Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 21 Fév 2020 23:52



Répondre au sujet  [ 1915 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 188, 189, 190, 191, 192  Suivante
 L'Equipe 2 - Championnat de National 3 
Auteur Message
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 26 Jan 2008 18:21
Messages: 11992
Localisation: HAGUENAU
j'aurai bien aimé que la racing II gagne contre une autre équipe que face à Sarre Union :arrow:


13 Sep 2019 9:45
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 17705
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
6eme journée
National 3 | ASP Vauban – Racing II (1-1)
Vauban a raté le coche

Rapidement menés chez eux par le Racing II, les Pierrots ont trouvé hier les ressources pour égaliser, mais pas pour forcer la décision lorsqu’ils en ont eu l’occasion en deuxième période (1-1).
Les regrets sont, paraît-il, éternels. S’il reconnaît en avoir éprouvé hier au stade Émile-Stahl, l’entraîneur de Vauban Djamel Ferdjani les a vite balayés d’un revers de la main. Le nul obtenu par ses Pierrots face à la réserve du Racing, renforcée par les Grimm, Prcic et autres Kamara, n’est pas un mauvais résultat, à défaut d’être une bonne affaire comptable.

La bonne affaire, son homologue François Keller estime l’avoir faite. Hormis vingt premières minutes durant lesquelles ils ont globalement maîtrisé leur sujet et ouvert le score sur une reprise de Zemzemi après un centre de Bastian (13e ), les Bleus ont évolué un ton en-dessous de leurs sorties précédentes. « Au vu de ce que nous avions montré lors de notre succès à Sarre-Union (2-1) , nous étions venus ici avec beaucoup d’ambitions, pour gagner, indique l’ex-pro. Mais au vu de notre prestation et de celle de Vauban, le nul est un bon résultat. »

Dans un match de qualité moyenne, en partie imputable à une pelouse très dure favorisant les mauvais rebonds, les Racingmen ont peu à peu baissé de pied, tandis que les Pierrots montaient en puissance. Les joueurs de Djamel Ferdjani ont ainsi logiquement remis les pendules à l’heure à la demi-heure de jeu. Lancé sur le flanc gauche par Kizemoko, Oliveira a semé Grimm pour aller battre Kamara d’une frappe enroulée du droit (29e ).
Oliveira frôle le doublé

Le très vif attaquant angolais aurait même pu récompenser la grosse intensité mise par ses partenaires en début de 2e période si, après un slalom au cœur de la défense du Racing II et un crochet face à Kamara, il n’avait expédié le ballon sur la transversale d’une cage déserte. À sa décharge, il était en bout de course et en déséquilibre (55e ). « On a manqué de réussite sur l’une ou l’autre occase, notamment celle de la transversale, regrette son coach qui reste néanmoins très positif. Je suis fier parce que mes joueurs ont été très combatifs. Même si nous n’en avions récupéré certains que la veille après trois semaines d’absence sur blessure, nous avions des arguments pour déstabiliser le Racing. Nous l’avons fait par moments. »

François Keller est d’ailleurs bien conscient que son équipe a frôlé la correctionnelle. « Si Vauban nous avait pressés tout le match comme il l’a fait par séquences, nous aurions été en grande difficulté. On a manqué de gaz et on est très contents du résultat. Mais lors de notre prochain match contre Amnéville, nous devrons montrer autre chose. »

ASP VAUBAN 1 RACING II 1 Mi-temps : 1-1. Stade Émile-Stahl. Arbitre : M. Thullier. ➤ Buts : Oliveira (29e ) pour Vauban ; Zemzemi (13e ) pour le Racing II. ➤ Avertissements : Kizemoko (16e ) à Vauban ; Zemzemi (10e ), Aaneba (81e ) au Racing. VAUBAN : Catren - Bakria, Tchamako, Nellec, Kizemoko (Heiligenstein, 41e ) – Bellhacène, Ngueni – Oliveira, Cherief (cap.), Daouri (Kekambus, 59e ) – Kahla (M’Baye, 72e ). Entraîneur : Djamel Ferdjani.
RACING II : Kamara – Senaya, Aaneba, Grimm, Branca, Bastian – Ounahi, Prcic (Mendes, 76e ), Othon (cap.) – Zemzemi (Labyad, 83e ), Botella (Besic, 76e ). Entraîneur : François Keller.


