Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 20 Nov 2018 22:20



Répondre au sujet  [ 1858 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 182, 183, 184, 185, 186  Suivante
 L'Equipe 2 - Championnat de National 3 
Auteur Message
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 14848
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
6eme journée
St-Louis/N. 2
Racing II 3

Mi-temps : 1-1. Arbitre : M. Salingue assisté de MM. Icart et Fuchs.
Les buts : Asad (27e ), Diallo (73e sur pen.) pour Saint-Louis ; Fofana (12e ), Botella (63e sur pen.), Zemzemi (76e ) pour Strasbourg II.
Avertissements : Yebra (78e ), Thiam (82e ) à Saint-Louis ; Fofana (45e ), Aaneba (57e ), Falouh (78e ) à Strasbourg.
SAINT-LOUIS/N. : Navaux, Valerius, Ellemaud, Niang, Ouedraogo, Biaou, Thiam, Jabol (Yebra 58e ), Diallo, Asad (Da Sylva 83e ), Berriss (Varsovie 85e ). Ent. Cédric Decker.
RACING II : Pelletier, Aaneba, Falouh (Quinas 84e ), Othon, Valentin, Fofana, Constant (Lebeau 66e ), Ounahi, Karamoko (Mendes 90e ), Zemzemi, Botella. Ent. François Keller.
.
Prime au réalisme
Saint-Louis n’a pas ménagé ses efforts, hier soir, pour tenter de conserver son invincibilité et sa place sur le podium du championnat. Mais les Ludoviciens sont tombés sur une jeunesse strasbourgeoise ultra-réaliste, qui ramène les trois points à l’issue d’une partie spectaculaire (2-3).
Paradoxalement, les hommes de Cédric Decker ont peut-être livré l’une de leurs meilleures rencontres depuis le début de la saison, mais elle débouche sur leur première défaite. Lors de la sixième journée, comme la saison dernière, en National 2. Personne n’a envie d’y voir un signe, au regard du triste épilogue en mai dernier. En reproduisant des performances comme celles d’hier, Saint-Louis n’aura toutefois pas de mouron à se faire concernant son maintien.

S’il a manqué son entame, à l’image de cette ouverture du score précoce de Fofana, dont la tête croisée n’a laissé aucune chance à Navaux (12e ), l’escadron ludovicien a ensuite vivement réagi. Alerté par Jabol, Valérius crochetait ainsi son vis-à-vis et obligeait le portier strasbourgeois à une claquette spectaculaire (21e ).

C’est finalement sur une hésitation coupable de Aaneba que Saint-Louis trouvait l’ouverture. Jabol pressait le latéral bas-rhinois et lui chipait le ballon avant de buter sur Pelletier. En embuscade aux 16 m, Asad trouvait les filets d’un plat du pied assuré (27e ). En confiance, Saint-Louis poussait encore mais Biaou ne trouvait pas le cadre des 20 m (32e ). Strasbourg ne s’en laissait pas compter et finissait fort ce premier acte sans pour autant concrétiser.

Après la pause, Saint-Louis repartait à l’attaque. Diallo était contré in extremis (51e ), avant que Berriss ne manque de réactivité sur ce service de Thiam (54e ). Au plus fort de leur domination, les Ludoviciens allaient pourtant craquer. Ellemaud accrochait Zemzemi dans la surface, et Botella se chargeait de transformer la sentence (63e ).
Le Racing II garde la tête froide

Loin d’être abattus, les locaux allaient une nouvelle fois revenir dans la partie. Fofana bousculait Yebra, et Diallo se chargeait de remettre les compteurs à zéro en prenant Pelletier à contre-pied (73e ).

Complètement débridé, ce derby pouvait alors basculer d’un côté comme de l’autre. Et c’est un cafouillage coupable dans la surface ludovicienne qui allait décider du sort du match. Au second poteau, Zemzemi plaçait son plat du pied dans la lucarne de Navaux (76e ), et offrait une victoire heureuse à la réserve du Racing.


