Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 21 Fév 2020 22:55



Répondre au sujet  [ 1915 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 188, 189, 190, 191, 192
 L'Equipe 2 - Championnat de National 3 
Auteur Message
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Fév 2003 20:07
Messages: 17516
Localisation: Strasbourg
Avec 8 pros et un ex-pro, j'espère bien qu'ils s'en sortent contre Sarreguemines :roll:

_________________
"Il n'est pas concevable que Strasbourg, capitale européenne, n'accueille pas l'Euro-2016" (Roland Ries, Jacques Bigot, juillet 2009)


25 Nov 2019 19:13
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 17705
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
RACING II 2
SARRE-UNION 1

Mi-temps : 0-1. Stadium (à Molsheim). 150 spectateurs. Arbitre : M. Pacheco assisté de MM. Beckendorf et Lapret.
Buts : Ilunga (47e ), Bouchema (78e ) pour le Racing II ; Maurice (29e ) pour Sarre-Union.
Avertissements : Othon (86e ) au Racing II ; Lempereur (59e ) à Sarre-Union.

RACING II : Pelletier - Senaya, Branca, Bouchema, Bastian - Sommer, Othon (cap.) - K. Keita, Ounahi, Ilunga - Labyad (Carnier, El Manssouri, Obradovic). Entraîneur : François Keller.

SARRE-UNION : Schouver - Cognard, A. Keita (cap.), Barthélémy, Lempereur - Amri, Zerbini - Maurice, Hend, Groune - Morabit (Riff, Naifi, Schermann). Entraîneur : Stéphane Léoni.
.
Coupe du Grand Est (32es de finale)
Un Racing II à réaction

Menée à la pause, l’équipe réserve du Racing a renversé Sarre-Union en seconde période et s’est qualifiée pour les 16es de finale de la Coupe du Grand Est.
Comme au mois de septembre dernier en National 3, le Racing II a pris le meilleur sur l’USSU hier à Molsheim. Sur le même score qu’en Alsace Bossue il y a trois mois d’ailleurs (2-1). Et encore une fois, les jeunes Racingmens ont fermement dû batailler pour l’emporter. La faute à une coriace et joueuse formation sarre-unionnaise.

Sarre-Union avait pourtant ouvert le score

C’était d’ailleurs elle qui avait logiquement pris les devants dans cette rencontre de Coupe. Bien avant l’ouverture du score signée Maurice, servi sur un plateau par Groune dans les six mètres (0-1, 29e ), l’USSU s’était procurée les meilleures situations. Mais Morabit avait manqué de spontanéité (5e ) puis d’adresse dans son dernier geste (12e ) et Maurice était contré au dernier moment par Bouchema (11e ).

En face, rien de bien notable n’était à signaler. Juste peut-être cette frappe de Sommer, sur laquelle Schouver intervenait avec brio (35e ).
En seconde période, la partie prenait finalement une autre tournure. En manque d’inspiration jusque-là, le Racing II commençait à lâcher les chevaux. Et à mieux réciter son football aussi. Servi dans la surface, Ilunga, d’une jolie frappe croisée, ne tardait pas à remettre son équipe dans le bon sens (1-1, 47e ).

Bouchema opportuniste


Pas découragée, l’USSU continuait à pointer le bout de son nez. Mais les tentatives de Maurice (53e ) puis de Morabit (57e ) n’étaient pas cadrées. Plutôt équilibrée, la suite des débats se voulait plutôt pauvre en occasion. Il fallait attendre les dernières minutes de jeu pour voir la partie enfin se décanter. Le corner frappé par Ilunga trouvait la tête de Carnier : le ballon ricochait sur le poteau avant d’atterrir dans les pieds de Bouchema, opportuniste dans la surface (2-1, 78e ).

Les Strasbourgeois avaient fait le plus dur, d’autant que l’USSU se montrait ensuite trop désordonnée dans ses dernières attaques. À l’image de ce centre de Lempereur, que ni Schermann, ni A. Keita ne réussissaient à reprendre (89e ).

