Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 5 Aoû 2020 23:55



Répondre au sujet  [ 124 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 9, 10, 11, 12, 13  Suivante
 [Ex] Jérémy Grimm 
Auteur Message
Vétéran@Pro
Vétéran@Pro

Inscription: 25 Nov 2018 0:34
Messages: 521
Il n'a peut-être pas le niveau L1 bien que le seuil de compétence ne soit pas toujours facile
à définir, il n'est pas non plus la tare que décrivent certains. Je ne crois pas que le racing soit
une œuvre de charité capable de faire dans le " social ". Sa prolongation doit découler d'une
certaine logique. Son salaire n'est pas mirobolant, vraisemblablement à la hauteur des services
qu'il peut encore rendre.
On aura besoin de tout le monde, peut-être même d'un Grimm.
Les départs de Gonçalves, Martinez et Salmier s'inscrivent dans un souci d'alléger la masse salariale
justifiés aussi par leur souhait de ne pas être considérés que comme des joueurs de complément.
Grimm, Liénard, voire Corgnet et Saadi s'ils ne trouvent pas preneur ailleurs, ne rechigneront pas à profiter du
temps de jeu restreint que Laurey leur accordera.
4 à 5 nouveaux joueurs sont attendus, sûrement mieux côtés que ceux que je viens de nommer. Les places
de titulaire devront être chèrement gagnées. Avec le nombre de match augmenté pour cause d'Europe, les
blessures et suspensions prévisibles, les rotations nécessaires permettront de mesurer la valeur de chacun.
Si elles peuvent augmenter la motivation de ceux qu'on n'attend pas forcément c'est d'autant mieux.
Je pense aux jeunes et aux moins jeunes.


28 Juin 2019 13:59
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 18518
Localisation: Dorlisheim
:yes: :yes:


28 Juin 2019 14:06
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 26 Jan 2008 19:21
Messages: 12161
Localisation: HAGUENAU
et puis il faudra des cadres pour accompagner l'équipe 2 en N2 :arrow:


28 Juin 2019 14:18
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 18518
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Grimm, un si long tunnel
En entrant à la dernière minute mercredi à Toulouse (0-1), Jérémy Grimm, seul Alsacien de l’effectif strasbourgeois, a retrouvé la Ligue 1, 16 mois après sa grave blessure. L’Ostheimois de bientôt 33 ans savoure le moment présent sans – trop – songer à l’avenir.

6 octobre 2018 – 5 février 2020 : entre ses huit minutes à Angers et son entrée à la 90e mercredi à Toulouse, Jérémy Grimm a traversé un long tunnel. La faute à une rupture du tendon de l’ischio-jambier gauche. 16 mois, pas moins, ont séparé son 28e match de Ligue 1 du 29e.

Formé au Racing, qu’il a quitté en 2007 avant d’y revenir en 2013 après l’accession en National, puis d’y signer son premier contrat pro en 2016 lors de la montée en Ligue 2, le seul Alsacien de l’effectif, papa d’une deuxième fille – Jeanne – depuis quelques semaines, vit à fond le moment présent, alors que son bail strasbourgeois expire le 30 juin.

Jérémy, qu’avez-vous éprouvé à Toulouse en retrouvant la Ligue 1 plus d’un an après ?


Même si ce n’était que cinq minutes ( temps additionnel compris ), ça m’a fait énormément de bien et procuré beaucoup de plaisir. Si, par la suite, le coach ( Thierry Laurey ) fait appel à moi ne serait-ce qu’une minute, je défendrai mes couleurs à 200 %. Après ma blessure, j’étais conscient que ça allait être long et qu’il faudrait être patient. Je suis très heureux de l’évolution. Ça progresse. Je retrouve le niveau que j’avais perdu. Je ne baisse pas les bras et j’espère que ça va payer. Ça m’a souri à Toulouse. Je vais prendre ce petit bonheur pour travailler davantage encore. J’ai les valeurs alsaciennes en moi.

« Prêt à foncer et lâcher les chevaux »

N’est-il pas étonnant de se réjouir de seulement cinq minutes quand, comme vous, on a été l’un des piliers de la reconstruction ?


J’ai vécu plein de choses, de montées, de matches avec ce club. J’en garde de très bons souvenirs. Il a fallu que je passe la trentaine pour connaître ma plus grosse blessure. Ça m’a beaucoup appris, forgé aussi. J’ai encore de belles années devant moi dans le foot. Le côté positif, c’est que je retrouve mes cannes.

