Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 27 Juin 2017 19:30



Répondre au sujet  [ 259 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 22, 23, 24, 25, 26
 [Ex] Quentin Othon 
Auteur Message
Secrétaire général@Directoire
Secrétaire général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Juin 2004 13:10
Messages: 8829
Localisation: Knackiland, Oberhausbergen
qui peut jouer arrière gauche si N'dour est blessé/suspendu ? Moi j'en vois pas.


5 Sep 2016 17:23
Profil ICQ
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 11726
Localisation: Dorlisheim
Et alors, il y a surement une solution interne et si vraiment il faut un joueur à ce poste autant attendre jusqu'au mercato d'hiver .


5 Sep 2016 18:30
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 11726
Localisation: Dorlisheim
Alsasports a écrit:
Othon, juste pour la forme
Le Racing twittait quelques instants avant la rencontre amicale de vendredi le retour de Quentin Othon à Strasbourg ou il a même disputé 45 minutes sous la tunique bleue (victoire 3-0 face à un club de D1 luxembourgeoise). Effectivement, l’ancien troyen est bien du côté de la capitale alsacienne depuis plusieurs jours et s’entraine effectivement avec la réserve strasbourgeoise. Mais l’ancien Racingmen est de retour du côté du Krimmeri uniquement pour garder la forme et le rythme pour le moment… Une affaire à suivre…


5 Sep 2016 18:42
Profil
Secrétaire général@Directoire
Secrétaire général@Directoire

Inscription: 26 Jan 2008 19:21
Messages: 9602
Localisation: HAGUENAU
ben voilà, çà me rassure déjà davantage que de le revoir enfiler le maillot du racing. Il devrait d'ailleurs dire un grand merci de l'avoir "recueilli" parce c'était le premier à prendre la poudre d'escampette et voir si l'herbe était plus verte ailleurs :evil:


6 Sep 2016 18:55
Profil
Secrétaire général@Directoire
Secrétaire général@Directoire

Inscription: 26 Jan 2008 19:21
Messages: 9602
Localisation: HAGUENAU
télésupporteur a écrit:
bonne pêche :?:
:lol:


tu as mon avis et tu te poses la question :?: :P


6 Sep 2016 19:00
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 11726
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Othon remonte le temps
En fin de contrat avec Troyes en juin, le milieu de terrain s’entraîne depuis six semaines au Racing, où il a été formé. Quentin Othon sera à la Meinau, lundi, pour suivre un match de Ligue 2 qui lui rappellera bien des souvenirs.

Alors qu’un quatuor de joueurs avait été jugé indésirable dans le groupe strasbourgeois, la présence de Quentin Othon n’a pas manqué de surprendre, l’autre soir, sur la pelouse de Molsheim.

Le milieu de terrain a disputé l’intégralité du match amical programmé pour meubler la trêve du Racing, invité surprise de Thierry Laurey qui avait déjà pu le juger deux jours avant, lors d’un entraînement de la réserve.
« La dernière saison a été compliquée »

C’est que l’ancien international espoir âgé de 28 ans, qui compile une cinquantaine de matches de L1 et de L2 avec le Racing (2006-2010), plus de 160 matches pros en tout avec Nantes, Châteauroux et Troyes également, est en galère.

La relégation de Troyes en Ligue 2 n’a pas été sans conséquence pour lui. Alors que le président Daniel Mansoni a mis son club en vente, une drastique réduction de voilure a été décrétée dans l’Aube. Sur le carreau, le joueur formé au Racing a rejoint les stages UNFP, tout au long du mois de juillet. « C’est la première fois que je me retrouve dans cette situation, souligne-t-il. J’ai vécu la liquidation au Racing mais j’avais enchaîné tout de suite après (pour un essai fructueux dans l’Aube justement). J’ai vécu deux montées et deux descentes avec l’Estac. J’ai pris du plaisir sous le maillot de Troyes. Mais c’est vrai, la dernière saison a été compliquée. »

Estampillé homme de Jean-Marc Furlan, Quentin Othon s’est retrouvé borduré quand l’actuel entraîneur de Brest a été évincé.

« L’ancien directeur du centre de formation a été nommé entraîneur, puis les anciens adjoints et il y a eu beaucoup de départs, notamment au mercato d’hiver », explique-t-il. Le club troyen a connu un début d’exercice trop catastrophique pour que ses dirigeants croient au maintien en L1. Le joueur a dû se contenter d’une dizaine de matches, dont huit de L 1, pour sept défaites.

La fin de l’aventure dans l’Aube n’a pas refroidi sa passion pour le ballon. Il a donc accumulé les matches avec les chômeurs du foot pro, il espère que le club où tout a débuté lui permettra de se relancer. « Physiquement, il y a des manques parce qu’on ne joue généralement qu’une mi-temps avec l’équipe UNFP, souligne-t-il. Je suis resté en bonne condition mais il faut que je retrouve le rythme. Il faut que j’enchaîne les matches. »

Face au Racing Luxembourg, il a tenu la cadence jusqu’à la pause. Après, le souffle a sans doute un peu manqué.Mais sa sortie a peut-être permis d’entrouvrir une porte à celui qui s’entraîne sous les ordres de François Keller, du lundi au mercredi, avant de retrouver sa famille dans l’Aube.

