Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 8 Juil 2020 5:47



Répondre au sujet  [ 26 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante
 Jean-Marc Kuentz 
Auteur Message
Professionnel@Pro
Professionnel@Pro

Inscription: 5 Avr 2008 18:53
Messages: 302
Si la passe courte est la panacée on se demande bien ce que Beckham vient faire au PSG, qui à déjà largement cette habitude d'envoyer Gameiro au casse-pipe à forces de ballons balancés n'importe ou et comment.
Pauvre Kevin, je le plains, déjà qu'il n'est pas aidé par une armada de super individualistes.

Ceci dit je suis pour un mixte des deux, on ne peut pas uniquement jouer en passes courtes sauf à avoir des joueurs hypertechniques comme ceux de Barcelone.


23 Déc 2011 22:44
Profil
Trésorier@Directoire
Trésorier@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Jan 2005 16:00
Messages: 7482
Localisation: Mulhouse
Tiens, ce serait marrant au Racing d'adopter un style de jeu particulier, auquel les jeunes seraient déjà initiés par Jean-Marc Kuentz :P Je sais que notre spécialité est supposée être les frappes flottantes, mais j'ai l'impression qu'on a encore un peu de mal avec ça ...


24 Déc 2011 0:43
Profil
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Mai 2003 23:27
Messages: 37514
Localisation: Strasbourg
DNA a écrit:
Jean-Marc Kuentz en Côte d’Ivoire

Il veillait sur la jeunesse du Racing depuis près de dix ans. Désormais, il devra s’occuper de Drogba, Yaya Touré et les autres. S’il a incontestablement le coeur bleu comme en témoignent ses 25 années de présence au Racing, dont les 22 dernières sans discontinuité. Jean-Marc Kuentz, le directeur du centre de formation, a néanmoins choisi de répondre favorablement à l’appel du pied de la Fédération ivoirienne. À la fin de son contrat au Racing, le 30 juin, il deviendra adjoint du sélectionneur, Sabri Lamouchi, nommé hier en remplacement de François Zahoui.

Du côté du Racing, il s’agit donc d’ores et déjà de songer à la suite. à la tête de l’équipe réserve, tout laisse à penser que Pascal Droenhlé, qui était son adjoint cette saison sur le banc, prendra la suite, dans le but d’assurer une certaine continuité. Pour le reste de sa mission, les dirigeants du Racing privilégient également une solution interne.

_________________
L'histoire est en marche ...


29 Mai 2012 8:24
Profil Site Internet
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Mai 2003 23:27
Messages: 37514
Localisation: Strasbourg
L'Alsace a écrit:
Kuentz dans sa tour d’Ivoire

Après trois saisons très pénibles, dont la dernière en totale contradiction avec le discours qui lui avait été tenu à l’été 2011, le responsable du centre de formation Jean-Marc Kuentz a signé deux ans comme adjoint du nouveau sélectionneur de la Côte d’Ivoire, Sabri Lamouchi. Un « exil » régénérateur.

Il a passé 22 années au Racing où il est entré en 1990 comme éducateur à l’école de foot (jusqu’en 1994). « J’étais alors à mi-temps. » Engagé ensuite à temps plein, il a successivement été adjoint en réserve de 1994 à janvier 1998, puis en équipe 1 durant quatre ans et demi. Par la suite, il a entraîné le groupe CFA de 2002 à 2004, assuré la direction technique du centre de formation de 2004 à 2007, avant d’en prendre la direction tout court de 2007 à 2012. Mais depuis ce samedi 30 juin, Jean-Marc Kuentz n’est plus salarié d’un RCS auquel il reste indéfectiblement attaché. Epuisé par trois saisons rocambolesques, il est parti en quête de fraîcheur du côté de la Côte d’Ivoire, comme adjoint du nouveau sélectionneur Sabri Lamouchi.

Jean-Marc, comment vous-êtes vous retrouvé embarqué dans cette aventure ivoirienne ?

