Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 26 Avr 2019 12:08



Répondre au sujet  [ 132 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 10, 11, 12, 13, 14  Suivante
 [Ex] José-Luis Chilavert 
Auteur Message
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Fév 2003 21:07
Messages: 16887
Localisation: Strasbourg
Message 
Bah s'ils estiment que c'est pas un faux ... normalement on doit les payer :?
N'empêche je pige pas comment ils font pour changer d'avis sur un truc comme ça. Les experts ont dit que c'était un faux ... comment peut-il y avoir relaxe dans ce cas ?

Bon en toute franchise, je suis peut-être parano mais je pense que c'est politique tout ça. :roll:

_________________
"Il n'est pas concevable que Strasbourg, capitale européenne, n'accueille pas l'Euro-2016" (Roland Ries, Jacques Bigot, juillet 2009)


17 Jan 2007 21:20
Profil
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Mai 2003 23:27
Messages: 37507
Localisation: Strasbourg
Message 
DNA a écrit:
Chilavert définitivement blanchi

L'ancien international paraguayen Jose Luis Chilavert a été définitivement blanchi par la justice française, la Cour de cassation ayant rejeté le pourvoi du Racing Club de Strasbourg.

Depuis 2002, le club accusait son ancien gardien d'avoir produit devant la Ligue de football professionnel un faux document pour étayer sa demande de versement d'une indemnité de 4,4 millions de dollars (3,7 millions d'euros). La décision de la chambre criminelle de la Cour de cassation met un point final au rocambolesque passage en Alsace du gardien paraguayen. Voici un rappel des principaux épisodes de ce feuilleton :

30 octobre 2000 : Patrick Proisy fait sensation. Jose Luis Chilavert, le gardien international paraguayen, signe au Racing en qualité de joker pour 15 millions de francs et un salaire mensuel de plus d'un million de francs.
30 août 2002 : Après 22 mois de hauts et de bas, Chilavert, qui a refusé de jouer à  Bastia, est mis à  pied puis licencié. Il prétexte un différend financier avec son président.
17 septembre 2002 : Lors de l'audience de la commission juridique de la Ligue, Chilavert présente un document censé accabler Proisy. Le président du Racing prétend qu'il s'agit d'un faux. Le document prévoit le versement au joueur par le club d'une indemnité de 4,4 millions de dollars, en plus de son salaire mensuel.
19 septembre 2002 : Chilavert reçoit un courrier lui notifiant son licenciement. Une plainte pour faux et usage de faux contre X, avec constitution de partie civile, est déposée par le Racing auprès du parquet de Paris, le contrat liant le club strasbourgeois à  son gardien ayant été signé dans la capitale.
23 septembre 2002 : Les trois témoins cités par Chilavert pour avoir assisté à  la signature du fameux « contrat » contesté ne se souviennent de rien. Le gardien paraguayen se retrouve seul.
17 janvier 2003 : Le parquet de Paris ouvre une information judiciaire pour faux et usage de faux à  l'encontre de Chilavert.
8 juillet 2005 : La 12e chambre du tribunal correctionnel de Paris condamne le gardien paraguayen à  6 mois d'emprisonnement avec sursis pour usage de faux, mais le relaxe du chef de faux qui lui était également reproché. Il est également condamné à  payer 10 000 € de dommages-intérêts au Racing Club de Strasbourg qui en réclamait 75 000 et 1 € symbolique à  Patrick Proisy. Chilavert fait appel des décisions.
14 juin 2006 : Chilavert est relaxé par la cour d'appel de Paris qui lui accorde le bénéfice du doute...


18 Jan 2007 9:21
Profil Site Internet
Vétéran@Pro
Vétéran@Pro
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Juil 2005 14:33
Messages: 506
Localisation: Paris
Message 
foot365 a écrit:
Suite à  la confirmation par la Cour de cassation de la relaxe de José Luis Chilavert, le Racing Club de Strasbourg a tenu à  réagir par un communiqué publié sur son site internet.



