Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 17 Déc 2018 7:55



Répondre au sujet  [ 44 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5
 Jean-Luc Witzel 
Auteur Message
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 26 Jan 2008 18:21
Messages: 11197
Localisation: HAGUENAU
lui aussi est devenu entraineur au racing ? pourtant ce n'était pas sa fonction :arrow: encore un qui communique alors que ce n'est pas son rôle dans le club, décidément ça n'arrêtera jamais ;)


4 Juil 2011 22:15
Profil
Recruteur@Staff
Recruteur@Staff
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Fév 2008 22:42
Messages: 774
Localisation: New-York
je crois qu'il a toujours pas ete vire , donc il peut parler entre 2 arret de maladie !!!!


5 Juil 2011 2:56
Profil
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Mai 2003 22:27
Messages: 37505
Localisation: Strasbourg
L'Alsace a écrit:
Jean-Luc Witzel rejoint le FC Saint-Louis/Neuweg

Ancien agent de joueurs et directeur sportif du Racing-Club de Strasbourg, Jean-Luc Witzel a rejoint le FC Saint-Louis/Neuweg en tant que secrétaire général, chargé des affaires sportives.

Tout a débuté là. À Neuweg très précisément. À l’âge de 7 ans, Jean-Luc Witzel y fait ses premiers pas de footballeurs, dans les pas d’un père grand dirigeant du club. Il y a notamment côtoyé Jean-Yves Schneider, aujourd’hui vice-président du FC Saint-Louis/Neuweg, qui se souvient « d’un joueur qui ne courait pas beaucoup, mais doté d’un bon pied, d’une bonne technique et d’une bonne frappe ». Remercié par le Racing-Club de Strasbourg dont il était le directeur sportif, Jean-Luc Witzel a resserré les contacts ces dernières semaines avec Pierre Fichter, le président du club, puis a fini par accepter, à titre bénévole, le poste de secrétaire général, chargé des affaires sportives.

Le président n’a pas oublié ses ambitions, avec le projet « National 2015 ». « Jean-Luc peut amener un véritable plus au club, souligne-t-il. Il va nous apporter tout son réseau pour nous faire progresser. Je suis convaincu que tout est possible pour nous ». « Il nous faut chercher des compétences, des gens motivés, enchaîne son vice-président. Jean-Luc a un vécu dans le monde du ballon et un réseau. Il faut juste l’adapter à notre niveau ».

« Nous sommes gâtés »

Jean-Luc Witzel n’a pas attendu pour faire chauffer son téléphone, mais il a vite essuyé quelques déconvenues. « Ce qui m’énerve, c’est quand un joueur ne te rappelle pas, juste parce que je lui ai parlé de Saint-Louis. Bien sûr, nous sommes en CFA 2, mais le premier objectif est de faire venir des joueurs pour qu’ils visitent nos installations. J’ai été moi-même très surpris par leur qualité. Nous n’avons même rien à envier à un club comme Strasbourg. Au centre du Pfaffenholz, nous disposons de deux terrains synthétiques, d’une salle de musculation. Nous sommes gâtés. Mais je sais qu’il est dur d’attirer des joueurs ayant un certain vécu. Il faut d’abord les convaincre de venir nous voir, c’est un premier pas ».

L’ancien joueur des SR Colmar Michel Mondeguer devrait venir effectuer un essai ces prochains jours. « Par moments, il faut être un peu utopiste dans la vie, s’enflamme Jean-Luc Witzel à l’idée de voir Saint-Louis rejoindre un jour le National. Mais quand on est malin, quand la mayonnaise prend, on ne sait jamais. Épinal, leader aujourd’hui en National, était bien en CFA 2 il y a peu de temps ».

Le 26 novembre prochain, il retrouvera le stade de la Meinau lors de la 10 e journée de championnat. Non sans un pincement au cœur. « Ce qui s’est passé au Racing est un immense gâchis. Cette saison, il va caracoler en tête du CFA 2, je n’ai aucun doute là-dessus. Mais je suis surtout épaté par ce public, qui a une fidélité au club et aux couleurs unique en France. Mais je ne suis pas surpris, j’ai côtoyé les supporters l’an dernier. Et je reste supporter de ce club, j’espère qu’il réussira à remonter la pente ». Et si Saint-Louis pouvait lui emboîter le pas, son bonheur serait total.