Avant Noël, grâce à Jean-Paul Ancian (1), j’ai rencontré Sabri Lamouchi. Une rencontre informelle sans but particulier. Jean-Paul est son ami. Tout s’est accéléré il y a un mois. Sabri m’a rappelé en me demandant si ça m’intéresserait de le suivre comme adjoint si l’un de ses projets se concrétisait. Après, ça s’est fait du jour au lendemain. Il a donné son accord à la Côte d’Ivoire et m’a laissé une heure pour réfléchir. Je lui ai demandé une nuit (sourire). Le lendemain, j’ai dit oui.

La décision a-t-elle été facile à prendre ?

Elle l’a été en famille. Ma femme, mon fils et ma fille m’ont encouragé. De fait, ça a été plus simple. Trois jours plus tard, le mardi, nous avons dirigé la sélection pour la première fois à Abidjan en vue du match du samedi contre la Tanzanie (2-0), puis du samedi suivant au Maroc (2-2) en éliminatoires de la Coupe du monde 2014 au Brésil. Autant nous n’étions pas forcément satisfaits du contenu face à la Tanzanie, autant nous l’étions du jeu produit au Maroc. En dix jours, il y a eu une progression. Malheureusement, nous avons été rejoints à la 89 e. Ça engendre un peu de frustration, mais pas de déception, parce qu’en soi, un nul là-bas n’est pas un mauvais résultat. On a le sentiment que les joueurs ont adhéré au discours de Sabri qui a été très bon dans son management.

« Les joueurs sont des avions »

Vous étiez également contacté par Reims, promu en Ligue 1. Qu’est-ce qui a fait pencher la balance ?

J’avais deux idées en tête : rester à la formation ou retrouver un poste d’adjoint, comme entre janvier 1998 et juin 2002 au Racing auprès de cinq coaches différents (2). J’avais vraiment aimé ce boulot. A Reims, je savais où j’allais et connaissais les clefs. Mais la Côte d’Ivoire est la 16 e nation du monde et intégrer son staff, avec des joueurs d’une telle qualité, est un beau cadeau. A nous de nous en montrer dignes. Je ne serais jamais parti pour une sélection moins huppée. Là, je complète ma palette par une expérience qui, quoi qu’il arrive, restera inoubliable. L’aventure peut être belle si nous atteignons nos objectifs : la qualification pour la CAN 2013 en Afrique du Sud et la Coupe du monde au Brésil.

L’accueil sur place a pourtant été un peu frais…

Nous ne l’avons pas ressenti, puisqu’avec l’équipe, nous avons vécu dix jours en vase clos. Mais c’est vrai qu’en conférences de presse, il y avait un peu de défiance par rapport à l’inexpérience de Sabri comme coach. Mais il possède un énorme vécu de joueur et a tous ses diplômes, du DEPF (3) à celui de manager général à Limoges. Il peut comprendre une certaine réticence. Tout ce qu’il demande, c’est être jugé sur son travail.

Et avec les joueurs ?

Didier Drogba nous a souhaité la bienvenue. C’est le taulier d’une génération exceptionnelle avec Gervinho, Yaya et Kolo Touré, Salomon Kalou, Kader Keita, Seydou Doumbia et d’autres moins connus comme Lacina Traoré (passé ce week-end d’un club russe, Kuban Krasnodar, à un autre, celui de Samuel Eto’o, Anzhi Makhachkala) et Wilfried Bony (Vitesse Arnhem, Pays-Bas). Elle est un peu frustrée parce qu’elle a envie de gagner quelque chose. La bonne entente entre joueurs est frappante. Les repas sont hyper folkloriques, dans le bon sens du terme. Il y a de la vie. C’est un moment de partage, comme la prière commune avant et après les entraînements et les matches, dans les deux religions : musulmane et catholique. Cette grande tolérance est ancrée dans la culture du pays. Indépendamment de cela, diriger des pros de cette envergure est à la fois intéressant et gratifiant. Ce sont des avions. Dès qu’ils se connectent sur le terrain, ils partent à 2000 à l’heure. Nous avons envie d’atteindre nos deux objectifs. Eux aussi.

« Je préfère tourner la page »

Aviez-vous besoin de ce dépaysement pour vous régénérer ?

