Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 25 Fév 2020 9:13



Répondre au sujet  [ 56 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante
 Abdallah N’Dour 
Auteur Message
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 17726
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Zoom | Un homme dans le match : Abdallah Ndour “Abda” a renoué le fil
Titulaire côté gauche en lieu et place de Lionel Carole, le Sénégalais Abdallah Ndour a réalisé une prestation intéressante dans son couloir. Et encourageante pour la suite de la saison…
Cela faisait bien longtemps qu’il n’avait pas été titulaire deux fois d’affilée sous les couleurs du Racing. Depuis avril 2017 exactement. Soit juste avant sa double fracture tibia péroné (*) qui l’a tenu éloigné des terrains durant de longs mois.

Mais hier, Abdallah Ndour s’est rappelé au bon souvenir des supporteurs strasbourgeois, lui qui est de l’aventure depuis 2014, alors que le club alsacien évoluait en National.

Après avoir été titulaire en défense centrale à la Meinau, face à Plovdiv, le Sénégalais formé à Metz a enchaîné, cette fois sur le côté gauche, face à Reims. Et celui qui n’avait participé qu’à cinq rencontres de Ligue 1 la saison passée (dont quatre comme titulaire) n’a pas démérité. Loin de là.

Alors, bien sûr, tout n’a pas été parfait durant 90 minutes. Offensivement parlant, Ndour a été à l’image de l’équipe : prudent, prudent et prudent. Le longiligne latéral ne s’est que rarement lancé dans de grandes chevauchées. Mais défensivement, il a fait le job et a su éteindre Rémi Oudin, l’une des meilleures armes offensives du Stade de Reims, transparent hier. Pas rien pour la… cinquième titularisation de sa carrière en Ligue 1.

« Je n’ai plus de douleurs, je me sens bien »


« Ça fait deux ans que je n’avais pas enchaîné deux matches d’affilée, se réjouissait le natif de Rufisque à l’issue de la rencontre. Avec cette blessure, c’était compliqué. C’était très dur, j’avais des douleurs tout le temps. Mais là, je n’en ai plus, je me sens bien. »

Forcément, le latéral de 25 ans, en bon défenseur qu’il est, se contentait volontiers de ce point décroché en Champagne. « Le mot d’ordre du coach, c’était d’être solide, soulignait-il. Reims est une équipe qui va vite en contre. Face à ce genre d’équipe, il fallait avant tout être bien en place. »

C’est chose faite. Et à titre personnel, Abdallah Ndour a prouvé qu’il pouvait être une vraie alternative en défense. Que ce soit en charnière, dans une défense à trois, ou côté gauche, son poste de prédilection.

« Je suis devenu polyvalent, tant mieux, avançait-il à ce sujet. Et de toute façon, quel que soit le poste où je joue, l’idée est de donner le maximum. Après, le coach fait tourner, ce ne sont jamais les mêmes qui jouent et c’est très bien. Tout le monde se sent concerné. »

Après deux prestations convaincantes, Thierry Laurey sait qu’il peut désormais compter sur un guerrier de plus à l’arrière. Plutôt une bonne nouvelle avec l’enchaînement des matches jusqu’à la fin août.

(*) le latéral s’était blessé le 3 mai 2017, à l’entraînement, après être mal retombé lors d’un duel aérien

Pour moi c'était un des meilleurs à Reims.


19 Aoû 2019 12:51
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 26 Jan 2008 18:21
Messages: 12001
Localisation: HAGUENAU
n'exagère pas Kaniber avec 6 ou 7 derrière, faire quelques passes en retrait, et botter en touche directement le ballon, oui on peut être l'un des meilleurs :lol:


19 Aoû 2019 14:31
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 17726
Localisation: Dorlisheim
Tenor je ne citerais aucun nom, mais vis-à-vis de certains pour moi il était meilleur qu'eux .


19 Aoû 2019 16:01
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Aoû 2002 20:22
Messages: 13250
Localisation: Madrid
Oui c'est bien, il a été bon. L'essentiel à ce stade c'est qu'il joue au niveau de l'équipe et pas en dessous, c'est plutôt le cas.

Maintenant faut se rendre compte aussi que Reims était particulièrement inoffensif, on jugera mieux contre des équipes qui nous mettent vraiment à mal.