En toute fin de mercato d’hiver, Sochaux vous a contacté. Vous auriez très bien pu ne plus être Strasbourgeois si le FCSM n’avait pas été bloqué par l’encadrement de sa masse salariale…

La parenthèse est refermée. Je suis très fier d’être ici et de continuer l’aventure.


N’est-il pas néanmoins flatteur d’être sollicité quand on n’a plus joué avec l’équipe pro depuis plus d’un an, à l’exception d’une titularisation à Calais face au Portel le 4 janvier en 32e de finale de la Coupe de France ?

C’est toujours flatteur d’avoir des sollicitations. Certains paramètres ont fait que ce n’est pas allé plus loin. Je serai donc Strasbourgeois jusqu’à la fin de mon contrat et j’en suis content. Encore une fois, si le coach me donne du temps de jeu, je serai prêt à foncer et lâcher les chevaux.

Avez-vous déjà discuté du futur avec le président Marc Keller qui, en fin de saison passée, vous avait prolongé d’une année comme il vous en avait fait la promesse lorsque vous vous êtes blessé ?


C’est un très grand président et je le remercie encore de m’avoir laissé une chance de me remettre d’aplomb. C’est un grand monsieur aussi. Il a fait montre d’un grand cœur et tous les Alsaciens peuvent être fiers d’avoir un tel président. Pour l’instant, je profite du moment présent sans penser à l’après, car une carrière passe tellement vite. On verra en juin ce que l’avenir me réserve. Le moment n’est pas venu de discuter. J’ai 32 ans, bientôt 33 ( le 27 mars ). J’ai encore du peps, du jus, l’envie. Je sens que mon corps me dit : « Vas-y, lâche-toi. »

« Je me battrai pour ce club jusqu’à la dernière minute »

Cette vilaine blessure a-t-elle précisément décuplé votre envie ?


Peut-être me donne-t-elle de la force, oui. Tant mieux ! La vie d’un footballeur est faite de hauts et de bas. Mais il faut relativiser, car il y a bien plus grave.

Vous avez participé au retour du Racing dans le monde pro. Rêvez-vous de continuer à accompagner sa progression ?


J’ai Strasbourg dans le cœur depuis tout petit. Si je peux poursuivre l’aventure le plus longtemps possible, je le ferai avec plaisir, la niaque et la motivation de bien faire. Moi, j’essaie de montrer sur le rectangle vert. C’est la seule vérité. Pour l’instant, le coach me fait peu jouer, mais je ne lâcherai pas le morceau. Je me battrai pour ce club jusqu’à la dernière minute de mon contrat.


8 Fév 2020 6:04
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 18518
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Jérémy Grimm s’en va aussi
Après le meneur de jeu Benjamin Corgnet, le latéral gauche Abdallah Ndour et l’attaquant Ivann Botella, le milieu défensif alsacien Jérémy Grimm (33 ans), en fin de contrat comme ses trois coéquipiers, ne portera plus le maillot strasbourgeois la saison prochaine.
Le Racing a officialisé voici quelques minutes ce qui n’était plus guère qu’un secret de polichinelle : après l’annonce du départ de l’attaquant Ivann Botella, dévoilée dans nos colonnes le 22 avril, puis de Benjamin Corgnet et Abdallah Ndour (notre édition de ce mardi), l’autre joueur en fin de contrat, le milieu défensif Jérémy Grimm (33 ans), va lui aussi quitter le club.

Formé à Strasbourg, mais non conservé en 2007 à l’issue de son bail stagiaire, l’Ostheimois y était revenu en 2013 lors de la remontée en National, après une saison à Delémont (D2 suisse, 2007-2008) et cinq aux SR Colmar (2008-2013). Mais depuis deux ans, il ne faisait plus partie des choix prioritaires de l’entraîneur Thierry Laurey. Il avait, il est vrai, raté toute la 2e moitié de saison 2018-2019, après une grave déchirure à la cuisse gauche le 29 novembre 2018 et une opération quelques jours plus tard.

Ces deux dernières saisons, dont celle-ci, stoppée prématurément mi-mars pour cause de pandémie de coronavirus, il n’aura disputé que six matches de Ligue 1.

