Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 18 Aoû 2019 3:29



Répondre au sujet  [ 522 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 45, 46, 47, 48, 49, 50, 51 ... 53  Suivante
 Dimitri Lienard 
Auteur Message
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 16309
Localisation: Dorlisheim
C'était dans son intérêt, car il croyait être privilégié pour son fameux but, mais TL ne l'entend pas cette cette oreille, et il a dû le remarquer puisqu'il n'a plus été titulaire un certain temps .


17 Jan 2019 12:56
Profil
Entraineur@Staff
Entraineur@Staff

Inscription: 16 Juin 2005 8:46
Messages: 2076
Localisation: Strasbourg
L'âge aidant et le niveau de notre équipe s'améliorant (du moins je l'espère), il va de plus en plus reculer dans la hiérarchie et passer dans la rotation, c'est le lot de tout joueur. Pour l'équipe avoir une rotation de qualité est néanmoins très important.

Lienard a toujours manqué de vitesse et de percussion pour continuer à jouer à un poste offensif (et encore moins sur l'aile) en L1. Dans un milieu à 3 il s'y retrouve mieux et peut dépanner ailleurs. Il sera notre Goncalves (avec un peu moins de hargne mais aussi un peu plus de ballon) des 2 prochaines saisons.


17 Jan 2019 12:58
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 16309
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Après la victoire du Racing face à Guingamp (0-0, 4-1 tab) en Coupe de la Ligue “Dim” le dingue, auteur de l'inoubliable Panenka
Le milieu de terrain Dimitri Lienard, 31 ans, au Racing depuis 2013, n’a joué que trois minutes durant cette finale. Mais il l’a marqué de son empreinte en inscrivant le troisième tir au but d’une superbe Panenka.
«Je vis un truc de fou ». Il est une heure du matin, dans les vestiaires du stade Pierre-Mauroy. Après avoir longuement communié avec le public alsacien, Dimitri Lienard ne cache pas sa joie.

Le milieu de terrain n’a pourtant joué que trois minutes dans cette finale, en entrant au relais d’Ibrahima Sissoko à la 118e minute. Mais comme Bingourou Kamara, il est l’un des héros de cette rencontre. La raison? Son geste de folie, cette Panenka, tentée et réussie, lors du troisième tir au but des Alsaciens.
«Tout le monde me demande ce qu’il s’est passé dans ma tête»


«J’ai une idole, c’est Zinedine Zidane, expose le milieu de terrain, sourire aux lèvres. Et j’ai toujours dit que je ferai une Panenka un jour dans une grande compétition.»

Avant d’ajouter, avec la simplicité et la sincérité qu’on lui connaît: «Comme je n’avais pas encore fait d’exploit cette saison, j’avais dit à Jonas (Martin, NDLR) et Adrien (Thomasson) , lors de la collation d’avant match, que si on allait aux penalties et que je devais tirer, je ferai une Panenka. Et je n’ai qu’une parole».

Ses deux coéquipiers l’ont traité de «fou», mais cela n’a rien changé. «J’ai vu le mur bleu et bizarrement, j’avais moins de stress qu’à Marseille (en 8e de finale). C’était juste le moment d’entrer dans l’histoire du club. Pourtant, je ne savais même pas si j’allais jouer. D’ailleurs, je ne savais même qu’il y avait un quatrième changement».

“Dim” est comme ça. Fantasque, naturel et terriblement attachant. Sa Panenka, savoureuse, audacieuse et risquée, s’ajoute désormais à ce coup franc magistral – inscrit face à Lyon, en fin de saison dernière – qui a permis aux Bleus de se maintenir en Ligue 1.

«Après le match, le président (Marc Keller) m’a dit “t’es cinglé, t’es fou”. Tout le monde se demande ce qu’il s’est passé dans ma tête, mais c’était comme ça, raconte encore le joueur. J’ai pris un risque, mais parfois il faut en prendre. Et le gardien (Marc-Aurèle Caillard) attendait certainement que j’enroule le ballon côté gauche ».

Mais Dimitri Lienard est comme ça: jamais vraiment où on l’attend. Jamais vraiment entré dans le moule d’un football professionnel qu’il n’a connu que tardivement.

«Je ressens beaucoup de bonheur ce soir, souligne encore le milieu offensif. Il y a 7 ans, ce club n’existait presque plus. Et quand je suis arrivé, la première saison, en National (en 2013/2014 ), on aurait dû redescendre en CFA avant d’être repêché. Et là, on se retrouve en Coupe d’Europe. C’est fabuleux. Chaque saison, il s’est passé des choses incroyables».

Souvent parce que Dimitri Lienard, le gaucher arrivé de Belfort, a fait parler sa magie. Et même s’il a moins de temps de jeu en cette saison 2018/2019, le trentenaire continue de savourer comme un gosse chaque moment en bleu.

«L’ambiance était incroyable, extraordinaire, dit-il en s’extasiant. Vous avez vu ce stade? Il était rempli à 75 % de Strasbourgeois. Vivre ce qu’on vit actuellement, c’est extra. Cet engouement, j’espère que les gens ne s’arrêteront jamais de soutenir ce club et que les générations futures auront aussi la chance de connaître cela.»

Son seul regret, finalement, est de ne pas avoir pu fouler la pelouse du mythique Stade de France pour jouer cette finale. «C’était dommage de ne pas disputer ce match au Stade de France, pour moi comme pour mes coéquipiers, ça aurait été la cerise sur le gâteau, regrette “Dim”. Là, la pelouse était en mauvais état, pleine de faux rebonds, il n’y avait aucun rythme et les gens se sont fait ch…»
«Je dis merci à tout le monde»


Mais Dimitri Lienard retrouve vite son sourire. «Le principal, c’était de gagner. Ça fait un moment qu’on avait cette finale en tête. On a fait le job et je dis merci à tout le monde, même aux joueurs blessés».

