Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 24 Oct 2017 2:22



Répondre au sujet  [ 65 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivante
 Felipe Saad 
Auteur Message
Secrétaire général@Directoire
Secrétaire général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 9 Nov 2003 22:26
Messages: 9357
Localisation: Longjumeau
Faut déjà voir combien de matchs de suspension il va prendre :roll:


6 Oct 2016 11:27
Profil
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Fév 2003 21:07
Messages: 15593
Localisation: Strasbourg
Il va prendre cher à mon avis. Déjà parce que c'est son deuxième rouge en 10 journées de championnat et ensuite car les vidéos sont clairement défavorables pour lui.
Pour ce qui est de sa main, je pense qu'il y a une porte qui a dû souffrir quand il s'est fait sortir car à la sortie du stade après le match il avait déjà un bandage avec une poche de glace.

_________________
"Il n'est pas concevable que Strasbourg, capitale européenne, n'accueille pas l'Euro-2016" (Roland Ries, Jacques Bigot, juillet 2009)


6 Oct 2016 11:31
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 26 Jan 2008 19:21
Messages: 10146
Localisation: HAGUENAU
idiot par dessus le marché en voulant défoncer les portes, ça risquera de lui couter encore davantage ;)


6 Oct 2016 11:33
Profil
Secrétaire général@Directoire
Secrétaire général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 9 Nov 2003 22:26
Messages: 9357
Localisation: Longjumeau
Felipe Saad, la culture dans la peau


29 Oct 2016 14:50
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 12548
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Saad en salle d’attente
Felipe Saad a enchaîné blessures et suspensions lors de la phase aller de Ligue 2. Désormais en paix avec son corps, le défenseur brésilien espère lancer (enfin) sa saison.

La carrière d’un footballeur est faite de hauts et de bas. Et en cette saison 2016/2017, le défenseur brésilien Felipe Saad en est le parfait exemple.

Titulaire incontestable en charnière la saison passée, le joueur passé par Guingamp, Evian ou Ajaccio n’a pour l’instant disputé que huit rencontres sous le maillot bleu. Un bilan famélique, dû à une succession assez improbable de blessures et suspensions.

Pourtant, tout avait bien commencé pour le Brésilien cet été… « J’étais parti sur ma lancée de la saison passée. J’ai fait un match correct à Bourg-en-Bresse, puis un bon match face à Amiens », se remémore le défenseur.

Le premier accroc intervient fin août, à Ajaccio, sur le terrain du Gazélec. Pour sa cinquième titularisation d’affilée, Felipe Saad écope de deux cartons jaunes, synonymes d’expulsion.

Après avoir purgé son match de suspension, il revient face à Orléans. Et là, les choses se gâtent, collectivement comme individuellement. « À Orléans (défaite 3-1, ndlr) , on a tous été nuls, moi y compris et derrière, c’est devenu plus difficile », rapporte le défenseur.
« Ce match contre Valenciennes, je l’ai payé très cher »

Saad est encore du match nul à Clermont (0-0), mais il va boire le calice jusqu’à la lie à la Meinau, une semaine plus tard. Face à Valenciennes, le Racing en prend quatre. Cerise sur le gâteau, Felipe Saad voit rouge – alors que le Racing évolue déjà à dix depuis l’expulsion de Lienard – et se blesse à la main.

« J’ai pris une lourde frappe sur la main, j’ai continué à jouer malgré tout et ensuite je prends rouge… Ce match, je l’ai payé très cher », souligne le Brésilien.

Felipe Saad ne le sait pas encore, mais ce sera sa dernière apparition en Ligue 2 pour l’année 2016. Car ses ennuis ne font que commencer.

Après avoir purgé sa suspension, puis soigné sa fracture à la main, le défenseur reprend la compétition lors d’un amical, face à Vauban. Las, il se blesse à nouveau, cette fois aux côtes… « J’allais revenir, mais j’ai dû soigner cette blessure intercostale », en soupire encore le joueur.

Mi-novembre, Felipe Saad est de retour. Pour retrouver le rythme de la compétition, le Brésilien part jouer à Sarre-Union, avec la réserve. Mais le cauchemar continue. À la 20e minute, il est expulsé de manière très sévère.

Heureusement, au vu de la vidéo, il n’écope finalement que d’un match de suspension.
« Il y a des choses plus graves dans la vie »

Mais tout est à refaire, sportivement parlant. « Car ensuite, il fallait regagner une place dans le groupe », poursuit Felipe Saad. Pas simple, sachant qu’en l’absence du Brésilien, Yoann Salmier a saisi sa chance, s’installant comme titulaire au côté d’Ernest Seka dans une équipe qui enchaîne les résultats positifs.

Et pour ne rien arranger, Saad se donne une entorse à la cheville, qui ruine définitivement la fin de l’année 2016. Pas simple, dans ces conditions, de garder le moral.

Mais le très expérimenté Brésilien en a vu d’autres et préfère « relativiser ».

« Là, je vais mieux, je n’ai plus mal à la cheville et même si je vis une situation sportive compliquée, le reste, la famille et tout ça, ça va », avance-t-il, positif.