Sur le site du RCSA, le président Marc Keller, qui souhaite « bonne chance » aux trois joueurs – Ndour, Corgnet, Grimm - « pour la suite de leur carrière », indique néanmoins au sujet du dernier Alsacien de l’effectif : « S’il le souhaite, nous ferons en sorte de l’accompagner dans ses projets de reconversion lorsqu’il aura décidé de mettre un terme à sa carrière de joueur. ».


13 Mai 2020 11:47
Profil
Vétéran@Pro
Vétéran@Pro

Inscription: 7 Jan 2018 18:46
Messages: 712
Dans la logique son départ est normal, comme pour les 2 autres il faut maintenant ajuster l'effectif avec des joueurs d'avenir avec un potentiel plus grand pour aller plus haut.


13 Mai 2020 21:03
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 18518
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
le seul joueur alsacien du Racing va chercher son bonheur sur une autre pelouse Jérémy Grimm :
« Fier de ce que j’ai accompli »

Image
Formé au Racing qui ne l’avait pas conservé en 2007, Jérémy Grimm y est revenu en 2013 pour y réaliser son rêve : ramener le club en Ligue 1. L’autre vendredi, le milieu défensif a appris que son contrat ne serait pas renouvelé. Il part sans amertume et, surtout, la tête haute.

Il n’était pas le dernier des Mohicans, car Dimitri Liénard est, comme lui, arrivé en 2013. Mais il était le dernier Alsacien de l’effectif. En fin de contrat, l’Ostheimois Jérémy Grimm va quitter le Racing le 29 mai et, sans doute, sa chère Alsace.

Jérémy, pourquoi avoir gardé le silence pendant une semaine après la décision du Racing de ne pas renouveler votre bail ?


C’est toujours un choc quand un club t’annonce ne pas vouloir poursuivre l’aventure avec toi. Surtout quand c’est ton club de cœur, celui dont tu rêvais tout gosse et où tu viens de passer sept ans. Je m’y étais préparé. Mais c’était dur de l’entendre de la bouche du président (Marc Keller) l’autre vendredi. Je ne me suis pas senti très bien durant quelques jours. Les nombreux messages de soutien des supporters et partenaires du club m’ont fait énormément de bien et aidé à me remettre.

Qu’est-ce qui a été le plus difficile ?


Les circonstances. Quand je me suis blessé à l’ischio-jambier gauche le 29 novembre 2018, je ne pensais pas qu’il serait si ardu de revenir. À certains moments, j’ai même douté de retrouver mon niveau. Mais comme toujours, je me suis accroché. J’ai mis les bouchées doubles. Après presque un an d’absence, j’ai rejoué et c’est rageant de n’avoir pas pu prouver durant les trois derniers mois de la saison que j’avais recouvré tous mes moyens.

« Nous nous séparons en bons termes »

Comprenez-vous le choix du club ?


Beaucoup de facteurs ont joué contre moi : ma grave blessure, mon âge, le virus qui a mis un terme au championnat et m’a stoppé alors que je revenais bien. Ce n’est pas ainsi que j’envisageais la fin de mon histoire au Racing. À 35 ou 36 ans, j’aurais pu songer à tourner la page. À 33, non. Rester juste pour encadrer la réserve, ce n’était pas mon but. Je veux continuer au plus haut niveau possible. Pour le club et le coach, ce n’était pas envisageable. Je le comprends. Avec Thierry Laurey, tout a été clair. Je n’en veux à personne. Nous nous séparons en bons termes. Ça devait arriver un jour. C’est juste frustrant de partir comme ça.

Pensiez-vous achever votre carrière à Strasbourg ?


J’aurais aimé, oui. Mais les planètes n’étaient pas alignées. C’est la vie et il y a en ce moment des choses beaucoup plus graves.

Marc Keller a annoncé qu’il accompagnerait votre reconversion à la fin de votre carrière si vous le souhaitiez…


Nous avons cet accord. Le président sait tout l’amour que je porte à ce club. Revenir à Strasbourg sera sans doute ma priorité quand j’arrêterai, même s’il est trop tôt pour en être sûr. Ce serait logique. Pour l’instant, je ne suis pas prêt à passer de l’autre côté de la barrière. Certains jouent jusqu’à 40 ans. Pourquoi pas moi ? J’espère que la tête et les jambes suivront.

