Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 20 Nov 2018 16:14



Répondre au sujet  [ 386 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 31, 32, 33, 34, 35, 36, 37 ... 39  Suivante
 Les Supporters 
Auteur Message
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Juin 2004 9:03
Messages: 3216
Localisation: strasbourg
ils ont bien du se faire chier :lol:


5 Mai 2008 13:52
Profil
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Fév 2003 20:07
Messages: 16578
Localisation: Strasbourg
Le public Strasbourgeois est mieux que le public Messin :D

_________________
"Il n'est pas concevable que Strasbourg, capitale européenne, n'accueille pas l'Euro-2016" (Roland Ries, Jacques Bigot, juillet 2009)


5 Mai 2008 14:03
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 19 Aoû 2002 15:52
Messages: 10821
J'accepte les deux réponses de Geo et It's me :mrgreen:

On aurait pu dire :
- les si mauvais supporters du Racing ont ils de la merde dans la yeux ?
- ne savent pas quoi faire de leur week end ?
- Sont ils si mauvais que ça ?


5 Mai 2008 17:25
Profil
Trésorier@Directoire
Trésorier@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Jan 2005 15:00
Messages: 6606
Localisation: Mulhouse
Il fut surtout choquant que les joueurs se tirent dès le coup de sifflet final au vestiaire, en galopant comme ils ne l'avaient d'ailleurs jamais fait pendant le match :evil: Pour les supporters, quedalle, pas venus salués ni à  l'échauffement ni à  la fin (ces Messieurs ne voulaient sans doute pas voir la réalité en face). Heureusement qu'il y a Cassard dans ce club, lui est venu totalement déprimé dans les tribunes visiteuses où nous nous trouvions, et a offert son maillot :)


5 Mai 2008 18:33
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 19 Aoû 2002 15:52
Messages: 10821
Le côté positif de la descente : le grand ménage... ;)


5 Mai 2008 18:48
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 5 Jan 2003 13:32
Messages: 11064
Localisation: Montbéliard
Côté supporters aussi? :roll: ;)

_________________
Je refuse d'admettre que l'humanité soit si tragiquement vouée à la nuit privée d'étoiles du racisme et de la guerre, que l'aube brillante de la paix et de la fraternité ne puisse jamais poindre.


5 Mai 2008 19:30
Profil
Trésorier@Directoire
Trésorier@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Jan 2005 15:00
Messages: 6606
Localisation: Mulhouse
Les abonnés de longues dates, et d'un âge certain, seront toujours présents :D


5 Mai 2008 21:47
Profil
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Mai 2003 22:27
Messages: 37505
Localisation: Strasbourg
DNA a écrit:
Un drôle d'enterrement

La Meinau s'est d'abord révélée plutôt bon enfant, pour la dernière production en Ligue 1 avant un bon moment. Ensuite, elle a affiché l'atmosphère glaciale qui correspond à  l'accompagnement des derniers instants d'un disparu.

Cela aurait pu être une belle fête estivale. Finalement, cela a constitué un banal enterrement sans trop de pleurs, ni guère de couronnes. Il y a eu un océan d'indifférence dans une Meinau à  moitié vide. Heureusement que les enfants qui ont peuplé les travées ne se sont pas montrés avares d'encouragements. Pour le reste, la plupart des spectateurs a eu l'attitude d'un public à  l'américaine, vaguement concerné par ce qui se passe sur le terrain, en balade dans les travées du stade ou occupé à  jouer avec des clap-clap. Dans ce bazar gentillet, le petit Maxime Bogner a perdu ses parents qui ont dû le récupérer derrière la tribune nord. Et on a vu une femme dans la corbeille profondément endormie en tribune présidentielle. Ce n'est pas la banderole déployée par les UB90 qui a pu lui inspirer quelques cauchemars. Le «vous n'avez rien fait pour nous sauver, le record de nullité vous avez égalé, pour des blaireaux vous êtes passés, des incapables vous resterez» n'a pas mérité que l'on se relève la nuit.

Certaines ont pu dormir

L'incursion d'une petite dizaine d'énervés à  proximité de la tribune présidentielle a pu interrompre le repos improvisé de la dame. Les quelques «une équipe à  Strasbourg» un peu plus inspirés que «Elsass, Elsass» ont néanmoins fait long feu. Et les spectateurs se sont contentés de suivre la descente au petit trot du Racing, la 3e en sept ans, dans une ambiance de cathédrale, passablement silencieuse. Avec sa tête des mauvais jours, le président Philippe Ginestet n'a guère perturbé l'aspect feutré, voire confidentiel du mauvais jour. Il s'est contenté de fulminer. Pour le reste, pas question de décréter la révolution immédiate. Envisageant la suite, il a admis qu'il y «aura des départs et derrière, il y aura des jeunes». Ces déclarations se sont apparentées au minimum syndical, un peu comme la bordée de sifflets tombée au terme de chaque mi-temps, a été le minimum syndical. Dans la résignation ambiante, le président du Caen d'en face, Jean-François Fortin, a même été prêt à  un geste de grand seigneur. Quand on a relevé, quelques instants avant la pause, à  1-3, que trois buts du Racing pouvaient complètement relancer les affaires alsaciennes, tandis que Paris et Lens souffraient sang et eau, il a lâché «avec plaisir». Mais il n'y a eu aucun plaisir à  assister à  l'évolution d'un fantôme d'équipe pendant sa dernière période d'existence à  domicile en L 1, complètement résigné à  son triste sort. Les 17 318 spectateurs annoncés officiellement à  la Meinau ont quitté les lieux bien avant le terme des débats. Au coup de sifflet final, ils ont été plus proches des 6 000 qui avaient assisté, il y a un peu moins de vingt ans à  l'unique précédent d'une victoire de Caen à  Strasbourg. Pour une bonne majorité, ils ont applaudi le but refusé de Gouffran à  l'entame des arrêts de jeu. Le pathétique enterrement d'hier soir ne méritait pas une plus grosse chambrée, ni une ambiance plus chaleureuse.