19 Aoû 2019 17:58
Profil Site Internet
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juin 2004 16:17
Messages: 4978
Localisation: paris
On ne peut que se réjouir qu'il revienne à un bon niveau.

Pour moi il est la doublure de Carole et peut dépanner en central gauche. C'est déjà bien.

_________________
Si un problème a une solution, il ne sert à rien de s'inquiéter. S'il n'en a pas, s'inquiéter n'y changera rien


19 Aoû 2019 18:16
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Aoû 2002 20:22
Messages: 13250
Localisation: Madrid
Ah merde je pensais qu'on parlait de Simakan.

Mais bon ça vaut aussi pour N'dour :lol: (bien que je pense que ce joueur restera toujours très limité)


19 Aoû 2019 19:30
Profil Site Internet
Professionnel@Pro
Professionnel@Pro

Inscription: 24 Nov 2018 23:34
Messages: 381
Je ne donnais pas cher de sa longévité au club, je pensais qu'il était une cause perdue.
Il a démontré le contraire.


19 Aoû 2019 21:21
Profil
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juin 2004 16:17
Messages: 4978
Localisation: paris
En même temps, double fracture tibia péroné, c'est une très grosse blessure qui mets du temps a guérir réellement.

Djibril cissé ne s'en est jamais vraiment remis par exemple.

_________________
Si un problème a une solution, il ne sert à rien de s'inquiéter. S'il n'en a pas, s'inquiéter n'y changera rien


19 Aoû 2019 22:42
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 17726
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Abdallah Ndour a su saisir sa chance
Plus utilisé par Thierry Laurey depuis son expulsion en fin de match contre Rennes lors de la 3e journée, Abdallah Ndour a fait un retour au jeu plus que convaincant sur le flanc gauche de la défense du Racing, au relais d’un Lionel Carole en perte de vitesse ces derniers temps.
Sa dernière apparition sur la pelouse de la Meinau, dans la foulée d’une titularisation convaincante à Reims le 18 août, n’avait pas laissé un souvenir impérissable.

Lancé d’entrée de match contre Rennes, une semaine après la sortie rémoise, dans la charnière centrale avec Alexander Djiku et Lamine Koné, Abdallah Ndour avait eu bien des misères à contenir les Eduardo Camavinga, Clément Grenier et autre Mbaye Niang jusqu’à être exclu à la 84e minute après une ultime faute sur son compatriote.

« Je voulais montrer au coach que j’ai envie et qu’il peut me faire confiance »


Depuis ce 25 août, le défenseur sénégalais n’avait pas disputé la moindre minute en Ligue 1. Avant d’être titularisé dimanche contre Montpellier, dans un rôle de latéral qui lui convient certainement mieux, Abdallah Ndour n’avait dans les jambes qu’un match entier avec la réserve en N3, avec à la clé un but en tout début d’un match conclu par un nul (1-1) contre Troyes II le 7 septembre.

Positionné assez haut, tout comme Kenny Lala de l’autre côté de la pelouse, Ndour a rapidement montré qu’il avait le feu dans les jambes. Une activité qui a vite tranché avec les dernières prestations d’un Lionel Carole en manque de jus.

« Je voulais montrer au coach que j’ai envie et qu’il peut me faire confiance, confie Abdallah Ndour au terme d’un retour au jeu plutôt séduisant. J’ai tout donné, comme d’habitude, en essayant avant tout de bien défendre. Les consignes du coach étaient aussi de faire le pressing pour gagner un maximum de ballons. »

À court de rythme, les cannes tiraillées par les crampes – « c’est normal, quand tu n’as pas joué depuis quatre ou cinq matches », glisse-t-il –, il a cédé sa place à Carole en toute fin de rencontre (89e ).
Complicité retrouvée avec Lienard

Sur la pelouse, son entente avec son “vieux” complice Dimitri Lienard a sauté aux yeux. Ces deux-là se connaissent depuis cinq ans et même si le Sénégalais a longtemps été écarté des terrains après sa double fracture tibia péroné (*) , ils ont vite retrouvé leurs automatismes dimanche contre Montpellier.

« On joue ensemble depuis 2014 avec “Dim”, on se connaît bien, on se trouve facilement. C’est un très bon gars, il m’a beaucoup encouragé quand c’était difficile après la blessure », irradie le Sénégalais à l’évocation de cette connivence.