J’aurais déjà pu partir l’an dernier, au moment de la liquidation du Racing. Mais je ne voulais pas laisser les gamins dans cette situation. Là, Thierry (Brand, qui lui succède) reprend le flambeau en douceur. Il n’est jamais facile de quitter un club où on a passé plus de 20 ans et auquel on reste très attaché. Mais j’avais envie de connaître autre chose. Une aventure pareille ne se représentera peut-être pas une 2 e fois et ne se refuse pas.

La désillusion de cette saison, où les actes n’ont jamais été en conformité avec le discours du début, a-t-elle été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase ?

Je n’ai pas envie de parler de certaines choses, encore moins de certaines personnes. Elles n’en valent pas la peine. Je préfère tourner la page. 2011-2012 restera une année pleine de paradoxes, avec un bon bilan sportif non seulement chez François (Keller, le coach de l’équipe une), mais dans toutes les équipes. Les forces vives du Racing ont poursuivi leur travail de fond. Mais la situation à la tête du club a été très dure à vivre. J’ai ressenti une grande solidarité d’un côté et une grande solitude par rapport à la gouvernance de l’autre. Heureusement que Patrick (Spielmann, le président de l’association amateur) était là. Il est resté notre interlocuteur quand les autres ne répondaient même plus à nos mails dès l’automne. Il nous a permis de tenir. L’arrivée de Marc (Keller) va enfin apporter la stabilité nécessaire. Car les ingrédients sont là pour que le Racing reste un grand club. Je suis son supporter n°1 et lui souhaite de retrouver au plus vite le monde pro.

(1) Jean-Paul Ancian est le père de Morgan, ancien joueur du centre de formation du RCS. Il a entre autres été l’adjoint de Robert Nouzaret à Saint-Etienne et a intégré le nouveau staff de la Côte d’Ivoire comme adjoint en charge de la préparation physique.
(2) René Girard, Pierre Mankowski, Claude Le Roy, Yvon Pouliquen et Ivan Hasek.
(3) Diplôme d’entraîneur professionnel de football.


Un rythme différent

Après avoir passé dix jours en Côte d’Ivoire au début du mois de juin pour les deux matches contre la Tanzanie et au Maroc, puis de nouveau quatre pour aller à la rencontre de la Direction Technique Nationale, des présidents de clubs et des entraîneurs, Jean-Marc Kuentz a regagné l’Alsace pour honorer les derniers jours de son contrat au Racing (Ndlr : il avait obtenu l’autorisation d’entamer sa mission en Afrique en soldant ses congés).

Il a passé la semaine dernière au centre de formation pour finaliser la transmission des dossiers à son successeur Thierry Brand avec lequel il travaille en étroite collaboration depuis longtemps. Depuis la fin officielle de son bail au RCS ce samedi 30 juin, il est en vacances. « Je dois retrouver la sélection en août pour préparer un match amical en Russie. En fait, nous attendons le tirage au sort de la CAN dont les qualifications se joueront sur un seul tour par matches aller-retour en septembre-octobre(1). Nous devons encore disputer quatre rencontres des éliminatoires de la Coupe du monde 2014, mais la prochaine n’a lieu qu’en mars 2013. D’ici là, nous aurons des rassemblements en août et septembre. Nous sommes à la disposition de la DTN pour partager nos connaissances. Le président a la volonté de mettre en place un véritable travail de fond. Le foot ivoirien regorge de très bons jeunes. Nous allons découvrir le championnat local. Mais l’essentiel de notre boulot va consister dans le suivi des internationaux dont la plupart risque de changer de club cet été. Nous allons devoir nous organiser pour répartir les tâches. »

Le reste du temps, J.-M. Kuentz résidera à Truchtersheim avec sa femme et ses enfants. « Je suis un peu comme Alex (Vencel, instructeur des gardiens à la FIFA qui sillonne le monde dans le cadre de sa mission) : je vais être appelé à beaucoup voyager. Mais d’un autre côté, quand je serai à la maison, j’y serai vraiment. Le rythme va être très différent. »

(1) Un premier écrémage a déjà été réalisé lors d’une phase de poules. La Côte d’Ivoire en était exempte.

