enchaînant une seconde montée en deux ans. Il en créerait une troisième, en sauvant sa place dans l’élite. Sans être soucieux, Thierry Laurey se montre lucide.

« Au début de la saison passée, j’avais évoqué le top-8 de la Ligue 2 comme un projet ambitieux pour un promu, a indiqué l’entraîneur du Racing hier. Au final, on est monté avec Amiens. Donc vous allez croire que je dis n’importe quoi. Mais pour la saison à venir, je peux vous dire que si on finit 17e , on sera très heureux parce que cela voudra dire que l’on aura pérennisé le club. »

Neuf ans après son précédent passage parmi l’élite, le club strasbourgeois a l’obsession d’éviter l’une des places dans l’ascenseur. Pour le retour au travail, l’environnement a (un peu) changé. Les caméras sont plus nombreuses à traquer le visage d’un nouveau. La nuée de journalistes n’a assurément jamais été autant fournie dans les années 2010.

Entre la salle de musculation, un déjeuner en commun et un passage chez le dentiste, les joueurs n’avaient pas pour autant l’intention de se métamorphoser. « Arrivé à 31 ans avec un nouveau challenge comme celui-là, ce n’est pas donné à tout le monde, note Anthony Gonçalves, huit saisons de Ligue 2 dans son parcours professionnel au compteur. Mais je vais continuer à me battre sur le terrain, comme je l’ai toujours fait. Je ne vais pas me prendre pour un autre. »
« C’est une belle journée, un bon moment »

Et il se contente d’apprécier l’instant présent : « Ce n’est pas encore le temps des choix de l’entraîneur. C’est une belle journée, un bon moment. Maintenant, on sait que le but des petits clubs comme nous dans un championnat, c’est d’être prêt avant les autres, de ne pas perdre de temps à s’acclimater. Mais j’ai confiance en nos dirigeants qui font un gros travail depuis des années. »

« Le groupe va être renforcé, il en a besoin mais le club ne fait pas n’importe quoi, considère Jérémy Blayac dès que le recrutement est évoqué. Mais je ne suis pas là non plus pour regarder ce qui se passe autour. »

Kenny Lala et Pablo Martinez sont arrivés pour renforcer la défense. Boutaïb et Guillaume partis, il faudra nécessairement recruter devant et dans toutes les lignes. Une certaine impatience est de mise, à écouter l’entraîneur. « Les grands se servent en premier, les autres mangent les miettes, explique ainsi Thierry Laurey. Mais la table est bonne. Il faut juste que certains joueurs revoient leurs prétentions à la baisse. »

Hier, il n’était pas vraiment question de ceux qui vont arriver mais de ceux qui sont là. Et visiblement, ils étaient prêts à écrire un nouveau chapitre heureux d’une renaissance, celle d’un club de retour parmi les meilleurs, six ans après avoir manqué disparaître.


27 Juin 2017 4:29
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Aoû 2002 20:22
Messages: 11853
Localisation: Madrid
Tu es bien matinal Kaniber !


27 Juin 2017 5:38
Profil Site Internet
Secrétaire général@Directoire
Secrétaire général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 9 Nov 2003 21:26
Messages: 9392
Localisation: Longjumeau
Comme tous les jours :mrgreen:


27 Juin 2017 5:57
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 26 Jan 2008 18:21
Messages: 10260
Localisation: HAGUENAU
l'avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt : Kaniber est un retraité dont le temps est compté :!: :lol:


27 Juin 2017 8:54
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 12712
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Les échos de la Meinau Salmier a prolongé
Comme annoncé dans nos précédentes éditions, le jeune défenseur central Yoann Salmier, initialement sous contrat jusqu’en 2018, a prolongé hier de deux saisons avec le promu strasbourgeois en Ligue 1 qu’il avait rejoint sous licence amateur en 2014.

❏ SALMIER A PROLONGÉ.
– Il le disait la semaine passée : « Je vais prolonger de deux ans et serai donc lié au Racing jusqu’en 2020. Je vais ainsi pouvoir travailler dans la continuité et poursuivre ma progression dans un club dont les dirigeants et l’entraîneur comptent sur moi ».

