Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 13 Déc 2017 6:33



Répondre au sujet  [ 67 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 3, 4, 5, 6, 7  Suivante
 Alexandre Oukidja 
Auteur Message
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Aoû 2002 20:22
Messages: 11914
Localisation: Madrid
On en tirera un tout petit truc tout de même, c'est normal. ;)


5 Juin 2017 21:46
Profil Site Internet
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 26 Jan 2008 18:21
Messages: 10312
Localisation: HAGUENAU
Roswell Man a écrit:
"Malgré l'accession en L1 du Racing Strasbourg, le gardien Alexandre Oukidja, en contact avec Clermont, hésite à rester, surtout dans l'optique de devenir international algérien."


il a tout intérêt de se barrer puisqu'il ne jouera pas, il sera 2ème gardien au Racing c'est quasi certain :arrow:


6 Juin 2017 12:33
Profil
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2007 20:39
Messages: 3118
Oui, mais a-t-il vraiment intérêt à s'exiler à Clermont s'il vise la sélection nationale algérienne ?...


6 Juin 2017 13:24
Profil
Entraineur jeunes@Staff
Entraineur jeunes@Staff

Inscription: 12 Juil 2008 15:39
Messages: 1369
Localisation: Saint Herblain - 44
Tenor a écrit:
il sera 2ème gardien au Racing c'est quasi certain
Si l'on arrive à recruter mieux.


6 Juin 2017 13:29
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 26 Jan 2008 18:21
Messages: 10312
Localisation: HAGUENAU
Roswell Man a écrit:
Oui, mais a-t-il vraiment intérêt à s'exiler à Clermont s'il vise la sélection nationale algérienne ?...


au prix du km certainement :oops: :lol:


6 Juin 2017 14:01
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 12884
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Oukidja garde le cap

Il n’a pas été surpris. Alexandre Oukidja savait. Sitôt la montée en Ligue 1 assurée, Thierry Laurey l’avait informé que le Racing se mettrait en quête d’un gardien n°1 pour 2017-2018. Bingourou Kamara, le portier de Tours, a signé jeudi pour quatre ans et va donc déboulonner, au moins en début de saison, un ‘’Ouki’’ titulaire depuis deux ans et demi.
Malgré cette ‘’épée de Damoclès’’ au-dessus de sa tête, Alex Oukidja a, il y a quelque temps déjà, choisi d’honorer sa dernière année de contrat. Le recrutement de Kamara ne remet pas en cause sa décision. « Que je sois n°1 ou n°2, je vais rester jusqu’en juin 2018. On verra alors si le club me propose quelque chose ou si, avec le président, nous nous serrons la main et nous quittons bons amis. Mais d’ici là, ma mentalité ne changera pas. Si je peux aider Bingourou, je le ferai avec plaisir. Il nous fallait un gardien pour nous renforcer. Beaucoup de noms ont circulé. Nous accueillons Bingourou à bras ouverts. Lui comme moi, nous ferons tout pour que le club se maintienne. Ça vaut d’ailleurs pour tout le groupe. »
Conscient de devoir – en principe – débuter la saison sur le banc, il n’en a pas pour autant remisé ses ambitions au vestiaire. « Bingourou est jeune et a beaucoup de qualités. Il a trois saisons de L2 derrière lui, mais n’a pas d’expérience en L1. Moi non plus, c’est vrai, mais j’y ai fait le banc à Lille. J’ai 28 ans et de belles années devant moi. Je suis aussi passé par l’étranger. Dans un effectif, il est important d’avoir des joueurs qui ont connu pas mal d’étapes dans leur carrière. » Sans le dire ouvertement, il se tient prêt à parer à toute éventualité. Thierry Laurey, qui préfère évoquer à son sujet un n°1 bis plutôt qu’un n°2, n’en attend pas moins de sa part.


17 Juil 2017 4:37
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 12884
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
“Ouki”, années Ch’tis
Alexandre Oukidja a passé six années au LOSC, entre 2006 et 2012. Alors que le club lillois est attendu dimanche à la Meinau, le gardien de but a ouvert la boîte à souvenirs pour poser un œil averti sur son ancienne maison nordiste.
Cela fait cinq ans qu’Alexandre Oukidja a quitté le Lille OSC. Et cinq années, dans le football, ça peut être long. « Depuis que je suis parti, il y a eu énormément de changements : président, entraîneur… Je ne connais plus grand-monde, si ce n’est des employés du centre », lance d’emblée Alexandre Oukidja quand on le questionne sur son ancien club.

