Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 11 Déc 2017 20:01



Répondre au sujet  [ 67 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 3, 4, 5, 6, 7
 Stéphane Bahoken 
Auteur Message
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 12879
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Bahoken : quinze jours d’arrêt

Contraint d’écourter l’entraînement mardi, alors qu’il revenait à peine d’une blessure à l’adducteur droit, Stéphane Bahoken souffre d’une petite lésion au psoas droit – muscle de la hanche – mise en évidence par l’IRM qu’il a passée cette semaine. L’attaquant, qui avait dû déclarer forfait pour les déplacements à Montpellier et à Guingamp, avait rejoué une mi-temps – la 2e – l’autre vendredi lors du succès du RCSA (1-0) en amical à Seltz contre Sandhausen (Bundesliga 2).

Croisé hier soir dans les travées de la Meinau, le Strasbourgeois a lui-même annoncé « en avoir pour quinze jours ». Il ratera le voyage de samedi prochain (17h) à Monaco et n’est pas certain d’être rétabli pour la réception de Nantes le dimanche 24 (17h également) à la Meinau.


10 Sep 2017 4:48
Profil
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2007 20:39
Messages: 3117
Hier soir son impact et sa spontanéité nous auraient fait du bien.


10 Sep 2017 19:20
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 12879
Localisation: Dorlisheim
equipe a écrit:
Stéphane Bahoken (Strasbourg) de retour à l'entraînement mardi
Blessé aux adducteurs en début de saison, Stéphane Bahoken est rétabli.
Absent des pelouses de Ligue 1 depuis la première journée et la défaite (4-0) à Lyon, l'attaquant strasbourgeois Stéphane Bahoken est remis de sa blessure aux adducteurs et fera son retour à l'entraînement ce mardi.


25 Sep 2017 19:16
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 12879
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Retour en terre connue
Stéphane Bahoken, qui a commencé sa carrière professionnelle à l’OGC Nice, va affronter pour la première fois son club formateur, dimanche. Avec un peu d’émotion et beaucoup d’ambition.
Stéphane Bahoken l’avoue d’entrée : l’OGC Nice, « c’est que des bons souvenirs ». Alors forcément, voilà un match un peu particulier qui s’annonce dimanche, sur le terrain des Azuréens, pour l’ancien Aiglon. « Ça va me faire bizarre, lâche l’attaquant, surtout que toute ma famille et tous mes potes seront présents en tribune ».

Pour Stéphane Bahoken, tout a en effet commencé à quelques kilomètres de Nice, à Grasse précisément. Natif de la capitale mondiale du parfum, Stéphane Bahoken débute tout petit, dans le club de sa ville.

« Quand j’étais benjamin, Nice m’a repéré, lors d’un tournoi avec des clubs régionaux », se remémore le fils de Paul, international camerounais dans les années 80.
Lancé dans le grand bain par Claude Puel

Le petit Stéphane intègre le centre et y fait toutes ses classes, des benjamins à la réserve. Mais s’il y apprend le foot, Stéphane Bahoken se forge surtout une belle bande de copains. « On était tous à l’internat, c’était une super période, ajoute-il avec le sourire. D’ailleurs, je suis encore en contact avec certains d’entre eux ». Beaucoup ne font plus de foot. Certains si, comme le gardien Yoan Cardinale, titulaire dans les bois niçois.

« À 17 ans, j’ai commencé à m’entraîner avec le groupe pro, sous les ordres de René Marsiglia et Eric Roy, poursuit l’avant-centre. Je découvrais le haut niveau à l’entraînement, tout en jouant en CFA ».

Et ce monde pro, il le découvre à un moment où Nice est en difficultés. Les Aiglons jouent le maintien (en 2011-2012) et ne se sauvent que de justesse en fin de saison.

L’année suivante voit Stéphane Bahoken se faire (un peu) connaître du grand public. L’attaquant profite de l’arrivée de Claude Puel sur le banc pour se montrer. « Claude Puel n’avait pas peur de lancer des jeunes. Il me faisait confiance », souligne “Stef”, qui se rappelle aussi du passage de Didier Ollé-Nicolle, l’ancien coach des SR Colmar, sur le banc niçois.

Durant cette saison 2012-2013, il inscrit son premier but en Ligue 1 face à Montpellier. Mais rapidement, la belle histoire connaît des ratés. La raison ? Une succession de petites blessures qui freinent le Franco-Camerounais. « Je me blessais, je revenais, je manquais de rythme, je me re-blessais », énumère Bahoken.

La suite est bien connue des Alsaciens : il est prêté en Écosse par l’OGC Nice, où il ne parvient pas à faire son trou, avant de débarquer dans un anonymat presque total à Strasbourg, en 2014, alors que le club est en National.