23 Sep 2018 10:46
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 14848
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
RacingII 1
Epernay 0

Mi-temps : 1-0. Stadium de Molsheim. Arbitres : M. Grasse, assisté de MM. Hestin et Balaine.
But : Saadi (45e ).
Avertissements : Saadi (82e ) à Strasbourg ; Aït Ziane (88e ), Lefèvre (90e +1) à Epernay

RACING : Kawashima – Aaneba, Valentin (cap), Tchamba (Othon, 64e ), Falouh – Gonçalves (Botella, 79e ), Fofana, Lebeau (Karamoko, 81e ) – Zemzemi, Saadi, Zohi. Entraîneur : François Keller.

EPERNAY : Husson – Descotes, Chicaut (cap), Fournier, Beneto – Jaspierre, Perrin – Moison (Lefèvre, 74e ), Bouabdeli (Derbal, 46e ), Gaultier (Aït Ziane, 71e ) – Edmilson Fortes. Entraîneur : Alexis Rouquette.

Une réserve à l’économie

À défaut d’avoir plié l’affaire avant le repos alors qu’il multipliait les occasions, le Racing II a su assurer son quatrième succès d’affilée, hier à Molsheim, contre Epernay.
Et de quatre ! Quatre victoires d’affilée pour la réserve de Strasbourg et quatre défaites de rang pour Epernay. Hier à Molsheim, dans le duel des deux Racing, l’Alsacien a enfoncé le Champenois au classement en même temps qu’il se hissait au deuxième rang.

C’est peu dire en effet que l’équipe de François Keller, qui alignait huit pros, a dominé les débats et son adversaire en première période. Mais elle a dû attendre sa huitième occasion pour ouvrir le score juste avant le repos sur un centre de la droite ajusté par Anthony Gonçalves et catapulté au fond par Idriss Saadi d’une jolie tête plongeante (1-0, 45e ).

Jusque-là, les Bleus avaient fait souffrir de valeureux Sparnaciens qui s’étaient avant tout efforcés de colmater les brèches. Mais ils étaient tombés sur un gardien marnais en état de grâce. Florian Husson avait repoussé d’un superbe arrêt réflexe main gauche une reprise à bout portant de Zohi (23e ), claqué en corner une demi-volée fouettée de Gonçalves (24e ), puis un centre-tir enroulé du droit de Falouh (38e ), et été vigilant sur une reprise certes imparfaite de Tchamba (39e ). Il avait aussi été suppléé par Descotes, auteur d’un sauvetage sur sa ligne après un lob astucieux de Zohi (42e ).
« Contrat rempli »

Bref, le 1-0 de la pause était un minimum. Mais il ne mettait les Strasbourgeois à l’abri de rien et surtout pas d’un retour des hommes d’Alexis Rouquette, plus entreprenants durant le second acte. La preuve : au chômage technique ou presque en première période, le gardien international japonais Eiji Kawashima devait boxer juste avant l’heure de jeu la première frappe vraiment dangereuse d’Epernay, un puissant extérieur du gauche de Gaultier (59e ).

Saadi, de peu à côté (67e ), et Botella, contré pour avoir tergiversé (82e ), auraient pu éviter au Racing II une fin de match indécise et, donc, stressante. Mais pour les Bleus, l’essentiel est tout de même là. « Contrat rempli, constate François Keller sans triomphalisme. Les pros ont eu du temps de jeu et on a vu qu’ils en avaient besoin. Heureusement que le but est arrivé avant la pause, parce que je ne suis pas sûr que nous aurions eu en deuxième mi-temps les ressources physiques pour aller chercher ce quatrième succès d’affilée. Cette victoire est importante, car elle nous permet de mettre le premier relégable à dix points. »


8 Oct 2018 5:02
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 14848
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
8eme journée
Amnéville 0
RC Strasbourg II 1

Mi-temps : 0-1. 150 spectateurs environ. Arbitre : M. Depierreux.
Le but : Karamoko (37e ).
Avertissements : Pignatone (56e ), Bourgeois (87e ) à Amnéville ; Ben Ouabi (81e ), Kamara (82e ) au Racing II.
Expulsion : Othon (40e ) au Racing II.

AMNÉVILLE : Keldenich (Marsicano, 40e ), Borger, Poinsignon, Maire (Belgacem, 67e ), Le, Lauratet, Naifi (Foti, 67e ), Bourgeois, Boncoeur, Di Rosa, Pignatone.