Reste que le portier a toujours une attention particulière pour le club lillois, qui fait partie intégrante de ses souvenirs de jeunesse.

« Je suis arrivé à 17 ans, relate le gardien de but strasbourgeois. J’avais fait ma préformation à Châteauroux, ensuite, j’étais parti à Gueugnon (L2). J’étais la doublure de Pierre Bouysse là-bas. Mais c’est avec l’équipe de France U 18 que j’ai été repéré par Lille, lors d’un match en Allemagne ».

À son arrivée en pays ch’ti, en 2006, il intègre la réserve et loge au centre de formation.
«Avoir une image de clown, ça m’a coûté dans ma carrière»

“Alex” commence rapidement à se forger une réputation mi-figue, mi-raisin. « J’étais rigolo, je faisais des blagues. Du coup, j’étais un peu le chouchou au centre, se rappelle “Ouki”. Aujourd’hui, je regrette un peu cette immaturité… Avoir une image de clown, de dilettante, ça m’a coûté dans ma carrière ».

En effet. Car si tout se passe bien à Lille lors des années d’apprentissage, cela se gâte ensuite pour le jeune gardien, un peu trop «insouciant», comme il le précise lui-même.

«En 2008/2009, je suis 3e gardien, derrière Tony Sylva et Grégory Malicki. Ce sont des supers souvenirs, car Lille était alors un club qui montait en puissance. Il y a eu la Ligue Europa, puis la Ligue des Champions, rembobine Alexandre Oukidja. Je me souviens d’un déplacement à Liverpool. Vivre une telle ambiance, c’était énorme.»

Autre bon souvenir les amitiés forgées dans le Nord. Notamment celle avec “Greg” Malicki. «Je faisais des conneries parce que j’étais jeune. Comme arriver en retard à l’entraînement, par exemple. Lui m’a appris le métier et je l’en remercie encore. Greg, c’était un grand frère pour moi», assène Alexandre Oukidja.
Mais rapidement, l’avenir se bouche pour celui qui aspire à devenir un jour le numéro 1 lillois dans les cages.
«J’étais jeune,
trop impulsif»

L’arrivée de Rudi Garcia, qui remplace Claude Puel à la tête de l’équipe, signe le début de la fin de l’aventure lilloise pour le natif de Nevers. «Quand Garcia arrive, le club continue de grossir et là on voit arriver Butelle, Landreau, Enyama… J’avais l’impression que les jeunes du club n’intéressaient plus personne». Or, «j’avais 21 ans, je voulais jouer», avance encore le gardien.

Ce qui explique qu’il aille au clash avec Rudi Garcia pour être prêté. Il se retrouve alors à Bayonne, en National. «Je regrette toujours d’être allé voir le coach (Garcia). J’étais jeune, trop impulsif et j’avais envie de jouer… C’était de l’immaturité et ça m’a finalement freiné dans ma progression», évoque-t-il.

Mais ce que ne regrette pas “Ouki”, c’est cette expérience basque. «Jouer le maintien dans un petit club qui galérait m’a vraiment fait grandir», souligne le portier.

La suite sera plus joyeuse et se passe en Belgique, à Mouscron – où il fête une montée en D1 –, avant de se poursuivre en Alsace depuis 2014.
«Ce match a un goût différent»


À quelques heures de recevoir Lille pour cette 2e journée de Ligue 1, Alexandre Oukidja sait que la venue de son ancien club à la Meinau sera un moment particulier pour lui.

«Ce match a un goût différent des autres, c’est clair. Aller là-bas sera bizarre aussi, souligne aussi “Ouki”. Quelque part, j’ai un petit sentiment de revanche. Là-bas, j’étais monté très haut très vite. Et ensuite, je suis redescendu tout en bas, mais j’ai réussi à revenir…»

Et le gardien le promet: même s’il est sur le banc de touche dimanche, il tentera d’apporter «son petit grain de sel».

«Si je peux aider, même dans les vestiaires, j’aurai fait mon boulot, rappelle-t-il. Nous, avec Landry (Bonnefoi) , on doit pousser Bingourou (Kamara) pour qu’il soit le meilleur possible. Et il y a aussi une question de mentalité à conserver. C’est pour ça que le club a gardé des joueurs déjà présents en National. C’est pour faire comprendre aux autres d’où on vient… Même s’il y a un grand stade, un beau budget, il ne faut jamais oublier d’où on vient.»