Et d’ajouter : « Je pense souvent à mes compatriotes morts dans le crash de l’avion (les joueurs de Chapecoense, ndlr) et je me dis qu’il y a des choses plus graves dans la vie. Et puis, pendant mon absence, l’équipe a bien tourné, ça aide pour garder le moral. »

Et surtout, Felipe Saad sait qu’une saison est longue. « On est 23, 24 dans le groupe et on aura besoin de tout le monde. Tôt ou tard, j’en ferai partie, comme Gonçalves ou Sacko, qui ont aussi été blessés. En attendant, je travaille dur à l’entraînement, je suis pro… Et j’attends ma chance », conclut-il sans perdre le sourire.


11 Jan 2017 6:34
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 12548
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
« On ne pensait pas être dans cette situation, mais on y est »

RELÉGUÉ DANS L’OMBRE , sur le banc ou même en tribune, Felipe Saad devrait retrouver une place de titulaire, ce soir, face à Sochaux. Le Brésilien évoque son attention à respecter le collectif en pareille période et le plaisir de jouer la montée en cette fin de saison.

– Avant votre entrée à Auxerre, vous aviez dû vous contenter d’un match de L2 depuis le 1er octobre. Est-ce évident de rester mobilisé ?

– C’est parfois difficile de garder la concentration et la bonne volonté. Mais j’ai vécu ça deux ou trois fois dans ma carrière. Et j’ai toujours été récompensé de ne pas penser individuellement mais collectivement. J’ai gardé un état d’esprit positif. Je fais partie d’un groupe de qualité, qui n’a peut-être pas la quantité. Après, vous avez remarqué que j’ai pris moins de temps que Serge Aurier pour rentrer ( ndlr : le latéral du PSG avait mis huit minutes pour s’équiper, à Lorient ). Et dans le déroulement, du match, le rythme a été plus tranquille quand Marester est sorti. C’est peut-être un petit coup de chance en ce début 2017 alors que la fin de l’année 2016 avait été plus compliquée.

– Est-ce une surprise de voir le Racing encore en lice pour la montée ?


– On ne pensait pas être dans cette situation mais on y est. Et les supporters sentent que quelque chose se passe. Le premier objectif a été atteint avec le maintien. Le deuxième, fixé par le président, est d’aller le plus loin possible. On va donc essayer de gagner le plus de matches. On a l’impression de pouvoir jouer libéré avec l’envie de vivre cette fin de saison comme un bonus et d’être bien positionné à deux ou trois matches de la fin.

– Que vous inspire la perspective d’affronter Sochaux, qui n’a plus grand-chose à jouer ?


– Il y a plus de raisons pour Sochaux d’être surmotivé qu’endormi. Il y aura du monde au stade et on a l’habitude de présenter ce match comme un derby.


3 Avr 2017 6:09
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 12548
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Felipe a les clés
Le défenseur brésilien Felipe Saad a déjà fêté deux montées en Ligue 1, avec Évian-Thonon-Gaillard (en 2011) et Caen (en 2014). Et il espère bien en rajouter une à son palmarès avec le Racing en cette saison 2016/2017.

Felipe Saad, 33 ans, a déjà vécu deux montées en Ligue 1 avec Évian-Thonon-Gaillard (en 2011) et le SM Caen (en 2014).

À quelques heures du match décisif du Racing face à Bourg-en-Bresse, le défenseur central brésilien revient sur ces deux expériences et la semaine un particulière que vit le groupe alsacien. Sans perdre son habituel sourire, ni son calme olympien…

– Vous avez déjà vécu deux montées en Ligue 1 par le passé. Qu’en retenez-vous ?


– La première, c’était avec l’ETG (Evian Thonon-Gaillard, ndlr). C’était un peu comme le Racing, l’équipe montait de National. Après, la grosse différence, c’est qu’on avait validé la montée lors de l’avant-dernière journée, à Reims (victoire 2-1).
« Ne pas trop calculer »

Donc le dernier match à domicile, il fallait juste le gagner pour remporter le titre, mais ce n’était que du plaisir. D’ailleurs, je m’en souviens bien de cette rencontre, on avait battu Metz 4-3 et j’avais marqué (sourire). Pas vrai Jean-Yves (Jean-Yves Hours, ancien adjoint de Pascal Dupraz à l’ETG et actuel entraîneur des gardiens, passe juste à côté en souriant et confirme de la tête) ?

Mais pour nous, cette saison, c’est différent, car ce dernier match a un vrai enjeu sportif, la montée. Et puis, au niveau du public, c’est différent aussi. Ici, il y a beaucoup plus d’engouement.

– Trois ans plus tard, vous fêtez à nouveau une montée en Ligue 1, cette fois avec Caen…


– C’était une fin de saison totalement différente de celle avec l’ETG. Il y avait eu cette histoire de bouteilles, les soupçons de match arrangé (*) … L’ambiance avait été polluée par cette affaire, même si on a joué à fond cette rencontre.

Mais je vois quand même une similitude entre Caen et le Racing. En janvier, José Saez (ancien joueur de Valenciennes) est arrivé pour épauler N’Golo Kanté et ça a tout changé dans notre équipe. Ça a permis à N’Golo de prendre ses responsabilités, ça l’a rendu meilleur.

