Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 7 Déc 2019 23:09



Répondre au sujet  [ 8 messages ] 
 [19/20] Matchs amicaux 
Auteur Message
Entraineur@Staff
Entraineur@Staff

Inscription: 12 Juil 2008 15:39
Messages: 2754
Localisation: Saint Herblain - 44
Tiens personne ne parle du match à Molsheim vendredi 11 octobre.
Maligue2 a écrit:
AMICAL – L’AS NANCY-LORRAINE DÉFIERA STRASBOURG LORS DE LA TRÊVE

A l’issue de la 10e journée de Ligue 2, le championnat fera relâche pour une durée de 2 semaines. L’occasion pour les sélections nationales de prendre le relais. Une trêve durant laquelle les clubs de L2 ne resteront pas tous inactifs. Certains procéderont à une petite revue d’effectif à l’occasion d’un match amical.

Ce sera le cas de Nancy. Le club lorrain défiera Strasbourg, pensionnaire de l’élite du foot français. La rencontre aura lieu le vendredi 11 octobre à 17 heures, sur la pelouse du stade de Molsheim, en Alsace.

L'occasion de faire jouer Botella et Lebeau?


1 Oct 2019 10:07
Profil
Professionnel@Pro
Professionnel@Pro

Inscription: 7 Jan 2018 17:46
Messages: 494
Si LEBEAU est remis.


1 Oct 2019 20:05
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 17126
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Laurey se soigne avant le match contre Nancy, ce vendredi (17h)
Privé de ses internationaux et certainement de deux cadres, Lienard et Ajorque, le Racing défie Nancy ce vendredi (17h) à Molsheim, en amical. Son entraîneur, Thierry Laurey, a, lui, eu de "petits soucis de santé".
Depuis trois jours, c’est l’adjoint Fabien Lefèvre qui dirige les séances du Racing en vue de l’opposition amicale contre Nancy, l’entraîneur Thierry Laurey ayant « de petits soucis de santé », aux dires du coordinateur sportif Kader Mangane. « Mais il sera sur le banc à Molsheim ce vendredi », s’empresse-t-il d’ajouter, éteignant tout début de rumeur à l’heure où la valse des techniciens bat son plein en Ligue 1.

Pour ce match contre le 9e de Ligue 2, outre les six internationaux partis en sélection – Sels, Mitrovic, Simakan, Bellegarde, Mothiba et Kawashima –, Lienard (pubis) et Ajorque (orteil) devraient être laissés au repos. Côté lorrain, manquent à l’appel quatre internationaux – Ciss, Lybohy, Rocha Santos et Vagner – et un blessé, Marchetti. L’ex-Strasbourgeois Ernest Seka sera en revanche sur le pré.

L e groupe strasbourgeois : Kamara, Pelletier (g.) - Lala, Koné, Carole, Ndour, Caci, Aaneba, Djiku, Sissoko, Corgnet, Grimm, Zemzemi, Fofana, Prcic, Ounahi, Thomasson, Da Costa, Zohi, Botella. Coup d’envoi à 17h, à Molsheim. Tarif: 10€ (gratuit pour les -16 ans)


10 Oct 2019 18:54
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 17126
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Match amical :
Racing – Nancy (17h) à Molsheim
Caci, la nouvelle vague

Révélation de la dernière saison, Anthony Caci a été coupé dans son élan par une vilaine blessure à la cuisse. Le joueur polyvalent du Racing va enfin retrouver le terrain, ce vendredi après-midi (17h) à Molsheim, en amical contre Nancy. Avec énormément d’appétit.
Il a été le dernier à quitter le terrain d’entraînement, mercredi matin, en poussant la grosse charrette remplie de plots et de chasubles. Auparavant, sur le pré, il a multiplié les courses vers l’avant et coupé les passes adverses, au côté d’Alexander Djiku.

« Ça m’a un peu stoppé, j’étais sur une bonne lancée »


Près de trois mois et demi après avoir été contraint de mettre sa carrière entre parenthèses, Anthony Caci, dit “Titi”, est de retour. Eu égard aux résultats décevants de son équipe, le Forbachois de 22 ans est presque attendu comme le messie. « J’ai vraiment hâte de revenir, ça m’a un peu stoppé dans ma progression, j’étais sur une bonne lancée », indique-t-il.