Marc Wilb

_________________
L'histoire est en marche ...


28 Sep 2011 8:10
Profil Site Internet
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Mai 2003 22:27
Messages: 37505
Localisation: Strasbourg
L'Alsace a écrit:
Witzel, huit mois après

Licencié en mars par Jafar Hilali, l’ex-directeur sportif du Racing est devenu secrétaire général du club de Saint-Louis, qui déboule samedi à la Meinau.

Jean-Luc Witzel s’est éloigné d’un club sur lequel il continue de porter des yeux de Chimère. Il envisage la rencontre du week-end avec gourmandise. Il n’est pas question d’enjoliver le tableau. Mais, objectivement, Jean-Luc Witzel n’a pas grand-chose à se reprocher durant les dix-huit mois passés au Racing. L’ancien agent de joueurs avait débarqué dans les valises du météorique président haut en couleur, Jean-Claude Plessis.

«Même si on est dans le même championnat, les deux clubs ne font pas partie du même monde »

Il a survécu au licenciement du numéro un pour écoper, pendant presqu’une saison, un bateau qui prenait l’eau de toute part. Tampon entre le sportif et la direction londonienne, désigné pour remplir au plus pressé des caisses vides, le Haut-Rhinois aura fait de son mieux. Il n’en a guère été remercié, évincé au mois de mars. Huit mois après, l’homme de 50 ans va bien. Merci pour lui. Il a trouvé refuge à Saint-Louis. En même temps, il a changé de monde. « Même si on est dans le même championnat, les deux clubs ne font pas partie du même monde et n’ont logiquement pas les mêmes objectifs, souligne-t-il. On parle de trois millions d’euros de budget pour le Racing. À Saint-Louis, c’est 500 000. »

Le bonhomme n’est pas du genre à s’alarmer pour autant. Son passage au Racing, ses expériences en Suisse, à Sion où le président Constantin est un proche, lui ont appris à briller dans l’art du « maraboutdeficelle ». On se souvient que sa capacité à trouver un point de chute à Magaye Gueye (Everton) avait notamment permis au Racing de ne pas se retrouver dans la panade dès l’été 2010. Sauf qu’avec le club ludovicien, Jean-Luc Witzel est au cœur d’un projet construit, peut-être impossible, mais dont les poutres de soutènement sont identifiées. « Le président a exprimé un gros objectif avec l’idée d’être en National en 2015, explique-t-il. Cela peut paraître démesuré. Mais il y a un gros boulot effectué au niveau des sponsors et les installations impressionnent. »

« C’est une parenthèse enchantée »

Aux portes de la Suisse, avec un partenariat conclu avec le FC Bâle, Jean-Luc Witzel compte dans sa manche quelques arguments pour insuffler une dynamique positive : « On dispose de deux terrains synthétiques, d’une salle de musculation qui n’a rien à envier à celles que l’on trouve dans de nombreux clubs professionnels. Et les clubs de Suisse viennent superviser les joueurs. » Coulibaly a rejoint les Grasshoppers Zurich, Cheik Diallo le Servette Genève. Saint-Louis peut être un tremplin qui n’a néanmoins pas l’intention de servir de marchepied au Racing, samedi. « Se rendre à la Meinau, pour moi, c’est une parenthèse enchantée, admet Jean-Luc Witzel dans une séance nostalgie. J’ai vu le match à la Meinau face à Pontarlier. J’ai vu ce public admirable. Je vais retrouver un club que j’adore. 10 000 personnes pour un match de cinquième niveau, ce n’est même pas unique en France. C’est unique en Europe. »

Et par rapport à des moyens humains et financiers supérieurs, Jean-Luc Witzel est convaincu de lendemains moins compliqués. « Aujourd’hui, le Racing n’est pas franchement au-dessus, conclut le dirigeant de Saint-Louis. Mais quand les matches vont s’accumuler en janvier-février, quand les conditions de jeu seront plus compliquées, le Racing prendra son envol. Après, samedi, on aura peut-être un coup à jouer. Chez nous, un garçon comme Tighazoui peut briller. On vient vraiment sereinement. On vient pour prendre du plaisir. Et si on peut gagner et que le Racing gagne tous ses matches à domicile après jusqu’à la fin de la saison, ça m’ira très bien. »

En dépit de son changement d’écurie, Jean-Luc Witzel garde un morceau de cœur bleu.

François Namur,

_________________
L'histoire est en marche ...


24 Nov 2011 8:09
Profil Site Internet
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 44 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com