Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 19 Aoû 2019 18:20



Répondre au sujet  [ 1894 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 186, 187, 188, 189, 190
 L'Equipe 2 - Championnat de National 3 
Auteur Message
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 16332
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Amical : RC Strasbourg II (N3) – SC Schiltigheim (N2) Les pros du Racing font le show à Oberlauterbach
Le Racing s’est déplacé en mode “professionnel” à Oberlauterbach. Le RCS a parfaitement maîtrisé la rencontre pendant soixante minutes, avant que Schiltigheim ne profite des changements pour réduire le score en fin de match (3-2).
« C’est très bien pour tout le monde de jouer cette rencontre parce qu’il y a des garçons qui avaient besoin de jouer, dira Thierry Laurey à l’issue de la partie. Jouer contre une N2 ça permet d’avoir une opposition correcte et c’était donc très bien pour donner du temps de jeu à des joueurs qui auront éventuellement l’opportunité de jouer jeudi prochain. Je leur avais dit que le résultat n’avait aucune importance. Je voulais qu’il y ait de l’investissement, qu’on soit sérieux et qu’on en profite pour courir et travailler. C’est ce qu’on a fait. »

Lienard au coup franc


Dès l’entame les Racingmen ont donc pris le jeu à leur compte et Dimitri Lienard va montrer toute la classe de sa patte gauche. Coup franc, côté gauche, dans une position qui rappelait celui du maintien contre Lyon. Le gaucher trouve un trou de souris à la droite de Gauclin qui ne peut que constater les dégâts (1-0, 23e ). Les joueurs du Sporting font preuve de sérieux et de rigueur mais Zohi trouve Bottella en retrait pour un deuxième but strasbourgeois fort logique au vu de la domination d’ensemble (2-0, 34e ).

Gherardi aura la plus belle occasion de la première période pour réduire le score mais Kamara est à la parade sur le coup franc exécuté par le milieu de terrain (37e ). Après la pause, Botella profite d’une perte de balle pour aller corser l’addition avec une vitesse d’exécution impressionnante (3-0, 49e ). Un nouveau coup franc frappé cette fois par Fanchone permet à Kamara de s’illustrer encore une fois (59e ) avant que de nombreux changements aient lieu.
Schiltigheim sauve les meubles

En fin de rencontre, une volée en pleine lucarne de Perrin (3-1, 86e ) et une frappe croisée de constant (3-2, 88e ) montrent que la partie s’est nettement rééquilibrée avec l’entrée des U19 du Racing sous l’œil protecteur de Régis Arnould, leur entraîneur. « C’était difficile pour nous, c’est normal, c’est le Racing, c’est la ligue 1, analyse Stéphane Crucet, le coach du Sporting, après les trois coups de sifflet. On l’a vu, ils exploitent toutes nos erreurs et ça va beaucoup plus vite. On va pouvoir regarder la vidéo et travailler sur nos lacunes. »

Schiltigheim s’incline 3-2 dans un match de gala, mais il reste encore du temps pour monter en puissance. Le tout, sera d’être prêt le samedi 10 août pour le déplacement à Bobigny, premier acte d’une nouvelle saison.
RC STRASBOURG II 3

SPORTING SCHILTIGHEIM 2
➤ Mi-temps 2-0. – Stade municipal d’Oberlauterbach. 350 spectateurs environ. Arbitre M.Iffrig assisté par MM.Schauer et Richert.
➤ Les buts : Lienard (23e ), Botella (34e , 49e ) pour le Racing II; Perrin (86e ), Constant (88e ) pour Schiltigheim.
➤ RACING II : Kamara – Grimm, Mitrovic (cap.), Ndour – Lebeau, Sissoko, Lienard, Zemzemi – Corgnet – Zohi, Botella (Kawashina, Kuinas, Othon, Senaya, Keita, Kandil, Ahmed, Ounah, Klein).
➤ SC SCHILTIGHEIM : Gauclin – Cissé, Martin, Decker, Fanchone – Makoto, Nogueira, Gherardi – Genghini, Socka, Constant (Oberhauser, Runtz, Metzler, Ahmin, Perrin, Iffrig, Schauer, Richer).