Du haut de ses 29 matches de Ligue 1, dont 26 comme titulaire, le pur produit du centre de formation strasbourgeois était apparu comme la bonne surprise de la saison écoulée.

Ses performances lui avaient d’ailleurs valu une convocation en équipe de France Espoirs pour l’Euro italien, l’été dernier – avec son coéquipier au Racing Ibrahima Sissoko –, les Bleuets de Sylvain Ripoll s’inclinant en demi-finale contre l’Espagne.

Lui n’avait jamais été utilisé. Mais sa simple présence dans le “grand monde”, en compagnie de joueurs déjà installés en club, comme Upamecano à Leipzig, Guendouzi à Arsenal ou Ikoné à Lille, avait valeur de reconnaissance et d’adoubement pour celui qui n’avait été appelé dans aucune équipe tricolore chez les jeunes.

Las, à son retour, tout s’est mal emmanché. « Après l’Euro, j’ai eu droit à mes vacances quand les autres ont retrouvé la Meinau, dit-il. En juillet, j’ai rapidement ressenti une douleur au genou droit, que je mettais sur le compte de la reprise. En fait, c’était une inflammation. Un jour, sur un travail spécifique de centres, c’est la cuisse gauche qui a lâché. J’ai dû compenser par rapport à ma gêne au genou… »

Caci, qui espérait humer l’enivrant parfum européen du mois d’août, en a été quitte pour suivre les rencontres des tribunes ou devant la télé. Itou pour les premières journées de championnat, qui s’enchaînent dans la douleur et l’insuccès pour les Bleus, sans lui.

« De dehors, c’est frustrant parce que je ne pouvais pas aider mon équipe, reconnaît-il. Tu sens qu’avec l’enchaînement des matches, les gars avaient pas mal puisé dans les ressources. Mais toi, avec ta blessure, tu ne peux rien apporter… »
« Retrouver la confiance de l’an dernier »

Le milieu de terrain de formation prend alors son mal en patience, deux autres compagnons d’infortune – Fofana puis Zohi – venant le rejoindre à l’infirmerie. Contre mauvaise fortune, il fait bon cœur : « Au centre de formation, j’avais été écarté des terrains quatre mois à cause d’une pubalgie. En revenant, j’avais fait une de mes plus belles saisons, ce qui m’avait permis d’intégrer la réserve puis les pros ».

Voilà le scénario que Caci aimerait revivre cette année, sachant qu’il part de loin. « On revient dans le rythme avec la compétition, ce n’est que comme ça que l’on progresse, assène-t-il. La confiance, je l’ai eue grâce à l’enchaînement des matches et des bons résultats. Là, j’ai loupé toute la préparation, qui est très importante pour moi. Je reviens donc tout doucement, dans l’idée de retrouver la confiance de l’an dernier. »

Si les pépins physiques sont derrière lui, il estime qu’il lui faudra « encore deux ou trois matches pour revenir à 90 % ». À commencer par celui de Nancy, ce vendredi à Molsheim. « J’espère au minimum pouvoir disputer une mi-temps, dit-il. Il ne faut pas prendre ce match amical à la légère. Il est notamment important pour que les blessés reviennent le plus vite possible. »
Prêt pour Marseille ?

Car l’apport des revenants doit notamment stimuler la concurrence. « Je ressens quelques tensions dans l’effectif, rien de méchant, mais c’est lié aux résultats, poursuit-il. Si on arrive à inverser la tendance, tout rentrera dans l’ordre. Et nos retours sont positifs pour le club, le collectif, le coach, qui n’avait plus trop la possibilité de faire des choix. Ça va donner plus de souffle. »

Lui se dit prêt à jouer où Thierry Laurey voudra bien l’aligner. « Que ce soit sur le côté ou dans l’axe, peu importe. Je prends cette polyvalence comme une chance », conclut-il. Ça tombe plutôt bien : pour la reprise du championnat à Marseille, le 20 octobre, Mitrovic et Djiku seront suspendus. À “Titi” Caci de renouer le fil avec son histoire brutalement interrompue.

