Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 14 Déc 2018 14:10



Répondre au sujet  [ 2 messages ] 
 [Ex] Romain Bertoli 
Auteur Message
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 7 Juin 2004 20:45
Messages: 10735
Localisation: Illkirch
Citation:
Fraichement vainqueur de la Coupe d’Alsace avec les verts du Sporting Schiltigheim (3-1, face à Saint Louis-Neuweg), Romain Bertoli, formé au Racing Club de Strasbourg, signe aujourd’hui même un contrat amateur avec le club strasbourgeois pour la prochaine saison. Un choix qui a pu surprendre certains mais qui est surtout guidé par le cœur bleu et blanc du milieu de terrain natif de la capitale alsacienne.

Un départ par la grande porte

Après 6 saisons passées sous le maillot vert et blanc du Sporting (entre 2006 et 2012, avec un intermédiaire d’une saison passée à Obernai en 2007/2008), Bertoli quitte le Stade de l’Aar avec un gros pincement au cœur mais avec le sentiment du devoir accompli avec cette victoire en Coupe d’Alsace. Nul doute que l’ex milieu de terrain Schilikois et ses (dorénavant) ex-partenaires, ont bien fêté l’évènement. « Oui, le weekend a été long. On en a bien profité avant de partir chacun de son coté en vacances » confie le néo-strasbourgeois. Des vacances bien méritées pour les Schilikois après une très longue saison de 11 mois de compétition.

Lorsqu’on lui évoque les moments forts de sa saison 2011/2012, les derbys face aux voisins strasbourgeois viennent de suite. « On a perdu les deux matchs, mais on a fait bien plus que rivaliser avec eux, que ça soit chez nous où à La Meinau » (NB : Match aller 2-1 ; Match retour : 1-2).

Justement ce match à La Meinau a laissé des traces dans la mémoire de Bertoli. « Bizarrement ce jour-là, nous sommes arrivés sans aucune crainte et pression et ça s’est vu en première mi-temps. Mais forcément lorsque tu es dans un stade comme La Meinau avec plus de 10 000 supporters qui poussent derrière leur équipe, ça devient nerveusement très compliqué ».

« Le Sporting mérite de jouer en CFA »

Malgré cette victoire en Coupe d’Alsace, la saison des verts et blancs reste sur un petit goût d’inachevé. « Oui, c’est vrai qu’en début de saison, sur le papier, beaucoup de monde nous voyaient accrocher les trois premières places. Mais notre classement ne reflète pas la qualité de jeu de l’équipe ». Mais Bertoli reste très positif pour l’avenir de son ancien club « Je les vois faire une très bonne prochaine saison. Sans la présence du Racing, ça devrait se jouer entre Pontarlier et Schilik (…) De toute façon, aussi bien au niveau de l’état d’esprit que des infrastructures, c’est un club qui mérite de jouer en CFA ».

« Je dois beaucoup à José Guerra »

C’est un regard presque nostalgique que jette Romain Bertoli sur sa longue aventure schilikoise. Malgré son départ, il reste très attaché au Sporting, et rend un vibrant hommage à son entraineur José Guerra. « Je lui dois beaucoup. A l’image du club, c’est quelqu’un de très humain, avec un superbe état d’esprit et c’est très rare de nos jours dans le milieu du football (…) Au niveau de l’expérience sur le terrain, j’ai énormément appris avec lui et son style de jeu vers l’avant est très formateur et plaisant à jouer ». Et preuve de son respect et affection pour les deux clubs de la CUS, il ajoute : «Je me suis toujours dit que si je devais un jour quitter le Sporting, ce serait pour revenir jouer au Racing ».

« Je reviens au Racing sans aucune rancune »

Le Bas-Rhinois est un « produit » de la formation strasbourgeoise puisque Romain Bertoli a passé 5 saisons au centre de formation du RCS et a joué avec les – 16 ans coachés par … François Keller. Mais des pépins physiques et notamment une double fracture du tibia, ont eu raison de son aventure au Racing qui s’est conclue par un départ vers d’autres horizons et surtout poursuivre ses études et sa formation professionnelle vers le secteur commercial. « Effectivement, je travaille à côté du football dans le secteur commercial. Lorsque tes rêves de devenir professionnel s’effacent, tu es obligé d’envisager d’autres voies. Ça n’est pas évident tous les jours de conjuguer les deux mais j’arrive à m’arranger avec mes employeurs ».

Durant la période de la fin Mai et début Juin, Nicolas Groos, également recruté par le Racing en provenance de Weyersheim et Pascal Droehle (il prend la succession de Jean Marc Kuentz sur le banc de la réserve strasbourgeoise), ont successivement contacté le Schilikois. « Pascal m’a contacté et présenté le projet sportif du club pour la prochaine saison. Ça m’a plu tout de suite et j’y ai adhéré. Je reviens donc au Racing sans aucune rancune par rapport au passé ».

Dans la lignée de Tommy De Jong

La mission confiée à l’ancien Schilikois sera celle d’encadrer l’équipe 2 évoluant en DH avec l’objectif de monter en CFA2. « Je serai dans un rôle proche de celui de Tommy que je connais très bien d’ailleurs. Pascal souhaite que je sois un des cadres de la réserve (…) et personnellement je me dis que si j’aligne les bonnes prestations et que si François a besoin de moi pour l’équipe 1, pourquoi pas donner un coup de main ».

Pas inquiet pour l’avenir du club

Forcément dans cette nouvelle période de flou concernant l’avenir du Racing Club de Strasbourg, nous l’avons questionné sur son ressenti de la situation et Bertoli ne se montre pas particulièrement inquiet. « C’est le club de toute une région. Lorsque tu regardes les affluences de cette saison en CFA 2, c’est simplement incroyable et ça montre encore une fois que les supporters seront toujours là pour le porter. Comme tout le monde, je suis dans la presse ce qu’il se passe en coulisses mais j’ai la conviction que cela s’arrangera et que le projet de reprise de Marc Keller est cohérent pour la reconstruction du club ».

Quelque soit la situation du club, Romain Bertoli répondra bien présent pour la reprise de l’entrainement de la réserve programmée le 16 Juillet prochain.

_________________
C'est de l'enfer des pauvres qu'est fait le paradis des riches. Victor Hugo

Être riche, c'est avoir suffisamment de nourriture pour toute l'année Paysan Népalais

Tout ce qu'ils veulent c'est une France qui ferme sa gueule Dub Inc


23 Juin 2012 11:24
Profil Site Internet
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 3 Juin 2004 12:56
Messages: 11396
Localisation: Mont-de-Marsan - Landes
relancer des anciens avec l'idée de " on ne sait jamais "
j'y suis favorable, on a tout à gagner


23 Juin 2012 21:50
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 2 messages ] 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com