RC STRASBOURG II : Kamara, Sylla, Falouh (Ambri, 89e ), Tchamba, Valentin, Othon, Constant (Ben Ouabi,77e ),Ounahi, Karamoko, Lebeau, Botella.

Un but de Karamoko a suffi
« C’était un match à sens unique. La première fois que l’on domine autant une réserve pro. Mais on perd notre gardien et le match par manque de détermination ». Le constat de l’entraîneur amnévillois Cédric Léonard était amer au sortir d’un match dont le contenu était plutôt prometteur.
D’entrée Di Rosa oubliait Bourgeois dans l’axe et butait sur Kamara. Sur le corner, la tête de Borger frôlait la barre (3e ). Les Strasbourgeois s’illustraient par Botella (10e ). Servi par Di Rosa, Pignatone échouait sur le gardien (20e ). Dans la foulée, Borger bousculé à l’entrée de la surface n’obtenait pas le penalty espéré. Une frappe croisée de Pignatone ne trouvait pas le cadre (22e ).
La pression amnévilloise s’accentuait. Une belle action collective se soldait par un tir de Boncoeur repoussée sur la ligne par un défenseur. Boncoeur qui contraignait encore Kamara à repousser au poing avant de disparaître du match (33e ). Di Rosa et Pignatone continuaient quant à eux à percer la défense sans parvenir à conclure.
Othon expulsé

Sur une passe en retrait pas assez assurée de Maire, Keldenich se faisait devancer par Karamoko qui trouvait l’ouverture malgré le retour d’un défenseur. Ce n’était pas le soir de Keldenich puisque, sur une intervention sur la ligne, il était blessé à la cheville gauche par Othon, expulsé pour un pied en avant.

À onze contre dix pendant cinquante minutes, les Thermaux ne parvenaient pas à exploiter les espaces qui auraient pu s’offrir à eux. Le capitaine Le butait sur Kamara (54e ). Entré en jeu, Foti se procurait quatre occasions sans les exploiter (68e , 70e , 78e et 81e ). Les Strasbourgeois opéraient en contre et manquaient le KO par Lebeau, Botella et Ounahi qui butait sur Marsicano, le second portier amnévillois.

Dans le temps additionnel, Pignatone et Le manquaient encore une égalisation qui aurait été méritée.


21 Oct 2018 5:36
Profil
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Fév 2003 20:07
Messages: 16578
Localisation: Strasbourg
A priori ce n'est pas Othon qui a été exclu mais Karamoko qui a marqué quelques minutes avant. :wink:
Étonnant qu'on puisse confondre les deux d'autant plus que Othon (qui a quand même un physique atypique) a joué le match jusqu'au bout.

A noter que la réserve passe première (ex-aequo) de son groupe suite au match nul de Thaon contre Sarre-Union et que Kamara aurait plutôt fait un bon match.

_________________
"Il n'est pas concevable que Strasbourg, capitale européenne, n'accueille pas l'Euro-2016" (Roland Ries, Jacques Bigot, juillet 2009)


21 Oct 2018 11:41
Profil
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Aoû 2007 17:14
Messages: 3549
Localisation: Paris
Tiens, j'avais manqué ce passage de Kamara en N3. Il y a eu un changement dans la hiérarchie des gardiens ?


23 Oct 2018 9:57
Profil
Entraineur@Staff
Entraineur@Staff

Inscription: 12 Juil 2008 15:39
Messages: 2127
Localisation: Saint Herblain - 44
En tout cas Kawashima était sur le banc contre Monaco.

Peut-être est-ce aussi pour lui donner du temps de jeu.


23 Oct 2018 15:42
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 3 Juin 2004 12:56
Messages: 11359
Localisation: Mont-de-Marsan - Landes
il me semble logique de voir les deux alterner en réserve


24 Oct 2018 9:31
Profil
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Fév 2003 20:07
Messages: 16578
Localisation: Strasbourg
Je pense surtout qu'il a fait jouer Kamara avec la réserve pour qu'il n'aborde pas le match contre Lille sans un match dans les jambes.