Au prix d’une bonne réaction d’orgueil en seconde période, les joueurs de François Keller ont donc assuré l’essentiel ce samedi. Ils verront les 16es de finale de la Coupe du Grand Est en début d’année prochaine, au contraire de l’USSU, qui pourra désormais se concerner entièrement à son championnat de N3.


8 Déc 2019 17:09
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 17705
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
National 3 :
Racing II – Metz II (0-2)
Le Racing II se fait surprendre

Bien en place tactiquement, la réserve du Racing a pêché dans la finition face à des opportunistes Messins. Les hommes de François Keller terminent 2019 sur une défaite.
Le Racing n’allait pas rester invaincu éternellement à domicile. Hier à Molsheim, Metz s’est chargé de mettre fin à cette série en s’imposant 2-0.

Dans ce choc de haut de tableau, Strasbourg a longtemps dominé. Sanjin Prcic y a été pour beaucoup. C’est lui qui a orienté le jeu, n’hésitant pas à sauter les lignes. Il s’est même procuré plusieurs occasions.

Un de ses coup-francs bien placé a été contré (36e ) avant qu’il ne déclenche une puissante frappe en lucarne, captée par Guillaume Dietsch (43e ).

Ses partenaires se révélaient eux trop imprécis dans les trente derniers mètres, au contraire de leurs adversaires habillés de grenat.

L’enchaînement de Yade capté par Pelletier (26e ) et la frappe de Rauch contrée par son partenaire Robin (28e ) avaient sonné comme des avertissements.

Maladresse strasbourgeoise, opportunisme messin

La combinaison en une touche de balle dans la surface conclue par Robin a fait acte de punition (0-1, 45e ).

« Je suis déçu que nous ayons un but de retard à la mi-temps. Nous méritions le 0-0 », regrette François Keller.

Au retour des vestiaires, l’entraîneur strasbourgeois changeait son système tactique, passant du 3-5-2 au 4-5-1.

Son équipe peinait tout d’abord à se projeter offensivement et manquait de spontanéité avant de faire preuve de maladresse dans le dernier geste.

Laciné Keita – passé à côté de son match – était devancé par un défenseur sur un centre intéressant de Bastian (75e ). El Manssouri, lui, était trop juste pour reprendre un centre fuyant (77e ) puis trop gourmand lors d’un raid dans la défense messine (88e ).

À force de se découvrir, les Strasbourgeois subissaient les interceptions hautes messines.

Après plusieurs situations chaudes, ils finissaient par craquer. À l’aube du temps additionnel, Yade surgissait sur une mauvaise passe de Bastian et crochetait Pelletier.

Le gardien du Racing commettait alors un grossier tacle à l’extérieur de sa surface, sanctionné par un rouge (90e ). Le défenseur Branca passait alors dans le but. S’il captait le coup franc de Yade (90+2e ), il était fautif une minute plus tard en relançant dans les pieds messins. Lancé par Godart, Ndiaye l’ajustait alors (0-2, 90e +3).
Deux buts encaissés dans le même match, une première depuis août

« Le deuxième but est anecdotique, considère Keller, d’humeur taciturne après le match. Nous avons fait une très bonne deuxième mi-temps. Ce qui nous a juste manqué, c’est de marquer. »
Son équipe n’avait pas encaissé autant de buts dans une rencontre depuis août. Toutes les séries ont une fin.

RACING II 0 FC METZII 2 ➤ Mi-temps : 0-1. – Molsheim, Parc des Sports. 100 spectateurs. Arbitre : M. Tani assisté de MM. Heitzmann et Grandgirard. Les ➤ Buts : Robin (45e ), Ndiaye (90e +3) ➤ Avertissements : Senaya (50e ) au Racing II ; Akpa (84e ) à Metz II. ➤ Expulsion : Pelletier (90e ) au Racing II.
RACING II : Pelletier – Bastian, Branca, Grimm (Othon, 60e ), Aanfra, Senaya – Ounahi, Prcic (El Manssouri, 46e ), Sommer (Williams, 68e ) – Keita, Ilunga.
METZ II : Dietsch – Akpa, Lo Ababacar, Bokele Mputu, Godart – Yade, Knoepffler, Rauch, Mikautadze – Ndiaye, Robin.


