Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 20 Oct 2017 17:50



Répondre au sujet  [ 99 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 6, 7, 8, 9, 10  Suivante
 [17/18] Matchs amicaux 
Auteur Message
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 12523
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Pour élargir sa palette
Pour meubler la trêve internationale, le Racing affronte un pensionnaire de la D2 allemande, Sandhausen, avec l’idée d’élargir le groupe sur lequel Thierry Laurey peut compter.
La Ligue 1, ce n’est pas que le strass et les paillettes le week-end, l’attention de tout l’Hexagone féru de ballon rond poussé avec une certaine dextérité. C’est aussi un petit moment de solitude lors de la trêve internationale.
Le Racing ne fait que redécouvrir l’élite du foot français, il n’en reste pas moins privé d’un bon tiers d’équipe engagé sur le front international ces jours-ci et il en sera de même au début du mois d’octobre. Bingourou Kamara (espoirs), Idriss Saadi (Algérie), Nuno Da Costa (Cap-Vert) et le nouveau Bakary Koné (Burkina Faso) sont loin de l’Alsace ces temps-ci. Il s’agit néanmoins de ne pas donner l’impression d’être en vaca nces au reste de la bande.
« Quelques choix contraints et forcés »
Un match amical a donc été programmé, ce soir, à Seltz, contre un pensionnaire de la D2 allemande, le SV Sandhausen plutôt bien parti dans un championnat qu’il a entamé avec deux victoires en quatre matches. Thierry Laurey ne compte pas aborder le rendez-vous par-dessus la jambe.
Après un moins de compétition, son groupe a plutôt tenu la route. Mais, en plongeant dans l’inconnu, l’entraîneur s’est débord appuyé sur les joueurs qui lui inspiraient la plus confiance. Et d’autres ont dû se contenter de miettes.
Alors que Benjamin Corgnet préserve son genou, que Dimitri Foulquier a été contrarié par quelques pépins musculaires, et qu’Aaneba et Zohi sont concernés par les échéances en National 3 ce week-end, le staff technique n’aura pas l’embarras du choix, mais ce n’est pas nécessairement pour lui déplaire.
« On sera dans quelques choix contraints et forcés, souligne Thierry Laurey. Mais si certains ont démarré fort, il est normal de donner du temps de jeu à d’autres, avec quelques-uns qui reviennent de blessure. »
Stéphane Bahoken et Vincent Nogueira, de retour après s’être soignés, ont une carte à jouer. Ils ne seront pas de trop dans un groupe qui se limite à 16 joueurs. « Anthony Caci sera avec nous puisqu’il a été expulsé avec la réserve et sera suspendu, indique encore l’entraîneur des Bleus. La saison passée, on avait vécu une opposition intéressante face à Karlsruhe. Je m’attends à un match du même type. Avec les clubs allemands, ce n’est pas vraiment un match amical. Ce sera dur. En face, il y aura de la course et du mouvement. »
Il y a un peu moins d’un an, de l’autre côté de la frontière, les Strasbourgeois s’en étaient bien sortis face au KSC, qui a fini par tomber au 3e échelon. Le Racing est plutôt le favori mais cela n’apparaît pas essentiel. « Le résultat n’a pas une grande importance, conclut Thierry Laurey. On veut travailler sur ce uqe l’on a en tête et pouvoir compter sur tout le monde. » Le but du soir, en résumé, est de pouvoir, à terme, élargir sa palette.
Racing – Sandhausen. Stade Saint-Étienne de Seltz. Coup d’envoi à 18h30. Le groupe strasbourgeois : Oukidja, Bonnefoi – Lala, Mangane, Salmier, Martinez – Gonçalves, Grimm, Caci, Lienard, Nogueira, Martin, Aholou – Sacko, Terrier, Blayac, Bahoken.


1 Sep 2017 5:44
Profil
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2007 21:39
Messages: 3049
Racing-Sandhausen 1-0, but de Jonas Martin en début de match.
Oukidja était dans les buts, Martinez en défense centrale, Gonçalves latéral gauche, Grimm et Liénard en sentinelle, Blayac capitaine.
Sandhausen est actuellement 5e de la L2 allemande.