22 Sep 2019 19:38
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 26 Jan 2008 18:21
Messages: 11992
Localisation: HAGUENAU
les matchs se suivent et se ressemblent, et les boulettes aussi :!: :evil:


23 Sep 2019 9:21
Profil
Trésorier@Directoire
Trésorier@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Jan 2005 15:00
Messages: 7317
Localisation: Mulhouse
Il y a plusieurs clubs alsaciens qui galèrent un peu en ce début de saison, à l'image de la réserve du Racing ou de Schiltigheim. Et ne parlons pas d'Haguenau ...


23 Sep 2019 19:01
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 17705
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
national 3 | Racing II – Amnéville (2-0)
Le Racing II a attendu son heure

Après une domination stérile d’une heure, la réserve du Racing a su trouver la faille à deux reprises en onze minutes pour s’offrir sa deuxième victoire de la saison contre Amnéville, hier à Molsheim.
La réserve du Racing a longtemps mené aux points hier à Molsheim face à Amnéville, dans un duel entre deux équipes à la peine au classement. Et à force d’insister, elle a su tirer les dividendes de sa maîtrise et sa domination pour empocher sa seconde victoire de la saison. Un succès 2-0 qui lui donne évidemment un peu d’air.

Face à des Amnévillois entraînés depuis dix jours par l’ancien coach strasbourgeois Pascal Janin, dont c’était d’ailleurs le baptême du feu en championnat, les jeunes Bleus ont dû s’armer de patience avant de faire plier les visiteurs.

Botella libère le Racing

D’abord parce qu’ils ont parfois manqué de précision au moment de conclure, à l’instar du jeune néo-pro Lacine Keita, qui a trop ouvert son pied et raté la cible alors qu’il arrivait seul devant le but, lancé par Botella (9e ). Ensuite parce qu’ils ont souvent buté sur le portier lorrain, Quentin Keldenich, à la parade devant Zemzemi (21e ), Ounahi (25e ), Botella (36e ), Grimm (39e , 57e ) et Mendes (48e ).

Mais les coéquipiers d’Azzedine Ounahi, capitaine d’un jour, ont fini par lézarder le mur mosellan. Ils l’ont fait en pilonnant ses flancs et ont ouvert des brèches sur deux débordements.

Le premier à droite par Keita, dont le centre au cordeau a été repris du gauche, en taclant, par un Ivann Botella toujours à l’affût (1-0, 62e ). Le deuxième à gauche par le rentrant Karim Ilunga, ponctué d’un centre en retrait converti du droit, toujours au second poteau et toujours d’un tacle, par le même Botella, auteur d’un doublé (2-0, 73e ).
« On a fait un match sérieux »
Les joueurs de François Keller n’ont alors plus eu qu’à gérer les affaires courantes et une fin de partie sous contrôle.
Mais pour l’entraîneur bas-rhinois, les choses n’ont pas été aussi simples et linéaires.
« Quand tu es coach et que tu vois la première mi-temps du banc de touche, le scénario te donne à penser que le sort s’acharne, avec un ou deux penalties non sifflés (il fait ici référence à une intervention litigieuse de Martin sur Keita à la 32e , mais l’attaquant strasbourgeois, lancé à pleine vitesse, était autant venu s’empaler sur le capitaine lorrain que l’inverse, ndlr). Et puis en face, il y avait un bloc très bas et un point fort, l’avant-centre pivot. Quand ça se passe comme ça, tu n’es jamais à l’abri et tu n’es rassuré que lorsque tu mets le deuxième but. On a fait un match sérieux, cohérent. Nous ne nous sommes pas découragés. »

RACING II 2 AMNÉVILLE 0 ➤ Mi-temps : 0-0. Stadium de Molsheim. 150 spectateurs. Arbitre : M. Richard. ➤ Buts : Botella (62e , 73e ). ➤ Avertissements : Bastian (54e ), L. Keita (83e ) au Racing II ; Ney (43e ), Cassan (48e ) à Amnéville.
RACING II : Pelletier – Williams, Aaneba, Branca, Bastian – Zemzemi (Ilunga, 54e ), Grimm, Ounahi (cap.), Mendes (Othon, 70e ) – L. Keita (Labyad, 86e ), Botella. Entraîneur : François Keller.
AMNÉVILLE : Keldenich – Boussena, Martin (cap.), Brunet, Ney – Lauratet – Abdelkadous (Smah, 71e ), Cassan, Zé, Suray (Delgado, 83e ) – Derbal. Entraîneur : Pascal Janin.