Depuis, Stéphane Bahoken a fait du chemin avec le Racing, en fêtant deux montées en Alsace. Tout comme l’OGC Nice, qui a complètement changé ces dernières années. « Nice a changé de dimension, c’est impressionnant, souligne Bahoken. Ils ont un nouveau stade et un superbe centre de formation. »

Et depuis quelques saisons, grâce à un recrutement parfois audacieux (Ben Arfa, Balotelli...), Nice regarde vers le haut.

Mais le club azuréen a tout de même gardé son âme et sa personnalité, si l’on en croit Stéphane Bahoken. « À Nice, il y a toujours eu la volonté de jouer. Il y avait d’ailleurs une vraie identité de jeu dès le centre de formation, sous la houlette de Manuel Pirès (*) », souligne ainsi l’avant-centre.

Reste que si l’on en croit l’ancien Aiglon, l’OGC Nice de Lucien Favre serait plutôt une équipe bonne à prendre ces derniers temps. « Je regarde bien entendu leurs résultats et actuellement, ils ne sont pas en confiance. On a bien travaillé sur leurs points faibles et il faudra les exploiter. Et en plus, Nice joue jeudi en Europa League. Il y aura peut-être un peu de fatigue, donc si on met les bons ingrédients, on peut ramener quelque chose de là-bas. »

Histoire de suivre la trace des autres équipes promues, qui ont toutes deux réussi un joli coup face aux Niçois : Troyes a réussi à s’imposer à l’Allianz Riviera (1-2) et Amiens a balayé les Aiglons à la Licorne (3-0).

Et d’une manière plus générale, Mario Balotelli et les autres peinent quelque peu à domicile depuis le début de saison, avec seulement deux succès en Ligue 1 dans leur antre (face à Guingamp et Monaco).

Quoi qu’il en soit, Stéphane Bahoken croit dur comme fer aux chances de succès strasbourgeois en terre niçoise. Et à titre personnel, il avoue être plus motivé que jamais. « J’ai envie de jouer, mais surtout de gagner contre eux… J’imagine que c’est toujours pareil quand tu affrontes ton club formateur, t’as envie de donner le maximum », conclut l’attaquant.

(*) ancien directeur du centre de formation niçois, Pirès entraîne actuellement le Red Star, en National


19 Oct 2017 5:28
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 12879
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
« Sortir de cette zone rouge »
L’attaquant a connu sa première titularisation le week-end dernier en L1 et en a profité pour y ouvrir son compteur-but. Sans être sûr d’apparaître dans le onze de départ ce soir, Stéphane Bahoken espère que le Racing demeure sur ces récentes bases prometteuses.
– Dans quel état d’esprit abordez-vous ce rendez-vous dans le Forez ?

– Face à Rennes, on devait se relever de Troyes. Maintenant, on veut ramener quelque chose de Saint-Étienne même si on doit d’abord être intransigeant à domicile avec Caen et le PSG qui seront à la Meinau la semaine prochaine. On va essayer d’entretenir la même dynamique que sur le dernier match sachant que l’adversaire n’est pas très bien. Mais Saint-Étienne, c’est une grosse équipe. Si on reste sérieux et déterminé, on peut réussir quelque chose.

– Vous êtes-vous intéressé aux récents déboires stéphanois ?


– Je sais juste que Julien Sablé a pris les rênes du groupe mais qu’il n’a pas les diplômes. Mais sinon, pas grand-chose d’autre. Après, à l’image de Nantes ou de Strasbourg, c’est l’un des clubs historiques du championnat de France. Et on a hâte de découvrir l’ambiance de Geoffroy-Guichard.

– Habituel remplaçant, vous avez profité de votre dernière titularisation pour marquer. Comment vivez-vous votre situation ?

– On sait qu’on est six pour deux postes ce qui fait qu’il y a une grosse concurrence. À chaque fois qu’on a du temps de jeu, on doit répondre présent. On doit s’adapter à la situation, on doit se mettre au niveau de la Ligue 1. À l’intersaison, des recrues sont arrivées et on savait que l’on pouvait se retrouver comme ça. Pour moi, c’est bon d’avoir marqué lors du dernier match alors que j’étais titulaire.

Je me sens affûté, psychologiquement, ça va bien, je suis positif. Et on sait qu’il y a beaucoup de matches dans les prochaines semaines. Donc je devrais encore avoir ma chance.

– N’est-ce pas contrariant de constater que vous restez néanmoins dans les profondeurs du classement ?

– Quand on voit le classement, il y a beaucoup d’équipes qui se tiennent en deux ou trois points. Une victoire, c’est une grosse bouffée d’oxygène. On veut sortir de cette zone rouge.