Hier, Yoann Salmier est passé des paroles aux actes. Le jeune défenseur central (24 ans) a paraphé son nouvel engagement avec le promu alsacien en Ligue 1 où il devra composer avec la concurrence de Kader Mangane, qui avait, lui, renouvelé le 1er juin son contrat jusqu’en 2018, Ernest Seka et la recrue Pablo Martinez (ex-Angers). En attendant l’arrivée probable d’un axial droit…
« J’aime les challenges »

❏ OUKIDJA A DÉCIDÉ DE RESTER. – Sollicité par deux clubs de Ligue 2, dont Clermont – qui s’est finalement fait prêter le Bordelais Paul Bernardoni –, le gardien Alexandre Oukidja, à qui son coach Thierry Laurey avait annoncé dès la fin de saison qu’il chercherait un nouveau portier pour 2017-2018, s’interrogeait récemment sur son avenir à Strasbourg à un an du terme de son bail, le 30 juin 2018.

Mais l’ancien Lillois a tranché. « J’ai discuté avec mon agent et nous avons décidé d’attendre la fin de mon contrat. Je vais rester, c’est sûr. Je sais que le club va enrôler un gardien et faire jouer la concurrence, mais ça ne m’effraie pas. J’aime les challenges et il serait dommage de ne pas essayer de relever celui de la Ligue 1. La L1, ça se tente. Si je joue cette saison, ce sera tout bénéfice pour moi. Sinon, eh bien, je retournerai peut-être en L2 où j’avais des offres cet été. »

❏ FULGINI INACCESSIBLE ? – Suivi par le Racing depuis quelque temps, comme l’avait reconnu du bout des lèvres le président Marc Keller, Angelo Fulgini, également pisté par Angers, a-t-il encore une chance de débarquer en Alsace ?

En ce début de mercato où les prix flambent, la situation délicate de Valenciennes, auquel le milieu international espoirs est lié jusqu’en 2018, pouvait laisser espérer une déflation dans les semaines à venir. Mais depuis, le groupe Partouche a injecté des liquidités (1,5 million d’euros, en compte courant et capital, plus une participation au sponsoring maillot de 150000 euros) et le VAFC est passé sans encombre devant la DNCG (*). Même si sa masse salariale et ses indemnités de mutation – soit les achats de joueurs – font l’objet d’une mesure d’encadrement, ce dernier n’est plus dans l’obligation de vendre pour assainir ses finances.

Notamment pas un Fulgini qui, après une excellente fin de saison, constitue l’une de ses plus grosses valeurs marchandes. La remarque vaut aussi pour l’attaquant nordiste Nuno Da Costa (9 buts, 3 passes décisives en L2 en 2016-2017), sous contrat, lui, jusqu’en 2019 et que lorgne aussi le promu alsacien en L1.
Sébastien Roi prolonge

❏ ET MOUSSA KONÉ INTOUCHABLE ? – Supervisé à trois reprises par les scouts strasbourgeois, le jeune attaquant du FC Zurich Moussa Koné, dont le Racing croisera la route mardi (19h) en amical à Haguenau, fait l’objet d’une cour assidue, notamment en Bundesliga (Villareal en Espagne et Montpellier sont aussi sur le coup, ndlr). Le jeune Sénégalais (20 ans), auteur de 16 buts en Challenge League (Division 2) pour un FCZ champion et promu, ne semble pas, lui non plus, dans les moyens du RCSA.

❏ UN AN DE PLUS POUR ROI
. – Libre au 30 juin, Sébastien Roi, l’un des trois adjoints de Thierry Laurey, s’apprête à signer dans les prochains jours une prolongation d’une saison.

❏ SAAD VERS LORIENT ? – Selon nos confrères du Télégramme de Brest , le désormais ex-défenseur central brésilien de Strasbourg, Felipe Saad, que le champion de Ligue 2 n’a pas souhaité conserver en fin de saison passée, pourrait s’engager avec Lorient, précisément relégué en L2.

Déjà annoncé du côté de Reims (L2), puis de l’AS Nancy-Lorraine, autre relégué en L2, le Sud-Américain, qui a participé activement aux deux accessions successives du RCSA de National en L1, aurait refusé l’offre d’un an de l’ASNL et privilégierait celle des Merlus.

