Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 13 Déc 2017 6:32



Répondre au sujet  [ 77 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivante
 Jérémy Blayac 
Auteur Message
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 12884
Localisation: Dorlisheim
SO a écrit:
Entretien avec Jérémy Blayac
Image
Meilleur buteur du Racing cette saison, Jérémy Blayac se confie alors que les matches retour viennent de débuter. Son rôle, l’objectif du club, le fonctionnement du groupe : l’avant-centre dit tout.

https://www.youtube.com/watch?feature=p ... 4Uft1k#t=0


22 Jan 2016 5:52
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 3 Juin 2004 12:56
Messages: 10674
Localisation: Mont-de-Marsan - Landes
banalités et langue de bois :oops:
aucun mot dur le "jeu" de l'équipe :idea:
et j'ajoute une autre banalité : si le racing gagne tous ses matches, il terminera premier :lol: :lol:


22 Jan 2016 15:41
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 12884
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Blayac, la renaissance
Après avoir raté le début de saison en raison d’une déchirure aux abdominaux, Jérémy Blayac revient peu à peu à son meilleur niveau. Et l’attaquant espère continuer sur sa lancée, samedi, face à Reims.

Jérémy Blayac n’avait plus fait l’avion depuis de longs mois. Depuis le 24 avril précisément, soir où l’attaquant du Racing avait marqué son 8e et dernier but de la saison 2015/2016, lors d’une confrontation face à Luçon, à la Meinau (1-1).

Alors forcément, le natif de Saint-Affrique a particulièrement apprécié le but inscrit samedi dernier, à Bonal. Entré en jeu en fin de rencontre, l’attaquant de 33 ans a parfaitement exploité une passe intelligente de Jérémy Grimm pour marquer son 22e but avec les Ciel et Blanc.
« Des moments compliqués »

Et si l’attaquant a autant apprécié sa réalisation, c’est parce qu’il met fin à près de cinq mois de galère.

« En fin de saison passée, j’avais des soucis au genou, aux adducteurs et j’ai joué les derniers matches en tirant la langue, rappelle l’homme du Sud Ouest. Et après de courtes vacances, je me suis fait une déchirure aux abdominaux dès la reprise. »

Résultat : Jérémy Blayac manque une bonne partie de la préparation, puis met encore de longues semaines à retrouver le rythme. « C’était des moments compliqués et il m’a fallu du temps pour revenir », reconnaît l’attaquant.

Mais peu à peu, Jérémy Blayac refait surface. Le 12 septembre, pour la réception de Troyes, il intègre pour la première fois le groupe alsacien. Il enchaîne ensuite en disputant quelques fins de match, jusqu’à cette entrée convaincante contre le FC Sochaux.

« Marquer ce premier but, c’est important et ça fait du bien à la tête, souligne l’attaquant. Mais j’ai besoin de retrouver le rythme. Là, j’essaie de grappiller du temps de jeu et d’apporter ce que je peux. Quand on entre comme ça en fin de rencontre, vingt minutes, ça passe vite et il faut être prêt. »

Lui l’a été pour aider les siens à engranger trois points précieux face aux Sochaliens. Mais l’attaquant ne compte pas s’arrêter là, alors qu’une alléchante rencontre se profile à la Meinau face au Stade de Reims.

« On a commencé une série, mais il va falloir rester très concentré et être à 150% si on veut faire un résultat contre Reims, expose l’attaquant. Dans ce championnat, ça va très vite dans un sens comme dans l’autre et il faut continuer à bien travailler la semaine, à être rigoureux. »

Lui espère voir le Racing engranger encore une dizaine de points avant la trêve de Noël, pour rester au contact des meilleurs.

« Si on y arrive, on sera bien placé pour la deuxième partie de saison, avance-t-il encore. Je pense qu’on a notre mot à dire en Ligue 2, on a un rôle à jouer, mais on a aussi encore beaucoup de progrès à faire. »


2 Nov 2016 12:10
Profil
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire

Inscription: 10 Juin 2003 15:41
Messages: 3031
Localisation: WIEN
Il peut encore aider le racing c#est clair, mais amoins qu'il mette encore 15 buts jusqu'a la fin de la saison je ne vois pas le club le prolonger.