Je ne savais pas que Janin était entraineur d'Amnéville, encore un vieux de la veille du racing .


7 Oct 2019 15:02
Profil
Vétéran@Pro
Vétéran@Pro

Inscription: 7 Jan 2018 17:46
Messages: 600
Même si les équipes de Ligue 1 ne s'appelle pas Amnéville, remplacer Mothiba et Da Costa par Botella ne serait pas un gros risque vu que leur manque d'efficacité est devenu plus qu'inquiétant.


7 Oct 2019 20:33
Profil
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Fév 2003 20:07
Messages: 17516
Localisation: Strasbourg
C'était le premier match de championnat pour Janin avec Amneville. :wink:
Pour ce qui est de Botella, je pense que s'il n'avait rien eu à se reprocher en dehors du terrain, il aurait déjà eu sa chance ne serait-ce qu'en fin de match.

_________________
"Il n'est pas concevable que Strasbourg, capitale européenne, n'accueille pas l'Euro-2016" (Roland Ries, Jacques Bigot, juillet 2009)


7 Oct 2019 22:11
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 17705
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
NATIONAL 3 | ASC Biesheim - RCSA II (0-1)
Le Racing grâce à Zemzemi

Malgré une énorme débauche d’énergie en fin de rencontre, les Rhénans, en panne d’efficacité et de réalisme, s’inclinent face à une séduisante équipe du réserve du Racing.
Pour avoir entamé les débats au pas de charge en soumettant très rapidement la défense rhénane à un feu d’artillerie, comme lorsque Cappa boxe le missile de Zemzemi (2e ) et repousse encore la tentative de Botella (5e ), juste avant le penalty transformé par Zemzemi (9e ) les Strasbourgeois repartent avec le gain de l’enjeu.

Le round d’observation venait bel et bien d’être occulté par les visiteurs, qui débloquent ainsi le compteur quand le raid de Keita est enrayé par la main fautive de Meyer qui a causé le penalty.

Dardouri réplique certes quand il trouve la main ferme de Pelletier (17e ), mais c’est encore Zemzemi qui trouve un poteau récalcitrant suite à sa nouvelle incursion menée au pas de charge (19e ).

Les montants mis à contribution


Les Rhénans desserrent quand même l’étreinte quand Reppert (21e ), à l’affût, n’est pas loin de reprendre un ballon transformé en savonnette, que Pelletier a quelques peines à saisir.

Ce même Alain Reppert va ensuite encore avoir la poisse collée aux basques, quand avant la rentrée aux vestiaires, il n’arrive pas à bonifier les transmissions en deux tours de chrono de Guillaume Jacquat et Viana (43e et 44e ).

À la reprise, les locaux demeurent dans ces bonnes dispositions, mais Guillaume Jacquat voit d’entrée sa balle lécher le montant de Pelletier (46e ).

La formation d’Hervé Milazzo, face à un adversaire désormais sur le reculoir, démontre encore un certain allant mais très souvent mâtiné de malchance. Comme quand Viana trouve la barre (75e ), ou encore Imrane Bouchema sur sa route (84e ). En face, Ounahi trouve le poteau (79e ). Le danger demeure.

Dans une fin de rencontre aux airs de désespérance locale, Meyer est exclu (76e ). La donne ne change plus, même si Cappa, dans l’épilogue des débats, s’en va défier son vis-à-vis Pelletier. À l’image de ses partenaires, il a le dernier mot.