Connaissez-vous votre destination ?


Non. Les choses commencent à bouger. J’aimerais trouver un beau projet, un club qui ait besoin de moi et que je puisse aider. Je vais me battre pour, comme toujours durant une carrière où rien ne m’a été donné. J’ai dû attendre d’avoir 29 ans pour signer mon premier contrat pro. Aujourd’hui, je veux vivre d’autres émotions et m’épanouir à nouveau sur le rectangle vert. J’ai encore faim, envie de donner. J’en ai la capacité. Je suis fier d’avoir retrouvé le top-niveau après une si longue absence. À moi de faire le bon choix.

Les joueurs passent, mais peu restent dans l’histoire des clubs. Appartenez-vous à celle du Racing ?


Quand je suis revenu en National en 2013, c’était pour le remettre là où il aurait toujours dû être, en Ligue 1. J’ai rempli ma mission et je suis très fier de ce que j’ai accompli, très fier d’avoir contribué à le ramener au plus haut niveau. J’ai vécu des heures magnifiques dans un stade magnifique avec des supporters magnifiques. Repartir de zéro pour regagner le sommet a été une aventure extraordinaire. Mon rêve de devenir pro n’a jamais quitté mon esprit, même quand beaucoup le jugeaient inaccessible. Je le suis devenu ici et j’ai atteint mon objectif de jouer en Ligue 1 avec mon club de cœur.
« La Meinau est ma maison »
Si vous ne deviez garder qu’un souvenir ?


Il y en a plein. Mais marquer pour mon premier match en L1 à 30 ans passés, à la Meinau (à la 88e , trois minutes après son entrée contre Lille le 13 août 2017 – 3-0), a été un moment magique, hors du temps. Énorme ! Sur le coup, j’ai pensé : « Waouh ! » Quatre mois plus tard, j’y ai aussi inscrit un but en Coupe de la Ligue contre le PSG. La Meinau est ma maison. Vous n’imaginez pas combien je regrette de n’avoir pas pu dire au revoir. Pour moi, c’est horrible. J’espère en avoir un jour l’occasion. J’y reviendrai avec plaisir et je serai toujours à 200 % derrière le Racing. Je lui souhaite de tout cœur de continuer à grandir.


16 Mai 2020 14:26
Profil
Secrétaire général@Directoire
Secrétaire général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Jan 2005 16:00
Messages: 7519
Localisation: Mulhouse
Le regret que j'ai pour lui, c'est qu'il n'ait pas pu jouer un dernier match à la Meinau.
Sans le covid, je pense qu'on l'aurait vu contre Marseille ou Bordeaux et il aurait eu droit à une ovation mémorable.


16 Mai 2020 15:28
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 18518
Localisation: Dorlisheim
Tu as raison fan racing,je le pense aussi.


16 Mai 2020 18:39
Profil
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Fév 2003 21:07
Messages: 17710
Localisation: Strasbourg
La fin est effectivement triste mais on ne peut pas vraiment être surpris qu'on lui annonce qu'on ne compte pas forcément sur lui pour la Ligue 1 la saison prochaine.
Si on fait un bilan sur son passage au Racing il est forcément positif car le club est remonté au plus haut niveau et de son côté il a découvert un monde qu'il n'avait jamais connu. Cependant, s'il a été un élément majeur jusqu'en Ligue 2, il n'aura été "que" le remplaçant solide et dur sur l'homme dans une Ligue 1 qui est peut-être trop haute pour lui à l'heure actuelle. Je lui souhaite une dernière pige en tant que titulaire Ligue 2, Sochaux s'était renseigné en hiver et cela pourrait être pour lui un bon compromis.

L'autre bémol que je mettrais aussi, c'est le fait qu'il ait attendu que le Racing soit en National pour revenir alors qu'en nous rejoignant dès le CFA, il aurait montré une réelle volonté d'aider le club. Là j'assimile plus cela à "rattraper le train en marche" et profiter de l'opportunité. Au final la mayonnaise a prise et tant mieux pour tout le monde.

_________________
"Il n'est pas concevable que Strasbourg, capitale européenne, n'accueille pas l'Euro-2016" (Roland Ries, Jacques Bigot, juillet 2009)


16 Mai 2020 19:46
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 124 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 9, 10, 11, 12, 13  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com