Citation:
Lui espère voir le Racing engranger encore une dizaine de points avant la trêve de Noël, pour rester au contact des meilleurs.

« Si on y arrive, on sera bien placé pour la deuxième partie de saison, avance-t-il encore. Je pense qu’on a notre mot à dire en Ligue 2, on a un rôle à jouer, mais on a aussi encore beaucoup de progrès à faire. »


10 points pour rester dans la course à la montée??, mais avec 10 points le racing aura 4 voir 5 points de retard sur le 3 eme.......

donc pour moi l'ideal serait 12 points.....pour vraiment se positionner.....

_________________
Code:
La L1 j y crois encore


On est en L1 ...on est en L1 ....lalalallalalalalalalallaalaaaaaa


2 Nov 2016 14:20
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 26 Jan 2008 18:21
Messages: 10312
Localisation: HAGUENAU
pour créer un réel engouement à la Meinau, il faut juste aligner des victoires et ce serait énorme...après Reims ce sera déjà plus lisible :arrow:


2 Nov 2016 14:31
Profil
Secrétaire général@Directoire
Secrétaire général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Juin 2004 12:10
Messages: 9457
Localisation: Knackiland, Oberhausbergen
Je pense qu'on va vite retourner à notre place avec le programme à venir. Reims, Le Havre, Lens, autant de clubs supérieurs à nous où je ne nous vois pas prendre de points.


2 Nov 2016 14:39
Profil ICQ
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire

Inscription: 10 Juin 2003 15:41
Messages: 3031
Localisation: WIEN
Dans les 8 premiers du classement, tous les favoris et les outsiders sont là!!

20 points avec 6 matchs à domicile et 7 à l'exterieur, le racing est dans la course pour la montée. Oui le racing est avec 12 Millions de budget clairement un outsider. Et c'est bien ainsi. La pression est sur les clubs à 18-20 Millions de budget.

Theoriquement toutes les equipes devant le racing au classement sont plus fortes......

Sochaux etait theoriquement aussi plus fort....

_________________
Code:
La L1 j y crois encore


On est en L1 ...on est en L1 ....lalalallalalalalalalallaalaaaaaa


2 Nov 2016 17:25
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 12884
Localisation: Dorlisheim
Alsasport a écrit:
Blayac suivi par une formation de National
L’information est sortie dans le quotidien 20minutes, l’attaquant Jérémy Blayac aurait été supervisé par une équipe de troisième division. En effet, Chambly (Nat) serait intéressé par le joueur qui n’est plus titulaire cette saison au profit de Khalid Boutaib mais qui reste toujours décisif lors de ses rentrées. Toujours selon le journal, les dirigeants alsaciens n’auraient pas ouverts la porte à son départ. Affaire à suivre…


1 Déc 2016 19:42
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 12884
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Blayac, l’homme tranquille
Jérémy Blayac, 33 ans, savoure cette saison 2016/2017 comme un junior. Et il rêve d’offrir une montée à un public strasbourgeois qui l’a toujours soutenu sans réserves. Mais pour cela, il va falloir garder les nerfs solides sur la pelouse de Niort.
Jérémy Blayac le dit sans détour : à Lens, il a certainement disputé « le match de Ligue 2 le plus intense de sa vie ». Alors forcément, la satisfaction d’avoir pris un point en terre ch’ti n’en est que plus grande.

« C’était un match de très haut niveau. Revenir avec un point montre notre solidarité. Et on continue à prouver qu’on est costaud, qu’on ne lâche pas », avance aussi celui qui a marqué la bagatelle de 27 buts pour le Racing en deux saisons et demi de présence.

En effet, le point décroché à Lens est précieux. Il permet aux Alsaciens de continuer à avancer au classement et de pouvoir (plus que jamais) rêver à une montée en Ligue 1.
« On ne s’affole jamais, on est tranquille dans nos têtes »

Pourtant, l’accession à l’étage supérieur était bien loin des objectifs alsaciens en début de saison, comme le rappelle Jérémy Blayac.