François Namur

_________________
L'histoire est en marche ...


11 Mai 2008 7:05
Profil Site Internet
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 19 Aoû 2002 15:52
Messages: 10821
vu sur le stub...

Citation:
Dans le kop de Racing-Caen
Bienvenue chez les blaireaux
par Patrick Schwertz
Edition du 10 mai 2008


Désabusés, mais toujours décidés à  suivre le Racing. Même en Ligue 2. Les supporters sont restés relativement sages pour ce dernier match de championnat à  la Meinau. Même si les Ultras ont balancé quelques vérités.

Arrêt du Krimmeri. Il est 18h. Cohade et Perbet descendent du tram. Cyril, 19 ans, intérimaire, est un fan de Coco. Stéphanie, 16 ans, lycéenne, s'est fait refiler un maillot déstocké ou a été victime d'un poisson d'avril.

« C'est simple depuis que Cohade n'est plus là , le Racing ne gagne plus. » Le constat est direct. « Et puis, quand je vois ceux qui sont sur le terrain qui ne mouillent pas leur maillot. Ce manque d'envie est aussi une insulte au club, aux supporters, à  l'Alsace. Qui je vise ? Les Renteria, Abdessadki, Johansen » s'emporte Cyril.

A côté, Stéphanie valide cette pensée du jour. « C'est vraiment une saison de merde comme vous dites, mais heureusement que certains joueurs ont du respect comme Cassard ou Ducrocq. Et puis moi, j'aime bien Othon », souligne cette jeune Sélestadienne.
Il y a des tensions dans cette équipe

« Allez, ce soir, le Racing l'emporte largement : 4-0 ! » prédit Cyril. « Et la saison prochaine, Ligue 1 ou pas, on prend tous les deux un abonnement et une carte de membre chez les Ultras pour faire aussi les déplacements. On fait ça pour l'amour du maillot. Ce n'est pas le moment de lâcher l'équipe et ceux qui le font ne sont pas de vrais supporters. »
Des supporters déçus et désabusés, mais toujours là .

Mais c'est mignon tout plein, ça ! Sauf que moi je suis davantage attiré par les râleurs et comme la sono balance “Antisocial”, pendant que les stadiers débriffent, que les buvetiers débouchent, que les vendeurs de maillots déballent, que les hôtesses déhanchent, que les uniformes débarquent et que les joueurs déboulent.

Direction le kop. Le célèbre quart de virage ouest. En chemin, petit brin de causette avec Aurélie, 21 ans, à  la recherche d'un emploi. C'est l'une des 800 membres du Club central des supporters (CCS). Et elle est pas contente. « Je ne comprends pas certains choix de joueurs, même si je ne vis pas ça de l'intérieur. Mais pourquoi Bah n'a pas été titulaire plus tôt, pourquoi Schneiderlin et Gasmi n'ont pas eu vraiment leur chance ? En plus, il y a des tensions dans cette équipe. A Nancy, c'était flagrant, certains s'ignoraient sur le terrain. »

T'es le meilleur, vive Mamadou !

Mais là  aussi, on reste clean. Le Club central va déployer une banderole avant le coup d'envoi. Le message ? « Le CCS est derrière le Racing. ». Damned, encore raté !

Me voici maintenant au pied du sanctuaire. « Front anti-Metz », « T'es le meilleur, vive Mamadou ! », « Yacine, on t'adore », voilà  pour les tags publiables. Le reste vous envoie pêle-mêle sur un trône où vous ne désirez pas forcément vous asseoir ou bien dompte votre croupe de façon cavalière en prononçant un verbe anglais dont vous ne trouverez pas la traduction dans Hamlet.

Ah, j'allais aussi oublier deux messages persos inscrits sur le rebord de l'escalier : « Alexandra, I love you », « Cédric, je t'aime » Voilà  bien un endroit tout feu, tout flamme. Tout en haut de la tribune, une dizaine de volontaires du Kop Ciel et Blanc (350 membres) s'affairent à  leur banderole.