❏ MADIHI À ÉPINAL. – Arrivé au centre de formation en 2013, le jeune milieu de terrain natif de Strasbourg Erwann Madihi (23 ans), apparu à quelques reprises en amical avec l’équipe première, mais cantonné en match officiel avec la réserve, va s’engager incessamment pour deux saisons avec Épinal, relégué en National 2 (ex-CFA) et qui ne désespère pas d’être repêché en National 1.

(*) Direction nationale du contrôle de gestion de la Ligue de Football Professionnel.



Il prolonge Roi, pourquoi faire, a-t-il besoin de trois adjoints .


28 Juin 2017 4:33
Profil
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Fév 2003 20:07
Messages: 15663
Localisation: Strasbourg
Moi ça ne me choque pas.
Là on a :
- Un entraineur : Laurey
- Un entraineur adjoint : Lefevre
- Un entraineur des gardiens : Hours
- Un préparateur physique plutôt axé sur la récupération et sur l'entretien physique : Bailleux (d'ailleurs si on a si "peu" de blessés depuis 2 ans c'est en partie grâce à lui)
- Un préparateur physique plutôt axé sur la vidéo et qui encadre les entrainements : Roi
Je ne vois pas de quel poste on pourrait se passer.

_________________
"Il n'est pas concevable que Strasbourg, capitale européenne, n'accueille pas l'Euro-2016" (Roland Ries, Jacques Bigot, juillet 2009)


28 Juin 2017 8:56
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 26 Jan 2008 18:21
Messages: 10260
Localisation: HAGUENAU
absolument pas ce n'est pas choquant, au moins nous avons la base d'un vrai club pro avec des compétences diverses et d'ailleurs tout le monde fonctionne de cette manière :arrow:


28 Juin 2017 13:12
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 12712
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Retour au carré vert
Après deux journées consacrées à divers tests médicaux, le Racing a retrouvé hier les terrains d’entraînement du Krimmeri, pour une première séance avec ballons suivie par plus de 200 fans.
Le Racing a repris le chemin de l’entraînement hier, sur le coup des 17h. Le vrai, sur le terrain, après deux journées consacrées aux tests physiques. Les vingt joueurs alsaciens présents ont ainsi pu retoucher le ballon, sur le terrain annexe de la Meinau.

« Ça fait du bien de se retrouver et surtout de sortir sur la pelouse. Notre métier, c’est quand même de jouer au ballon », lance l’attaquant Jérémy Blayac, tout sourire après cette première séance “extérieure”. « Retoucher le ballon, ça fait du bien, enchaîne Stéphane Bahoken sur le même ton. Et on est content de revoir les supporteurs ».

Le plaisir est visiblement partagé : quelque 200 curieux se sont en effet amassés hier le long de la main courant, du côté du Krimmeri.

Certains sont arrivés dès 16h, d’autres sont repartis avant la fin de la séance, mais tous tenaient à être là pour ce grand retour en Ligue 1.
Trois semaines de manque

« Ça fait plaisir de les revoir après trois semaines de “manque”, lâche dans un éclat de rire Marie-Agathe, qui n’a pas raté une reprise de saison, même en CFA2. Mais maintenant, le mois de juillet va être long… Je vais essayer de venir les voir régulièrement ».

Christophe, autre habitué – il vient au Racing depuis 1989 – ne raterait pour rien au monde le début d’une nouvelle saison.

« Il faut être là et c’est bien, il y a beaucoup de monde. Mais j’espère que tous les gens que je vois aujourd’hui seront aussi là au mois de décembre, quand on sera 18e au classement », lâche-t-il, un brin sarcastique, un brin amusé.

Forcément, avec la montée en Ligue 1, le Racing ratisse un peu plus large, côté public. Des plus jeunes aux plus vieux, habitués et nouveaux venus se côtoient. Et presque tous avec la même question : le Racing va-t-il se maintenir ?

La réponse, elle, varie, du plus pessimiste au plus optimiste. « Je ne suis pas très confiant, lance ainsi un jeune homme, maillot bleu sur le dos. Mais si les joueurs se battent et gardent un bon état d’esprit, c’est faisable. »

Ligue 1 ou pas, Thierry Laurey n’a pas changé ses habitudes : comme toujours, le coach a patiemment accepté de faire moult selfies et de signer des autographes.