1 Sep 2017 20:53
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 12523
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Racing 1
Sandhausen 0

Stade Saint-Étienne de Seltz. Mi-temps : 1-0. Arbitre : Franck Schneider. 1600 spectateurs. Avertissement : Schuhen (35e ) à Sandhausen.
Le but: Martin (19e ).

RACING: Oukidja – Gonçalves, Salmier, Martinez (Mangane 46e ), Lala (Caci 46e ) – Grimm, Lienard – Sacko (Bahoken 46e ), Martin (Nogueira 46e ), Terrier (Aholou 46e ) – Blayac (cap). Entr.: Thierry Laurey.

SANDHAUSEN: Schuhen – Gipson, Kister (Karl 46e ), Knipping, Rossbach (cap) – Stiefler, Förster (Jansen 46e ), Zejnullahu – Wright, Sukuta-Pasu (Derstroff 62e ), Aygünes (Höler 66e ). Entr.: Kenan Kocak.
.
Toujours bon à prendre
Si les débats n’ont pas été renversants, le Racing s’est imposé hier à Seltz en amical face à Sandhausen, 5e de Bundesliga 2 (1-0). En pleine trêve internationale, ce succès ne peut pas lui faire de mal
Sans ses sélectionnés (Bakary Koné, Idriss Saadi, Nuno Da Costa et Bingourou Kamara), Benjamin Corgnet (qui a reçu une infiltration dans le genou en début de semaine), Dimitri Foulquier (blessé au quadriceps) et Ernest Seka (toujours en quête d’un club), le Racing a disposé de Sandhausen au petit trot hier à Seltz (1-0).

Thierry Laurey voyait dans ce match amical l’occasion de meubler la trêve internationale et d’élargir le champ des possibles au sein de son groupe. Autrement dit, il souhaitait donner du temps de jeu et une opportunité de se montrer à ceux qui n’en avaient guère eu le loisir, voire pas du tout, lors des quatre premières journées de Ligue 1. De fait, comme un match amical face à un voisin allemand n’a en général d’amical que le nom, a fortiori quand l’adversaire pointe au 5e rang de Bundesliga 2, le Racing a trouvé au stade Saint-Étienne un sparring-partner idéal. L’équipe allemande s’est montrée peu encline à se laisser manœuvrer.
Un test avec trois défenseurs centraux

Les partenaires de Jérémy Blayac, qui retrouvait le brassard de capitaine – Kader Mangane avait pris place sur le banc avant d’en sortir à la pause –, ont assez nettement dominé la première période, dans leur habituelle organisation en 4-2-3-1. Et sur une frappe contrée de Martin Terrier, Jonas Martin a logiquement concrétisé leur emprise d’un plat du pied droit ouvert, avec la complicité du poteau gauche rentrant (19e ). Le milieu de terrain a même été tout près de doubler la mise sept minutes plus tard lorsque sa volée surpuissante a secoué la transversale (26e ).

Mais dans le temps additionnel de ce premier acte (45e + 1), l’avant-centre du club allemand, Haji Wright, a rappelé les Bleus et Alexandre Oukidja à la vigilance. L’Américain a enrhumé Yoann Salmier avant de venir buter sur le portier bas-rhinois, aligné en l’absence de Kamara. Le gardien strasbourgeois, sitôt la reprise, a encore remporté un second duel face à Wright parti dans le dos de Caci (55e ), et peut légitimement revendiquer une part du court succès strasbourgeois.