Communiqué du Racing Club de Strasbourg
Le Racing Club de Strasbourg a pris note de la confirmation par la Cour de cassation de la relaxe de José Luis Chilavert par la Cour d'Appel de Paris dans le cadre du procès pour faux et usage de faux intenté par le RCS dirigé alors par M. Patrick Proisy ainsi que par M. Patrick Proisy à  titre personnel.

Le RCS tient à  préciser que la Cour d'Appel de Paris a simplement jugé qu'un doute existait dans le dossier et que, selon la Loi Française, le doute doit profiter à  l'accusé.

Toutefois, la Cour d'Appel a également jugé qu'il « existe effectivement des motifs sérieux de suspicion à  l'égard du contrat argué de faux dont il n'appartient pas à  la Juridiction pénale d'affirmer l'authenticité ».

Il est rappelé à  ce titre que deux expertises graphologiques distinctes réalisées par deux experts différents commis par le juge d'instruction, démontrent que le document produit à  l'appui de sa demande de paiement est un faux.

Le RCS maintiendra, dès lors, toutes contestations sur le contrat invoqué par José Luis Chilavert s'il entendait, de son côté, maintenir de quelconques réclamations sur le fondement de ce contrat.



18 Jan 2007 19:37
Profil
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Mai 2003 23:27
Messages: 37507
Localisation: Strasbourg
L'Alsace a écrit:
Chilavert refait surface

L’affaire date du début des années 2000. C’est l’ère Mc Cormack, celle d’un recrutement clinquant et onéreux, orchestré par le manager général-entraîneur Claude Le Roy et le président Patrick Proisy, tous deux mis en examen à l’automne 2006 dans le cadre de transferts présumés frauduleux au RCS à l’époque.

À l’automne 2000, le club bas-rhinois crée l’événement et enrôle pour deux saisons le gardien international paraguayen Jose Luis Chilavert, icône du football mondial, pour un salaire officiel de 30000 euros bruts par mois. Mais l’idylle tourne court, avec la relégation en Ligue 2 et malgré le sacre en Coupe de France 2001 grâce au tir au but victorieux du portier sud-américain face à Amiens.

« Chila » est licencié à l’automne 2001. Il attaque le club aux Prud’hommes pour licenciement abusif et demande 700000 euros de salaires impayés et dommages et intérêts. Il dévoile surtout l’existence d’une convention sous seing privé, d’un montant de 4,2 millions de dollars, qu’aurait signée Proisy. Le Paraguayen affirme n’avoir perçu que 200 000 dollars et réclame le solde de 4 millions (Ndlr : environ 3 millions d’euros). L’ancien tennisman dénoncera cette convention comme un faux et portera plainte contre son ex-gardien pour « faux et usage de faux ». À l’été 2006, la justice renverra les deux parties dos à dos, arguant que « le doute subsiste sur la fausseté du document. » L’ancien président sera mis en examen à l’automne suivant pour d’autres transferts. Mais la procédure prud’homale engagée par Chilavert contre le RCS est toujours en cours. Pour le club et, donc, ses propriétaires, le risque global est énorme : 3,7 millions d’euros.

:roll:

_________________
L'histoire est en marche ...


4 Fév 2010 8:57
Profil Site Internet
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Aoû 2005 16:52
Messages: 12122
Localisation: expatrié à Los Angeles ...
Ah ouais 3.7 millions d'euros à payer, c'est la mort du club ...

_________________
"Tout ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort" Nietzsche.
Image


4 Fév 2010 11:15
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Mai 2003 8:21
Messages: 15760
Localisation: Saujon (17)
ca fait cher le tir au but contre Amiens quand même.... :evil:

_________________
Vade retro Rudi Garcia...bouh t'es moche quand tu chouines


4 Fév 2010 11:22
Profil
Vétéran@Pro
Vétéran@Pro

Inscription: 18 Juil 2005 18:07
Messages: 636
Citation:
Ah ouais 3.7 millions d'euros à payer, c'est la mort du club ...