Là, c’est un peu la même chose avec Jean-Eudes Aholou, qui est arrivé en janvier aussi et qui nous apporte beaucoup.

L’autre parallèle, c’est le classement. Avec Caen, on était 7e à la trêve et l’arrivée de José a fait du bien, on est remonté au classement. Avec Aholou, c’est pareil, il fait du bien sûr le terrain et apporte de la sérénité en dehors. Et on a particulièrement réussi notre dernier tiers de championnat, comme avec Caen.

– Comment vivez-vous cette dernière semaine d’entraînement ?


– Nous, on est des employés, on est là pour écouter les consignes du staff, du président. On a moins de stress que l’entraîneur, par exemple, on n’a pas besoin de réfléchir (sourire) …
« Un match difficile à jouer »

Le mieux est de ne pas trop calculer. Et puis, chacun doit gérer cette semaine avec son caractère. Moi, je suis assez calme, comme Kader (Mangane) ou Jean-Eudes (Aholou). Dimitri (Lienard) va vivre ça avec plus d’émotions… Après, tant qu’on est tous prêt vendredi, peu importe. Mais on essaie de faire en sorte que l’euphorie autour du match ne rentre pas dans le vestiaire.

Il ne faut pas oublier que si les supporteurs viennent pour faire la fête, nous, on a un match difficile à jouer. Bourg-en-Bresse est super motivé d’évoluer devant près de 30 000 spectateurs et il faudra faire preuve de beaucoup de sérénité pour s’imposer.

– Vous avez un avantage. Vous avez votre destin entre vos pieds…

– Avec Évian, quand on est monté, on dépendait des autres résultats. À Niort, la semaine dernière, mine de rien, on pensait un peu aux autres équipes. Là, l’idéal est qu’on ne dépend de personne.

– Personnellement, vous avez connu un début de saison compliqué, et une deuxième partie bien meilleure…


– C’est vrai. Cette fin de saison, je la prends comme une récompense. J’essaie d’être un homme bien, de travailler. Pour moi, la religion est très importante et je pense que là-haut, on m’a offert cette récompense.

Que je reste ou pas la saison prochaine (il est en fin de contrant, ndlr) , ce sera pour moi une belle saison. Ici, le public est incroyable. À Strasbourg, les gens vivent Racing, c’est le quotidien.

Mon plus beau souvenir de la saison, c’est ce but que je marque à Reims. Après toutes les galères que j’avais connues, c’était symbolique de marquer juste sous le kop strasbourgeois. C’était vraiment beaucoup d’émotion…

(*) le match décalé Caen - Nîmes, joué le 14 mai 2014, a donné lieux à des soupçons d’arrangement. Le club gardois avait offert plusieurs caisses de bouteilles de vin à Caen. Le match s’était terminé sur un score de parité qui permettait à Caen de monter et à Nîmes de se maintenir.


18 Mai 2017 5:57
Profil
Junior@Amateur
Junior@Amateur

Inscription: 18 Sep 2016 21:32
Messages: 103
Féline Saad ne sera pas conservé, il l'a annoncé lui même sur canal plus sport.
Quelle triste nouvelle, parmi les 4 à l'arrière, Saad, Manganne, Seka, et Salmier, moi c'est Saad que j'aurais conservé, sans aucune hésitation.
Voilà, en espérant qu'ils font les bons choix.


22 Mai 2017 20:17
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Déc 2004 1:21
Messages: 14265
Citation:
Arrivé à Strasbourg lors de l'été 2015, Felipe Saad a participé activement à faire remonter le club alsacien du National à la Ligue 1 en l'espace de deux saisons. Et pourtant, le défenseur brésilien ne sera pas conservé par les dirigeants strasbourgeois, qui lui ont annoncé qu'ils ne prolongeraient pas son contrat lundi. Libre, le joueur de 33 ans intéresse Amiens, promu en L1 comme Strasbourg, mais aussi le RC Lens.

Dans Team Duga, ce lundi sur RMC, Marc Keller a expliqué la situation avec Felipe Saad, qu'il verrait bien dans un autre rôle au club. "On a vu Felipe cet après-midi. Il a déjà 33 ans. Il était en fin de contrat. Si on était resté en Ligue 2, on l’aurait probablement prolongé d’un an. On a pris la décision avec le coach et son staff de plutôt s’orienter vers d’autres joueurs. On a proposé à Felipe de rester au club dans une reconversion à définir, entre le recrutement et peut-être même la partie RP (relation presse). C’est un garçon irréprochable en terme de comportement et très intelligent."
Certainement pas le moins bon c'est sûr, mais pas non plus un niveau de titulaire ... Toute la question est de savoir qui va prendre sa place ...


22 Mai 2017 20:27
Profil
Junior@Amateur
Junior@Amateur

Inscription: 18 Sep 2016 21:32
Messages: 103
Oui, c'est clair tout dépend qui on va prendre à sa place. Espérons que ce n'est pas Manganne qui la prendra.....ou Seka !


22 Mai 2017 20:40
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 65 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com