Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 25 Nov 2017 1:07



Répondre au sujet  [ 1781 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 175, 176, 177, 178, 179  Suivante
 L'Equipe 2 - Championnat de CFA2 
Auteur Message
Entraineur adjoint@Staff
Entraineur adjoint@Staff
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 21 Oct 2002 3:27
Messages: 1926
Localisation: Paris
Tant mieux, ça veut dire qu'on va pouvoir normalement palier à certains postes d'ici 3-4 ans :)

Sam.

_________________
Viva Gonzalo "El Buffalo" Belloso !!!
Le plus grand numero 13 de tout les temps !!!


30 Oct 2017 12:02
Profil ICQ
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire

Inscription: 27 Mai 2005 10:39
Messages: 3629
J'espère que Duplexe va bientôt franchir un palier !


30 Oct 2017 14:08
Profil
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Fév 2003 20:07
Messages: 15672
Localisation: Strasbourg
Bah je préfèrerais quand même 2 ou 3 "cadres" qui soient joueurs de champ pour les tirer vers le haut et leur servir d'exemple.

_________________
"Il n'est pas concevable que Strasbourg, capitale européenne, n'accueille pas l'Euro-2016" (Roland Ries, Jacques Bigot, juillet 2009)


30 Oct 2017 14:09
Profil
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2007 20:39
Messages: 3077
baskath a écrit:
J'espère que Duplexe va bientôt franchir un palier !


:lol:

Je suis d'accord, ce serait dommage de le laisser appart...


30 Oct 2017 15:44
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Aoû 2002 20:22
Messages: 11859
Localisation: Madrid
Bah il n'est pas tout seuil en CFA2, c'est quand même l'antichambre du Racing.


30 Oct 2017 16:19
Profil Site Internet
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juin 2004 16:17
Messages: 4478
Localisation: paris
a terme, il va devoir monter à l'étage supérieur!

_________________
Si un problème a une solution, il ne sert à rien de s'inquiéter. S'il n'en a pas, s'inquiéter n'y changera rien


30 Oct 2017 17:01
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 12736
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
AMNÉVILLE 3
RACING II 2

Mi-temps : 0-0. – Stade municipal, 250 spectateurs. Arbitre : M. Thullier.
Les buts : Pignatone (73e , 87e ), Brunet (76e ) pour Amnéville ; Delaitre (58e ), Ngan Biti (69e ) pour Amnéville.
AMNÉVILLE : Keldenich, Boussena, Belhadji, Brunet, Meddour, Le (Belgacem, 72e ), Moukam, Lauratet (Pignatone, 63e ), Foti (Naifi, 87e ), Bourgeois, Abdelkadous.
RACING II : Rempp, Bakria, Caci, Matondo, Solvet, Fofana, Othon, Mayer (Mendes, 80e ), Lebeau (Ngan Biti, 64e ), Delaitre.
.
Un scénario renversant

Mené 0-2 après 70 minutes de jeu, Amnéville a fait preuve d’un énorme mental pour renverser la vapeur face à une réserve strasbourgeoise dominatrice.
D’entrée, les Alsaciens se projetaient vers l’avant et adressaient un premier avertissement sans frais à la défense locale. La réaction amnévilloise était immédiate avec un débordement de Moukam, mais la reprise d’Abdeldadous était contrée (2e ).

Dominateurs dans la possession de balle et vainqueurs dans les duels de milieu de terrain, les Alsaciens ne parvenaient pourtant pas à se créer de réelles occasions de but.

Seul un coup de rein de Mayer mettait Brunet et Keldenich dans le vent, mais l’avant-centre strasbourgeois ne parvenait pas à redresser suffisamment son tir dans un angle réduit (23e ). Puis, sur un corner, Matondo loupait l’immanquable de la tête face au but (43e ).

Les hommes de Keller continuaient à dominer et ouvraient logiquement la marque sur un coup franc obtenu par Lebeau et frappé par Delaitre hors de portée de Keldenich (0-1, 58e ). Sur un service de Caci, Ngan Biti, tout juste entré en jeu, ajustait une frappe pour doubler la mise (0-2, 69e ).
« Des choses à corriger absolument »

À 0-2, le coaching de Cédric Léonard s’avérait décisif, même s’il avouait au retour des vestiaires « ne pas savoir où les joueurs sont allés chercher la victoire ». Au mental, et grâce aux remplaçants.

Sur le terrain depuis dix minutes, Pignatone réduisait la marque d’une tête idéalement placée (1-2, 73e ). Revigorés, les “Verts” poussaient. Pignatone obtenait un corner sur lequel Brunet plaçait un coup de tête égalisateur (2-2, 76e ).