24 Nov 2017 5:59
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 12879
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Éternelle renaissance
Stéphane Bahoken, arrivé en 2014 en Alsace, n’a été titulaire qu’à deux reprises depuis le début de saison. Mais ces deux titularisations ont à chaque fois été ponctuées d’un but pour l’attaquant, qui ne cesse de progresser depuis son arrivée.
Stéphane Bahoken l’avoue volontiers. Depuis qu’il a marqué le deuxième but strasbourgeois face au Paris-SG, la semaine passée, il a été « beaucoup sollicité ».

Textos de félicitations et invitation à la télé se sont succédé pour le Franco-camerounais, qui reconnaît que la victoire alsacienne face à l’ogre parisien « a fait beaucoup de bruit ».
« Je pense avoir grandi en même temps que le club »

« Collectivement parlant, je suis très heureux d’avoir marqué le but qui permet de prendre les trois points. Et à titre personnel, marquer contre Paris te donne forcément de la confiance… », lâche Bahoken quand on reparle de cet incroyable après-midi.

Pourtant, pas question pour l’attaquant de 25 ans de perdre son flegme habituel et encore moins de prendre la grosse tête. Car Stéphane Bahoken, à l’instar d’Ernest Seka, Jérémy Grimm ou encore Dimitri Lienard, n’a pas oublié d’où il venait. À savoir : des bas-fonds du National…

Le joueur formé à Nice a en effet débarqué en Alsace à l’été 2014, dans l’anonymat le plus total après un prêt raté en Écosse. Et c’est peu dire que sa première saison avec les Bleus, ponctuée de quatre petits buts en 27 rencontres, n’a pas été une immense réussite.

Mais “Stef” n’est pas du genre à baisser les bras. Et il s’est accroché, tant bien que mal, pour finir par trouver sa place au sein du collectif alsacien. « Venir ici en National, c’était un pari même si le projet du club était intéressant. Je voulais avoir du temps de jeu et acquérir de l’expérience et je pense avoir grandi en même temps que le club, en parallèle», souligne-t-il quand on évoque ses trois précédentes saisons sous le maillot bleu.

« Le National est un championnat difficile, très compliqué même. Mais c’était un excellent tremplin et un très bon apprentissage. Je devais en passer par là », ajoute encore l’avant-centre.

Malgré son ancienneté au club, Stéphane Bahoken n’a jamais vraiment eu un statut de titulaire en puissance.

Jérémy Blayac enquillait les buts en National, Khalid Boutaïb était l’incontestable goleador en Ligue 2 et les arrivées de Saadi, Da Costa ou Terrier faisaient craindre le pire aux fans de “Bahok” en ce début de saison de Ligue 1.
« Quand tu marques, tu n’as rien à te reprocher »

Mais tel un phénix, le natif de Grasse a toujours su renaître de ses cendres. Ou pour le dire moins pompeusement, l’avant-centre a su rebondir et saisir sa chance quand elle se présentait. « C’est au coach de décider si je suis titulaire ou non. De mon côté, quand je joue, je dois tout donner et être le plus efficace possible. Au moins quand tu marques, tu n’as rien à te reprocher », énonce-t-il tranquillement.

À ce sujet-là, Stéphane Bahoken peut en tout cas être satisfait : il a inscrit deux buts en deux titularisations cette saison. Pas anodin. Mais lui rétorque que rien n’est jamais acquis. Collectivement et personnellement parlant…

« Il faut vite se remettre la tête à l’endroit. Si on reste sur Paris, on n’y arrivera pas, assène ainsi l’attaquant. Le match le plus compliqué est celui qui arrive, face à Bordeaux. Il va falloir mettre la même intensité, la même détermination et la même envie que face à Paris si on veut obtenir quelque chose ».

Car la prestigieuse victoire décrochée face au PSG ne servira à rien (ou presque) si elle n’est pas « bonifiée », comme le raconte encore Bahoken.

« Il nous reste trois rencontres avant la trêve et il faut prendre le maximum de points possible. Bordeaux est juste devant nous au classement, et ensuite nous avons deux rencontres face à Toulouse et Metz, deux concurrents directs pour le maintien », rappelle-t-il.

Bref, le Racing n’a pas vraiment le droit de se “louper” s’il veut garder ses distances avec la zone rouge, encore dangereusement proche.

Et Stéphane Bahoken le sait mieux que personne. « Cette victoire face à Paris nous a montré quel niveau on pouvait avoir. On a vu où on pouvait mettre notre curseur. À nous de garder le même état d’esprit, la même concentration pour la suite, car le foot, c’est 70 % la tête et 30 % dans les jambes », conclut-il.


7 Déc 2017 6:01
Profil
Recruteur@Staff
Recruteur@Staff

Inscription: 13 Aoû 2013 15:21
Messages: 907
Je salue sa performance, il a été déterminant, par son but et son engagement permanent. Il est ( pratiquement ) indispensable.


11 Déc 2017 2:38
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 67 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 3, 4, 5, 6, 7

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com