16 Déc 2019 18:41
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 17705
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
National 3 : Racing II – Sarre-Union (2-3) Sarre-Union renversant !
Rapidement mené 2-0 ce samedi, Sarre-Union est parvenu à renverser la réserve du Racing pour s’offrir sa neuvième victoire de la saison.
Au bout d’un quart d’heure de jeu, on ne donnait franchement pas cher de la peau des Sarre-Unionnais. Au prix d’une entame tonitruante, la réserve du Racing avait rapidement pris les commandes de la partie.

Le Racing II avait pourtant tout bon


Grâce à L. Keita, servi sur un plateau par Ilunga (1-0, 3e ), puis à Sommer, décalé par Ounahi (2-0, 14e ), les Strasbourgeois pensaient déjà avoir fait le plus dur.
Sauf qu’en face, Sarre-Union avait beaucoup de caractère et ne tardait pas à le démontrer. Une frappe croisée – l’œuvre de Schermann – remettait ainsi l’USSU dans le bon sens (2-1, 20e ).

La partie, d’une excellente facture au demeurant, s’était ensuite voulue équilibrée. Sarre-Union jouait mieux et était enfin entré dans son match. Trouvé par Hend, Schermann était d’ailleurs tout proche du doublé (24e ).

Au retour des vestiaires, Schermann, encore lui, était gêné au dernier moment par Branca (56e ).

L’éternel Vianney Schermann se montrait persévérant : sa tête, consécutive à un centre parfait de Hend, terminait cette fois au fond des filets (2-2, 60e ).

À l’expérience, l’USSU avait réussi à renverser complètement le match. En face, la jeune équipe du Racing II baissait le pied.

L’inspiration géniale de Maurice

Toutefois, sans une intervention du pied de Mfa, El Manssouri aurait pu redonner l’avantage aux siens (64e ).

Et puis la rencontre finissait définitivement par basculer. Et de quelle manière ! À l’affût d’un ballon repoussé aux vingt mètres, Maurice, d’une sublime reprise en demi-volée, permettait à Sarre-Union de passer devant (2-3, 70e ).

Dès lors, le Racing II était K.-O. debout. D’autant que ses dernières tentatives, signées Ounahi (77e ) et Kandil (88e ), étaient restées vaines.

L’USSU, renversante hier, finissait par l’emporter. Presque de façon logique au final. Cette équipe-là, on s’y ose, a clairement l’étoffe d’un futur et très beau champion…
RACING II 2
SARRE-UNION 3


➤ Mi-temps : 2-1. – Stadium de Molsheim, 400 spectateurs. Arbitre : M. Degand, assisté de MM. Thiemonge et Fuchs.

➤ Buts : L. Keita (3e ), Sommer (14e ) pour le Racing II; Schermann (20e , 60e ), Maurice (70e ) pour Sarre-Union.

➤ Avertissements : Grimm (66e ) au Racing; Munich (34e ), Riff (53e ), Schermann (83e ), Maurice (87e ) à Sarre-Union.

➤ RACING II : Cozzi-Buet - Senaya, Bouchema, Branca, Williams (Othon, 62e ) - Grimm, Ounahi (cap.) - El Manssouri, Ilunga (L. Keller, 67e ), Sommer (Kandil, 73e ) - L. Keita. Entraîneur : François Keller.

➤ SARRE-UNION : M’Fa - Poinsignon, A. Keita, Barthelemy, Munich - Zerbini (Frassineti, 69e ), Riff (cap.) - Schermann, Hend (Maurice, 67e ), Groune - Naifi (Le, 78e ). Entraîneur : Stéphane Léoni.


26 Jan 2020 11:22
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 17705
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
National 3 Racing II – FAIG (1-1) : tout le monde est (presque) content
À l’issue d’un distrayant derby bas-rhinois, la réserve du Racing et la FAIG se sont séparées sur un nul équitable hier à Ernolsheim-sur-Bruche (1-1).
Dans un match de football, lorsque les deux équipes éprouvent le sentiment d’avoir autant frôlé la victoire que la défaite, c’est généralement que le nul est logique.