ASC BIESHEIM 0RCSA II 1 ➤ Mi-temps : 0-1. Arbitre : M. Degand, assisté par MM. Thiemonge et Grandgirard. 200 spectateurs environ. ➤ Le but : Zemzemi (9e s.p.) pour le RCSA II. ➤ Avertissements : Wagner (51e ), Reppert (62e ) et Meyer (75e ) à Biesheim. ➤ Expulsion : Meyer (76e ) à Biesheim.
ASC BIESHEIM : Cappa, Alves, Meyer, Chevrier, Karim, Wagner (cap.), Dardouri, Gu. Jacquat (Efondja, 70e ), Fuchs (Miliani 70e ), Viana, Reppert.
RCSA II : Pelletier, Williams, Bastian, Branca, Bouchema, Othon, Zemzemi (Senaya, 59e ), Ounahi, Keita, Botella, Mendes (Keller, 86e ).


20 Oct 2019 16:34
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 17705
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
national 3 | Racing II – Métropole troyenne (1-0)
Le Racing II assure

Grâce à l’unique but de Laciné Keita en première période, le Racing II a disposé de la Métropole troyenne hier.
La réserve du Racing avait cœur à de l’emporter face à la Métropole troyenne. Logiquement, les débats sont dominés par les Strasbourgeois.

Dès la 7e , Laciné Keita fait la différence sur corner. Suite à une déviation de la tête, l’attaquant place son pied au bon moment pour permettre au Racing de prendre rapidement les devants (1-0).

En face, les Troyens n’inquiètent pas énormément les hommes de François Keller. Les Aubois subissent un pressing constant. Les jeunes Racingmens monopolisent le ballon. Ils tentent plusieurs fois leur chance, à l’image d’Othon dont la frappe lointaine est détournée par le portier troyen (17e ).

Branca voit rouge


Puis le capitaine du Racing tente un joli coup franc qui termine dans les gants de Dubois (19e ). Sommer est ensuite sollicité en profondeur dans la surface après une belle construction, mais le milieu strasbourgeois bute sur le dernier rempart (26e ).

Plus ou moins perdus, les visiteurs offrent des balles de but aux Alsaciens. Boulacheb, avec un contrôle de la poitrine hasardeux, n’est pas loin de marquer contre son camp (34e ).

En début de seconde période, Branca, averti en première mi-temps, commet une grosse faute et se retrouve expulsé (52e ). François Keller réorganise son équipe en remplaçant Williams par Bouchema afin de renforcer la défense.

De l’autre côté, Jean-Louis Montero, le coach troyen, lance du renfort pour animer les attaques, mais le rideau strasbourgeois reste solide. Seul Unal prend l’initiative de frapper de loin, une tentative que Kawashima se contente de laisser passer au-dessus de son but (79e ).

Au cœur d’une deuxième mi-temps plutôt laborieuse des deux côtés, la réserve du Racing résiste. Dans le dernier quart d’heure, Richard écope à son tour d’un carton rouge, laissant les deux équipes terminer la partie à dix contre dix (77e ).

La dernière alerte est à nouveau signée Unal de loin, captée soigneusement par Kawashima (86e ).

Sur le plus petit des scores, le Racing II signe une troisième victoire consécutive. De quoi lui permettre de grimper à la deuxième place du classement.

RACING II 1 METRO. TROYENNE 0 ➤ Mi-temps : 1-0. Stadium (à Molsheim). Arbitre : M. Pacheco assisté de MM. El Hamzaoui et Grander. ➤ But : L. Keita (7e ). ➤ Avertissements : Branca (13e ) Sommer (63e ) au Racing II ; Lebrazi (16e ), Richard (39e ), Mangonda (65e ), Aubriot (71e ) à la Métropole troyenne. ➤
Expulsions : Branca (52e ) au Racing II ; Richard (77e ) à la Métropole troyenne.
RACING II : Kawashima – Senaya, Branca, Aaneba, Bastian – Othon, Sommer, Botella – Mendes (K. Keita, 46e ), L. Keita (Besic, 71e ), Williams (Bouchema, 53).
MÉTROPOLE TROYENNE : Dubois – Boulacheb, Djukic, Richard, Hoang – Lebrazi, Mezriche (Diarra, 70e ), Unal, Aubriot (Eyock, 85e ), Maigrot (Mangonda, 58e ) – Ntsama.