« Il a un profil de milieu gaucher qui peut nous intéresser puisqu’il peut aussi occuper deux postes (milieu de terrain ou latéral) , considérait l’autre soir Thierry Laurey. Il est au chômage, on ne se pressera pas avec lui mais on a pu le voir en situation. En cas de coup dur, on l’a sous la main. »

En raison de son statut, Quentin Othon présente l’avantage de pouvoir s’engager sans contraindre le club qui lui tend la main aujourd’hui.

Avec lucidité et intelligence, il ne se voile pas la face. « Je n’ai pas eu de proposition et je suis prêt à considérer toutes les possibilités, comme celle de jouer les grands frères pour les jeunes du Racing », indique celui qui évoluait encore avec Guillaume Lacour, un autre ancien Strasbourgeois, la saison passée. Ce dernier, âgé de 35 ans, a basculé dans la carrière d’entraîneur, en charge des U 11 de l’Estac. L’ancien international espoir refuse de se ranger des voitures.

« Je ne veux pas faire une saison blanche, souligne-t-il. François Keller a l’habitude de tendre la main aux anciens joueurs formés à Strasbourg, qui sont dans ma situation (Jean-Alain Fanchone s’entraîne aussi régulièrement avec la réserve, ndlr). Alors je préfère m’entraîner au Racing, plutôt que de rester chez moi à attendre. »

Lundi, il aura une raison supplémentaire de traîner à la Meinau, jusque dans la soirée : les deux clubs qui ont marqué jusqu’ici son parcours professionnel sont aux prises. Et cela lui rappellera assurément de jolis souvenirs.


8 Sep 2016 5:17
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 11726
Localisation: Dorlisheim
Alsasports a écrit:
Quentin Othon : « Je ne suis pas mort pour le football »
Après cinq années disputées à Troyes, l’ancien joueur du Racing Club de Strasbourg fait son retour dans le club de la capitale alsacienne. Un retour qui s’effectue avec l’équipe réserve entrainée par François Keller et avec qui il a participé à la victoire de ce week-end face à Biesheim ce samedi (1-3). Formé au RC Strasbourg, Quentin Othon revient avec Alsa’Sports sur ce choix.

Tu es de retour au Racing, mais avec la réserve, pourquoi ce choix ?

« Tout simplement parce qu’il n’y a que ça qui s’est présenté à moi. Je m’entraine à Strasbourg depuis quelques semaines pour garder la forme et François Keller m’a demandé si je voulais jouer en compétition. C’était exactement ce que je recherchais, s’entrainer c’est bien beau, la compétition c’est beaucoup mieux. »
Comment ça se fait que tu n’aies rien trouvé ?
« Des doutes sur ma condition physique par rapport à mes blessures antérieures. J’ai envie d’enchainer et jouer tous les week-end pour prouver que c’est du passé ».
Cela fait quoi de revenir au Racing, même si c’est avec la réserve ?

« Déjà de revenir tout court c’est bien ! C’est une véritable structure professionnelle donc c’est comme si je jouais encore en pro. Les entrainements de François sont très bons, on travaille tout et c’est physique. En tout cas je n’arrive pas dans l’inconnu, je connais pas mal de monde ici, c’est plus facile. »
Comment vois-tu la suite ?
« J’ai signé pour jouer un max de matchs jusqu’au mercato, à moi de tout donner et d’être au niveau. Il faut que j’enchaine les rencontres, c’est ce qui me manquait. »
Quels souvenirs de ton passage au Racing ?
« C’étaient de très belles années ! Déjà, j’ai été formé ici, on avait une génération de très belle qualité. Nous avons tous gardé de bons rapports, certains sont pros, d’autres non. En tout cas on avait fait un bon travail à Strasbourg malgré les descentes. »
Le Racing retrouve le monde pro, ton regard là-dessus ?
« Pour moi c’était juste une évidence… Le club a vécu un passé injuste puis a eu la patience pour se reconstruire. Le RCSA va chercher le maintien cette saison et c’est à leur portée. »
Ton retour au Racing a suscité quelques interrogations sur les réseaux sociaux, on t’en a parlé ?

« Je vais être honnête, je ne regarde pas du tout les réseaux sociaux. Je pense que c’est une forme de protection. J’essaie de rester dans ma bulle, les entraineurs et ma famille sont présents pour me dire ce qui est bien ou non. »
Cinq années à Troyes, là aussi il doit y avoir pas mal de souvenirs ?
« De très bons souvenirs, j’ai rencontré de belles personnes, j’ai aimé y jouer avec un style de jeu que j’aime bien. C’est vraiment dommage que la voiture se soit arrêtée comme ça d’un coup, si j’avais eu l’occasion de rester j’y serais encore ».
Tu avais été avisé de ce choix ?
« Pendant la saison le président m’a dit à plusieurs reprises qu’il fallait qu’on discute de la saison à venir, mais finalement quand on l’a relancé avec mon agent, il n’a pas donné suite. »
Pour finir, tu te vois donc à Strasbourg jusqu’à Noël minimum ?