Tout s’est donc terminé pour le mieux hier à Ernolsheim-sur-Bruche entre la réserve du Racing, qui restait sur trois revers, et la FAIG dont le dernier match officiel remontait au 14 décembre (1-1).

« Le nul est équitable, convient le coach illkirchois, Amar Ferdjani. Chacune des deux équipes a eu ses temps forts et ses opportunités de gagner. »

« Le jour où ils seront efficaces sur chaque contre, ils te dégoûteront du foot »


La jeune troupe strasbourgeoise, encadrée par trois pros (le gardien japonais Eiji Kawashima, Jérémy Grimm et Adrien Lebeau), aurait, c’est vrai, pu “tuer” la rencontre d’entrée.

Mais les deux sauvetages sur leur ligne de Herceg et Godel dans la même minute (14e ), après des tentatives d’Ilunga, dirent vite ce qu’allait être ce derby : un match vivant dans lequel les deux protagonistes allaient se rendre coup pour coup.

« Notre frustration est toujours la même : nous avons les premières “occases” et si nous les mettons, le match se déroule sans doute plus facilement », regrette l’entraîneur strasbourgeois, François Keller, toutefois conscient que les contres de la FAIG, souvent orchestrés par Huber, Weiss et Mayer, auraient pu causer la perte de son équipe.

« C’est la marque de fabrique des Illkirchois. Le jour où ils seront efficaces sur chaque contre, ils te dégoûteront du foot (sourire). Ils ont l’équipe pour se maintenir. »

Du tac au tac

Helfer (34e ) et Mayer (40e ) ratèrent ainsi ce qu’on a coutume d’appeler l’immanquable sur deux débordements de Weiss à droite. La FAIG fut néanmoins la première à trouver l’ouverture.

Au sortir d’un “une-deux” côté gauche avec Destenay, Mayer fila offrir un “caviar” à un Weiss qui n’eut plus qu’à assurer son plat du pied pour faire mouche (66e ). Mais quatre minutes plus tard, El Manssouri, alerté par Kandil, égalisa d’une frappe sèche à ras de terre avec la complicité du poteau gauche.

Keita (76e ), côté Racing, et Tayebi (90e ), pour la FAIG, auraient pu offrir la victoire à leur équipe. Mais c’eût été cruel pour le perdant.
« Nous sommes satisfaits d’être revenus au score parce que nous n’y étions pas parvenus sur les trois derniers matches, positive François Keller. Le groupe est très jeune et il faut l’encourager parce qu’il y a de bonnes choses. C’était un match agréable à regarder. »

« Ce nul face à une jeune, mais bonne équipe du Racing est encourageant, lui fait écho Amar Ferdjani. On est optimiste, mais il va falloir garder cet état d’esprit de guerriers. Le maintien passera par des points pris à l’extérieur. C’est bon pour la confiance de bien commencer l’année. On continue à proposer un jeu attrayant. »

➤ Mi-temps : 0-0. – Parc des Sports d’Ernolsheim-sur-Bruche, 300 spectateurs. Arbitre : M. Galek.
➤ Buts : El Manssouri (70e ) pour le Racing II; Weiss (66e ) pour la FAIG.
➤ Avertissement : Benkaïd (10e ) à la FAIG.

RACING II : Kawashima – Senaya, Grimm, Branca, Bastian – Lebeau (Othon, 62e ), L. Keller (Kandil, 68e ), Ounahi (cap, Sommer, 72e ) – El Manssouri, L. Keita, Ilunga. Entraîneur : François Keller.

FA ILLKIRCH-GRAFFENSTADEN : A. Schmitt – Huber, Godel, Herceg, Helfer-Lebert – Benkaïd, Destenay (cap) – Weiss (Soumah, 83e ), Tayebi, Mayer – Schall. Entraîneur : Amar Ferdjani.


3 Fév 2020 13:52
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 1915 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 188, 189, 190, 191, 192

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com