C’était la folie dans le camp local d’autant que sur une récupération de Naifi, lui aussi entré en jeu, Moukam lançait Pignatone qui filait au but pour tromper Rempp avec sans froid. Le jeune attaquant venait de renverser le match !

« Je suis déçu car on voulait rendre hommage à Steven Keller, décédé à l’âge de 25 ans, regrettera François Keller, entraîneur de Strasbourg. On a lâché le match dans les vingt dernières minutes. Ça sanctionne des choses à corriger absolument pour des jeunes qui aspirent à devenir des professionnels. »


6 Nov 2017 5:14
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 12736
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Racing II 2
Pagny/Moselle 0

Stadium de Molsheim. Temps froid, pelouse synthétique. Une petite centaine de spectateurs courageux. Mi-temps : 1-0. Arbitre : M. Lapret.
Les buts : Mendes (44e ), Mayer (54e ).
Avertissement : Terzic (82e ) à Pagny.
RACING : Rempp – Bakria, Matondo, Simakan, Makutungu – Fofana, Solvet (Helter 84e ), Othon (cap.) – Lebeau (Mendes 23e ), Mayer, Delaitre (Ngan 74e ). Entr. : François Keller.
PAGNY : Delafraye – Nisi, S. Probst, Lacina, Corregia – Sylla (Terzic 63e ), C. Sannier (cap.) (Marzoug 81e ), Patin, V. Sannier – Bonet, Paillot (Gueriri 72e ). Entr. : Michel Deza.
.
À la relance
La réserve strasbourgeoise a profité de la venue de Pagny, sur ses terres, pour se relancer après deux défaites. Sa maîtrise et son efficacité ont parlé.
Après deux échecs de rang, la réserve strasbourgeoise était en appel et devait rassurer face à un adversaire en difficulté qui venait de changer d’entraîneur. En dépit de sa juvénilité, la bande à François Keller a su se relancer pour revenir aux avant-postes de son championnat, concrétisant une maîtrise manifeste sur les débats dominicaux.
« Le maintien sera long et difficile »
« Je suis content de cette victoire, a apprécié l’entraîneur. On a évolué tout de même avec deux éléments nés en 2000. Dans ces cas-là, on sait qu’un petit grain de sable peut perturber la machine, comme cela a été le cas il y a une semaine, à Amnéville où on a mené 2-0 avant de perdre 3-2. » Ses protégés ont gardé la main sur les débats jusqu’au bout.

Pagny avait décidé de mettre le bus dans un premier temps. Quentin Othon et ses coéquipiers ont pris patience, pris position dans le camp lorrain tout en veillant à ne pas se faire contrer. Par un temps à autoriser l’anorak aux gardiens guère sollicités dans un (long) premier temps, une frappe de Fofana (29e ) a matérialisé l’emprise locale, quand Rempp a dû éviter de s’endormir en stoppant en deux temps un coup franc de Paillot (33e ).

La menace strasbourgeoise s’est néanmoins précisée et l’ouverture du score a relevé d’une forme de logique quand une interception et un centre de Bakria ont mis la défense visiteuse sur le gril. Delaitre a hérité du ballon à l’entrée de la surface pour le glisser intelligemment à Mendes, réaliste au coin des 6 m pour ouvrir la marque (44e ).
Au retour des vestiaires, les Strasbourgeois ont fait mouche sur leur première ouverture. Sur un coup de patte d’Othon, dans la profondeur, Mayer a dominé les airs pour tromper de la tête Delafraye, parti hasardeusement à sa rencontre.
L’affaire était dans le sac et le Racing n’a guère tremblé pour gérer la fin de match, seul un tir contré de Correggio inspirant une petite inquiétude à l’arrière-garde alsacienne. « On se retrouve avec cinq victoires en dix matches et c’est appréciable, car le maintien sera long et difficile », a conclu François Keller. Avec neuf relégués possibles à l’issue du championnat, il vaut mieux, effectivement, ne pas traîner en route quand l’occasion se présente.


13 Nov 2017 5:39
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 12736
Localisation: Dorlisheim
Citation:
FC Mulhouse 1
Racing II 2

Mi-temps : 1-0. – Stade de l’Ill, 350 spectateurs. Arbitre : M. Salinque.
Les buts : Etame (45e +1) pour le FC Mulhouse; Fofana (65e ), Ngan Biti (81e ) pour le Racing II
Les avertissements : Ngan Biti (82e , 90e ) au Racing II.
Expulsion : Ngan Biti (90e ) au Racing II.
FC MULHOUSE: Milosavljevic – Titebah, Sané, El Bounadi, Diouf – Aquiyavi, Marimon (Jabol, 66e ), Puerto – Essomba, Etamé (Curier, 76e ), Da Silva (Constant, 71e ). Entraîneur : Carlos Inarejos.