Mais non, il sera seulement relégué en cfa2 et tous les meilleurs joueurs de cfa2 rêverons de jouer au Racing :lol:

_________________
http://www.clodogame.fr/change_please/9091887/


4 Fév 2010 16:01
Profil
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Mai 2003 23:27
Messages: 37507
Localisation: Strasbourg
L'Alsace a écrit:
Chilavert au clair

Une faute de frappe nous a malencontreusement fait écrire dans notre édition d'hier que Jose Luis Chilavert avait été licencié par le Racing à l'automne 2001. En réalité, le gardien paraguayen à été prié de faire ses valises à l'automne 2002, en septembre exactement. Par ailleurs, pour que les choses soient bien claires, "Chila" a bien intenté une action aux Prud'Hommes contre le RCS et non contre IMG/Mc Cormack, la multinationale américaine alors propriétaire du club. Si le Sud-Américain devait obtenir gain de cause (Ndlr: il demande environ 3,7 millions d'euros) dans un litige toujours en traitement, les actuels dirigeants devraient en supporter les conséquences.

_________________
L'histoire est en marche ...


5 Fév 2010 9:40
Profil Site Internet
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Mai 2003 23:27
Messages: 37507
Localisation: Strasbourg
FIFA.com a écrit:
Les bons mots de Chilavert

Les mains fermes, le geste sûr, la jambe gauche toujours prête à dégainer… Au long de sa fructueuse carrière, le Paraguayen José Luis Chilavert a toujours fait étalage de caractéristiques qui en font un footballeur à part.

Joueur visionnaire, le Guarani a sans doute changé à jamais le rôle de gardien de but et inspiré nombre de collègues. Mais il a également su briller hors des terrains, auprès des caméras et des micros. Très à l’aise face aux journalistes, Chilavert a pris part à certaines des joutes dialectiques les plus remarquées du football moderne.

FIFA.com l’intègre aujourd’hui à sa galerie d'orateurs légendaires.

"Tout le monde ne peut pas jouer gardien. Les gens pensent qu'on ne sert qu’à éviter les buts, mais c'est une vision erronée et restrictive. Pour avoir une bonne équipe, il faut d’abord avoir un bon gardien ! Le Brésil de 1982 était une grande équipe, mais il y avait Valdir Peres dans les cages. Sur chaque attaque, il prenait un but. Vous voyez bien que je dis vrai."
Chilavert et le rôle du gardien dans le football mondial

"Navarro Montoya m’a comparé avec une Fiat 600 ? Pourquoi pas, mais avec un moteur de Formule 1. En revanche, lui, il commence à avoir des fuites d’huile. Ce n’est pas un adversaire pour moi, il n’est pas de taille."
Chilavert au sujet de Carlos Fernando Navarro Montoya, gardien légendaire de Boca Juniors dans les années 1990

"Vous pouvez dire ce que vous voulez, vous n’avez jamais rien gagné."
Chilavert aux journalistes, lors de l'une de ses nombreuses discussions dans les années 1990

"Le but de Bonano, je n’en ai rien à faire. En plus, sa frappe de balle était vraiment affreuse. On aurait dit qu'il frappait avec un journal mouillé !"
Chilavert sur Roberto Bonano, gardien de River Plate, qui lui avait marqué un but sur penalty lors de la Copa Mercosur 2000.

"Il y a une vraie différence entre les médiocres et les gagneurs. Les gagneurs relèvent les défis en pensant à la victoire. Les médiocres, ils ne pensent qu’à éviter l’échec."
Chilavert et la personnalité des joueurs

"Sur le terrain, les amis n’existent pas. On ne peut pas se permettre que quiconque vous enlève ce qui vous appartient. C’est le football."
Chilavert et sa vision toute particulière du football professionnel

"Les gens ne comprennent rien. Ils croient qu’on joue dur alors qu’il faut justement mettre la jambe pour éviter de se blesser. Si j’ai le choix, je préfère blesser quelqu’un plutôt que de me faire blesser."
Chilavert sur les duels et le jeu dur

"C’est dommage que je ne puisse pas me battre avec lui. Il ne fait pas le poids. Tout mouillé, il fait à peine 35 kilos."
Chilavert au sujet de l’Uruguayen Sebastián Abreu, après une passe d’armes datant de 1995.