« Cet été, j’étais persuadé qu’on pouvait obtenir le maintien assez facilement, en terminant dans les dix premiers. Mais au fur et à mesure de la saison, on s’est rendu compte qu’on avait pas de mal de qualités, analyse encore Jérémy Blayac. On a beaucoup travaillé tactiquement et aujourd’hui ça paye. Tout le monde sait ce qu’il doit faire sur le terrain, on a de bons automatismes et chacun connaît son rôle à la perfection. »

Et question “rôle”, celui de Jérémy Blayac, 33 ans, est essentiel. D’abord sur le front de l’attaque, où il apporte son joli jeu de tête et un point d’appui indispensable en pointe.

Et aussi en dehors du terrain, où à l’instar de Kader Mangane, Felipe Saad, Anthony Gonçalves ou Khalid Boutaïb, il fait partie de ces joueurs d’expérience qui savent garder la tête froide quelles que soient les circonstances. « À Lens, il y avait une équipe jeune en face, pleine de fougue et d’envie, expose Jérémy Blayac. Mais nous, on a plus de maturité, de maîtrise et on ne s’affole jamais. On est tranquille dans nos têtes. »

Et cela s’est vu lundi soir. Dans une fin de match où Lens a tenté le tout pour le tout – de manière un peu brouillonne – pour inscrire le but de la victoire, le onze alsacien n’a pas paniqué. Les plus de 30000 lensois présents au stade n’ont rien pu y faire. Question d’expérience, selon Jérémy Blayac.

« On a des “anciens” sur chaque ligne et ils apportent de la sérénité dans les matches à fort enjeu », reconnaît volontiers l’attaquant.

Mais si le Racing réalise pour l’instant une saison exceptionnelle, Jérémy Blayac l’explique aussi par un état d’esprit irréprochable. « Tout le monde a compris qu’il fallait tirer dans le même sens. Si on monte en Ligue 1, tout le monde y gagnera… On a beaucoup de qualités, mais sans un groupe uni, sans un bon état d’esprit, tu ne peux pas faire une bonne saison », ajoute encore l’avant-centre originaire du Sud Ouest.

Autre avantage des Strasbourgeois dans ce sprint final : ils ont moins de pression que les équipes ayant clairement annoncé leur souhait de rejoindre l’élite.

« Pour Reims, le plus gros budget de Ligue 2, ce n’était pas facile, car la pression était énorme. Brest a fait longtemps la course en tête et c’est dur de tenir toute une saison en haut. La preuve, là, ils piochent, explique l’attaquant. Nous, même si on est le Racing Strasbourg et qu’on était un peu attendu, on a quand même moins de pression. On était un peu en retrait toute la saison, mais on est présent dans le sprint final. »

Quand on évoque cet exercice 2016/2017, Jérémy Blayac ose un parallèle avec sa saison 2008/2009. Alors en Ligue 2 à Boulogne-sur-Mer, le natif de Saint-Affrique et son équipe avaient surpris leur monde en validant une montée en Ligue 1 à la barbe de certains favoris, dont… le Racing, alors entraîné par Jean-Marc Furlan.

« À Boulogne, cette année-là, c’est clairement l’état d’esprit qui avait fait la différence. On n’était pas attendu du tout, mais on était déterminé, confiant et on y croyait », se remémore Jérémy Blayac.

Et si la position actuelle du Racing peut paraître surprenante – voire incongrue pour une équipe promue de National –, cette place de leader n’étonne pas vraiment l’attaquant. Et pour lui, la chance n’a pas grand-chose à voir avec les excellents résultats actuels. « La réussite, on la provoque par notre investissement, notre travail quotidien. Ce qui nous arrive n’est pas un hasard, c’est la récompense de nos efforts », précise le buteur.
« Ne pas s’enflammer,
ni se relâcher »

Et des efforts, le Racing va encore devoir en faire, dès demain, sur la pelouse de Niort. « Niort n’a rien à perdre et les joueurs auront à cœur d’offrir une victoire à leur public pour leur dernière sortie de la saison à domicile, prophétise l’attaquant. À nous d’être attentif, de ne pas tomber dans le piège, de ne pas s’enflammer ni se relâcher. »

Si près du but, ce serait vraiment dommage de tout gâcher…


11 Mai 2017 4:10
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 26 Jan 2008 18:21
Messages: 10312
Localisation: HAGUENAU
moins de mots, mais des actes M. Blayac. Rien est fait et 6 équipes sont concernées pour la montée. La comm peut attendre quelques jours :idea:


11 Mai 2017 8:22
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 77 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com