Au cours de la seconde période, Thierry Laurey a expérimenté un inédit système en 3-5-2. « Cette défense à trois défenseurs axiaux ( Salmier, Mangane, Caci ) tient plus du concours de circonstances que d’autre chose, précise le coach. Il était prévu que nos deux latéraux encore valides, Pablo ( Martinez ) et Kenny ( Lala ), joueraient 45 minutes et c’est tout. Ensuite, nous nous sommes retrouvés avec plus de milieux et c’est pour ça que j’ai aligné cette défense. Je voulais voir ce que ça donnait. Ça ne signifie pas que je l’utiliserai en championnat. En tout cas, pas avec ces centraux-là, ni avec ces joueurs de couloir, même s’il était intéressant de tester Antho ( Gonçalves ) au poste de latéral droit. »

Le 2e acte de ses hommes a été plus laborieux. Plus entreprenant, Sandhausen a distillé quelques ballons chauds devant le but d’Oukidja, mais sans se montrer excessivement dangereux. Plus que sur la courte victoire de ses troupes, l’entraîneur bas-rhinois préfère s’attarder sur le temps de jeu offert à certaines de ses ouailles. « Pas un peu, mais 90 minutes, à l’exception de Stéphane ( Bahoken ) et Vincent ( Nogueira ) qui revenaient de blessure et dont on savait qu’ils ne pourraient pas jouer tout le match. »

Les Bleus vont désormais pouvoir s’atteler à la réception d’Amiens samedi prochain à la Meinau pour un duel attendu entre promus qu’un tout petit point sépare au classement.


2 Sep 2017 5:41
Profil
Entraineur jeunes@Staff
Entraineur jeunes@Staff

Inscription: 12 Juil 2008 16:39
Messages: 1286
Localisation: Saint Herblain - 44
Résumé du match



Est-ce le changement d'organisation ou encore une fois le fait que l'on s'écroule physiquement en fin de match qui a fait que Sandhausen a eu autant d'occasions?

Sur le but de Martin la défense allemande était vraiment à la rue. Peu de chance de voir ça en L1.


4 Sep 2017 13:38
Profil
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juin 2004 17:17
Messages: 4459
Localisation: paris
c'est à cause de l’entrée en jeu de Lienard et Grimm :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

Ou alors TL a donné l’instruction de garder le score, comme cette équipe ne sait pas trop garer le bus, ça peut être un bon entrainement...

_________________
Si un problème a une solution, il ne sert à rien de s'inquiéter. S'il n'en a pas, s'inquiéter n'y changera rien


4 Sep 2017 13:45
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 26 Jan 2008 19:21
Messages: 10132
Localisation: HAGUENAU
TL s'en fout complètement du résultat, l'essentiel pour lui était de donner du temps de jeu à ceux qui ne jouent pas beaucoup. La gestion des joueurs qui ni jouent pas est pour lui très importante et il ne fait pas de différence entre un titulaire et un remplaçant pour maintenir l'unité du groupe


4 Sep 2017 13:55
Profil
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Fév 2003 21:07
Messages: 15582
Localisation: Strasbourg
Le vrai test était le 3-5-2 mis en place en deuxième mi-temps. La conclusion est qu'il ne doit pas refaire ca en championnat dans le travailler car sinon on se fait exploser. :lol:

_________________
"Il n'est pas concevable que Strasbourg, capitale européenne, n'accueille pas l'Euro-2016" (Roland Ries, Jacques Bigot, juillet 2009)


4 Sep 2017 17:42
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 12523
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
En amical à Fribourg le jeudi 5 octobre
Pour meubler la nouvelle trêve internationale qui se profile la semaine prochaine, le promu strasbourgeois en Ligue 1 disputera un match amical à Fribourg le jeudi 5 octobre à 15h30. Après six journées de Bundesliga, le club badois est 16e et barragiste.


27 Sep 2017 5:21
Profil
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire

Inscription: 10 Juin 2003 16:41
Messages: 3000
Localisation: WIEN
un bon test en perspective contre une equipe de meme niveau.


30 Sep 2017 11:57
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 12523
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Amical : Fribourg - Racing (15h30)
Séance de rattrapage

Avant une deuxième quinzaine d’octobre corsée, Le Racing dispute un match amical cet après-midi à Fribourg. Cette rencontre face au15e de Bundesliga, tombe à pic, malgré les absences, pour travailler les bases.
Ils n’avaient pas franchi la frontière le 1er septembre. Pour affronter Sandhausen (Bundesliga 2) lors de la précédente trêve internationale, les Strasbourgeois s’étaient arrêtés à Seltz où ils s’étaient imposés 1-0 (but de Jonas Martin).