_________________
"Il n'est pas concevable que Strasbourg, capitale européenne, n'accueille pas l'Euro-2016" (Roland Ries, Jacques Bigot, juillet 2009)


24 Oct 2018 13:22
Profil
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Aoû 2007 17:14
Messages: 3549
Localisation: Paris
Explication intéressante, je prends :yes:


25 Oct 2018 16:52
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 14848
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Racing II 1
Sarreguemines 1

Mi-temps : 0-0. – Stadium de Molsheim, 300 spectateurs. Arbitre : M. Roth.
Les buts: Ben Ouabi (90e +2) pour le Racing II; Ouadah (87e ) pour Sarreguemines.
Avertissement : Guerriero (30e ) à Sarreguemines.
Expulsion : Caci (90e +4) au Racing II.

RACING II : Pelletier – Aaneba (Ben Ouabi, 82e ), Caci, Valentin, Tchamba, Othon (cap) – Fofana, Grimm – Lebeau (Ounahi, 67e ) – Zemzemi (Constant, 67e ), Botella. Entraîneur : François Keller.

SARREGUEMINES : Cappa – Steiner, Schwartz, Coignard, F. Redjam – Metin (Ouadah, 87e ), Guerriero, Dekoun, Kowalczyk (S. Redjam, 76e ) – M’Barki (cap), Simpara (Mohammed, 78e ). Entraîneur : Sébastien Meyer.
.
National 3 -
9eme journée
Le Racing s’en tire bien

Le soulagement perceptible sur le visage de François Keller en disait long hier après-midi.

Car l’entraîneur de la réserve strasbourgeoise était bien conscient que son équipe venait de frôler la correctionnelle face au FC Sarreguemines (1-1).

Les Lorrains, relégables, n’auraient, c’est vrai, nullement volé leur deuxième succès s’ils s’étaient imposés à Molsheim.
« Il faut que nos jeunes arrêtent de parler de la première place »

Ils en ont été privés dans le temps additionnel par un leader alsacien qui, bien que renforcé par six professionnels, n’a guère justifié son statut.

Au-delà d’un résultat décevant, c’est ce qui chagrinait François Keller. « Nous prenons le point qui nous permet de coller à Thaon, mais il faut que nos jeunes arrêtent de parler de la première place. Sur ce qu’on a montré ce dimanche, on ne la mérite pas. »

À l’image de leur coach, Sébastien Meyer, hors de lui, les Lorrains, qui recevront le leader de la Ligue 2, Metz, dans quinze jours au 8e tour de la Coupe de France, peuvent en effet légitimement s’estimer frustrés, voire lésés, par leur troisième nul d’affilée.

D’abord parce que dès la 33e , ils auraient dû bénéficier d’un penalty pour une intervention plus que suspecte d’Ismaël Aaneba sur leur capitaine Hassane M’Barki.

Ensuite parce que le coup franc préalable à l’égalisation, accordé aux “Bleus” à la 90e +2 pour une supposée faute du même M’Barki sur Jérémy Grimm, n’a sauté aux yeux de personne, pas même de François Keller qui en a fait la confidence après coup.
Caci expulsé

Après avoir mal exploité quelques contres en deuxième période, les Sarregueminois avaient fini par trouver l’ouverture à la 87e sur un imparable plat du pied droit de Mehdi Ouadah, entré… 30 secondes plus tôt et décalé par M’Barki après un ballon lâché par Grimm.

Mais cinq minutes plus tard donc, ils perdirent le bénéfice d’une victoire qu’ils croyaient tenir sur le coup franc litigieux évoqué plus haut.

Le tir contré de Youssouf Fofana revint comme par miracle dans les pieds du remplaçant Esmaïl Ben Ouabi qui, de près, offrit aux siens un nul heureux.

Un nul qu’Anthony Caci préserva en stoppant irrégulièrement M’Barki en position de dernier défenseur. Son sacrifice lui valut une expulsion logique.

« On est contents, pouvait respirer François Keller. Le positif, c’est l’égalisation ; le négatif, cette expulsion d’Anthony sur une nouvelle perte de balle au milieu. Le contenu m’ennuie. Aux yeux de Thierry Laurey (Ndlr : présent en tribune) , il n’y a rien à tirer de notre prestation. »

Sinon un huitième match de rang sans défaite. Un moindre mal.


5 Nov 2018 6:29
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 1858 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 182, 183, 184, 185, 186  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com