L’intéressé n’est d’ailleurs pas moins élogieux. « En National puis en Ligue 2, il (Abdallah) a joué dans le couloir avec moi et si j’ai connu des grosses saisons, c’est aussi grâce à lui, confie Dimitri Lienard. Quand t’as un mec qui va vite dans le couloir, prend les appels en profondeur et un autre qui n’a pas les pieds trop carrés pour mettre des ballons dans le dos de la défense, c’est toujours plus facile. »

Les combinaisons entre les deux hommes ont permis à Abdallah Ndour d’apporter son écot à l’effort collectif dimanche. Si tous ses centres n’ont pas été ciselés à souhait, avec plus de réussite de ses partenaires – Ajorque a forcé Rulli à se détendre (15e ) et trop décroisé une autre tentative (55e ), Da Costa n’a pas cadré sa tête (81e ) –, le Sénégalais n’était pas loin non plus d’embellir ses stats d’une première passe décisive en Ligue 1.

Il aurait également pu obtenir un penalty lors d’une de ses rares incursions dans la surface adverse (28e ), mais M. Karim Ben El Hadj n’a pas jugé que l’intervention du Montpelliérain Mathias Suarez était illicite.

Bref, Abdallah Ndour a su prendre sa chance et montrer à Thierry Laurey qu’il est une alternative crédible dans le couloir gauche du Racing. « J’espère que c’est ce que j’ai su faire », soufflait le latéral sénégalais dans les coursives de la Meinau après une prestation bien plus rassurante que fin août contre le Stade rennais.

(*) Le 3 mai 2017, il s’était blessé à l’entraînement à la réception d’un duel aérien


2 Oct 2019 4:41
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 17726
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Questions à… | Abdallah Ndour « Ils vont pousser jusqu’au bout »
Convaincant pour son retour sur le flanc gauche de la défense dimanche contre Montpellier, Abdallah Ndour se méfie du déplacement chez la lanterne rouge dijonnaise. S’il est aligné ce samedi, le « guerrier » ne lâchera rien.
On peut s’attendre à ce qu’un match chez la lanterne rouge ne soit pas forcément très compliqué. N’est-ce pas là le plus gros risque en allant à Dijon ?

C’est un match piège qu’il va falloir bien aborder. On sait tous que jouer là-bas, ce n’est pas facile. On l’a vu quand Marseille y est allé dernièrement. Il va falloir rester concentré jusqu’au bout.

L’année dernière, vous aviez d’ailleurs perdu à la dernière seconde là-bas…


C’est une équipe qui ne lâche rien. Ils vont pousser jusqu’au bout avec l’appui de leur public. Il faut tirer les leçons de l’an dernier. Il faudra s’impliquer dans tous les domaines.

Après un début de championnat poussif, est-ce que vous avez l’impression que l’équipe est en train de se lancer tout doucement ?


On a enchaîné les matches alors que beaucoup d’entre nous n’avaient pas l’habitude de jouer tous les trois jours. Les matches sont plus espacés maintenant et le coach gère bien le groupe. Tout se passe bien pour l’instant, il faut juste continuer sur cette lancée.

Après deux années compliquées, vous retrouvez petit à petit du temps de jeu…


Je me suis bien entraîné, j’ai tout mis en œuvre pour être bien avec mon corps. Avant, j’avais l’habitude de jouer tous les matches. Il a fallu que je me redonne les moyens pour revenir à mon niveau.

Est-ce que ça passe forcément par une place sur le flanc gauche de la défense ?


Je me sens beaucoup mieux sur le côté gauche mais après, ça dépend du coach. Je suis polyvalent et c’est tant mieux pour moi. Là, où le coach me mettra, je donnerai le maximum. Sur le terrain, je suis un guerrier, je donne tout, je ne laisse rien passer.

Qu’est-ce qui manque au Racing pour obtenir aussi des résultats positifs à l’extérieur ?


À domicile, c’est sûr qu’il faut essayer de gagner tous les matches. Mais il va falloir essayer de prendre plus de points à l’extérieur. Il faut qu’on soit encore un peu plus concentré. On sait tous que ce n’est pas facile, que ce n’est pas le même contexte. À l’extérieur, le premier objectif, c’est d’abord de prendre le moins de buts possible pour limiter le risque de défaite.


5 Oct 2019 5:36
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 56 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com