directracing a écrit:
Un Sporting Schiltigheim made in Racing
Image
Ce week-end, la "réserve" du Racing Club de Strasbourg affrontait à Oberlauterbach, le Sporting Schiltigheim en match amical. Dans les rangs du SCS, de nombreux anciens du Racing. Au coup d'envoi, ils étaient sept à porter le maillot vert après avoir défendu les couleurs du RCS. (Crédit photo @LGEF)

Jean-Alain Fanchone (en haut, 1er en partant de la gauche) : 60 matchs (Ligue1/Ligue2) - 1 but
Thomas Martin (en haut, 2ème en partant de la droite) : 45 matchs (CFA2/CFA) - 9 buts
Guillaume Gauclin (en haut, 1er en partant de la droite) : 63 matchs (CFA/National)
Raphaël Gherardi (en bas, 1er en partant de la gauche) : 2 matchs (National)
Yann Constant (en bas, 2ème en partant de la gauche) : 23 matchs (N3) - 4 buts
Benjamin Ghenghini (en bas, 2ème en partant de la droite : 85 matchs (CFA2/CFA/National) - 12 buts
Vincent Nogueira (en bas, 1er en partant de la droite) : 28 matchs (L1/L2) - 1 but


28 Juil 2019 13:17
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 16332
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Toutes les routes mènent au Racing
Après une saison avec Kronenbourg en Régional 1, Karim Ilunga a rejoint cet été la réserve du Racing. L’ailier de 18 ans s’adapte progressivement à de nouvelles exigences.
L’AS Museau, la JS Koenigshoffen, l’AS Strasbourg, l’AS Pierrots Vauban, le SC Schiltigheim, l’AS Erstein et le FC Kronenbourg. Avant de signer cet été avec la réserve du Racing, Karim Ilunga, 18 ans, a usé le bois des bancs d’une bonne partie des vestiaires du football strasbourgeois.

D’un club à un autre, le jeune milieu de terrain s’est construit à l’ombre de l’exigence des centres de formation, la voie royale pour toucher au monde professionnel. Un parcours atypique qui pourrait, un jour, permettre lui d’ajouter les vestiaires de la Meinau à son tableau de chasse.

« Les joueurs qui viennent du monde amateur arrivent avec beaucoup de fraîcheur »


La saison dernière, Karim Ilunga évoluait en Régional 1 avec le FC Kronenbourg lorsqu’il a été repéré par François Keller, l’entraîneur de la réserve du Racing. « Après un match amical contre son équipe, il m’a proposé de venir m’entraîner avec son groupe pendant toute la deuxième partie de saison », se remémore le Strasbourgeois qui accepte immédiatement la proposition avant de convaincre le directeur du centre de formation de l’enrôler définitivement.

« J’aime bien prendre des joueurs qui viennent du monde amateur, explique François Keller. Ils arrivent avec beaucoup de fraîcheur. En s’entraînant moins souvent qu’en centre de formation, ces joueurs ont réussi à atteindre un bon niveau. Ça signifie qu’en augmentant leur charge de travail, ils disposent d’une grosse marge de progression. »

Pour continuer à s’améliorer, ce milieu de terrain percutant a dû progressivement s’adapter aux séances quotidiennes en vigueur dans un centre de formation. « Ça change de ce que j’ai connu à Kronenbourg où je m’entraînais trois fois par semaine, tranche Karim Ilunga. Les séances sont très intenses et je n’avais pas l’habitude de faire de la musculation, mais c’est important car je sais que je dois m’améliorer physiquement. »

Dans son développement de joueur, le Bas-Rhinois a toujours suivi les conseils avisés de ses deux frères plus âgés. « Ils essaient de bien me conseiller pour que je choisisse des projets adaptés à ma progression », estime l’ancien joueur de Schiltigheim. Le travail et l’humilité ont fait partie intégrante de l’éducation des trois frères et de leur sœur, à Hautepierre où la famille est arrivée il y a une dizaine d’années.