AGENDA. Le match de la 13e journée de L1, entre le Racing et Nîmes, a été programmé au samedi 9 novembre (20h) à la Meinau


11 Oct 2019 4:58
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 17126
Localisation: Dorlisheim
equipe a écrit:
Strasbourg battu par Nancy
Strasbourg a été battu en match amical par Nancy, ce vendredi (0-1).
En difficulté sur ce début de saison (17e de Ligue 1), Strasbourg ne s'est pas rassuré lors d'un match amical face à Nancy ce vendredi, à Molsheim. Le Racing a chuté (0-1), en encaissant un but d'Aurélien Nguiamba, qui a bien suivi une frappe de Dorian Bertrand sur le poteau (30e). Le RCSA a notamment déçu en première période, en se procurant peu d'occasions.

La bonne nouvelle est toutefois venue des retours à la compétition de Youssouf Fofana, Kévin Zohi et Anthony Caci, absents depuis de longues semaines. Les trois joueurs ont disputé 60 minutes, Zohi se montrant notamment actif sur le front de l'attaque. Thierry Laurey, malade cette semaine, a assisté au match depuis les tribunes.
La composition de départ de Strasbourg
Kamara - Caci, Ndour, Djiku, Carole - Prcic, Fofana, Corgnet - Zohi, Botella, Da Costa.


11 Oct 2019 18:02
Profil
Entraineur@Staff
Entraineur@Staff

Inscription: 12 Juil 2008 15:39
Messages: 2754
Localisation: Saint Herblain - 44
Ce n'est pas fait pour nous rassurer. J'ai de plus en plus peur pour le maintien.


11 Oct 2019 18:35
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 17126
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Une défaite, trois retours et quelques enseignements
Le Racing a profité de l’opposition amicale contre Nancy, hier à Molsheim, pour relancer trois joueurs longtemps blessés. Mais contre une équipe de Ligue 2 plus volontaire, il s’est logiquement incliné, soulignant encore quelques carences rédhibitoires.
L’exercice s’avère toujours délicat. Vouloir tirer des enseignements d’une rencontre amicale disputée un vendredi en fin d’après-midi, à l’heure où les gens quittent leur travail en sifflotant pour basculer en mode week-end, est rarement pertinent. Encore moins quand l’adrénaline de la compétition et d’un stade qui vibre à l’unisson fait défaut.

Une heure pour les revenants


Mais puisque match il y a eu, qui plus est devant des bénévoles éminemment sympathiques et quelque 800 spectateurs enclins à faire l’effort de se déplacer, il faut bien tenter d’esquisser quelques tendances. Et celles-ci ne sont guère en faveur des Strasbourgeois, qui restent sur un match tout vilain en championnat à Dijon, perdu (1-0) samedi dernier dans un grand désarroi.

En l’absence de Thierry Laurey, resté incognito, ou presque, dans les tribunes (lire ci-contre) , son adjoint Fabien Lefèvre est chargé de mener les Bleus et de dégager un ensemble cohérent au mitan de cette trêve internationale.

Sans les internationaux – Sels, Mitrovic, Simakan, Bellegarde, Mothiba et Kawashima –, ni les cadres Lienard et Ajorque, présents mais préservés en raison de petits bobos, la tâche n’était pas forcément aisée. Pas plus que pour Nancy, au demeurant, qui a aussi quatre internationaux en vadrouille et quelques plans de secours à tester.

Mais les spectateurs ont surtout vu une jeunesse nancéienne audacieuse et talentueuse, à l’image du milieu de terrain natif de Colmar, Aurélien Nguiamba (20 ans), ou de l’attaquant Malaly Dembélé (22 ans).

La troupe du très volubile Jean-Louis Garcia a en tout cas fait tourner la défense alsacienne en bourrique au cours du premier acte, que les Bleus avaient pourtant entamé par le bon bout.

Dans un système en 4-3-3, copie conforme de celui proposé par l’ASNL, le Racing s’applique d’abord à poser son jeu.