Recueilli par Stéphane Godin

_________________
L'histoire est en marche ...


5 Juil 2012 8:57
Profil Site Internet
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 18375
Localisation: Dorlisheim
directracing a écrit:
Jean-Marc Kuentz de retour à Strasbourg ?
Joueur, entraîneur de l’équipe réserve, directeur du centre de formation et entraîneur adjoint, Jean-Marc Kuentz a porté différentes casquettes au sein du Racing Club de Strasbourg avant de rejoindre le Stade Rennais en novembre 2017. Une aventure qui vient de prendre fin et qui pourrait faciliter son retour dans le club alsacien. À la recherche d’un entraîneur adjoint, il semblerait que le Colmarien serait tout proche de s’engager avec le Racing Club de Strasbourg. Selon nos informations les contacts seraient noués entre l’Alsacien et les dirigeants du RCS !


14 Mai 2020 16:32
Profil
Trésorier@Directoire
Trésorier@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Jan 2005 16:00
Messages: 7482
Localisation: Mulhouse
C'est confirmé, il revient chez nous :

Site officiel a écrit:
.
JEAN-MARC KUENTZ RENTRE AU BERCAIL

FIGURE DE LA FORMATION STRASBOURGEOISE, JEAN-MARC KUENTZ QUITTE RENNES ET REVIENT AU RACING. IL SERA L’UN DES ADJOINTS DE THIERRY LAUREY.
.


L'article complet est à retrouver sur le site officiel :

https://www.rcstrasbourgalsace.fr/jean- ... u-bercail/

Outre la bonne image qu'il a laissée à Rennes et au Racing lorsqu'il était à la formation, on y apprend aussi que c'est Thierry Laurey qui en avait fait la priorité pour le poste d'entraîneur-adjoint du Racing :)


16 Mai 2020 15:53
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 18375
Localisation: Dorlisheim
Au fait pourquoi il était parti du racing.


16 Mai 2020 18:42
Profil
Trésorier@Directoire
Trésorier@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Jan 2005 16:00
Messages: 7482
Localisation: Mulhouse
Il était longtemps l'entraîneur alternativement des jeunes et de la réserve. En 2007, il a été promu Directeur du centre de formation.
Quand le club est tombé en CFA2, François Keller était passé de coach de la réserve à coach de l'équipe première. A ce moment-là, Jean-Marc Kuentz a dépanné en reprenant le poste d'entraîneur de l'équipe réserve. Une fois le club à peu près remis sur les rails, en 2012, il est parti pour devenir sélectionneur-adjoint de la Côte d'Ivoire. Il y a un bel article sur ce passage de sa carrière un peu plus haut sur cette page.
En 2017, il est devenu entraîneur-adjoint du Stade Rennais.

Une belle carrière avec un vrai profil de travailleur de l'ombre ...


16 Mai 2020 19:27
Profil
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Fév 2003 21:07
Messages: 17658
Localisation: Strasbourg
C'est vraiment la recrue idéale. Il connait tout du club, sait l'importance qu'a le centre formation dans le développement du club, a confiance aux gens en place, etc. Ce poste d'entraîneur adjoint lui permet de remettre un pied au Racing mais je ne doute pas un instant que son rôle sera amené à évoluer.
Et en plus de tout ça, c'est un type vraiment sympa, abordable et très ouvert.

_________________
"Il n'est pas concevable que Strasbourg, capitale européenne, n'accueille pas l'Euro-2016" (Roland Ries, Jacques Bigot, juillet 2009)


16 Mai 2020 19:51
Profil
Vétéran@Pro
Vétéran@Pro

Inscription: 7 Jan 2018 18:46
Messages: 706
Content de le voir revenir, fort de son expérience à Rennes, il va amener un ingrédient supplémentaire à la progression du Racing.
Si demain Cassard rejoint le staff, MK aura réaliser le recrutement de 2 membres du staff avec intelligence pour la progression du club.


16 Mai 2020 21:45
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 26 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 3 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com