RACING II : Rempp – Bakria, Bimakan, Matondo, Makutungu – Solvet, Fofana, Mendes (Scherer, 87e ) – Mayer, Botella (Ngan Biti, 66e ), Delaitre (Palau, 90e +1). Entraîneur : François Keller.
.
Une réserve à réaction
Une semaine après l’élimination en Coupe de France, les joueurs mulhousiens ont essuyé hier soir en championnat leur premier revers à domicile (1-2). Réalistes, les réservistes strasbourgeois en ont profité pour se rapprocher du podium.
Le FC Mulhouse version 2017-2018 connaît donc en ce frisquet mois de novembre sa toute première zone de turbulences.

Le match nul arraché il y a deux semaines à Pagny-sur-Moselle, l’avant-dernier du championnat, avait déjà laissé apparaître quelques petits doutes (1-1).

L’élimination enregistrée à Pontarlier au 7e tour de la Coupe de France le week-end passé (2-1), conjuguée hier soir au premier accroc de la saison subi à domicile, face à la jeune réserve du Racing, n’a fait que les confirmer.

L’heure n’est évidemment pas encore grave, ni même alarmante, pour un FCM qui reste ce matin dans les hauteurs du général et qui aura encore cinq rendez-vous de N3 pour se remettre d’aplomb d’ici 2018. Mais il n’empêche, le leader nancéien a encore accentué son avance au sommet de la hiérarchie et les positions se sont sensiblement resserrées au sein du groupe de poursuivants.

Vainqueur hier soir au stade de l’Ill, le jeune escadron strasbourgeois a d’ailleurs profité de sa venue dans le Haut-Rhin pour s’emparer seul de la deuxième place. Une belle satisfaction pour le coach François Keller, qui a une fois encore aligné de nombreux jeunes joueurs ce samedi.
Le FCM cueilli durant
son temps fort


“Jeunes” ne voulant pas forcément dire inefficaces, les doublures bas-rhinoises ont raflé la mise en marquant hier soir leurs deux buts sur quasiment leurs deux seules occasions de la seconde période. Un deuxième acte au demeurant bien plus animé que le premier au cours duquel les 350 spectateurs se sont légèrement ennuyés.

La réserve du Racing est bien la première à s’illustrer sur une frappe de Delaitre claquée au-dessus par Milosavljevic (11e ), mais cette tentative n’est suivie d’aucun effet notable. Les débats restent très équilibrés et le plus souvent cantonnés au milieu du terrain.

Configuré dans 4-1-4-1, où l’Espagnol Marimon a retrouvé une place dans l’entrejeu suite au retour de Sané en charnière centrale, le FCM peine à se montrer dangereux, à l’image de sa toute première tentative cadrée qui n’intervient qu’à la 43e sur une frappe sans danger de Da Silva.

Mais les Mulhousiens peuvent compter deux minutes plus tard sur un coup de pouce bien involontaire de Matondo pour débloquer leur compteur. En se dégageant lui-même le ballon sur la main au cœur de la surface, le capitaine strasbourgeois offre à Etamé l’occasion d’ouvrir le score sur penalty. Inespéré pour le FCM !

Mais cette ouverture du score “heureuse” pour les coéquipiers de Marimon va quelque peu les libérer sitôt le retour du vestiaire. Si bien que Da Silva (47e ) et Puerto (55e ) trouvent rapidement des positions de frappe.

On se dit alors que le FCM va mieux. Mais c’est pourtant à ce moment-là qu’il va lui aussi se faire piéger. Décalé par l’ex Mulhousien Mayer, Botella adresse un centre pour Fofana dont le plat du pied trompe Milosavljevic au premier poteau (1-1, 65e ).

Cette fois, le coup est rude pour le FCM qui encaisse d’ailleurs un deuxième but un quart d’heure plus tard. Un ballon perdu au milieu du terrain par Puerto permet à Mendes de lancer Ngan Biti dans la profondeur. L’attaquant strasbourgeois prend sa chance à l’entrée de la surface et trouve le petit filet intérieur de Milosavljevic (1-2, 81e ), plongeant du même coup le FCM dans ses premiers doutes.


19 Nov 2017 5:54
Profil
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Fév 2003 20:07
Messages: 15672
Localisation: Strasbourg
Victoire avec une équipe encore plus rajeunie que d'habitude. Keller fait vraiment du super boulot !

_________________
"Il n'est pas concevable que Strasbourg, capitale européenne, n'accueille pas l'Euro-2016" (Roland Ries, Jacques Bigot, juillet 2009)


19 Nov 2017 13:01
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 1781 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 175, 176, 177, 178, 179  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com