« Hier soir à  23 heures, on était encore en train de tout scotcher. Notre Tifo qui fait 20 m de long représente le maillot du Racing et à  la place de l'ES, le sponsor apparaît le logo du KCB. Depuis deux mois, tout le monde bosse dessus et finalement, malgré la dégringolade du club, on a maintenu la décision de faire notre pub », explique un membre du Kop Ciel et Blanc.
Maintenant, dégagez !

Je termine ce petit tour d'horizon par les Ultras Boys. Chez eux, le message sera reçu 5 sur 5. Ca commence par une première banderole pendant l'échauffement : « Présents en L2 et vous ? ». Montre en main, elle a été déployée moins de cinq minutes. En guise d'apéritif-teasing.

Mais la suite est moins conciliante et consensuelle. Sous forme de cinq suites apposées sur la rembarde du kop dès le coup d'envoi du match. Par ordre d'apparition en scène ça donne : « Vous n'avez rien fait pour nous sauver », « Le record de nullité vous avez égalé », « Pour des blaireaux vous êtes passés », « Incapables vous resterez », « Maintenant, dégagez ! »

Sympa le rébus, non ? « Et encore, c'était les messages les plus softs », prévient Olivier, 28 ans, assistant commercial et l'un des responsables des UB. « Nous avons fait un appel à  idées pour ce dernier match. Il y a eu 44 slogans différents. Un record ! »

20h45, le Racing tenait lui aussi un autre record : 9 défaites d'affilée. 20h55, Strasbourg est déjà  mené 0-1. La dixième gratuite ?


14 Mai 2008 18:28
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 7 Juin 2004 20:45
Messages: 10735
Localisation: Illkirch
L'Alsace a écrit:
Le record tient toujours

Il s'en est fallu d'un peu moins de 7000 spectateurs sur les 19 rencontres du Racing à  la Meinau. Mais le record de fréquentation, qui date de la saison 1999-2000 (avec 19763 spectateurs de moyenne), n'est pas tombé. En 19 rendez-vous dans son stade, le RCS a néanmoins attiré 368625 personnes, soit une moyenne de 19401 (1). Un chiffre en hausse sensible par rapport à  la dernière saison en L 1 (2005-2006), elle aussi sanctionnée par une relégation en L 2. A l'époque, Jacky Duguépéroux et ses hommes n'avaient été soutenus « que » par 18983 spectateurs de moyenne.
Malgré un nouveau record d'abonnés (11700), le club du président Philippe Ginestet se classe au 10e rang des affluences du foot français, loin derrière l'intouchable OM (52600 entrées par journée) et de la moyenne nationale (21984), mais loin aussi devant une AJ Auxerre qui n'a pas su attirer au stade Abbé-Deschamps plus de 10591 supporters (toujours en moyenne). Sachant que tous ces chiffres englobent les ayants droit et invités et que le nombre des payants est inférieur.
2007-2008 dessine deux tendances très nettes.
- Un, une fréquentation record avant la trêve hivernale (20732 par match) lancée par une première rencontre contre l'OM à  guichets fermés (la seule de la saison) : 26397 spectateurs. Les quatre premières réceptions ont d'ailleurs franchi la barre des 20000.
- Deux, une baisse sensible après Noël que les rigueurs de l'hiver alsacien – toutes relatives cette année – ne suffisent pas à  expliquer. En neuf rencontres 2008 à  la Meinau, la moyenne a chuté à  17922 spectateurs, malgré 3000 invitations aux femmes contre Monaco et le pic de la réception du septuple champion de France Lyon (26006 entrées).
Les six défaites d'affilée à  la Meinau – série en cours - ne sont pas étrangères à  cette tendance baissière. Avec une capacité de 29000 places (la 9e de France, pas mal pour un stade supposé obsolète), le taux de remplissage s'élève officiellement à  66,9 %, le 14e de France.

(1) Les affluences dans le détail : Strasbourg – Marseille (Journée 1, 26397 spectateurs), Strasbourg – Auxerre (J 3, 20030), Strasbourg – Lens (J 5, 24668), Strasbourg – Lorient (J 7, 20260), Strasbourg – Le Mans (J 9, 17971), Strasbourg – Bordeaux (J 11, 18865), Strasbourg – Paris (J 13, 25770), Strasbourg – Valenciennes (J 15, 15889), Strasbourg – Rennes (J 17, 18389), Strasbourg – Nancy (J 18, 19087), Strasbourg – Nice (J 20, 15047), Strasbourg – Toulouse (J 22, 15034), Strasbourg – Saint-Etienne (J 24, 16766), Strasbourg – Sochaux (J 26, 17084), Strasbourg – Metz (J 28, 18545), Strasbourg – Lille (J 30, 16400), Strasbourg – Monaco (J 32, 19106), Strasbourg – Lyon (J 34, 26006), Strasbourg – Caen (J 37, 17311).

_________________
C'est de l'enfer des pauvres qu'est fait le paradis des riches. Victor Hugo

Être riche, c'est avoir suffisamment de nourriture pour toute l'année Paysan Népalais

Tout ce qu'ils veulent c'est une France qui ferme sa gueule Dub Inc


2 Juin 2008 17:44
Profil Site Internet
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 386 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 31, 32, 33, 34, 35, 36, 37 ... 39  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com