Un mois plus tard, Thierry Laurey et sa troupe traverseront le Rhin cet après-midi. Direction Fribourg, son centre de formation précisément, où, ils meubleront cette deuxième pause dans la saison par une autre rencontre amicale face à un club allemand.
« Fribourg est une équipe bien groupée, très agressive »


L’opposition sera un cran plus relevée, puisque le voisin badois, remonté en Bundesliga en 2016, y émarge toujours. Grâce à sa première victoire dimanche à domicile contre Hoffenheim lors de la 7e journée (3-2), l’équipe de Christian Streich est même sortie de la zone rouge (15e ). En 2016-2017, elle avait créé la sensation en s’offrant la 7e place.

À peine rentré de Dijon, l’entraîneur strasbourgeois a jeté un œil attentif à Fribourg – Hoffenheim. « Hoffenheim a ouvert le score, mais Fribourg est une équipe bien groupée, très agressive. Dès qu’elle a pris les devants, elle est devenue très difficile à jouer. Elle va nous poser des problèmes. Tant mieux, c’est ce que nous recherchons. Début septembre, nous avions montré de bonnes choses dans l’esprit contre Sandhausen. J’espère qu’il en ira de même à Fribourg. Nous avons eu la possibilité d’aller à Mayence aussi. Nous avons choisi Fribourg parce que c’était plus près et plus pratique. J’aurais aimé jouer vendredi. Mais les deux clubs allemands préféraient jeudi. Ce n’est pas grave. Après un entraînement vendredi, les joueurs bénéficieront de leur week-end de repos. »

Thierry Laurey a choisi d’emmener tous les valides, dont Pablo Martinez, remis de sa lésion au mollet gauche. Le capitaine Kader Mangane, qui a écourté la séance d’hier pour une douleur au mollet droit, fera l’impasse par précaution.

Trois à quatre jours de repos devraient suffire à le remettre sur pied. Le coach du Racing sera également privé des internationaux (Bakary Koné, Bingourou Kamara, Martin Terrier) et des blessés ou convalescents (Dimitri Foulquier, Abdallah Ndour, Ismaël Aaneba, Duplexe Tchamba). « Ça va beaucoup tourner, annonce Laurey. Certains ont joué avec la réserve dimanche (*) et vont enchaîner. En prévision de notre deuxième quinzaine d’octobre chargée (OM le 15, Nice le 22, Saint-Étienne en Coupe de la Ligue le 25 et Angers le 28) , c’est bien que tout le monde garde ou retrouve le rythme. »

Malgré les absences, Thierry Laurey, qui a disséqué à la vidéo le nul de samedi à Dijon (1-1), va surtout insister sur le jeu collectif.

« Je trouve que le nul était mérité et que, dans ce que nous avions la volonté de faire, c’était plutôt bien. En revanche, dans ce que nous avons produit, disons, pour être gentil, que ça l’était beaucoup moins. Nos déplacements sont souvent bons. Mais la passe n’arrive jamais. Il y a toujours un truc qui déraille, dans le contrôle, l’orientation, les choix. »

Une manière de sous-entendre qu’il sera cet après-midi aussi – sinon plus – soucieux de la copie rendue que du résultat.

Le groupe strasbourgeois : Oukidja, Bonnefoi – Seka, Salmier, Martinez, Lala, Caci – Gonçalves, Grimm, Aholou, Nogueira, Lienard, Martin, Corgnet – Blayac, Saadi, Bahoken, Da Costa, Sacko, Zohi.

Fribourg – Strasbourg (15h30). Möslestadion (5400 places). 75, Waldseestrasse à Fribourg. Ouverture des portes à 14h30. Entrée : 6 euros (gratuit pour les moins de 6 ans).

(*)Stéphane Bahoken, Anthony Gonçalves, Vincent Nogueira, Yoann Salmier lors du succès 3-0 contre Prix-les-Mézières.


5 Oct 2017 5:45
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 99 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 6, 7, 8, 9, 10  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com