Les trois revenants – Caci derrière, Fofana au milieu et Zohi devant – cherchent à retrouver leurs marques. Et le jeune Ivann Botella (20 ans), dans son couloir droit, est entreprenant. Il faut toutefois un Kamara aux mains fermes pour remporter son duel face à Bertrand, qui a pu filer seul au but à la suite d’une maladresse de Djiku sur une mauvaise passe de Ndour (14e ).

Le Racing réagit sur le contre, grâce à Botella qui s’engouffre dans son couloir droit et prolonge vers Corgnet. Ce dernier remise intelligemment vers Da Costa, dont la frappe s’écrase sur la transversale de Valette (15e ). Plus tard, c’est Zohi qui se crée une occasion tout seul, d’un enchaînement crochet-frappe à l’entrée de la surface, la balle étant déviée en corner (29e ).

D’une initiative positive, les Strasbourgeois vont basculer à des errements coupables. Nguiamba récupère ainsi la balle, lance Dembélé qui perce plein axe et décale Bertrand, dont la frappe est repoussée par la base du montant gauche de Kamara.

Et à la réception, le même Nguiamba pousse la balle au fond (30e ). « C’est mon premier but avec les pros, contre un club que je supportais à la Meinau quand j’étais gamin », savoure le Colmarien.

Au lieu de relever la tête, les Bleus continuent de prêter le flanc aux attaques lorraines. Dembélé (36e ) et ce bon vieux Ernest Seka (39e ) sont à deux doigts de pied de doubler la mise. Au retour des vestiaires, le Racing élève quelque peu le niveau, à la faveur de quatre changements à l’heure de jeu, puis encore trois autres à un quart d’heure de la fin.

Malgré l’implication de Zemzemi sur le côté gauche, les actions sont trop brouillonnes pour aller au bout. Le Racing s’incline sans que personne n’y trouve rien à redire. « Le positif, c’est d’avoir pu donner soixante minutes à nos joueurs qui reviennent de blessure et tester un système qui n’est pas le nôtre d’habitude », analyse Fabien Lefèvre.

« Quand on évolue sur un faux rythme, on ne passe pas »


En revanche, le fidèle adjoint de Laurey a moins apprécié le relâchement coupable qui a plombé la prestation d’ensemble. « On pensait que ça serait facile, que l’on pourrait jouer comme on s’entraîne, regrette-t-il. La suffisance n’est certainement pas notre marque de fabrique. On doit courir, avoir un état d’esprit irréprochable, rehausser le curseur, que ce soit en amical ou en championnat. Quand on évolue sur un faux rythme, on ne passe pas. »

Après un week-end de repos, Thierry Laurey aura une petite semaine pour faire entendre ce message et préparer les siens à la furia marseillaise, dimanche prochain, à l’occasion de la reprise du championnat.

❏ RACING 0
❏ NANCY 1
À Molsheim. Mi-temps : 0-1. Temps doux, pelouse en excellent état. Environ 800 spectateurs. Arbitre : M. Landry.
➤ Le but : Nguiamba (30e ).

RACING : Kamara – Caci (Aaneba, 60e ), Djiku (Thomasson, 76e ), Ndour (Koné, 60e ), Carole – Botella (Keita, 81e ), Prcic (Sissoko, 76e ), Fofana (Grimm, 60e ) , Corgnet (cap.) (Ounahi, 76e ) – Da Costa (Lala, 71e ), Zohi (Zemzemi, 60e ). Entraîneur : Thierry Laurey

NANCY : Valette – Nery, Seka (Bidounga, 71e ), El Kaoutari, Muratori (cap.) – Akichi (Karamoko, 80e ), Lefebvre (N’Guessan, 71e ), Nguiamba (Bassi, 60e ) – Dembélé (Barka, 76e ), Dona Ndoh (M. Gueye, 76e), Bertrand (Cissokho, 60e ). Entraîneur : Jean-Louis Garcia


12 Oct 2019 11:58
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 17126
Localisation: Dorlisheim
Alkand a écrit:
Ce n'est pas fait pour nous rassurer. J'ai de plus en plus peur pour le maintien.

Mais non Alkand il suffit de gagner deux trois matchs et hop le racing et à la 7e place .


12 Oct 2019 12:04
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 8 messages ] 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Majestic-12 [Bot] et 9 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com