Il peut aussi dire merci à sa patte gauche. Car samedi soir, comme souvent depuis 2013, elle a encore fait des miracles.



La phrase de Thierry Laurey, l’entraîneur du Racing


La Panenka ? Je n’en ai pas pensé grand-chose. S’il l’avait ratée, je l’aurais tué, mais à part ça, rien de plus. Il l’a réussie. Je n’ai donc rien à lui dire.


1 Avr 2019 12:50
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 9 Nov 2003 22:26
Messages: 10589
Localisation: Longjumeau
TopMercato.com a écrit:
L'entourage de Dimitri Liénard fait le point
Sous contrat jusqu'en juin 2021 avec Strasbourg, Dimitri Liénard ne sait pas encore de quoi sera fait son avenir. Contacté par nos soins, l'entourage du milieu offensif de 31 ans nous a expliqué que la porte n'était pas fermée pour un départ au mercato estival, même si ce n'est pas la tendance aujourd'hui. "Pour le moment, il reste à Strasbourg. Il a encore deux ans de contrat. Sauf si un club venait à le solliciter, il restera."


7 Juin 2019 13:15
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 16309
Localisation: Dorlisheim
Ou voudrais t'il aller, Club de première division ? si oui, à part les clubs du bas de classement, alors à ça place je resterais au Racing.


7 Juin 2019 14:16
Profil
Entraineur@Staff
Entraineur@Staff

Inscription: 12 Juil 2008 16:39
Messages: 2577
Localisation: Saint Herblain - 44
Sauf qu'on Racing il est loin d'être assuré de jouer si l'équipe se renforce.


7 Juin 2019 14:40
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 16309
Localisation: Dorlisheim
Oui, mais le salaire il est assuré au Racing, maintenant aura-t-il plus ailleurs .


7 Juin 2019 15:13
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 16309
Localisation: Dorlisheim
directracing a écrit:
Dimitri Lienard : Du District à l'Europe !
Arrivé en 2013, lorsque le Racing évoluait en National, Dimitri Liénard a sûrement marqué l'esprit de tous les supporters strasbourgeois. Alors qu'il disputait des matches de District il y a une dizaine d'années, l'attaquant strasbourgeois va disputer cette saison, une coupe d'Europe.

Auteur de 29 buts depuis ses débuts au Racing Club de Strasbourg, le milieu de terrain strasbourgeois a su, grâce à sa fidélité et son engagement sur le terrain, marquer l'histoire du club. Auteur d'une carrière atypique, son parcours n'a pas toujours été facile. Remercié par son club formateur du FC Sochaux-Montbéliard à l'âge de 15 ans à cause de son physique jugé trop ténu, Dimitri Liénard n'a jamais rien lâché. Malgré tout il ne perd pas espoir et signe à Sermamagny en D3 district (équivalent D4) à l'âge de 16 ans, où il va permettre à son équipe de monter deux fois successivement. Ensuite repéré par Belfort en 2007, il va débuter en DHR (équivalent R3) avec le club belfortin.

Six montées en six saisons


Trois ans plus tard, il a encore gravi les échelons pour évoluer en CFA (équivalent N2). En 2010, Dimitri Liénard a connu six montées en six saisons. Afin de prendre une nouvelle dimension, il signe chez les voisins mulhousiens. Dans le club haut-rhinois, il est élu meilleur joueur du club lors de la saison 2012-2013 en CFA. Ses performances lui permettent de rejoindre le Racing Club de Strasbourg, tout juste promu en National, lors de cet été. Malgré une première saison difficile, il termine parmi les meilleurs buteurs du club avec huit réalisations. L'originaire de Belfort a aujourd'hui un palmarès bien fourni. Champion de National en 2016 puis de Ligue 2 l'année suivante, il est vainqueur de la Coupe de la Ligue en 2019. Belle consécration de cette fulgurante progression, le milieu de terrain devrait participer au premier match européen de sa carrière atypique. À 31 ans, Dimitri Liénard est l'un des rares à pouvoir se targuer d'une telle performance, passant du niveau amateur à l'Europe entre 2012 et 2019. Chapeau l'artiste !


23 Juil 2019 18:24
Profil
Entraineur@Staff
Entraineur@Staff

Inscription: 16 Juin 2005 8:46
Messages: 2076
Localisation: Strasbourg
:bravo: :bravo: :bravo: :yes:

Je ne suis certainement pas son plus grand fan mais malgré ses limites techniques tactiques (jeu vers l’avant) et physiques (vitesse et explosivite surtout), il a réussi une super belle carrière et restera à jamais un symbole de la résurrection du Racing.

Un énorme bravo à lui


23 Juil 2019 18:36
Profil
Espoir@Pro
Espoir@Pro

Inscription: 25 Nov 2018 0:34
Messages: 208
Je n'osais plus parler de lui sauf à me faire hurler dessus. Ouf ! L'ami est toujours vivant, il paraît
même qu'il va jouer son premier match européen, comme titulaire ou remplaçant, c'est déjà
pas mal. Je l'ai vu à Sarre-Union, il n'a pas été transcendant mais a livré une prestation honnête.
Je n'arrive pas à comprendre qu'on puisse le trouver techniquement limité, il n'a rien à envier dans
le registre. Mais bon, il faut ne jamais avoir joué au foot pour le penser.
Il n'est pas dans la peau d'un titulaire indiscutable, il n'empêche qu'il est toujours là quand on le voyait
facilement oeuvrer en équipe réserve. Bon vent à lui qui a largement contribué au renouveau du club.
Salut l'ami.


24 Juil 2019 0:10
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 522 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 45, 46, 47, 48, 49, 50, 51 ... 53  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com