Le joueur de la réserve y habite toujours avec sa mère et paraît très attaché à un quartier où il passe le plus clair de son temps libre. « Il y a tout à Hautepierre, sourit Karim Ilunga. Je sors beaucoup bien que ça ne plaît pas toujours à ma mère. Je rejoins les copains dehors et on part jouer au football, même si je suis obligé de ralentir pour ne pas être fatigué à l’entraînement. »
Un 64e de finale de Coupe Gambardella avec le FC Kronenbourg

Dans ce cercle d’amis adeptes du football de rue, Omar El Manssouri évolue également avec la réserve du Racing et a favorisé l’intégration de son acolyte au sein du groupe. L’enfant de Hautepierre fend désormais les allées du centre de formation d’un pas tranquille dans lequel on ne décèle aucune pression malsaine.

« C’est un garçon introverti, il doit encore se faire violence pour prendre davantage la parole, observe François Keller. Depuis qu’il est au centre je trouve néanmoins que son visage est de plus en plus souriant. » Karim Ilunga a été en vue à l’occasion du tournoi de Ploufragan (Bretagne), il y a deux semaines, et devrait logiquement gratter du temps de jeu avec la réserve au gré des va-et-vient des joueurs professionnels.

En cas d’embouteillage, le milieu de 18 ans pourra évoluer avec l’équipe U19 et se rappeler aux bons souvenirs d’un de ses « plus beaux moments de football », quand, la saison dernière, l’ailier avait guidé les U19 de Kronenbourg vers les 64e de finale de la Coupe Gambardella.


14 Aoû 2019 17:56
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 16332
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
La saison de la réserve du Racing ?
La réserve du Racing, bon élève du N 3, démarrera l’exercice actuel avec une grosse pancarte de favori dans le dos. C’est l’occasion d’aller plus haut, même si la concurrence s’annonce relevée avec Sarre-Union, Thaon-les-Vosges et peut-être un invité surprise.
Une belle équipe

C’était, l’exercice passé, l’équipe qui avait produit la meilleure impression dans le jeu. Les joueurs de François Keller apprennent vite, très vite et sans quelques accrocs, l’accession était à leur portée.

Vers la création d’un championnat réservées aux équipes réserves?


Dans l’optique où la Fédération et la Ligue de Football Professionnel venaient à constituer un championnat national dans lequel les réserves seraient intégrées – la réforme sera étudiée en septembre –, le Racing serait inspiré de faire partie du gratin.
Une meute d’opposants

Sarre-Union, s’il a réglé ses soucis financiers, pourrait s’inviter dans la cour des grands.

L’équipe d’Alsace bossue reste sur un exercice honorable et il lui a manqué peu pour décrocher la timbale. On devrait la revoir aux avant-postes. Thaon-les-Vosges a failli créer la sensation.

Les Vosgiens n’ont pas trop chamboulé leur effectif et aimeraient évidemment frapper à nouveau un grand coup.
Des réserves huilées

L’ESTAC de Gharib Amzine, vainqueur de la Coupe du grand Est, et Metz II, de retour après un passage à l’étage inférieur où ses joueurs n’ont perdu aucun match, envisagent de briguer les places d’honneur, voire plus si affinités.

Les Troyens affichent des dispositions séduisantes et travaillent convenablement. Trois joueurs ont signé leur contrat pro. La relève est assurée.

Quant aux Messins, ils sont capables de renouer avec la lumière. Dans la foulée de la montée de leur équipe fanion, les Grenats seront à prendre au sérieux.
Une ambition dévorante

Le FC Métropole Troyenne, issu d’une énième fusion, la troisième en peu de temps, caresse le rêve de faire trembler les nantis et pourquoi pas de jouer les trublions.
Revanchard

Saint-Louis/Neuweg a fini la saison passée en trombe.

Forte d’un recrutement ciblé, l’équipe de Cédric Decker possède les armes pour s’illustrer et éventuellement figurer dans la première partie du tableau.
Le ventre mou

Biesheim ne veut plus avoir de sueurs froides. Les Rhénans ont frappé fort dans leurs emplettes. Parviendront-ils à naviguer dans des eaux paisibles ?

Raon-l’Étape, vieux baroudeur de ce championnat, n’aspire qu’à une chose, sauver sa tête rapidement, histoire d’enquiqiner les meilleurs.

Amnéville et son jeu chatoyant ont manqué d’expérience, mais revient avec davantage de détermination.