« Oui, dans un premier temps je veux tout donner et jouer un maximum de matchs. J’ai eu assez de déceptions, je veux vivre dans le présent. »
Des déceptions ?
« On m’a dit que j’étais mort pour le football alors que je ne me suis pas blessé une seule fois la saison passée. Je vais tout faire pour prouver que je ne suis pas mort. Et si j’ai la chance d’être contacté pour Noël, je sais que je serai prêt. »


4 Oct 2016 18:47
Profil
Secrétaire général@Directoire
Secrétaire général@Directoire

Inscription: 26 Jan 2008 19:21
Messages: 9602
Localisation: HAGUENAU
il peut tout juste arrêter de rêver de retrouver un club si ce n'est Mulhouse, Biesheim ou St louis :roll:


4 Oct 2016 21:29
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 11726
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Othon regarde devant
Deuxièmes derrière le Sporting Schiltigheim, les joueurs du Racing comptent sur ce derby bas-rhinois pour retrouver leur trône de leader. Pour cela, ils peuvent compter sur l’expérimenté Quentin Othon.

Il y a dix jours, après sa probante victoire sur le terrain de Vauban, le Racing II avait pris la tête de son groupe. Pour une courte durée puisque trois jours plus tard et la défaite à Lunéville, Schiltigheim et à une moindre mesure Haguenau sont revenus dans la course.

Demain à Molsheim, c’est un nouveau derby qui se profile pour les coéquipiers de Quentin Othon: la venue de Haguenau qui se situe comme un tournant de cette fin de saison.
« Chacun a envie de finir le plus haut possible »

Avec six points d’avance sur les Haguenoviens, le Racing II restera quoi qu’il arrive (au moins) deuxième au classement. Mais les jeunes Strasbourgeois entendent bien se remettre en marche après le faux pas de Lunéville.

« Cette équipe nous avait déjà posé des problèmes au match aller, on savait à quoi s’en tenir », commente Quentin Othon. Mais il veut vite passer à autre chose, le derby de samedi venant à point nommé pour entamer une nouvelle série qui risque d’être excitante jusqu’à la fin du championnat.

Pour des raisons réglementaires, le Racing II ne pourra prétendre à l’accession en CFA mais qu’à cela ne tienne, l’envie de finir sur la plus haute marche du podium est dans ses objectifs.

« Chaque footballeur a envie de gagner lorsqu’il monte sur un terrain, chacun a envie définir le plus haut possible », insiste celui qui a côtoyé l’élite avec le Racing avant de s’exiler à Troyes où il a disputé 68 matchs entre 2012 et 2014.

De retour à la Meinau, connue à l’âge de 15 ans quand il a intégré le centre de formation, le natif de Montreuil-sous-Bois compte bien encore connaître quelques sensations, au Racing ou ailleurs.

À bientôt 29 ans (il les fêtera dans dix jours), Quentin Othon est heureux de son rôle de « grand frère » dans le groupe strasbourgeois de CFA2. « Je me sens très bien au sein de ces jeunes, ils ont tous envie de bosser. Et moi, j’aime ce métier, le fait de m’entraîner tous les matins et de disputer des compétitions le week-end me motive toujours autant ».

Alors, ce samedi au Stadium de Molsheim, l’ex-Troyen sera encore au milieu de ses troupes, avec son esprit compétiteur pour tenter de prendre le meilleur sur Haguenau.

Une victoire laisserait les visiteurs à 9 points, autrement dit le Racing II prendrait une belle option pour rester sur le devant de la scène. « Ce ne sera pas un match comme les autres, Haguenau c’est différent, c’est un derby. Pour le gagner, on doit continuer sur cette dynamique tout en mettant plus d’intensité. » Mais le capitaine strasbourgeois est persuadé que Haguenau va jouer avec beaucoup d’impact physique. « À nous d’être là dans les duels pour pouvoir imposer notre jeu. »
Objectif haut niveau

Il y a quelques mois, à la fin de son contrat dans l’Aube, le Racing lui avait (ré) ouvert ses portes. Quentin Othon est conscient qu’il a su saisir une opportunité pour se relancer. « Mon objectif c’est de retrouver le haut niveau, je sais que c’est de plus en difficile de trouver un club ». En attendant il donne le meilleur de lui-même au milieu des « petits bleus » pour finir à la meilleure place possible. « Tout le groupe va dans ce sens, c’est une certitude ». Haguenau est prévenu.



17 Mar 2017 6:42
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 259 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 22, 23, 24, 25, 26

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com