"Quand nous sommes arrivés en France, personne ne nous connaissait. Le Paraguay, personne n’était capable de la situer sur une carte. Aujourd’hui, après cette compétition, tout le monde connaît le Paraguay."
Chilavert et l’héritage laissé par le Paraguay lors de la Coupe du Monde de la FIFA, France 1998.

"A l’heure actuelle, les bons gardiens sont comme les dinosaures : ils sont en voie d’extinction."
Chilavert et son analyse de la situation des gardiens en 2010

"Je n’ai jamais été superstitieux. Les superstitions, ce sont des excuses pour les faibles."
Chilavert et les superstitions

"Je ne prépare pas mes déclarations à l’avance, même si je pense justement à quelque chose que j’avais envie de vous dire. Le football est plein de jaloux, mais ça ne m’inquiète pas le moins du monde : la jalousie est la rançon de la gloire."
Chilavert et son inépuisable verve

"Je ne sais pas ce que vaudrait Chilavert sur le marché aujourd’hui, mais je sais que ça représenterait une belle somme..."
Chilavert, conscient de sa valeur virtuelle à l'heure actuelle

"J’ai eu pas mal d’accrochages sur les terrains de foot. Mais avec la tête que j’ai, je n’avais pas le choix, j’étais obligé de jouer les méchants. Comment j’aurais pu jouer les gentils avec ma tête ?"
Chilavert en 2010, quelques années après sa retraite

_________________
L'histoire est en marche ...


25 Sep 2010 14:52
Profil Site Internet
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Mai 2003 23:27
Messages: 37507
Localisation: Strasbourg
DNA a écrit:
Quand Chilavert fait parler de lui

L’ancien gardien de but du Paraguay José Luis Chilavert, qui a joué deux saisons au Racing Club de Strasbourg, a estimé lundi que les Français étaient «assez racistes», en réaction à la suspension de 8 matches de l’Uruguayen de Liverpool Luis Suarez pour propos racistes contre le Français Patrice Evra.

L’ex portier paraguayen a indiqué qu’il avait parlé du cas Suarez avec le président de l’Uruguay, José Mujica, lundi lors d’un entretien rapporté sur le site de la présidence uruguayenne. «Je lui en ai parlé, moi qui ai joué en France et en France ils sont assez racistes également et ils nous sous-estiment, nous les Sud-Américains», a indiqué Chilavert. Joueur fantasque et massif, l’ex-gardien du Paraguay qui a atteint deux fois les 8e de finale de la Coupe du monde (1998 et 2002), a notamment évolué à Strasbourg (1re puis 2e div. française, de novembre 2000 à septembre 2002), remportant au passage la Coupe de France 2001.

Mais la fin de son séjour en France a été ternie par de récurrents problèmes de surpoids qui ont conduit le club et le joueur jusque dans les prétoires où l’ex-international a fini par être blanchi dans une affaire de faux liée à son contrat avec le RC Strasbourg. De son côté, Suarez a écopé de huit matches de suspension pour les insultes qu’il a lancées à Evra lors du match Liverpool-Manchester United (1-1) le 15 octobre pour la 8e journée du championnat d’Angleterre. Sa défense est visiblement un sujet qui tient à coeur au président uruguayen qui avait déjà publiquement exprimé sa solidarité avec l’attaquant de Liverpool le 16 février, après que la polémique sur ses propos a rebondi lorsque le joueur avait délibérément refusé la main tendue par Evra avant le match Manchester United-Liverpool.

_________________
L'histoire est en marche ...


7 Mar 2012 14:13
Profil Site Internet
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 132 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 10, 11, 12, 13, 14  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 6 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com