L’ASP Vauban Strasbourg peut s’appuyer sur la saison passée, mais devra atténuer les coups de moins bien. La deuxième saison est souvent plus dure.

Sarreguemines en sait quelque chose. Les Faïenciers auraient dû jouer en Régional 1. Sauvés des affres de la relégation suite au repêchage d’Haguenau, ils entameront ce championnat sur la pointe des pieds après avoir perdu... 25 joueurs (!), dont leur buteur attitré M’Barki.
Des bizuths attentifs


La FA Illkirch-Graffenstaden découvrira un nouveau paysage. Son ambition se limite à un sauvetage immédiat, même après avoir survolé le Régional 1.

De retour, Prix-lès-Mézières, n’a plus envie de retomber et s’est préparé pour la bataille.


14 Aoû 2019 18:03
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 16332
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
National 3 | Racing II – Thaon-les-Vosges (2-2) Le Racing II freiné d’entrée
RACING II…………………………... 2
THAON-LES-VOSGES…………….. 2

➤ Mi-temps : 1-0. Stadium de Molsheim. Environ 150 spectateurs. Arbitre : M.Tani.
➤ Buts : Rother (csc 22e ), Lebeau (58e ) pour le Racing; Comara (78e ), Lecoanet (84e ) pour Thaon.
➤ Avertissement : Ba (90e +2) à Thaon.

➤ RACING II: Kawashima – Williams, Othon (cap), Branca, Aaneba – Grimm, Bresi (Sommer, 84e ), Ounahi, Labyad (K. Keita, 64e ) – Lebeau, L.Keita(Keller, 71e ). Entr. : R. Arnould.

➤ THAON : Nagor – Focki, Didierjean, Ba, Rother (cap), Gazagnes, Colin (Lecoanet, 58e ), Uhlrich (Goncalvès, 82e ), Comara, Hamek (Delaittre, 58e ), Goursaud. Entr. : R. Chouleur.

Malgré sa domination, la réserve du Racing n’a pas réussi à prendre le meilleur sur Thaon-les-Vosges, hier à Molsheim.
« C’est un sentiment partagé. Dans le contenu on n’a pas été bons, on est tombé face à une équipe qui nous a malmenés pendant 90 minutes mais au final, on prend un point. » Romain Chouleur, le coach vosgien, est conscient que son équipe revient de loin mais il peut aussi regretter cette occasion manquée de Comara dans les dernières minutes.

Ce sont toutefois les Strasbourgeois qui ont les meilleures opportunités au cours de 45 premières minutes tout en manquant de lucidité dans le dernier geste. Sans la malencontreuse erreur du capitaine Rother qui a trompé Nagor après un ballon mal dégagé, sur un centre de Lebeau (1-0, 22e ), Thaon aurait pu espérer mieux sur l’un ou l’autre contre comme sur ce ping-pong dans la surface, et un ballon finalement sauvé par Othon (35e ).

Lebeau (38e ) et Wiliams auraient pu doubler la mise mais c’est finalement Kawashima qui permet à son équipe de rentrer au vestiaire avec ce maigre avantage. Le portier strasbourgeois annihilait avec brio une reprise de Fock, étrangement seul au second poteau.
Un dernier quart d’heure compliqué


Le Racing revient des vestiaires avec les mêmes intentions mais Thaon se montre plus dangereux, pressant les Alsaciens plus haut, ce qui ouvre quelques brèches aux attaquants strasbourgeois. Labyad, sur une reprise contrée, offre la balle du 2-0 à Lebeau (58e ).

Thaon tente alors le tout pour le tout et son équipe revient fort justement au score par Comara (2-1, 78e ). La partie s’emballe. Lecoanet profite d’une hésitation de la défense du Racing pour fusiller Kawashima d’une frappe sous la barre (2-2, 84e ). Pas immérité pour des Thaonnais qui ont l’occasion de l’emporter, mais l’essai de Comara, seul devant le but, passe à côté.

Les deux équipes se séparent ainsi sur ce score de parité, bénéfique à Thaon.


18 Aoû 2019 14:24
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 1894 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 186, 187, 188, 189, 190

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com