4 Nov 2019 16:24
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 17705
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
National 3 | Racing II – Sarreguemines (2-0) Zohi (Racing II) a découpé Sarreguemines
Un ciseau victorieux, puis un but plein de sang-froid de Kevin Zohi ont permis à la réserve du Racing de disposer de Sarreguemines hier à Molsheim.
Les débats ont été équilibrés. Les occasions aussi. Et comme le concédait l’entraîneur de la réserve du Racing, François Keller, hier à Molsheim, un nul entre son équipe et son visiteur du jour, Sarreguemines, « n’aurait pas été usurpé. »

« Il aurait même été logique, enchaîne-t-il. Mais le talent de Kevin Zohi a fait la différence à la fin et on prend les trois points avec plaisir. » L’attaquant ivoiro-malien, au temps de jeu limité en équipe première, a jailli comme un diable de sa boîte dans le money-time pour signer un doublé et offrir une cinquième victoire à cette réserve qu’il fréquente encore régulièrement.

Un doublé salvateur


Embusqué au second poteau à la retombée d’un centre de la droite distillé par Senaya, il s’est d’abord montré d’une adresse diabolique, précisément, sur un ciseau horizontal du droit qui a fini sa course au fond des filets de Barrière (1-0, 85e ). Puis trois minutes plus tard, il a ajusté, de nouveau du droit et toujours de près, le portier mosellan après un subtil contrôle en extension à la réception d’une ouverture limpide d’Ounahi (2-0, 88e ).

Avant la pause déjà, le double buteur en Ligue Europa contre Plovdiv et Francfort à la Meinau, aurait pu ouvrir le score d’une tête à bout portant après un centre de Lebeau si Barrière n’avait fait bonne garde (43e ).

Le succès des Strasbourgeois n’est donc pas volé, mais François Keller est conscient que ses troupes auraient pu payer cash les quelques incursions de Sarregueminois qui, après le 9-0 concédé deux semaines plus tôt à domicile contre Thaon, « n’étaient pas venus pour faire le spectacle » avec un effectif décimé, de l’aveu même de leur coach Sébastien Meyer.

« Heureusement, nous n’avons pas été punis », se réjouit le technicien bas-rhinois. « Beaucoup de mes joueurs avaient besoin de temps de jeu et ça s’est ressenti, comme à Vauban ( 1-1, le 21 septembre dernier ). Mais c’est notre rôle de leur en donner. »
Huit matches sans perdre

Avec ce succès sur le fil, le Racing II, désormais installé sur le podium avec une rencontre en retard (à St-Louis/Neuweg), porte à huit matches sa série d’invincibilité (4 nuls, 4 victoires). « Je ne sais pas », esquive François Keller. « Tout le monde me parle de cette invincibilité, mais comme on joue tous les week-ends avec une nouvelle équipe, c’est en fait, pour les joueurs et moi, une série qui redémarre à chaque fois. Pour l’instant, ça se passe bien. Tant mieux. »

RACING II 2 SARREGUEMINES 0 ➤ Mi-temps : 0-0. Stadium de Molsheim. 250 spectateurs. Arbitre : M. Rueff. ➤ Buts : Zohi (85e , 88e ). ➤ Avertissements : Wengert (63e ), Schwartz (74e ), Guendez (90e +4) à Sarreguemines.
RACING II : Kawashima – Senaya, Aaneba, Ndour, Bastian – Ounahi (N. Sommer, 90e ), Grimm, Othon (cap.) – Lebeau (L. Keita, 60e ) – Zohi, Besic (Ilunga, 71e ). Entraîneur : François Keller.
SARREGUEMINES : Barrière – Jabir, Wangue, Schwartz, Wengert – Redjam (Titizian, 75e ), Sahraoui (Mehl, 90e +1), Dekoun (cap.), Kennel (Bour, 90e + 1) – Guendez, A. Mendy. Entraîneur : Sébastien Meyer.


25 Nov 2019 17:11
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 1915 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 188, 189, 190, 191, 192  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com