Une fois sur le carré vert, l’entraîneur alsacien a toutefois troqué son sourire contre un air concentré. Sur le terrain, les Strasbourgeois alternent petits exercices techniques (passes, maniement du ballon et autres gammes) et travail physique.

Après près de deux heures d’efforts, la séance se termine par des petits “toros”, suivis d’une longue séance d’étirements.

« Là, c’était une petite séance ludique, mais on sait qu’une grosse préparation nous attend. Il faudra vite se mettre au niveau Ligue 1 », avance Stéphane Bahoken.

Dimitri Lienard ne dit pas autre chose. « Il y a le stage qui va venir, on sait qu’on va souffrir… Là, c’était un peu un pré-entraînement, mais on va vraiment attaquer la “prépa” dans les jours à venir, avec deux séances par jour ».

En effet, le programme des Alsaciens est assez simple pour les semaines à venir : ce sera de la sueur, de la sueur et encore de la sueur…

http://c.dna.fr/actualite/2017/06/28/de ... -pre-video


29 Juin 2017 4:44
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 12712
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Vingt sur le pré

Après deux jours et demi de tests médicaux, vingt joueurs se sont donc retrouvés hier après-midi sur le terrain annexe de la Meinau. En marge des gardiens Alexandre Oukidja et Bryan Hilaire placés sous les ordres de leur coach spécifique Jean-Yves Hours, Jérémy Grimm, Jérémy Blayac, Kader Mangane, Anthony Gonçalves, Jean-Eudes Aholou, Vincent Nogueira, Yoann Salmier, Ihsan Sacko, Dimitri Lienard, Stéphane Bahoken, Ernest Seka, Oumar Pouye, Mayoro N’Doye, les deux recrues Pablo Martinez et Kenny Lala, mais aussi les jeunes Anthony Caci, Ismaël Aaneba et Kévin Zohi ont alterné travail physique et jeu avec ballon. Touché aux adducteurs, le défenseur camerounais Duplexe Tchamba, âgé de 18 ans, qui s’était engagé fin mars, est resté en civil au bord de la pelouse.
Pouye et N’Doye dans l’attente

Priés de chercher un club, l’attaquant Oumar Pouye et le milieu défensif Mayoro N’Doye, sous contrat jusqu’en 2018, sont toujours là. Le premier revient d’un prêt fructueux à Quevilly-Rouen, de janvier à mai, où il a joué un rôle important dans l’accession en L2, avec 5 buts inscrits. Mais sa rémunération strasbourgeoise freine les clubs intéressés (Quevilly et Créteil – National). « Pour l’instant, il n’y a rien de neuf », glissent de concert les deux Sénégalais.
Hours attend du renfort

« Nous avions prévu de reprendre avec trois gardiens. Nous n’en avons que deux. J’espère une arrivée prochaine. Des dossiers sont en cours. » Depuis que Landry Bonnefoi a décliné la prolongation d’un an – avec salaire revu à la baisse – que lui offraient les dirigeants, le Racing et Jean-Yves Hours, auteur des propos ci-dessus, attendent avec encore plus d’impatience la signature d’un portier. Hier, RMC Sport a ajouté un nouveau nom à la liste des pistes étudiées : Ludovic Butelle (34 ans), formé à Metz. L’ex-n°1 de Valence (Liga), Lille, Nîmes, Arles-Avignon ou Angers, est toutefois lié au FC Bruges (Jupiler League) jusqu’en 2018.


29 Juin 2017 4:51
Profil
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juin 2004 16:17
Messages: 4473
Localisation: paris
Pour le moment, on a donc le 11 suivant :

- Lala - Mangane - Seka - Martinez

- Aholou - Grimm

- Goncalves Lienard

- Bahoken - Blayac

_________________
Si un problème a une solution, il ne sert à rien de s'inquiéter. S'il n'en a pas, s'inquiéter n'y changera rien


29 Juin 2017 9:02
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 1268 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 120, 121, 122, 123, 124, 125, 126, 127  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Bing [Bot] et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com