11 Aoû 2017 4:36
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 12884
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Un homme dans le match : Alexandre Oukidja Héros du clan des sept
Le Racing a affronté Saint-Étienne avec sept remplaçants habituels. Un vent de fraîcheur bienvenu, même s’il leur a manqué dix minutes pour s’imposer dans le temps réglementaire.
Ne dites pas à Thierry Laurey qu’il “a fait tourner” son effectif. Le coach strasbourgeois n’aime pas l’expression. Lui préfère dire qu’il « a fait des choix ».

Et hier, à la Meinau, ses options ont été claires : il a titularisé en priorité ceux qui ont peu (ou pas) joué depuis le début de saison en Ligue 1. Avec trois rencontres en sept jours et une accumulation d’absents (Martin, Seka, Mangane, Corgnet, Saadi…), l’entraîneur alsacien n’avait de toute façon guère d’autres solutions s’il voulait préserver ses joueurs d’une grosse fatigue.

Et ce sont finalement sept nouvelles têtes (par rapport au onze aligné à Nice) qui ont débuté ce 16e de finale de Coupe de la Ligue. Devant, le duo Blayac – Bahoken, qui semait la terreur en National, a été remis au goût du jour.

Au milieu, seul Lienard a gardé son poste, côté gauche. Pour le reste, Thierry Laurey n’a pas hésité à lancer Grimm, Sacko (au soutien des attaquants) et Nogueira, qui avait disparu des terrains depuis plus de six mois.

Il n’y avait finalement que l’arrière-garde qui avait un air de déjà-vu, avec le trio Koné – Salmier – Lala, déjà titularisé à Nice, accompagné de Foulquier, qui faisait ses grands débuts à la Meinau.
Oukidja, ce héros

À cet inventaire à la Prévert, il faut ajouter Alexandre Oudkija, qui retrouvait une place dans les bois au relais de Kamara.

Privilégier la fraîcheur a rapidement été un choix payant : Bahoken, enfin revenu à 100% de ses capacités après des soucis au psoas et aux adducteurs, a marqué un joli but sur un service de l’indispensable Lala. Blayac a servi de point d’appui efficace et s’est dépouillé quand il a fallu plus défendre qu’attaquer en seconde période.

Et les autres remplaçants habituels ont aussi tenu leur rang. À l’instar de Grimm, qui n’a pas ménagé sa peine pour nettoyer le milieu de terrain et qui a récupéré un nombre incalculable de ballons dans les pieds stéphanois.

Ou de Sacko, qui a fait tourner en bourrique la défense stéphanoise, même s’il s’est montré un peu trop brouillon à la finition, comme sur ce tir croisé (25e ) ou cette frappe trop enlevée (66e ).

Nogueira a eu un peu de mal à se mettre dans le rythme, et a parfois souffert face aux gros gabarits verts dans les duels, mais sa patte droite s’est montrée intéressante pour orienter le jeu strasbourgeois, avec la sobriété qui le caractérise.

Quant à Foulquier, titularisé à droite de la défense, il est monté en puissance au fil du match, même s’il est encore à court de rythme après sa blessure au quadriceps, contractée cinq jours après son arrivée en Alsace. Mais dans une fin de match où les Verts ont poussé, il a joué les pompiers de service.

Oukidja, lui, n’a pas eu grand-chose à faire en première période, si ce n’est capter une frappe molle de Soderlund à la 20e minute. Il a eu plus de boulot ensuite, comme sur cette frappe de Bamba, difficilement repoussée (73e ) et n’a pas pu faire grand-chose sur l’égalisation d’Hernani, sur coup franc (84e ).

Son arrêt face à Hamouma a ensuite parfaitement lancé la séance de tirs au but. Et a suffi à offrir un incroyable bonheur aux siens…


26 Oct 2017 4:39
Profil
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Fév 2003 20:07
Messages: 15715
Localisation: Strasbourg
Le coup-franc a beau être très beau, pour moi le mur est mal placé car beaucoup trop à droite.

_________________
"Il n'est pas concevable que Strasbourg, capitale européenne, n'accueille pas l'Euro-2016" (Roland Ries, Jacques Bigot, juillet 2009)


26 Oct 2017 8:40
Profil
Secrétaire général@Directoire
Secrétaire général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Juin 2004 12:10
Messages: 9457
Localisation: Knackiland, Oberhausbergen
beaucoup trop à droite et sans doute qu'il manque un joueur dans ce mur. Bref, une erreur de débutant.


26 Oct 2017 10:52
Profil ICQ
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 67 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 3, 4, 5, 6, 7  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com